La prochaine réforme : l'évaluation

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ergo le Jeu 21 Mai 2015 - 19:45

@PabloPE a écrit:Moi c'est le MEDEF et SUD votant ensemble qui m'a le plus étonnée Laughing
Oui, hein, c'est savoureux. Laughing

Pour le SNALC, je rappelle simplement que la loi de refondation permettrait d'autres réformes que celle-ci, notamment, si j'ai bien suivi la généralisation du collège modulaire. Wink

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par amethyste le Jeu 21 Mai 2015 - 19:47

Ben oui, évaluation sans notes, mais évaluation quand même. Mais que tu mettes du rouge ou un zéro, l'élève a quand même bien compris que son travail était faux / nul / inexistant... La première année, on a eu des problèmes a installer le logiciel S....e sur le réseau, donc on a fonctionné avec des photocopies (noir et blanc forcément, pour 6 classes de 6ème, la photocopieuse couleur, il ne fallait pas rêver !). Les réunions parnets-profs ont été ... un peu délicates. Aux conseils de classe, les collègues étaient perdus et ont renoncés à prendre en compte notre discipline en général. L'année suivante, les parents et les collègues réclamaient au moins une note sur le trimestre (pourcentage d'acquisition des connaissances) donc finalement, on y revient à la note.

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ellena le Jeu 21 Mai 2015 - 19:48

@amethyste a écrit:Il faut aussi en informer les parents, parce que les parents, les vignettes de couleur  Sleep (remarquez, si on ne met plus que du vert, ça leur simplifierait la lecture  study ) Ils les réclament, les notes, eux aussi, ça leur permet d'évaluer le travail de leur enfant. Le livret de compétences, même moi qui suis du milieu, quand je lisais celui de mes enfants au primaire, je décrochais vite, je me contentais d'aller regarder où il y avait du rouge.
Soit on se bouge, soit on n'a plus qu'à changer de métier pour un certain nombre (je suis sûre que ma boulangère voudra bien m'embaucher, elle trouve que je compte la monnaie 10 fois plus vite que tous les stagiaires qu'elle voit, il y a de l'espoir, dites-moi ? )
Alors ça, j'ai vainement tenté de le dire l'an dernier à mes collègues au moment où il a été question de classe sans note en 6e. On m'à répondu plus que sèchement que les parents étaient habitués et qu'il n'y aurait rien de nouveau pour eux. C'est moi qui ne voulait pas faire d'effort. Tant pis pour les parents d'élèves qui, en réunion parents profs, évoquaient leur agacement face à la chose, parfois amusé devant le camaïeu de couleurs. Mais, ils avaient ça en primaire, donc ils n'ont aucune raison de râler. No


Dernière édition par Ellena le Jeu 21 Mai 2015 - 19:51, édité 1 fois

Ellena
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ventre-Saint-Gris le Jeu 21 Mai 2015 - 19:51

@amethyste a écrit:Il faut aussi en informer les parents, parce que les parents, les vignettes de couleur  Sleep (remarquez, si on ne met plus que du vert, ça leur simplifierait la lecture  study ) Ils les réclament, les notes, eux aussi, ça leur permet d'évaluer le travail de leur enfant.

Oh ! tu sais, les parents sont très vite rassurés quand on leur dit que tout va bien pour leur enfant et que celui-ci a l'air de bien vivre les choses. J'en connais peu, même parmi les profs, qui vont aller chercher la petite bête quand tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Un exemple récent et à mon avis représentatif. Le père d'un ancien élève, qui était ennuyé de ne pas avoir obtenu de dérogation pour sa plus jeune fille entrant en sixième : elle devait donc aller dans son collège de secteur où l'on ne met plus de notes. Inquiet, qu'il était. Et puis finalement, trois mois plus tard, il était convaincu : "Ça fait peur au début mais c'est bien, finalement. Ma fille monte en compétences, les enfants sont en confiance..."
Sont pas masos, les parents ! Pourquoi se chercher des maladies si le docteur dit que tout va bien ? Laughing

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Monsieur Silence le Jeu 21 Mai 2015 - 19:52

Rapport du jury sur l'évaluation.

Recommandation n°2 sur les modes d'évaluation en phase d'apprentissage.

Le jury préconise que l’évaluation sommative soit pratiquée de façon régulière, mais moins
fréquente que l’évaluation formative : elle interviendrait à des moments précis qui correspondent
à des « points d’étapes » du parcours scolaire. Son calendrier devrait être préalablement
connu de tous les acteurs concernés et elle serait adaptée s’il apparaissait que les
besoins particuliers des élèves le nécessitent.

Les évaluations sommatives permettront de déterminer le niveau de maîtrise d’un certain
nombre de compétences indispensables à la poursuite du parcours de l’élève. Elles pourront
être conçues en reprenant l’esprit du « cadre européen commun de référence pour les
langues » tel qu’il est déjà mis en oeuvre sous la forme d’« évaluation en cours d’année »
pour l’évaluation de l’oral au baccalauréat. S’appuyant sur les domaines du nouveau socle
commun, leur tempo sera précisément inscrit dans les programmes. Elles suivront le rythme
des cycles et pourront être traduites (en fin ou en début de cycle) sur des échelles de performance
indiquant les degrés d’acquisition des compétences. Des outils standardisés, produits
par la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance), garantiront
d’une part une harmonisation des objectifs d’acquisition, d’autre part la compatibilité entre
le niveau d’exigences posé et l’objectif assigné à l’Éducation nationale de mener toute une
classe d’âge à la maîtrise des compétences du socle commun. Ce dernier point est essentiel,
car il ne faudrait pas que les enseignants et les élèves se sentent découragés par des
objectifs qui leur sembleraient inatteignables.


Recommandation n°3 sur la place et le rôle de la notation chiffrée :

Le jury recommande en outre que, pour ce cycle 4, l’évaluation repose, comme dans les
cycles précédents, sur des grilles de référence et un livret de suivi de cycle permettant de
positionner les acquis de l’élève et de suivre ses progrès. La notation resterait ainsi subordonnée
et indexée aux grilles de référence : chaque note attribuée devra correspondre à un
niveau existant de la grille de référence. Cette règle retirera toute pertinence au principe de
moyenne, d’une part entre matières différentes (un 15/20 en mathématiques ne saurait par
le truchement d’une étrange somme compenser un 5/20 en musique ou en français, et vice
versa), et même au sein d’une matière donnée. En outre, la note serait réservée aux seules
évaluations sommatives (les évaluations formatives obéissant à une autre logique), dont
la fréquence et le calendrier seront cadrés au niveau du collège par le volet « Politique de
l’évaluation des élèves » du projet d’établissement (voir recommandation n° 5, À propos de
la politique d’évaluation dans les écoles et les établissements scolaires).

En conformité avec les objectifs du socle commun et avec les modalités du diplôme national
du brevet, le dispositif d’évaluation doit prévoir des formes d’évaluation diverses incluant
l’oral, la conduite de projets, l’utilisation de l’environnement numérique, des écrits individuels
et des travaux collectifs. Le jury a en effet constaté au cours de ses auditions que tous les
collèges qui ont procédé à une évolution plaçant l’évaluation au service de la formation l’ont
fait en engageant d’abord une démarche collective fondée sur les compétences transversales
constitutives du socle commun.

Et il y a bien d'autres joyeusetés...

Monsieur Silence
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par may68 le Jeu 21 Mai 2015 - 19:53

@Ergo a écrit:
@PabloPE a écrit:Moi c'est le MEDEF et SUD votant ensemble qui m'a le plus étonnée  Laughing
Oui, hein, c'est savoureux. Laughing

Pour le SNALC, je rappelle simplement que la loi de refondation permettrait d'autres réformes que celle-ci, notamment, si j'ai bien suivi la généralisation du collège modulaire. Wink

Moi c'est plutôt qu'on consulte le MEDEF qui m'horripile ...
Ils ont sans doute voter contre car ça n'allait pas assez loin pour eux (comme la Loi Macron )

Pour le reste : il faut bien se rattraper comme on peut ! Laughing


Dernière édition par may68 le Jeu 21 Mai 2015 - 19:57, édité 2 fois

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Synapse le Jeu 21 Mai 2015 - 19:54

Je viens d'avoir une idée de reconversion : je vais apprendre le "langage informatique", le "code " et vais me lancer dans le hacking de sites de l'EN/NVB/PS et faire passer ce que l'on pense ici...

_________________
« Non quia difficilia sunt non audemus, sed quia non audemus difficilia sunt. »

Synapse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ergo le Jeu 21 Mai 2015 - 19:55

@may68 a écrit:
@Ergo a écrit:
@PabloPE a écrit:Moi c'est le MEDEF et SUD votant ensemble qui m'a le plus étonnée  Laughing
Oui, hein, c'est savoureux. Laughing

Pour le SNALC, je rappelle simplement que la loi de refondation permettrait d'autres réformes que celle-ci, notamment, si j'ai bien suivi la généralisation du collège modulaire. Wink

Moi c'est plutôt qu'on consulte le MEDEF qui m'horripile ...
Ils ont sans doute voter contre car ça n'allait pas assez loin pour eux (comme la Loi Macron )
Naturellement. Ca montre bien également l'absurdité de certaines choses...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Mona Lisa Klaxon le Jeu 21 Mai 2015 - 19:57

@Monsieur Silence a écrit:


le niveau d’exigences posé et l’objectif assigné à l’Éducation nationale de mener toute une
classe d’âge à la maîtrise des compétences du socle commun. Ce dernier point est essentiel,
car il ne faudrait pas que les enseignants et les élèves se sentent découragés par des
objectifs qui leur sembleraient inatteignables.




Et il y a bien d'autres joyeusetés...

yesyes veneration

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par V.Marchais le Jeu 21 Mai 2015 - 19:59

@Mona Lisa Klaxon a écrit:
@Monsieur Silence a écrit:


le niveau d’exigences posé et l’objectif assigné à l’Éducation nationale de mener toute une
classe d’âge à la maîtrise des compétences du socle commun. Ce dernier point est essentiel,
car il ne faudrait pas que les enseignants et les élèves se sentent découragés par des
objectifs qui leur sembleraient inatteignables.




Et il y a bien d'autres joyeusetés...

yesyes veneration

En même temps, apprendre à lire est devenu, pour beaucoup, un objectif inatteignable.
Alors on fait quoi ? Tricot ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par JPhMM le Jeu 21 Mai 2015 - 19:59

@lotta a écrit:J'ai envie de pleurer...Ils sont en train de tout détruire...
Oui.

A un moment donné, qu'ils aillent se faire... fiche.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Hermione0908 le Jeu 21 Mai 2015 - 20:00

@Monsieur Silence a écrit:Rapport du jury sur l'évaluation.

Recommandation n°2 sur les modes d'évaluation en phase d'apprentissage.

Le jury préconise que l’évaluation sommative soit pratiquée de façon régulière, mais moins
fréquente que l’évaluation formative : elle interviendrait à des moments précis qui correspondent
à des « points d’étapes » du parcours scolaire. Son calendrier devrait être préalablement
connu de tous les acteurs concernés et elle serait adaptée s’il apparaissait que les
besoins particuliers des élèves le nécessitent.

Les évaluations sommatives permettront de déterminer le niveau de maîtrise d’un certain
nombre de compétences indispensables à la poursuite du parcours de l’élève. Elles pourront
être conçues en reprenant l’esprit du « cadre européen commun de référence pour les
langues » tel qu’il est déjà mis en oeuvre sous la forme d’« évaluation en cours d’année »
pour l’évaluation de l’oral au baccalauréat. S’appuyant sur les domaines du nouveau socle
commun, leur tempo sera précisément inscrit dans les programmes. Elles suivront le rythme
des cycles et pourront être traduites (en fin ou en début de cycle) sur des échelles de performance
indiquant les degrés d’acquisition des compétences. Des outils standardisés, produits
par la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance), garantiront
d’une part une harmonisation des objectifs d’acquisition,
d’autre part la compatibilité entre
le niveau d’exigences posé et l’objectif assigné à l’Éducation nationale de mener toute une
classe d’âge à la maîtrise des compétences du socle commun. Ce dernier point est essentiel,
car il ne faudrait pas que les enseignants et les élèves se sentent découragés par des
objectifs qui leur sembleraient inatteignables.


Recommandation n°3 sur la place et le rôle de la notation chiffrée :

Le jury recommande en outre que, pour ce cycle 4, l’évaluation repose, comme dans les
cycles précédents, sur des grilles de référence et un livret de suivi de cycle permettant de
positionner les acquis de l’élève et de suivre ses progrès. La notation resterait ainsi subordonnée
et indexée aux grilles de référence : chaque note attribuée devra correspondre à un
niveau existant de la grille de référence. Cette règle retirera toute pertinence au principe de
moyenne, d’une part entre matières différentes (un 15/20 en mathématiques ne saurait par
le truchement d’une étrange somme compenser un 5/20 en musique ou en français, et vice
versa), et même au sein d’une matière donnée. En outre, la note serait réservée aux seules
évaluations sommatives (les évaluations formatives obéissant à une autre logique), dont
la fréquence et le calendrier seront cadrés au niveau du collège
par le volet « Politique de
l’évaluation des élèves » du projet d’établissement (voir recommandation n° 5, À propos de
la politique d’évaluation dans les écoles et les établissements scolaires).

Et il y a bien d'autres joyeusetés...

C'est une vue de l'esprit ou ce que j'ai mis en gras, c'est une évaluation sommative qui consiste en des devoirs communs par niveau à des moments précis de l'année, ce qui induit donc nécessairement une progression commune dans chaque discipline ?
(Je suis malade et fatiguée, alors je lis peut-être de travers, ce n'est pas du tout exclu)

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par amethyste le Jeu 21 Mai 2015 - 20:01

@Ellena a écrit:
@amethyste a écrit:Il faut aussi en informer les parents, parce que les parents, les vignettes de couleur  Sleep (remarquez, si on ne met plus que du vert, ça leur simplifierait la lecture  study ) Ils les réclament, les notes, eux aussi, ça leur permet d'évaluer le travail de leur enfant. Le livret de compétences, même moi qui suis du milieu, quand je lisais celui de mes enfants au primaire, je décrochais vite, je me contentais d'aller regarder où il y avait du rouge.
Soit on se bouge, soit on n'a plus qu'à changer de métier pour un certain nombre (je suis sûre que ma boulangère voudra bien m'embaucher, elle trouve que je compte la monnaie 10 fois plus vite que tous les stagiaires qu'elle voit, il y a de l'espoir, dites-moi ? )
Alors ça, j'ai vainement tenté de le dire l'an dernier à mes collègues au moment où il a été question de classe sans note en 6e. On m'à répondu plus que sèchement que les parents étaient habitués et qu'il n'y aurait rien de nouveau pour eux. C'est moi qui ne voulait pas faire d'effort. Tant pis pour le parents d'élèves, en réunion parents profs, évoquaient leur agacement face à la chose parfois amusé devant le camaïeu de couleurs. Mais, ils avaient ça en primaire, donc ils n'ont aucune raison de râler. No
Oui, enfin, il y a quand même des parents qui s'intéressent à la scolarité de leur enfant et s'ils peuvent comprendre facilement l'évaluation de leur gosse, ça aide à la discussion (quand vous dites à un parent que son Kévinou a 4/20 de moyenne, ça n'est pas le même discours que de lui montrer une feuille A4 remplie de compétences ! )
Si je renonce à cette méthode, c'est aussi parce que honnêtement, un élève qui ne sait pas construire un tableau par exemple lors d'un contrôle, je fais la correction en commun, mais je ne peux pas reprendre l'exercice pour chaque élève. C'est peut-être jouable en Français ou en Maths où on peut redonner un exercice sur la conjugaison ou les divisions, mais avec mes 1h30 par semaine, je ne peux pas revenir sur toutes les notions vues lors du chapitre (et oui, étonnamment, mes élèves arrivent à faire tous les exercices du contrôle, si on prend l'ensemble des copies, mais chacun fait une ou des erreurs). Je sais qu'on reverra cette compétence plus tard dans le programme, mais un mois après, l'élève a déjà bien oublié qu'il ne sait pas le faire. Je n'ai vu aucun de mes élèves essayer de retravailler les compétences où ils avaient eu du rouge, ni me demander des explications. Par contre, des élèves réclamant des explications pour un point perdu, ça oui !


Dernière édition par amethyste le Jeu 21 Mai 2015 - 20:03, édité 1 fois

amethyste
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par V.Marchais le Jeu 21 Mai 2015 - 20:01

@JPhMM a écrit:
@lotta a écrit:J'ai envie de pleurer...Ils sont en train de tout détruire...
Oui.

A un moment donné, qu'ils aillent se faire... fiche.

Moi, ça me donne envie de foutre le feu. Je vous jure, je suis en train de comprendre comment on tombe dans le radicalisme et l'action violente.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Feuchtwanger le Jeu 21 Mai 2015 - 20:02

@V.Marchais a écrit:Bonsoir à tous,

Je sors d'une après-midi de formation obligatoire sur l'évaluation - intitulé comme tel officiellement - et je voulais d'une part vous faire part des infos que j'y ai eues, et d'autre part tenter de savoir si d'autres ont eu des formations similaires, ou ont tout simplement entendu parler de cette réforme de l'évaluation, parce que j'ai halluciné devant ce nouveau déballage d'idéologie aussi doucereuse que violente.

Pour aller droit au but, il paraît que le ministère doit faire paraître en juin le prochain volet de la Refondation : la réforme de l'évaluation.

Nous n'aurions plus le droit d'évaluer par disciplines sous forme d'une succession de notes donnant lieu à une moyenne. En fait, la note figurant sur le bulletin ne devra plus être une moyenne. Il faudra (si tout cela est confirmé) multiplier les évaluations formatives non notées (le droit à l'erreur) et programmer une ou deux évaluations par période pour évaluer les grandes compétences disciplinaires et transdisciplinaires, de préférence interdisciplinaire, l'évaluation. Le modèle étant, bien entendu, vous le voyez venir gros comme une maison, l'EPI. Donc, en gros, en Français, on ne met plus de notes (ou en tout cas rien susceptible d'entrer dans une moyenne figurant sur un bulletin parce que les moyennes, c'est posé : c'est mal), on fait du formatif, et on note une ou deux fois dans le trimestre (avec le droit à une deuxième chance, bien sûr) de préférence en EPI. Et comment on fait pour mettre une note comme ça en une fois sur la base de compétences (parce qu'on note, la ministre l'a dit, mais on se base sur les compétences, dit le monsieur, pas sur des barèmes qui les décomposent artificiellement et n'ont aucune valeur scientifique heu ) ? Ben à la louche. Enfin, y dit ça mieux que ça, le monsieur. Il nous brosse dans le sens du poil et déclare : "Vous êtes des professionnels, vous êtes capables de dire, à un moment : j'estime que tel élève, à ce moment, en est à ce niveau de compétence, et je vais traduire cela par telle note pour ce domaine."
Et comment qu'on va faire pour évaluer transdisciplinairement des compétences sous forme de notes ? Je vous le donne en cent, je vous le donne en mille : on va se réunir pour définir les attendus pour chaque niveau de compétence : s'il sait faire ça, je mets tant, s'il va jusque là, on monte à tant...
Voilà. Après la concertation avec les douze écoles du secteur, les conseils de cycle, les conseils par discipline pour répartir les points au programme année par année, le conseil péda pour définir les EPI, les heures de concertation pour les EPI, la défense de ce qu'on peut encore défendre au CA, on se réunira pour définir nos critères de notation transdisciplinaire...

Le nouveau collège : 18 heures de cours par semaine + 20 heures de réunion...

Heureusement qu'on va avoir la plate-forme numérique pour ne plus avoir de cours à préparer...

Je pense qu'il ne faut pas paniquer. L'évaluation se contourne.
Pour les interrogations de connaissances, on pourra noter en pourcentage d'acquisition.
Pour les travaux, on pourra basculer à un système binaire réussi/raté qui équivaut déjà à la moyenne dans le système actuel.
Quant aux évaluations concertées sur les compétences, elles n'auront qu'un impact faible s'il y en a deux dans l'année. La meileure manière de procéder sera de faire une réunion pour répartir les compétences entre les matières et voilà...

Il faut rentrer en résistance de manière systématique.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Nuits le Jeu 21 Mai 2015 - 20:03

@V.Marchais a écrit:
@Ellena a écrit:
Mes collègues de lettres ont eu une formation du même genre avant les dernières vacances. Elles ont eu le même discours. Elles sont revenues décomposées: une d'elle en a pleuré en sdp en nous racontant.

C'est intéressant, Ellena. Puis-je te demander dans quelle aca tu travailles ? Tu peux me répondre en MP si tu ne souhaites pas trop te dévoiler.


Punaise, nous aussi on a subi ce truc cette semaine.
Nous aussi on a eu des collègues enthousiastes qui ont adoré.
Bon, je ne crois pas avoir entendu les deux formateurs dire que la réforme de l'évaluation allait sortir bientôt, mais sinon exactement les mêmes préconisations. Des évaluations formatives non notées qui aboutissent à une évaluation sommative, faite sous forme de tâche complexe. Et encore, l'idéal étant de noter après la réalisation d'une première tâche complexe avec remédiation. Noter avec bienveillance, jamais au moment où l'apprenant est en situation de vulnérabilité cognitive et affective, parce que c'est violent. Bla bla bla.

Alors bon, vivement que cette semaine s'achève, parce que ça commence à faire beaucoup en si peu de temps.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par V.Marchais le Jeu 21 Mai 2015 - 20:04

@Feuchtwanger a écrit:
Quant aux évaluations concertées sur les compétences, elles n'auront qu'un impact faible s'il y en a deux dans l'année.

Il n'y en aura que quelques-unes par trimestre, mais, si j'ai bien compris, c'est elles, et elles seules, qui figureront sur le bulletin.

Mas sur les copies, j'écris encore ce que je veux.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par JPhMM le Jeu 21 Mai 2015 - 20:04

En espérant que tout cela disparaisse durant l'été 2017.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Nuits le Jeu 21 Mai 2015 - 20:05

@V.Marchais a écrit:
@JPhMM a écrit:
@lotta a écrit:J'ai envie de pleurer...Ils sont en train de tout détruire...
Oui.

A un moment donné, qu'ils aillent se faire... fiche.

Moi, ça me donne envie de foutre le feu. Je vous jure, je suis en train de comprendre comment on tombe dans le radicalisme et l'action violente.

Pareil.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par JPhMM le Jeu 21 Mai 2015 - 20:06

@V.Marchais a écrit:
@JPhMM a écrit:
@lotta a écrit:J'ai envie de pleurer...Ils sont en train de tout détruire...
Oui.

A un moment donné, qu'ils aillent se faire... fiche.

Moi, ça me donne envie de foutre le feu. Je vous jure, je suis en train de comprendre comment on tombe dans le radicalisme et l'action violente.
Oui ..................

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ronin le Jeu 21 Mai 2015 - 20:07

@V.Marchais a écrit:
@JPhMM a écrit:
@lotta a écrit:J'ai envie de pleurer...Ils sont en train de tout détruire...
Oui.

A un moment donné, qu'ils aillent se faire... fiche.

Moi, ça me donne envie de foutre le feu. Je vous jure, je suis en train de comprendre comment on tombe dans le radicalisme et l'action violente.

Moi pareil. Et je redis que le PS est en congrès à Poitiers les 6 et 7 juin.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par V.Marchais le Jeu 21 Mai 2015 - 20:07

@Nuits a écrit: Noter avec bienveillance, jamais au moment où l'apprenant est en situation de vulnérabilité cognitive et affective, parce que c'est violent. Bla bla bla.


Arf ! Vous aussi, on vous a fait le coup de la différence entre performance et compétence ? (Z'avez vu, j'ai bien retenu ma leçon !)
Alors, Kévin, il fait son éval aujourd'hui, mais Kévina, elle est pas trop dans son assiette, elle la fera jeudi, et Zézette, elle, elle est dans une mauvaise passe, on verra ça la semaine prochaine.
J'espère qu'ils ont prévu des appariteurs.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Feuchtwanger le Jeu 21 Mai 2015 - 20:08

@V.Marchais a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:
Quant aux évaluations concertées sur les compétences, elles n'auront qu'un impact faible s'il y en a deux dans l'année.

Il n'y en aura que quelques-unes par trimestre, mais, si j'ai bien compris, c'est elles, et elles seules, qui figureront sur le bulletin.

Mas sur les copies, j'écris encore ce que je veux.

A la limite, ce qu'il y a sur le bulletin n'est pas bien important.
On peut utiliser des moyens coercitifs bien plus efficaces pour les travaux que nous continuerons à noter (comme par exemple, refaire le travail jusqu'à avoir vert, recopier le cours si on est en dessous de 50% d'acquis), etc...
A la limite, s'ils veulent que tout le monde ait des bons bulletins, qu'ils les aient. Il y aura juste deux vitesses : le potemkine des bulletins et le maquis de la réalité du cours.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ventre-Saint-Gris le Jeu 21 Mai 2015 - 20:08

@Tangleding a écrit:Stratégiquement il faut toujours laisser une porte de sortie honorable à l'adversaire, surtout quand il est à terre.

Le problème c'est qu'il est loin d'être à terre, pour le moment.

Excuse-moi, Tangleding, d'autant que j'admire ton engagement, quand je ne suis pas capable d'en faire moi-même autant.

Mais ces deux phrases sont tout de même très rigolotes, surtout dans le contexte.


Dernière édition par Ventre-Saint-Gris le Jeu 21 Mai 2015 - 20:09, édité 1 fois

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par Ergo le Jeu 21 Mai 2015 - 20:08

@Ronin a écrit:
@V.Marchais a écrit:
@JPhMM a écrit:
Oui.

A un moment donné, qu'ils aillent se faire... fiche.

Moi, ça me donne envie de foutre le feu. Je vous jure, je suis en train de comprendre comment on tombe dans le radicalisme et l'action violente.

Moi pareil. Et je redis que le PS est en congrès à Poitiers les 6 et 7 juin.
Y a des campings à Poitiers ? Parce que j'imagine qu'ils saturent les hôtels... humhum scratch

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prochaine réforme : l'évaluation

Message par V.Marchais le Jeu 21 Mai 2015 - 20:09

@Ronin a écrit: Moi pareil. Et je redis que le PS est en congrès à Poitiers les 6 et 7 juin.

Je te vois venir. Et tu me plais.
Je veux bien y aller.
Et le 14 à Paris.

Laaaaaaapin ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum