Le Pouvoir dans l'EN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Pouvoir dans l'EN

Message par AntoineD le Sam 16 Mai 2015 - 14:22

"Le pire des maux est
que le pouvoir soit occupé
par ceux qui l’ont voulu"
Platon

C'est ce qui se passe dans l'EN.

Les médiocres, les ambitieux à la petite semaine, veulent le pouvoir (et le confort qui marche avec). Ce sont eux qui grenouillent au CSE, dans toutes les instances de décision, qui font office d"experts", de Recteurs, d'inspecteurs généraux. Ce sont des "scientifiques de l'éducation", des pédagogistes démago. Ils font les programmes et décident des réformes. Ils tiennent l'oreille des ministres et investissent la technostructure inamovible des hauts fonctionnaires qui reste, malgré l'alternance politique.

Ils ont choisi ce secteur d'activité (depuis quarante ans), cette niche prometteuse, car elle était porteuse pour les cancres (ou les demi habiles) qui ne réussissaient pas dans les vraies disciplines scientifiques et permettait de faire une carrière universitaire. (CF. Meirieu ou autres, mais Meirieu maintenant commence à sucrer les fraises. On se rappelle les dégâts qu'il a commis du temps du Grand Allègre)

les vrais universitaires passionnés par la philologie, le latin , le grec , la littérature, les mathématiques, l'histoire, etc font...de la recherche, s'enthousiasment pour leurs auteurs et hélas, vivent souvent dans leur tour d'ivoire. Ils n'investissent pas les lieux de pouvoir où s'agitent les médiocres personnages, les Tartufe idéologues évoqués plus haut.

Ils sont dans une manière de tour d'ivoire : Ils ont une part de responsabilité, par leur relative abstention, dans l'état actuel de l'école même si leur "idéalisme" les honore.

Ils constatent pourtant bien certaines choses quand ils voient les étudiants qui leur arrivent à l'université après leur parcours brillant dans le secondaire...

Ils se désolent, mais ils devraient surtout prendre un peu de temps (comme Michel Zink) pour regarder ce qui se passe là-bas (comme dirait Huysmans...)

Il fut des temps regrettés pourtant ou les IG ,par exemple, étaient de vrais grands scientifiques désintéressés. J'ai nommé, entre autres, l'immense Georges Canguilhem en philosophie ou l'excellent Jacques Muglioni.

Ce temps est révolu.

Les instances de pouvoir et de décision sont noyautées par des médiocres qui, par leurs lubies déconstructrices, auront la peau de l'école. Enfin, auront eu, devrait-on dire.

A nouveau :

"Le pire des maux est
que le pouvoir soit occupé
par ceux qui l’ont voulu"
Platon

TOUS EN GREVE LE 19

Antoine Desjardins

AntoineD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pouvoir dans l'EN

Message par saun le Sam 16 Mai 2015 - 14:31

C'est conforme au principe de Peter....

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pouvoir dans l'EN

Message par JPhMM le Sam 16 Mai 2015 - 14:49

Vi.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pouvoir dans l'EN

Message par saun le Sam 16 Mai 2015 - 15:37

Lors de mon année à l'iufm, je suis tombé dans un groupe  dont la tutrice  était une adepte de la théorie antropologique de la didactique des mathématiques bien connue du côté de Marseille. Elle jouait les grandes expertes pédagogiques,  un avis sur tout, flinguant à tour de bras les stagiaires à tels points que certains étaient au bord de la rupture. Un jour une fille qui n'en pouvant plus, après s'être fait démontée par cette tutrice  car elle avait osé donner un contrôle surprise à une classe, avait fondu en larmes à la pause et s'était mise à hurler "cette conne, elle ne se souvient pas que quand elle m'avait comme élève, elle n'arrivait même pas à faire cours et qu'un élève était monté sur son bureau pour danser et avait entraîné toute la classe à sortir et danser dans le couloir."

Il n'y avaiT  pas que ce genre de personnes dans les iufm SUPPRIME PAR LA MODERATION CAR PROPOS HORS CHARTE

Il en va de même pour certains (pas tous) IPR, SUPPRIME PAR LA MODERATION CAR PROPOS HORS CHARTE
. L'éducation nationale est pourrie par ces pseudo experts, le papier du point de Zink montre bien cette prise de pouvoir par des SUPPRIME PAR LA MODERATION CAR PROPOS HORS CHARTE illégitimes.

Quand je pense au programme de maths de la réforme je rêve d'obliger l'IG qui a pondu les débilités sur l'informatique à enseigner pendant un an en rep+ ou au moins devant une vraie classe. Il n'a même pas pensé que de toute façon, on avait déjà même pas le matériel nécessaire.  Ah c'est sûr que son expérience d'enseignement de l'info à Louis le grand en cpge ne l'aide pas à avoir conscience de ce qu'est l'enseignement au quotidien en situation réelle.


Dernière édition par saun le Sam 16 Mai 2015 - 16:15, édité 1 fois

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pouvoir dans l'EN

Message par Elyas le Sam 16 Mai 2015 - 15:58

Saun, le forum a une charte. Merci de la respecter. Merci aussi de lire vos messages privés.

Elyas, pour la modération.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pouvoir dans l'EN

Message par Adso le Sam 16 Mai 2015 - 16:02

Le souci c'est tout de même l'impression d'un dérive sectaire de l'EN! Un même groupe aux commandes qui oblige le plus grand nombre à autre chose que la liberté pédagogique.

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum