Alain Morvan, ancien recteur de Lyon, s'oppose à la réforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alain Morvan, ancien recteur de Lyon, s'oppose à la réforme

Message par Reine Margot le Mar 19 Mai 2015 - 15:46

La réforme du collège, censée intervenir à la rentrée 2016, procède sans nul doute de constats avérés, celui d'un système éducatif qui ne va pas bien. Le collège est cet endroit stratégique où tout se joue, or cette réforme conduirait à aggraver sa situation et à amoindrir les chances des élèves. Par Alain Morvan, ancien recteur de l'Académie de Lyon.

Ce n'est pas chose facile, pour un ancien fonctionnaire d'autorité, qui plus est partisan du Président de la République, d'assumer une position de protestataire. Pourtant, lorsque l'essentiel est en cause, et que cet essentiel-là touche à ce qu'il y a de plus sacré, le silence est impossible. Ceux qui m'ont vu passer comme recteur à Clermont-Ferrand, à Amiens, à Lyon enfin, savent que je me suis toujours exprimé avec la conviction d'un moine-soldat du service public et, en tout premier lieu de l'Éducation nationale. C'est au nom de cette mystique que je m'exprime aujourd'hui.

Une réforme qui décrédibilise le collège public


Le malheur veut que les projets retenus, qui doivent beaucoup à une symbolique libertaire et étroitement égalitariste, aient toute chance de décrédibiliser le collège public. Des structures qui n'ont rien de socialement sélectif, comme les Trissotins de la grisaille pédagogiste veulent le faire croire, seraient mises en pièces. Ainsi des sections européennes. Je suis un des recteurs qui en ont créé le plus - et bien des professeurs et chefs d'établissement se le rappellent. J'ai eu la fierté de voir à l'œuvre leur capacité d'entraînement pour les élèves, pour les équipes enseignantes.

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/debats/opinion/2015-05-18/il-faut-sauver-le-college.html

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan, ancien recteur de Lyon, s'oppose à la réforme

Message par kensington le Mar 19 Mai 2015 - 15:58


Très bon texte.

Ce n'est pas vouloir faire du collège un camp de redressement ou un pensionnat à la Dickens que de rappeler que l'école est aussi une invitation au dépassement de soi, un lieu privilégié où l'excellence ne rejette pas les faibles, mais les engage à se hisser au niveau requis, un défi exaltant que l'on se lance jour après jour à soi-même. Qu'on cesse ce prêchi-prêcha infantilisant consistant à dénoncer je ne sais quel « entre-soi » dont bénéficieraient les bons élèves issus de je ne sais quelle bourgeoisie. Le propre du collège républicain doit être de reconnaître l'effort et le mérite comme seuls déterminants.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan, ancien recteur de Lyon, s'oppose à la réforme

Message par Reine Margot le Mar 19 Mai 2015 - 16:03

Surtout, pour ceux qui n'ont pas reçu les "codes" culturels à la maison, la solution n'est pas d'en priver tout le monde, vu que les familles culturellement et socialement favorisées sauront toujours donner plus à leurs enfants!
Le but de l'école c'est justement d'apporter ces connaissances à ceux qui ne les ont pas à la maison, pas de dire que c'est élitiste et qu'on ne les enseignera plus!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan, ancien recteur de Lyon, s'oppose à la réforme

Message par Spinoza1670 le Mar 19 Mai 2015 - 16:27



Je dirais même plus : Ce texte est ... euh... très bon.

Pourquoi l'honnêteté intellectuelle serait-elle facultative dans ce débat si lourd de conséquences ? Pourquoi tant d'agressivité idéologique consistant à dire : puisque M. Sarkozy et Mme Le Pen sont contre la réforme, il faut que celle-ci soit bonne. Donc tous ceux qui la critiquent sont inspirés par la droite. C'est là un sophisme de première grandeur.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum