Snes-FSU : "Réforme du collège : c'est toujours non".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Snes-FSU : "Réforme du collège : c'est toujours non".

Message par John le Ven 22 Mai 2015 - 17:17

Réforme du collège : c’est toujours non

vendredi 22 mai 2015

19 mai : importante journée de mobilisation contre la réforme du collège avec plus de 50% de grévistes dans les collèges, des dizaines de milliers de manifestants dans toute la France. 20 mai : publication du décret et de l’arrêté. Véritable provocation pour une profession qui se sent méprisée.

Conditions de travail, effectifs des classes, modulation des horaires et autonomie, interdisciplinarité, classes bilangues, sections européennes, enseignement du latin/grec : aucune réponse n’est apportée aux interrogations pressantes des enseignants. Pire le Ministère fait le choix de leur claquer la porte au nez et de faire appliquer la réforme par des enseignants qui n’en veulent pas, garantissant par là même son échec.

Dans toutes les réunions organisées depuis deux mois par le SNES dans les établissements, les enseignants ont exprimé un rejet d’une réforme qui dénature leur métier, s’attaque aux disciplines et ne répond pas aux besoins des élèves.

L’intersyndicale, décidée à poursuivre la lutte contre cette réforme, s’est réunie le 21 mai. Elle appelle la profession à prendre la parole en organisant des AG, des heures d’information syndicales et des rassemblements. Ces temps de débat culmineront le 4 juin, journée nationale d’action, par une "nuit des collèges", occasion d’expliquer aux autres acteurs de la communauté éducative les enjeux de la réforme passée en force par le gouvernement et de débattre de la possibilité d’une grève avant la fin de l’année.
http://www.snes.edu/Reforme-du-college-c-est-toujours-non.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes-FSU : "Réforme du collège : c'est toujours non".

Message par Thijk le Ven 22 Mai 2015 - 17:24

Le 27 mars 2014, au CTM, le SNES laisse le n'importe quoi devenir la politique du MEN.
Depuis, il feint de s'indigner. Et tue les mobilisations.

Thijk
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes-FSU : "Réforme du collège : c'est toujours non".

Message par neo le Sam 23 Mai 2015 - 15:01

Le SNES a voté CONTRE la réforme du collège en CTM...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes-FSU : "Réforme du collège : c'est toujours non".

Message par neo le Sam 23 Mai 2015 - 15:03

http://www.snes.edu/Un-coup-de-force-qui-ne-doit-pas-rester-sans-reponse.html
Un passage en force qui ne doit pas rester sans réponse
jeudi 21 mai 2015

Signez la pétition : un autre collège 2016

Au lendemain de la grève du 19 mai, la ministre a fait le choix de publier au journal officiel les textes concernant la réforme du collège. La ministre avait pourtant déclaré que sa porte était ouverte. Elle vient de la claquer brutalement à la figure de 80% des enseignants et continue dans sa volonté d’imposer sa réforme, contre eux.

Cette décision montre tout le mépris de la ministre pour les enseignants. Ainsi présentés par la communication ministérielle comme ne comprenant rien ou intoxiqués par la "propagande", ils sont désormais ravalés au rang de manants sommés de mettre rapidement au travail maintenant pour préparer la réforme qu’ils refusent grâce à un plan de formation annoncé mais en réalité non financé. Comment donner envie à des jeunes de passer les concours d’enseignement pour embrasser une carrière où leur professionnalité se résumera à se taire et à exécuter ?

La ministre de l’éducation ainsi que le 1er ministre considère que l’affaire est close car «  il faut aller vite  » pour mettre en place la réforme. Le SNES FSU refuse d’en rester là  : la précipitation du ministère traduit surtout sa fébrilité et sa volonté d’échapper à tout débat contradictoire pour en finir.

D’autres décrets comme celui de Robien en 2007, pourtant publiés, ont été retirés. Il faut donc plus que jamais se mobiliser pour obtenir l’abrogation de ces deux textes ainsi qu’une réforme du collège qui s’attaque réellement aux inégalités scolaires et améliore conditions d’étude et d’enseignement.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum