Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par JPhMM le Mer 20 Mai 2015 - 18:09

Dès lors, je ne souhaite pas contribuer, par ma présence, à donner une caution démocratique au fonctionnement dogmatique pour ne pas dire idéologique de ce conseil.
Je ne sais si je dois en rire ou en pleurer.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par C'est pas faux le Mer 20 Mai 2015 - 18:30

On peut aussi voir les choses en sens inverse : si même lui trouve que c'est n'importe quoi, c'est dire !

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Synapse le Mer 20 Mai 2015 - 18:34

hihi oui "c'est pas faux"...

_________________
« Non quia difficilia sunt non audemus, sed quia non audemus difficilia sunt. »

Synapse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Daphné le Mer 20 Mai 2015 - 18:44

@C'est pas faux a écrit:On peut aussi voir les choses en sens inverse : si même lui trouve que c'est n'importe quoi, c'est dire !

En effet !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Isis39 le Jeu 21 Mai 2015 - 5:07

Il n'y était allé qu'une fois à ce CSP. Et maintenant il crie à qui mieux mieux contre les programmes, notamment celui d'histoire qu'il n'a pas vraiment lu : pour le collège, il n'avait pas vu que la 6e était dans le cycle 3 et donc ne comprenait pas la disparition de la naissance du christianisme.... Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Presse-purée le Jeu 21 Mai 2015 - 5:18

Bof Certains ne comprennent pas que transformer les LCA en EPI, c'est, dans un délai assez bref, les faire disparaître au collège, au lycée et dans le sup. Alors bon...

D'ailleurs t'as plein de potes qui se réjouissent dans ta TL de la disparition du "latain". Les gars qui se disent sympas et ouverts mais qui adorent écraser la gueule de leurs collègues...

Sympa, hein?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Elyas le Jeu 21 Mai 2015 - 5:37

@Presse-purée a écrit:Bof  Certains ne comprennent pas que transformer les LCA en EPI, c'est, dans un délai assez bref, les faire disparaître au collège, au lycée et dans le sup. Alors bon...

D'ailleurs t'as plein de potes  qui se réjouissent dans ta TL de la disparition du "latain". Les gars qui se disent sympas et ouverts mais qui adorent écraser la gueule de leurs collègues...

Sympa, hein?

La réforme assassine les langues anciennes. Déjà, l'EPI sera difficile à mettre en place. Ensuite, le décret dit que les élèves doivent avoir 26h de cours. Or, l'enseignement complémentaire de 1H en 5e puis 2h en 4e est-il dérogatoire par rapport à ces 26h, mettant l'élève de 5e latiniste à 27h et ceux de 4e-3e à 28h ? Bref, l'an prochain, ça va être la guerre en conseil pédagogique et on reverra sans doute tous les mensonges et coups de poignard dans le dos vus ces derniers mois apparaître à nouveau pale

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Isis39 le Jeu 21 Mai 2015 - 5:56

@Presse-purée a écrit:Bof  Certains ne comprennent pas que transformer les LCA en EPI, c'est, dans un délai assez bref, les faire disparaître au collège, au lycée et dans le sup. Alors bon...

D'ailleurs t'as plein de potes  qui se réjouissent dans ta TL de la disparition du "latain". Les gars qui se disent sympas et ouverts mais qui adorent écraser la gueule de leurs collègues...

Sympa, hein?

Tu m'expliques le rapport avec Grosperrin et le programme d'histoire ?
A part m'attaquer personnellement sur les propos d'autres personnes t'as pas autre chose à faire ?
Je ne me réjouis pas de la disparition du latin alors merci de me lâcher et de t'adresser directement aux personnes qui ne sont pas d'accord avec toi.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Ilse le Dim 24 Mai 2015 - 9:16

http://www.marianne.net/conseil-superieur-programmes-supercherie-100233825.html

"J’ai très vite compris que la plupart des membres étaient en parfaite cohérence avec les orientations politiques de la ministre. C’est une commission très homogène dans son idéologie, marquée à gauche, et qui soutient la politique menée par le gouvernement. Il m'a semblé clair qu'elle tenait ses ordres directement du ministère.
J’ai senti une bienveillance appuyée à l’égard des élèves en difficulté, qu’il fallait absolument apaiser d’une manière ou d’une autre. Pour que tout le monde réussisse, on a préféré dénaturer l’excellence et le goût de l’effort, et au final on a abaissé le niveau d’exigence."

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Roumégueur Ier le Dim 24 Mai 2015 - 9:22

M. Lussault lui a répondu sur Twitter :
"Comment porter un jugement définitif sur un conseil qu'on n'a pas fréquenté et dont on n'a jamais contribué au travail? Quel talent"

Difficile de démêler le vrai du faux : ont-ils réellement multiplié les mails plutôt que de se rencontrer de visu? Grosperrin a-t-il critiqué une démarche dans laquelle il s'est peu investi?
Le CSP a-t-il été victime de la prévalence d'une idéologie et a-t-il souffert d'avoir mis des œillères (quand on lit JM Zakhartchouk, on peut le penser...).
N'oublions pas que la consultation est une fumisterie : la Dgesco ne limite aux seuls enseignants le questionnaire. N'importe qui peut se faire passer pour un enseignant et avoir accès au questionnaire in extenso, seule une adresse mail (même non académique suffit, vous aurez le lien, j'en suis à 8 questionnaires remplis!!!)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Iphigénie le Dim 24 Mai 2015 - 9:24

N'importe qui peut se faire passer pour un enseignant
Mais non, pas besoin, j'ai entendu la ministre dire ouvertement que la concertation n'était pas limitée "qu'"aux enseignants!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par KrilinXV3 le Dim 24 Mai 2015 - 10:12

Lussault a commis (au moins indirectement) ceci: "Ville: géotype de substance sociétale, basé sur la coprésence".

Je me contenterai de botter en touche et de regretter l'absence de véritables enseignants du primaire et du secondaire (à temps plein), au CSE et au CSP.


Dernière édition par Serge le Dim 24 Mai 2015 - 11:17, édité 1 fois (Raison : insulte)

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par User5899 le Dim 24 Mai 2015 - 10:40

@Ilse a écrit:http://www.marianne.net/conseil-superieur-programmes-supercherie-100233825.html

"J’ai très vite compris que la plupart des membres étaient en parfaite cohérence avec les orientations politiques de la ministre. C’est une commission très homogène dans son idéologie, marquée à gauche, et qui soutient la politique menée par le gouvernement. Il m'a semblé clair qu'elle tenait ses ordres directement du ministère.
J’ai senti une bienveillance appuyée à l’égard des élèves en difficulté, qu’il fallait absolument apaiser d’une manière ou d’une autre. Pour que tout le monde réussisse, on a préféré dénaturer l’excellence et le goût de l’effort, et au final on a abaissé le niveau d’exigence."
Ca me rappelle d'ailleurs certains agrégés d'EPS sans élèves mais qui obtiennent la hors-classe Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Iphigénie le Dim 24 Mai 2015 - 10:42

Cripure a écrit:
@Ilse a écrit:http://www.marianne.net/conseil-superieur-programmes-supercherie-100233825.html

"J’ai très vite compris que la plupart des membres étaient en parfaite cohérence avec les orientations politiques de la ministre. C’est une commission très homogène dans son idéologie, marquée à gauche, et qui soutient la politique menée par le gouvernement. Il m'a semblé clair qu'elle tenait ses ordres directement du ministère.
J’ai senti une bienveillance appuyée à l’égard des élèves en difficulté, qu’il fallait absolument apaiser d’une manière ou d’une autre. Pour que tout le monde réussisse, on a préféré dénaturer l’excellence et le goût de l’effort, et au final on a abaissé le niveau d’exigence."
Ca me rappelle d'ailleurs certains agrégés d'EPS sans élèves mais qui obtiennent la hors-classe Rolling Eyes
ça se tient, non? Razz

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par User5899 le Dim 24 Mai 2015 - 10:46

Damned ! lol!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par C'est pas faux le Dim 24 Mai 2015 - 10:57

@Roumégueur Ier a écrit:M. Lussault lui a répondu sur Twitter :
"Comment porter un jugement définitif sur un conseil qu'on n'a pas fréquenté et dont on n'a jamais contribué au travail? Quel talent"

Difficile de démêler le vrai du faux : ont-ils réellement multiplié les mails plutôt que de se rencontrer de visu? Grosperrin a-t-il critiqué une démarche dans laquelle il s'est peu investi?
Le CSP a-t-il été victime de la prévalence d'une idéologie et a-t-il souffert d'avoir mis des œillères (quand on lit JM Zakhartchouk, on peut le penser...).
N'oublions pas que la consultation est une fumisterie : la Dgesco ne limite aux seuls enseignants le questionnaire. N'importe qui peut se faire passer pour un enseignant et avoir accès au questionnaire in extenso, seule une adresse mail (même non académique suffit, vous aurez le lien, j'en suis à 8 questionnaires remplis!!!)
Razz Les gens du ministère crient "Numérique ! Numérique !", mais même là-dessus, ils sont mauvais.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Roumégueur Ier le Dim 24 Mai 2015 - 11:56

@Iphigénie a écrit:
N'importe qui peut se faire passer pour un enseignant
Mais non, pas besoin, j'ai entendu la ministre dire ouvertement que la concertation n'était pas limitée "qu'"aux enseignants!

Ah oui, très clairement les enseignants ne devaient pas être les seuls à être consultés, une plateforme générale pour recueillir les avis de parents et autres 'partenaires' était prévue et le questionnaire, réservé aux seuls enseignants, mais bon, ça ne se passe pas vraiment de cette manière! Comment diable sauront-ils quels avis émanent de vrais enseignants et ceux qui viennent de non-professionnels de l'éducation (les moldus); et d'ailleurs comment vont-ils faire le tri entre ceux qui ont rempli le questionnaire en toute honnêteté et ceux qui se sont 'inventé' une identité d'enseignant?
Quand la consultation se pare d'atours ultra-démocratiques (tout le monde il va être consulté) mais dissimule en fait qu'on se moque de l'avis général (mais on va pas vous écouter, ou très peu)...

"Comment consulter ?
Pour les autres phases de consultation qui portent essentiellement sur les projets de programmes (maternelle, école élémentaire, collège), la démarche poursuivie vise à la fois la réflexion collective et le recueil d’avis individuels sur chaque projet.
L’ensemble des contributions recueillies fait l’objet, pour chaque projet de programme, d’une synthèse élaborée par le Ministère (DGESCO). Ces synthèses sont ensuite rendues publiques sur le site éduscol et transmises au Conseil supérieur des programmes. Elles doivent notamment servir à ajuster les projets de programmes en vue de leur publication officielle et de leur mise en œuvre."
http://eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/methodologie/

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Thalia de G le Dim 24 Mai 2015 - 12:12

@Roumégueur Ier a écrit:
@Iphigénie a écrit:
N'importe qui peut se faire passer pour un enseignant
Mais non, pas besoin, j'ai entendu la ministre dire ouvertement que la concertation n'était pas limitée "qu'"aux enseignants!

Ah oui, très clairement les enseignants ne devaient pas être les seuls à être consultés, une plateforme générale pour recueillir les avis de parents et autres 'partenaires' était prévue et le questionnaire, réservé aux seuls enseignants, mais bon, ça ne se passe pas vraiment de cette manière! Comment diable sauront-ils quels avis émanent de vrais enseignants et ceux qui viennent de non-professionnels de l'éducation (les moldus); et d'ailleurs comment vont-ils faire le tri entre ceux qui ont rempli le questionnaire en toute honnêteté et ceux qui se sont 'inventé' une identité d'enseignant?
Quand la consultation se pare d'atours ultra-démocratiques (tout le monde il va être consulté) mais dissimule en fait qu'on se moque de l'avis général (mais on va pas vous écouter, ou très peu)...

"Comment consulter ?
Pour les autres phases de consultation qui portent essentiellement sur les projets de programmes (maternelle, école élémentaire, collège), la démarche poursuivie vise à la fois la réflexion collective et le recueil d’avis individuels sur chaque projet.
L’ensemble des contributions recueillies fait l’objet, pour chaque projet de programme, d’une synthèse élaborée par le Ministère (DGESCO). Ces synthèses sont ensuite rendues publiques sur le site éduscol et transmises au Conseil supérieur des programmes. Elles doivent notamment servir à ajuster les projets de programmes en vue de leur publication officielle et de leur mise en œuvre."
http://eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/methodologie/
J'estime que c'est malhonnête et relève de la manipulation. Je suis écœurée.
Je suis plus habilitée à juger un programme que mon boucher ou mon médecin, dont je respecte le savoir-faire et il serait tellement simple de filtrer grâce à l'adresse académique.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Spinoza1670 le Lun 25 Mai 2015 - 7:38

à fusionner avec http://www.neoprofs.org/t90117-demission-de-j-grosperrin-depute-ump-du-doubs-du-csp

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Daphné le Lun 25 Mai 2015 - 7:46

J Grosperrin n'est plus député du Doubs.
Il a été battu aux dernières élections.
Ainsi qu'à la mairie de Besançon.

Il est sénateur maintenant, élu par ses pairs, pas par le peuple.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Chocolat le Lun 25 Mai 2015 - 8:56

@C'est pas faux a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:M. Lussault lui a répondu sur Twitter :
"Comment porter un jugement définitif sur un conseil qu'on n'a pas fréquenté et dont on n'a jamais contribué au travail? Quel talent"

Difficile de démêler le vrai du faux : ont-ils réellement multiplié les mails plutôt que de se rencontrer de visu? Grosperrin a-t-il critiqué une démarche dans laquelle il s'est peu investi?
Le CSP a-t-il été victime de la prévalence d'une idéologie et a-t-il souffert d'avoir mis des œillères (quand on lit JM Zakhartchouk, on peut le penser...).
N'oublions pas que la consultation est une fumisterie : la Dgesco ne limite aux seuls enseignants le questionnaire. N'importe qui peut se faire passer pour un enseignant et avoir accès au questionnaire in extenso, seule une adresse mail (même non académique suffit, vous aurez le lien, j'en suis à 8 questionnaires remplis!!!)
Razz Les gens du ministère crient "Numérique ! Numérique !", mais même là-dessus, ils sont mauvais.

J'ai le nette impression que pour une fois, ce n'est pas leur incompétence qui est à l'origine de cette situation...

Et les propos tenus par Jacques Grosperrin ne font que renforcer cette impression :

"Cette semaine, Jacques Grosperrin, sénateur UMP du Doubs, a annoncé sa démission du Conseil supérieur des programmes. Composée de dix-huit membres, cette instance mise en place fin 2013 devait garantir la "transparence dans le processus d’élaboration des programmes d’enseignement". L'élu a eu le sentiment qu'il s'agissait, au contraire, d'une machine de propagande idéologique."


arth75 a écrit:Lussault a commis (au moins indirectement) ceci: "Ville: géotype de substance sociétale, basé sur la coprésence".

Je me contenterai de botter en touche et de regretter l'absence de véritables enseignants du primaire et du secondaire (à temps plein), au CSE et au CSP.

Au secours ! Rolling Eyes
(avec un truc comme ça, on sait au moins d'où vient le langage jargonneux et inutile des programmes qu'ils nous proposent...)


Dernière édition par Chocolat le Lun 25 Mai 2015 - 9:13, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député UMP Grosperrin démissionne du conseil supérieur des programmes et dénonce : "cette commission tient ses ordres directement du ministère".

Message par Thalia de G le Lun 25 Mai 2015 - 9:04

@Spinoza1670 a écrit:à fusionner avec http://www.neoprofs.org/t90117-demission-de-j-grosperrin-depute-ump-du-doubs-du-csp
Fait !
Je vais changer le titre du sujet d'accueil.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum