arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par saun le Sam 23 Mai 2015 - 0:14

Lu sur le forum de l'apmep (association des profs de maths), la seule association de profs à trouver très bien la réforme, [édité], lien vers le forum ici ,je cite :

J’ai enseigné des maths pendant 40 ans depuis les "maths modernes" jusqu’à l’informatique d’ISN et aux programmes actuels : je n’ai toujours pas compris comment on pouvait croire et faire croire que la répétition de calculs tous semblables, l’apprentissage de notions hors sol ou la récitation de démonstrations apprises par coeur pouvait avoir une quelconque signification en dehors d’exercices de style sans motivation à part avoir de bonnes notes et passer dans la classe supérieure.
Enseigner l’(in)équation produit a-t-il un quelconque intérêt ? Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Au moins avec l’apprentissage d’un outil où ces diverses notions prendront (ou pas d’ailleurs) tout leur sens peut amener les enfants à se prendre par la main et à s’investir dans des modalités d’apprentissage enfin pertinentes et porteuses d’espoir pour eux.
De toutes manières toutes les autres portes sont fermées alors autant essayer celle-la... et il ne sert à rien de dévaloriser ces programmes comme vous essayez de le faire : pour une fois que l’EN va laisser une véritable marge de manoeuvre aux établissements et aux profs, vous avez vraiment de la chance

Je suis émerveillé....


Dernière édition par saun le Sam 23 Mai 2015 - 11:37, édité 5 fois (Raison : Mise en forme de la citation + suppression d'un nom)

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par HORA le Sam 23 Mai 2015 - 0:26

@saun a écrit:Lu sur le forum de l'apmep (association des profs de maths), la seule association de profs à trouver très bien la réforme, [édité] lien vers le forum ici ,je cite :

J’ai enseigné des maths pendant 40 ans depuis les "maths modernes" jusqu’à l’informatique d’ISN et aux programmes actuels : je n’ai toujours pas compris comment on pouvait croire et faire croire que la répétition de calculs tous semblables, l’apprentissage de notions hors sol ou la récitation de démonstrations apprises par coeur pouvait avoir une quelconque signification en dehors d’exercices de style sans motivation à part avoir de bonnes notes et passer dans la classe supérieure.
Enseigner l’(in)équation produit a-t-il un quelconque intérêt ? Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Au moins avec l’apprentissage d’un outil où ces diverses notions prendront (ou pas d’ailleurs) tout leur sens peut amener les enfants à se prendre par la main et à s’investir dans des modalités d’apprentissage enfin pertinentes et porteuses d’espoir pour eux.
De toutes manières toutes les autres portes sont fermées alors autant essayer celle-la... et il ne sert à rien de dévaloriser ces programmes comme vous essayez de le faire : pour une fois que l’EN va laisser une véritable marge de manoeuvre aux établissements et aux profs, vous avez vraiment de la chance.

Je suis émerveillé....

La source du problème n'est-elle pas dans l'enchaînement de ce que j'ai (en toute mauvaise foi professeur ) mis en gras ?


Dernière édition par Thalia de G le Sam 23 Mai 2015 - 8:47, édité 4 fois (Raison : reformulation)

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par PauvreYorick le Sam 23 Mai 2015 - 0:56

Ce collègue a écrit:Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Pardi : puisqu'ils ne savent rien, leur apprendre quelque chose n'a aucun intérêt. Cécuhefdé.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Chocolat le Sam 23 Mai 2015 - 7:55

Shocked Shocked Shocked

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par stanleymilgram le Sam 23 Mai 2015 - 8:08

Même problème avec la grammaire française et l'orthographe...

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Hélips le Sam 23 Mai 2015 - 8:22

C'est quand même curieux : moi aussi j'enseigne ISN, et ce que je constate surtout, c'est que va donc enseigner les fonctions informatiques à des élèves qui n'ont rien compris à la notion mathématiques....

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Whypee le Sam 23 Mai 2015 - 8:24

L'explication est simple : comment voulez-vous imposer l'apprentissage de notions à un élève qui pourra retrouver celles-ci en deux coups de pouce sur Internet grâce à son smartphone !?

Problème, ce même élève prend pour argent comptant le premier résultat affiché.
Pas plus tard qu'hier : Un élève, devant un clavier querty, bloque pour supprimer un caractère. Je lui réponds que la touche Del pourrait lui être utile, et de réfléchir à quoi cela pourrait correspondre en anglais. Tout de go il va sur Internet et revient vers moi fièrement pour me dire que cela correspond à l'état américain Delaware...
Il est, à 20 ans, en dernière année de BTS SN !
Et concernant les maths avec la même classe, qu'est-ce que le nombre d'or ? C'est ce qui permet de compter les pétales des pâquerettes, vous savez monsieur : je t'aime, un , beaucoup, etc... cafe


Dernière édition par Whypee le Sam 23 Mai 2015 - 8:31, édité 1 fois

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Thalia de G le Sam 23 Mai 2015 - 8:30

J'ai supprimé le pseudo/nom de l'auteur cité qui ne peut se défendre. Par ailleurs merci de reformuler le titre, de manière à ce qu'il soit plus précis.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Reine Margot le Sam 23 Mai 2015 - 8:45

@saun a écrit:Lu sur le forum de l'apmep (association des profs de maths), la seule association de profs à trouver très bien la réforme, [édité], lien vers le forum ici ,je cite :

J’ai enseigné des maths pendant 40 ans depuis les "maths modernes" jusqu’à l’informatique d’ISN et aux programmes actuels : je n’ai toujours pas compris comment on pouvait croire et faire croire que la répétition de calculs tous semblables, l’apprentissage de notions hors sol ou la récitation de démonstrations apprises par coeur pouvait avoir une quelconque signification en dehors d’exercices de style sans motivation à part avoir de bonnes notes et passer dans la classe supérieure.
Enseigner l’(in)équation produit a-t-il un quelconque intérêt ? Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Au moins avec l’apprentissage d’un outil où ces diverses notions prendront (ou pas d’ailleurs) tout leur sens peut amener les enfants à se prendre par la main et à s’investir dans des modalités d’apprentissage enfin pertinentes et porteuses d’espoir pour eux.
De toutes manières toutes les autres portes sont fermées alors autant essayer celle-la... et il ne sert à rien de dévaloriser ces programmes comme vous essayez de le faire : pour une fois que l’EN va laisser une véritable marge de manoeuvre aux établissements et aux profs, vous avez vraiment de la chance

Je suis émerveillé....

Bah ça tombe bien je suis dans l'histoire de la pensée de Jerphagnon et il explique bien comment Pythagore (et d'autres comme Thalès) ont été les premiers à avoir une pensée abstraite (ou du moins à exprimer et théoriser la chose), à concevoir des figures géométriques (et non des objets ou distances concrets) qui auraient toutes les mêmes propriétés comme le triangle. Avant on prenait des mesures, après eux on est capable de penser les propriétés du triangle en général. Ca change effectivement des cartes routières, ce serait terrible des priver les élèves de cela.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par auléric le Sam 23 Mai 2015 - 9:23

@PauvreYorick a écrit:
Ce collègue a écrit:Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Pardi : puisqu'ils ne savent rien, leur apprendre quelque chose n'a aucun intérêt. Cécuhefdé.

j'ai bondi aussi en lisant çà

@stanleymilgram a écrit:Même problème avec la grammaire française et l'orthographe...
avec ... tout , en fait

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Balthazaard le Sam 23 Mai 2015 - 10:06

@HORA a écrit:
@saun a écrit:Lu sur le forum de l'apmep (association des profs de maths), la seule association de profs à trouver très bien la réforme, [édité] lien vers le forum ici ,je cite :

J’ai enseigné des maths pendant 40 ans depuis les "maths modernes" jusqu’à l’informatique d’ISN et aux programmes actuels : je n’ai toujours pas compris comment on pouvait croire et faire croire que la répétition de calculs tous semblables, l’apprentissage de notions hors sol ou la récitation de démonstrations apprises par coeur pouvait avoir une quelconque signification en dehors d’exercices de style sans motivation à part avoir de bonnes notes et passer dans la classe supérieure.
Enseigner l’(in)équation produit a-t-il un quelconque intérêt ? Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Au moins avec l’apprentissage d’un outil où ces diverses notions prendront (ou pas d’ailleurs) tout leur sens peut amener les enfants à se prendre par la main et à s’investir dans des modalités d’apprentissage enfin pertinentes et porteuses d’espoir pour eux.
De toutes manières toutes les autres portes sont fermées alors autant essayer celle-la... et il ne sert à rien de dévaloriser ces programmes comme vous essayez de le faire : pour une fois que l’EN va laisser une véritable marge de manoeuvre aux établissements et aux profs, vous avez vraiment de la chance.

Je suis émerveillé....

La source du problème n'est-elle pas dans l'enchaînement de ce que j'ai (en toute mauvaise foi professeur ) mis en gras ?

Tu as pointé le coeur du problème, tenter (car l'auteur nous avoue qu'il n'y arrive pas, notons le...) d'enseigner une matière dont on ne comprend pas les tenants ni les aboutissants ne peu pas mener à grand chose!! Reconnaissons une grande lucidité à ce texte de ce point de vue.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par neo-fit le Sam 23 Mai 2015 - 10:25

@saun a écrit:Lu sur le forum de l'apmep (association des profs de maths), la seule association de profs à trouver très bien la réforme, [édité], lien vers le forum ici ,je cite :

J’ai enseigné des maths pendant 40 ans depuis les "maths modernes" jusqu’à l’informatique d’ISN et aux programmes actuels : je n’ai toujours pas compris comment on pouvait croire et faire croire que la répétition de calculs tous semblables, l’apprentissage de notions hors sol ou la récitation de démonstrations apprises par coeur pouvait avoir une quelconque signification en dehors d’exercices de style sans motivation à part avoir de bonnes notes et passer dans la classe supérieure.
Enseigner l’(in)équation produit a-t-il un quelconque intérêt ? Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Au moins avec l’apprentissage d’un outil où ces diverses notions prendront (ou pas d’ailleurs) tout leur sens peut amener les enfants à se prendre par la main et à s’investir dans des modalités d’apprentissage enfin pertinentes et porteuses d’espoir pour eux.
De toutes manières toutes les autres portes sont fermées alors autant essayer celle-la... et il ne sert à rien de dévaloriser ces programmes comme vous essayez de le faire : pour une fois que l’EN va laisser une véritable marge de manoeuvre aux établissements et aux profs, vous avez vraiment de la chance

Je suis émerveillé....
je suis consternée
Adhérente de l'Apmep, je ne pense pas renouveler mon adhésion à cause de son non refus de cette réforme mais ça m'embête bien parce que par ailleurs, les publications proposent souvent au moins 1 chose intéressante.


Dernière édition par neo-fit le Sam 23 Mai 2015 - 12:34, édité 1 fois

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par JPhMM le Sam 23 Mai 2015 - 10:29

@PauvreYorick a écrit:
Ce collègue a écrit:Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?
Pardi : puisqu'ils ne savent rien, leur apprendre quelque chose n'a aucun intérêt. Cécuhefdé.
De toute façon, quand on enseigne Pythagore, il est traditionnel de différencier enseignement pour les élus et enseignement pour le bas peuple. professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Winnie88500 le Sam 23 Mai 2015 - 10:35

Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre, comme YCombe, voici une partie de mes réponses sous mes initiales JM :

L* a écrit :
Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ?

Il me semble que certains maçons et charpentiers s’assurent que les murs ou les éléments de la charpente sont bien perpendiculaires grâce à cela... Je dis ça, je dis rien...

Je propose que tous ceux qui soutiennent cette réforme et qui la trouvent si formidable soient mutés, d’office, en collège REP+, sur un service à temps plein !
Ils pourront mettre, avec joie, en application cette réforme, et expliquer comment il faut faire. Montrez-nous la voie !!!
Quand bien même certains d’entre eux se retrouveraient sur 2 ou 3 établissements, leur volonté inébranlable leur permettra de faire la preuve de cette merveilleuse chance que sont les EPI.

Malgré tout le respect que j’ai pour M. L* et son travail remarquable, il faut quand même préciser que celui-ci travaille en lycée depuis 18 ans, me semble-t-il, essentiellement avec des Première S et Terminale S...

Winnie88500
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par JPhMM le Sam 23 Mai 2015 - 10:38

Déjà, dire :
« Enseigner [quelque chose, peu importe ce que c'est] a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ? »

C'est déjà presque une faute professionnelle.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Balthazaard le Sam 23 Mai 2015 - 10:41

Donc il y a 18 ans, il avait des problème à donner un sens à son enseignement en collège!!!! je ne dis pas que les élèves étaient exceptionnels à cette époque mais nous avons encore descendu pas mal de marches...que ferait-il aujourd'hui!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Lornet le Sam 23 Mai 2015 - 10:46

Il est de mauvaise foi. S'il a enseigné les maths pendant 40 ans, sans démissionner, c'est qu'il a vu un intérêt dans son métier. Maintenant, il est sur le point de prendre sa retraite donc la réforme ne le concerne pas. C'est lui qui a de la chance.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par plein2bulles le Sam 23 Mai 2015 - 10:53

Dans mon collège, des profs de math (dont certains n'ont pas fait grève) veulent lancer une pétition contre l'informatique dans les programmes de maths. Entre parenthèses, je leur souhaite bon courage !!! J'ai entendu un professeur - qui traîne les pieds quand il s'agit de bouger contre la réforme - répondre à cette proposition : "Ah, ça au moins, c'est une bonne idée"...
J'ai adoré le "Ca, au moins"...
Bandes de "Ca au moins" que vous êtes !

plein2bulles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par palomita le Sam 23 Mai 2015 - 10:56

Il pourrait rester deux ou trois ans de plus et demander sa mut en collège pour montrer aux autres comment faire ; ce serait bête de se passer du talent de ceux qui savent .araignée

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Balthazaard le Sam 23 Mai 2015 - 11:05

@plein2bulles a écrit:Dans mon collège, des profs de math (dont certains n'ont pas fait grève) veulent lancer une pétition contre l'informatique dans les programmes de maths. Entre parenthèses, je leur souhaite bon courage !!! J'ai entendu un professeur - qui traîne les pieds quand il s'agit de bouger contre la réforme - répondre à cette proposition : "Ah, ça au moins, c'est une bonne idée"...
J'ai adoré le "Ca, au moins"...
Bandes de "Ca au moins" que vous êtes  !

Chez moi un des collègues les plus réacs au niveau notation et enseignement (en plus tout le monde l'adore...) est au SGEN...va comprendre. Chaque fois qu'on discutait sur le sujet de ce qu'il faisait et de ce que prône son syndicat (il est à la retraite) ça finissait en bagarre, alors plus rien ne m'étonne.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par cube le Sam 23 Mai 2015 - 16:05

"Enseigner la réciproque de Pythagore à des enfants qui ne savent même pas mesurer une distance sur une carte routière a-t-il un intérêt autre que de faire du tri entre les "bons" et les "mauvais" ? "
Mais enfin, malheureux ! Personne ne mesure plus une distance sur une carte routière ! On a les GPS pour ça ! Et Google maps, hein, ça sert à quoi ?
Et quel est le rapport entre Pythagore et les échelles ?? C'est même pas dans la même case sur ma super grille d'évaluation des compétences, d'abord ! (et on m'a bien dit et répété d'évaluer compétence par compétence)
Perso, j'enseigne la réciproque du théorème de Pythagore (et puis sa contraposée, aussi, figurez-vous !) pour faire réfléchir mes élèves ... mais là, j'ai dit un  gros mot, non ?

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Ronin le Sam 23 Mai 2015 - 16:09

Oui, réfléchir. Allez hop, licenciement direct, non mais oh !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par ben2510 le Sam 23 Mai 2015 - 19:52

@Lornet a écrit:Il est de mauvaise foi. S'il a enseigné les maths pendant 40 ans, sans démissionner, c'est qu'il a vu un intérêt dans son métier. Maintenant, il est sur le point de prendre sa retraite donc la réforme ne le concerne pas. C'est lui qui a de la chance.

J'apprécie bien son travail habituellement (en particulier j'ai quelques bouquins de lui) mais là je pense qu'il est victime du syndrome du pré-retraité : une mise à distance de l'intérêt du métier, un simple réflexe de survie quand on s'est (comme lui je pense) beaucoup investi pendant de longues années.
En bref, je pense que son avis en dit plus sur lui que sur la réalité de l'enseignement.

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par Balthazaard le Sam 23 Mai 2015 - 22:45

Très vrai

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: arguments pro-réforme d'un collègue de maths

Message par InvitéFi le Sam 23 Mai 2015 - 23:17

Pourquoi opposer le théorème de Pythagore et les échelles ?
On peut faire les deux. Ah bah tiens, c'est déjà le cas dans les programmes actuels ...

Et si on redevenait sérieux dans les programmes ? Doit-on apprendre uniquement ce qui pourrait être nécessaire dans la vie courante ?

On entendait beaucoup Villani sur le fameux "plan mathématiques" de la ministre. Que pense-t-il de tout ca ? Je regrette de ne plus l'entendre. Pas sur qu'il approuverait ...

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum