Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Luigi_B le Ven 22 Mai 2015 - 18:00

Dans "Le Devoir" (Québec), Christian Roux observe la réforme française avec l'oeil de ceux qui sont déjà passés par là : http://www.ledevoir.com/international/europe/440762/la-fin-d-un-modele

Extrait :

Christian Rioux a écrit:Le débat sur la réforme des collèges qui se déroule en France ces jours-ci devrait nous intéresser. Un peu comme on fait un retour accéléré pour revoir le début d’un vieux film. Comme souvent en France, la chose ne passe pas comme une lettre à la poste. Les professeurs et les intellectuels français, de gauche comme de droite, nous offrent l’exemple d’une belle résistance et d’un débat qui a au moins le mérite d’exister. Grâce à la force des traditions républicaines, l’école française avait résisté jusque-là plus que les autres aux sirènes de cette « école de la réussite ». Peut-être à cause de leur bonne formation, les professeurs savaient bien qu’une école où personne n’échoue ne pouvait être qu’une supercherie. Comme si dorénavant toutes les équipes de la Ligue nationale pouvaient décrocher la coupe Stanley la même année.

Le pays de Jules Ferry a longtemps boudé ce modèle unique et mondialisé si loin de ses principes. Ce modèle, c’est celui d’une école qui supprime l’échec et le redoublement — une importante mesure d’économie en temps de crise — en faisant disparaître l’évaluation des savoirs et l’effort. Ce modèle, c’est celui d’une école clientéliste où les humanités et la littérature ont été remplacées par des programmes lights listant de vagues « compétences » difficiles à mesurer et proposant des projets pluridisciplinaires qui grugent un temps fou et transforment le professeur en animateur de colonie de vacances. Si ce modèle suffit à former de bons employés flexibles et polyvalents, pourquoi faudrait-il en demander plus ?

Pour Montaigne, Molière et les langues anciennes, il faudra donc aller voir ailleurs. En pratique, partout où cette école bas de gamme s’est implantée, c’est l’école privée qui se charge de la formation des élites. Le Québec, où le privé prend de plus en plus de place depuis 10 ans, en est l’exemple parfait. Cela faisait des années que l’OCDE reprochait à la France de continuer à caresser l’idéal des Lumières qui consistait à offrir à tous un fort contenu humaniste et littéraire proposant notamment des cours de latin et d’allemand jusque dans les banlieues les plus reculées. Or, voilà ces filières condamnées pour cause d’« élitisme ». Contrairement à la tendance générale, les meilleurs lycées français donnant accès aux grandes écoles sont encore publics, gratuits et accessibles à tous. Mais pour combien de temps ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par almuixe le Ven 22 Mai 2015 - 18:14

C'est accablant d'être une cassandre. Difficile de supporter l'impuissance alors que la réalite valide notre sentiment.

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Thierry30 le Ven 22 Mai 2015 - 18:32

@Luigi_B a écrit:

Christian Rioux a écrit: En pratique, partout où cette école bas de gamme s’est implantée, c’est l’école privée qui se charge de la formation des élites. Le Québec, où le privé prend de plus en plus de place depuis 10 ans, en est l’exemple parfait. Cela faisait des années que l’OCDE reprochait à la France de continuer à caresser l’idéal des Lumières qui consistait à offrir à tous un fort contenu humaniste et littéraire proposant notamment des cours de latin et d’allemand jusque dans les banlieues les plus reculées. Or, voilà ces filières condamnées pour cause d’« élitisme ». Contrairement à la tendance générale, les meilleurs lycées français donnant accès aux grandes écoles sont encore publics, gratuits et accessibles à tous. Mais pour combien de temps ?

Lire ce constat et entendre la communication ministérielle dire le contraire me met dans une colère noire. Je suis révolté!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Albius le Ven 22 Mai 2015 - 22:14

Excellent article.
C'est curieux, on n'évoque que rarement le Québec, et si souvent le "modèle" (!) finlandais… Rolling Eyes

Y aurait-il des références sélectives... heu

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Luigi_B le Ven 22 Mai 2015 - 22:19

Ah mais la Finlande a beaucoup à nous apprendre : Laughing


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Thalie le Ven 22 Mai 2015 - 23:09

C'est un article très intéressant car je n'avais pas bien compris à quel point cette nouvelle conception destruction de l'éducation (!) était répandue mondialement (sauf en Asie manifestement). En fait, ils le savent tous, non ? Est-ce du cynisme ? de la naïveté bête ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par HORA le Ven 22 Mai 2015 - 23:53

@Thalie a écrit:C'est un article très intéressant car je n'avais pas bien compris à quel point cette nouvelle conception destruction de l'éducation (!) était répandue mondialement (sauf en Asie manifestement). En fait, ils le savent tous, non ? Est-ce du cynisme ? de la naïveté bête ?

Je dirais : 50 % de "m'en fous, après tout ; j'ai les moyens d'éviter le bas de gamme pour ma descendance ; et puis, le marché de l'éducation, c'est l'avenir de la croissance du PIB mondial ; ne serait-ce que par la dette étudiante mirobolante que ça va rapporter aux heureux rentiers " et 50 % de "miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est le plus paternaliste envers ces gentils pauvres, qui me doivent une éternelle reconnaissance, les gueux".


Dernière édition par HORA le Sam 23 Mai 2015 - 0:08, édité 1 fois (Raison : syntaxe)

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Thierry30 le Sam 23 Mai 2015 - 6:47

@HORA a écrit:
@Thalie a écrit:C'est un article très intéressant car je n'avais pas bien compris à quel point cette nouvelle conception destruction de l'éducation (!) était répandue mondialement (sauf en Asie manifestement). En fait, ils le savent tous, non ? Est-ce du cynisme ? de la naïveté bête ?

Je dirais : 50 % de "m'en fous, après tout ; j'ai les moyens d'éviter le bas de gamme pour ma descendance ; et puis, le marché de l'éducation, c'est l'avenir de la croissance du PIB mondial ; ne serait-ce que par la dette étudiante mirobolante que ça va rapporter aux heureux rentiers " et 50 % de "miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est le plus paternaliste envers ces gentils pauvres, qui me doivent une éternelle reconnaissance, les gueux".

Très bien vu!
Donc, 100% de cynisme.
furieux

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Violet le Sam 23 Mai 2015 - 7:03

Tres bon article...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par MUTIS le Sam 23 Mai 2015 - 7:11

A mettre en relation avec les résultats affligeants sur le niveau des élèves au Québec après la "refondation"...
Et c'est ce qu'on nous propose !
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/02/05022015Article635587161256499771.aspx
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/112055/reforme-scolaire-resultats-decevants

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Rioux (Québec) à propos du collège 2016 : "La fin d'un modèle ?"

Message par Adri le Jeu 28 Mai 2015 - 21:06

Il est bien cet article.

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum