Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par camomillles le Lun 25 Mai - 13:08

Chers tous,

Je suis stagiaire en lettres modernes cette année et ma tutrice m'a conseillé de travailler l'oral avec mes élèves sur le théâtre. Néanmoins, ma classe étant très faible, je ne sais pas tellement quels extraits je peux leur donner à travailler.

Auriez-vous des idées ? L'avez-vous déjà fait avec vos classes ?
Merci beaucoup pour vos précieuses réponses Smile

camomillles
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par cannelle21 le Lun 25 Mai - 14:01

Tu as déjà commencé à travailler dessus ?

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par malo21 le Lun 25 Mai - 14:35

je fais avec eux la scène avec le maître tailleurs, cela marche très bien.

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par cannelle21 le Lun 25 Mai - 15:02

Alors, faire travailler le théâtre aux élèves, ce n'est pas forcément tout leur faire jouer. Il faut qu'ils puissent expérimenter le rapport au corps et à la voix que propose le texte de théâtre.
Je te conseille les ouvrages de Grosjean pour faire du théâtre en classe entière.


Pour découvrir la pièce :

- tu notes de courtes répliques sur des papiers : la moitié des élèves sont assis, les yeux fermés. Les autres viennent chuchoter leurs répliques à l'oreille des auditeurs. Ensuite tu tournes
- cercle de profération : Les élèves sont en cercle. Chaque élève a une nouvelle réplique et doit l'adresser à un autre puis prendre sa place. Chaque réplique proférée peut l'être avec plusieurs consignes de tons, de débit...
- Hypothèses de lecture : Les élèves ont entendu une trentaine de répliques, ils peuvent donc proposer des hypothèses sur la pièce. Tu peux ensuite leur distribuer un résumé
- Les élèves se mettent par quatre et choisissent dans le résumé une situation à représenter par une image fixe


Pour travailler sur des scènes précises :

Très souvent chez moi, le jeu intervient en premier, avant la lecture analytique. Par exemple, si tu souhaites travailler sur le dénouement du Bourgeois (mais tu trouveras sur le forum un autre exemple de ce que je peux faire sur Les fourberies de Scapin)

Travail d’échauffement
- Les élèves se placent en cercle.
- Position neutre.
- Les élèves passent un clap sur leur droite, en ayant un geste net, en travaillant la concentration. Le geste s’accélère.
- Les élèves passent un « ça va ? » sur leur droite, le bras tendu / et un « bonjour » sur leur gauche.

Travail d’échauffement à partir du texte de la scène finale du Bourgeois Gentilhomme

- « Ecoutez-moi seulement ! »
• La moitié du groupe se place en cercle
• Un pas en avant
• Un geste
• Compter 1,2,3 (pour l’attente) : il faut retenir la parole, la nourrir par le geste.
• « Ecoutez-moi !»

- NB :
• On cherche à voir comment le geste peut nourrir la parole.
• Cette parole, il faut l’envoyer aux autres, envoyer de l’énergie.

- Deuxième phase
• Geste
• 1,2,3
• « Ecoutez-moi »
• Tape la poitrine
• 1,2,3
• « Seulement »

Découverte de la scène de dénouement du Bourgeois Gentilhomme

- Rappelle de a situation, c’est-à-dire : Qui parle ? A qui ? Pourquoi ?
- A la lecture, un premier paragraphe se détache typographiquement, ce qui veut dire qu’il y a une unité de sens.

COVIELLE. -Écoutez-moi seulement.
MADAME JOURDAIN. -Non.
MONSIEUR JOURDAIN. -Écoutez-le.
MADAME JOURDAIN. -Non, je ne veux pas écouter.
MONSIEUR JOURDAIN. -Il vous dira...
MADAME JOURDAIN. -Je ne veux point qu’il me dise rien.
MONSIEUR JOURDAIN. -Voilà une grande obstination de femme ! Cela vous fera-t-il mal, de l’entendre ?
COVIELLE. -Ne faites que m’écouter, vous ferez après ce qu’il vous plaira.
MADAME JOURDAIN. -Hé bien, quoi ?

Travail sur cet extrait

- Lecture du texte en prenant bien le temps de comprendre, de lire, d’ajouter des gestes.
- Rejouer le texte de mémoire, même si on ne retrouve pas exactement les mots :
• Covielle veut se faire entendre.
• Mme Jourdain refuse toujours.
- Ajouter des gestes, du physique : on ne peut pas jouer s’il ne se passe pas quelque chose avec les corps :
• Covielle peut marcher, mais comment ?
• Mme Jourdain dit non à tout.
• Remarque misogyne de M. Jourdain. Il est marié depuis longtemps à Mme Jourdain. D’agacement, que peut-elle faire
• L’énervement monte : crescendo que l'on doit sentir
• Covielle veut se faire entendre, mais il est plus diplomate. Il entre en longeant le mur du fond et essaie de placer un beau « Madame ».
• Mme Jourdain : variations sur le non

Grâce au corps, à l’énergie, au physique, émerge le sens de la pièce, les rapports entre personnages, leur caractère. Il faut s’approprier le texte de Molière en le jouant, et ensuite on peut passer à une explication plus littéraire.



_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par BlackMail le Lun 25 Mai - 16:03

Merci pour ce post très intéressant Canelle21 Smile.

Edit: Je n'arrive pas à trouver ton post sur les fourberies de Scapin Embarassed . Aurais-tu le lien vers ton post ? Ça m'intéresserait grandement également.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par cannelle21 le Lun 25 Mai - 16:29

Pour travailler la scène 1 des Fourberies :

Echauffement et mise en route pour apprendre à travailler ensemble

- Les élèves sont placés en cercle en position neutre
- Se frictionner le corps afin de s’échauffer
- Faire passer un clap sur votre droite… le mouvement doit être communiqué comme une vague
- Le théâtre c’est du texte, aujourd’hui le texte va être un « ah ». Il y a plein de façons de faire un ah. Un par un, toujours en cercle, chaque élève avance d’un pas, attend une seconde, et dit « ah » avec une intention. Chacun doit inventer une nouvelle façon de faire un « ah ». Le professeur doit pousser jusqu’au bout les propositions des élèves.

Explicitation du texte

- Lecture de la scène 1
- Qui sont Octave et Silvestre ? Qu’arrive-t-il à Octave ? Son père revient, il est désespéré parce qu’il est amoureux… par contre il le dit avec des mots compliqués…
- Pour s’approprier le texte, proposez aux élèves d’écrire un sous-texte à « fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux, cruelles extrémités où je me vois réduis ». Leur faire dire avec de l’énergie, puis leur faire prononcer la phrase de Molière (qui est écrite au tableau).

Travail sur « Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux »
- Les élèves ont appris ce petit texte et se sont approprié le sentiment d’énervement.
- Les élèves sont en cercle. On demande à un élève d’avancer d’un pas et de faire un geste pouvant traduire le sentiment d’énervement. On demande ensuite à un deuxième élève un deuxième geste d’énervement, puis à un troisième élève un troisième geste d’énervement.
- Le travail suivant se fait avec un coryphée. Un élève devient le chef de chœur. Il avance d’un pas, fait trois gestes d’énervement, compte trois secondes et sort le texte. Il recule, puis le chœur des autres élèves reproduit cette mini séquence. L’exercice peut être répété deux ou trois fois avec un coryphée différent à chaque fois.

Petit travail de mise en scène

- Qui est Silvestre ? Le serviteur ? Que fait-il ? Au théâtre on ne peut pas juste attendre. Il range ? Il nettoie les vitres…
- Faire asseoir les élèves. Envoyez un élève sur scène pour qu’il joue cette action en imitant véritablement. Ne pas hésiter à les pousser, à augmenter l’action…
- Octave va entrer. Pour créer un sentiment d’urgence, le professeur bloque la porte pendant qu’Octave pousse. Quand le professeur sent Octave prêt, il ouvre, Octave se précipite… 3 gestes, trois secondes d’attente et le texte.

Travail sur l’idée de conflit

- De quoi naît le conflit ? Silvestre ne répond pas aux questions…
- Les élèves se placent par deux. Le professeur apprend comment donner une claque de théâtre avec un mouvement de la nuque. Octave se place face à Silvestre : claque + 3 secondes d’attente + « Ah, parle si tu veux ! »
- Puis échange des rôles.

Bilan

- Mise en scène avec enchaînement
- Petit moment de bilan assis par terre

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire jouer des extraits du bourgeois gentilhomme à une classe de 5ème.

Message par BlackMail le Lun 25 Mai - 16:45

Merci yesyes .

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum