Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par marjolie.june le Sam 23 Mai 2015 - 17:56

Un de mes élèves de 3e, qui souhaite faire médecine plus tard, m'a demandé s'il valait mieux pour lui continuer le latin ou plutôt commencer le grec au lycée (sachant que le grec existe dans le lycée de secteur). Je n'ai pas su quoi lui répondre. L'une des deux langues est-elle vraiment plus utile dans le cadre d'études de médecine ?

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 17:59

Je te répondrai que le grec est sans doute plus utilisé dans le vocabulaire savant des matières scientifiques et donc en médecine.
Quasiment tous les noms des spécialités de médecine viennent du grec.
Si ton élève connaît déjà un peu le latin, elle a tout intérêt à choisir le grec au lycée.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par marjolie.june le Sam 23 Mai 2015 - 18:01

@Zazk a écrit:Je te répondrai que le grec est sans doute plus utilisé dans les matières scientifiques et donc en médecine.
Quasiment tous les noms des spécialités de médecines viennent du grec.
Si ton élève connaît déjà un peu le latin, elle a tout intérêt à choisir le grec au lycée.

C'est aussi ce que j'ai pensé spontanément. C'est un bon élève, qui devrait sans problème pouvoir réussir en grec. Quand j'ai commencé le grec en prépa, le fait de pouvoir m'appuyer sur les bases que j'avais en latin m'a énormément aidée.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 18:05

(Euh, j'ai corrigé quelques fautes de frappe dans mon message précédent !)
Je confirme que le grec est vraiment très utilisé en médecine, même si le latin l'est aussi. Mais le grec s'acquiert moins "naturellement" que le latin : si ton élève a la chance de pouvoir en faire, qu'elle n'hésite pas !

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Iphigénie le Sam 23 Mai 2015 - 18:12

Personnellement je trouve stupide d'abandonner l'apprentissage du latin après deux ans, pour repartir à faire du grec. Autant essayer de maîtriser mieux une langue que de se faire une vague idée des deux.
Je suis aussi un peu surprise de cette réduction des langues à leur utilité étymologique: où l'on voit que l'esprit malin a tapé bien avant Najat.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 18:18

Je te trouve bien "méprisante"... Tu es bien placée pour savoir que même en fin de lycée, les élèves en savent moins qu'autrefois sur le latin. Je pense sincèrement qu'il est dommage de ne pas profiter du grec si cette langue ancienne et rare est enseignée, surtout si on a un projet plus scientifique que littéraire. Cela dit, il est évident que connaître à la fois le latin et le grec est une richesse incomparable.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 18:20

Et franchement, je trouve la culture et la littérature grecques beaucoup plus intéressantes que la culture et la littérature latines.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Iphigénie le Sam 23 Mai 2015 - 18:23

Pardon pour le stupide  s'adressait à la chose et non aux personnes mais tout en sachant que ton élève fera ce qu'il veut, je trouve que ce déshabillage du latin pour le grec est un non-sens de même que la recherche d'une utilité étymologique ; quant à l'argument du " de toute façon ils ne savent que dalle en terminale" oui, mais bon a fortiori donc...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Iphigénie le Sam 23 Mai 2015 - 18:27

@Zazk a écrit:Et franchement, je trouve la culture et la littérature grecques beaucoup plus intéressantes que la culture et la littérature latines.
Oh ben oui hein: d'ailleurs ! le latin c'est très surfait: on devrait le supprimer, ça revaloriserait le grec.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 18:28

J'ai adoré apprendre et enseigner le grec, jusqu'à ce que ma Principale de l'époque décide d'office de fermer la section de grec, il y a de cela bien des années. (Elle aurait volontiers aussi supprimé le latin mais les parents ne l'ont pas accepté cette fois !). Je regrette tellement que les élèves d'aujourd'hui ne puissent plus en profiter... que je ne suis pas très objective, c'est vrai !

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Audrey le Sam 23 Mai 2015 - 18:58

Pour l'anatomie, le latin, sans hésiter.
Pour tout le reste, biologie,biologie cellulaire, chimie, biochimie, bio mécanique, physiologie, histologie, embryologie, le grec.

Je témoigne d'expérience.

Néanmoins, je pense qu'on peut très bien s'en sortir en médecine sans avoir fait grec ou latin. Et quand on a appris l'une des deux langues, il me semble facile de mémoriser rapidement les racines de l'autre pour faciliter la mémorisation des termes scientifiques.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Iphigénie le Sam 23 Mai 2015 - 19:01

Disons que tout en reconnaissant que ces réactions sont liées au climat délétère qui entoure les L.A, je suis agacée de voir des raisonnements en interne qui me paraissent participer à la dévalorisation de nos enseignements, et relever de ce qui est le plus gros problème de nos élèves, une attitude de zapping.
Je ne pense pas que quiconque soutiendrait l'idée qu'un élève qui a fait deux ans d'anglais, puisse abandonner cette langue la troisième année pour commencer, à la place, l'allemand, au motif que la culture allemande est quand même plus riche ou que l'allemand est plus utile si on veut travailler dans la chimie. (ou vice versa, mutatis mutandis!)
Je crois profondément que le bénéfice d'une langue ancienne ne peut apparaître que sur un travail de longue haleine (c'est bien tout le problème) : le fait de réduire ces enseignements à un peu d'étymologie, un peu de mythes, un peu de civilisation et beaucoup de survol, à mon avis, rend ces enseignements, dans les faits, complètement obsolètes. Et donc quitter l'une pour partir sur l'autre me paraît sans raison.
Je ne suis pas sûre non plus (ou en plus) que l'enseignement du grec en lycée va survivre, là où il survit déjà, à la réforme du collège.
Bref, on est foutus , soyons optimiste. Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Audrey le Sam 23 Mai 2015 - 20:10

@Iphigénie a écrit:Disons que tout en reconnaissant que ces réactions sont liées au climat délétère qui entoure les L.A, je suis agacée de voir des raisonnements en interne qui me paraissent participer à la dévalorisation de nos enseignements, et relever de ce qui est le plus gros problème de nos élèves, une attitude de zapping.
Je ne pense pas que quiconque soutiendrait l'idée qu'un élève qui a fait deux ans d'anglais, puisse abandonner cette langue la troisième année pour commencer, à la place, l'allemand, au motif que la culture allemande est quand même plus riche ou que l'allemand est plus utile si on veut travailler dans la chimie. (ou vice versa, mutatis mutandis!)
Je crois profondément que le bénéfice d'une langue ancienne ne peut apparaître que sur un travail de longue haleine (c'est bien tout le problème) : le fait de réduire ces enseignements à un peu d'étymologie, un peu de mythes, un peu de civilisation et beaucoup de survol, à mon avis, rend ces enseignements, dans les faits, complètement obsolètes. Et donc quitter l'une pour partir sur l'autre me paraît sans raison.
Je ne suis pas sûre non plus (ou en plus) que l'enseignement du grec en lycée va survivre, là où il survit déjà, à la réforme du collège.
Bref, on est foutus , soyons optimiste. Laughing


Je suis d'accord avec toi...
Quand un élève me psoe la question, je dis qu'il vaut mieux continuer ce qu'on a déjà commencé, pour le maîtriser et non se contenter de la superficialité. Je leur explique aussi que de nombreux étudiants réussissent médecine sans jamais avoir étudié de langue ancienne, et que seul compte le travail fourni. Je conclus en disant que moi, j'avais beau avoir étudié latin et grec à durée égale, j'ai raté deux fois le concours de PCEM1, et ce, malgré un lourd travail personnel... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par marjolie.june le Sam 23 Mai 2015 - 20:20

J'avais tendance à penser que le grec pouvait être plus "utile" (désolée d'utiliser ce vilain mot), tout en étant tentée de dire à cet élève qu'il valait effectivement mieux continuer une matière qu'il avait déjà commencée à étudier, pour en saisir tout l'intérêt.
Je vais lui donner les différents arguments en faveur de l'un ou de l'autre, et il fera son choix en connaissance de cause.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Audrey le Sam 23 Mai 2015 - 20:28

Franchement, à part mémoriser plus vite les termes scientifiques parce qu'ils prennent sens et les orthographier sans faute, les langues anciennes ne "servent à rien" en médecine.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par marjolie.june le Sam 23 Mai 2015 - 20:35

Je le sais bien, mais j'imagine que dans la tête de mon élève, il s'agit de donner sens à cette option en la reliant à son projet professionnel. Je suis déjà contente d'en avoir un qui veut continuer, vu la nullité du groupe que je me coltine cette année en 3e...

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 20:36

@Audrey a écrit:Franchement, à part mémoriser plus vite les termes scientifiques parce qu'ils prennent sens et les orthographier sans faute, les langues anciennes ne "servent à rien" en médecine.

Mais c'est déjà pas mal ! Wink

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par plotch le Sam 23 Mai 2015 - 20:37

@Audrey a écrit:Franchement, à part mémoriser plus vite les termes scientifiques parce qu'ils prennent sens et les orthographier sans faute, les langues anciennes ne "servent à rien" en médecine.

Ouf, enfin un peu de bon sens !
A la rigueur la médecine "sert" à apprendre un peu de racines grecques et latines, mais dire que le grec et le latin sont réellement utiles aux études de médecine me semble tiré par les cheveux.

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 20:37

Sinon, je crois vraiment que ce n'est qu'au lycée qu'un élève comprend tout l'intérêt d'une langue ancienne.
Il faut une certaine maturité qu'on n'a pas encore forcément au collège.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 20:38

Et la "mémorisation" développée dans le cadre de l'apprentissage des langues anciennes, n'est-elle pas utile dans d'autres domaines ?

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par dandelion le Sam 23 Mai 2015 - 20:43

C'est comme de dire que faire de l'anglais sert à réussir à comprendre l'informatique.
Objectivement, ça ne sert à rien à part à donner une culture humaniste. Patrick Pelloux rendait justement l'autre jour hommage à son mentor en parlant de cette culture humaniste. Cela dit, pour réussir médecine, ça ne sert à rien. Pour être un bon médecin, pour 'think out of the box', je suppose que ça ne nuit pas (ce qui est assez primordial, quand on y songe).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 20:48

"Ça" ne suffit sans doute pas, mais "ça" aide grandement quand même, non ?
C'est comme quand on est habitué à un entraînement sportif : on ne devient pas forcément champion dans tous les domaines mais on a des facilités.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par plotch le Sam 23 Mai 2015 - 20:50

@Zazk a écrit:Et la "mémorisation" développée dans le cadre de l'apprentissage des langues anciennes, n'est-elle pas utile dans d'autres domaines ?

La mémorisation développée en SVT me semble plus pertinente pour les études de médecine Wink

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par Zazk le Sam 23 Mai 2015 - 20:52

Je parle de la capacité de mémoriser ce qui n'est pas toujours facile à retenir. C'est un entraînement. Et l'apprentissage des termes utilisés en SVT est facilité par la connaissance des racines gréco-latines.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la perspective d'études de médecine : latin ou grec ?

Message par hypermnestre le Sam 23 Mai 2015 - 20:54

Notre conseiller d'orientation avait parlé aux élèves de TS souhaitant faire médecine d'un sondage qui vous éclairera peut-être... deux éléments faisaient la différence chez les élèves ayant réussi leur première année de médecine : 1. la capacité à prendre des notes rapidement ; 2. le fait d'avoir fait du grec.
A l'inverse, ceux qui avaient commencé leurs apprentissages dès l'été, en rachetant des cours à des anciens élèves, n'avaient pas mieux réussi que les autres (la différence n'était pas significative).

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum