"Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 25 Mai 2015 - 22:51

Le passage sur les universitaires est rigolo quand on voit l'acharnement avec lequel les enseignants-"chercheurs" des ESPE ont manœuvré pour en avoir le statut.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Iphigénie le Lun 25 Mai 2015 - 22:59

La désaffection vient d'abord et avant tout de la dégradation des conditions de travail et de rémunération, et la transformation progressive d'un métier où l'on décide vers un métier où on exécute sous les ordres de quantité de petits chefs intermédiaires qui semblent n'être là que pour nous empêcher de travailler correctement.
Pas la peine de chercher d'autres "excuses".

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Lefteris le Lun 25 Mai 2015 - 22:59

@eleonore69 a écrit:
@Lefteris a écrit:Dubet étale son fiel dans ce texte, déjà souvent  cité ici...  Plein  de contre-vérités, si ce n'est de mensonges éhontés. A commencer par les  traitements : les professeurs n'ont effectivement jamais été millionnaires, mais  ni plus ni moins comme le reste de la fonction publique, dont ils n'avait pas décroché  comme c'est le cas depuis les années 90.  Un professeur certifié ne gagnait pas "moins qu'un policier" , il gagnait plus que la plupart  des policiers , excepté les commissaires, catégorie A  . Et un agrégé gagnait autant. Aujourd'hui , ce dernier gagne moins qu'un officier , quant au certifié, il  perçoit comme un gardien de la  paix -gradé.
Et c'est pour s'en tenir à l'exemple de Dubet, il y a d'autres cas .

La raison ? Elle est simple : dans les années 90, il y a eu un plan de revalo progressif de la fonction publique, les catégories A+ ont été tirées vers les échelles lettres et ont tiré le reste vers le haut.  Les enseignants ont été laissés sur la touche, notamment parce que les professeurs des écoles avaient obtenu la revalorisation.
A l’époque, je bossais dans une autre administration, j'ai vu mon traitement grimper, et j'ai suivi les choses de près , étant syndicaliste.

Il dit des tas d'autres khonneries, sur les prérecrutements notamment (comme si ça évitait l'angoisse d'aller dans les banlieues pourraves) , les professeurs de lycée également (comme si ça existait, comme si la distinction salariale n'était pas liée à la catégorie administrative ) .
Ce monsieur règle ses comptes sans le dire avec des gens qu'il exècre, qu'il jalouse , les professeurs de classe prépa en tête, comme le montre la boule de fiel qui finit par sortir.

C'est clair... Tant que l'on ne fera rien pour régler les problèmes dans les zones difficiles, on fera fuir...
Et je pense pas que les problèmes se règleront avec plus d'argent...
Même sans les établissements pourris, le déclassement salarial fait fuir. Aucune raison de devenir enseignant alors que d'autres métiers existent, hormis reconversion comme moi, en raison de circonstances de la vie. Un jeune qui a devant lui cinq ans à passer en fac (minimum, si tout se passe bien) a désormais mieux à faire qu'enseignant. Ce n'est plus comme il y a encore même quinze ans. La déconsidération du métier sur tous les plans , et la dégradation des conditions de travail, sont arrivés à une vitesse stupéfiante.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Honchamp le Lun 25 Mai 2015 - 23:04

[quote="Iphigénie"]Il dit n'importe quoi !


-si on ne recrute plus à bac +2 (système des Ipes) c'est que ça coûte très cher!

Et ensuite on était recruté si on réussissait le Capes ou l'agreg nationale, ce n'était pas un recrutement local (ni si "facile "que ça, comme il le dit: il y avait peu d'admis au contraire! )

Tout à fait d'accord, sur le coût, et sur la difficulté : cette partie m'a fait tiquer ! Dans ma fac, en histoire il y avait UN recruté !
L'année d'après (la mienne), fini...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par dandelion le Lun 25 Mai 2015 - 23:09

@Iphigénie a écrit:Il dit n'importe quoi !

Pourquoi cette idée de recrutement précoce n’aboutit-elle pas  ?

J’en avais parlé à Vincent Peillon [précédent ministre de l’Education, ndlr]. Il n’y était pas hostile.

Mais il se heurtait à deux obstacles majeurs. Le premier, c’était les universitaires, qui veulent que les étudiants s’inscrivent chez eux avant d’entrer dans une école professionnelle – sinon, c’est une perte sèche pour les universités. La seconde raison, c’est que le syndicat Snes [Syndicat national des enseignements de second degré, ndlr] est un défenseur absolu de l’idée qu’on doit recruter sur un niveau académique, qui selon lui fait la valeur d’un prof.

-si on ne recrute plus à bac +2 (système des Ipes) c'est que ça coûte très cher!
Les Ipes permettaient simplement  d'être payé comme "élève professeur" tout en continuant les études  en classe préparatoire (j'ai khubé avec les Ipes-) ou/et en faculté jusqu'à la maîtrise, voire l'agrégation si on obtenait une année supplémentaire (-j'ai eu cette année supplémentaire juste pour préparer l'agreg, aucune autre obligation): rien à voir avec une ESPE ou avec des contraintes de service en même temps que l'on étudie!
Et ensuite on était recruté si on réussissait le Capes ou l'agreg nationale, ce n'était pas un recrutement local (ni si "facile "que ça, comme il le dit: il y avait peu d'admis au contraire! )
Mais de toute façon il y a le processus de Bologne, non? Ce n'est quand même pas le SNES qui a influencé les ministres européens afin qu'ils mettent en place le processus de Bologne? Tant qu'on y est, ils sont aussi derrière la création de la sauce bolognaise peut-être?
@Lefteris, j'ai été recrutée il y a dix-sept ans. J'ai toujours été dans les deux meilleurs élèves de ma classe, dans les meilleures classes, prépa, agrégation. Est-ce que je souhaite que mes enfants, excellents élèves deviennent enseignants? Non. Quand je vois les conditions de travail des médecins, je souhaite également de moins en moins qu'elles envisagent ce type de profession. Soyons réalistes, toutes les professions où l'on s'occupe des autres sont soumises à des diktats managériaux et économiques qui rendent le travail de plus en plus difficile et dépourvu de sens.
Ah, oui, comme beaucoup de profs d'anglais, j'ai enseigné en primaire et dans le supérieur.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Honchamp le Lun 25 Mai 2015 - 23:15

@Iphigénie a écrit:La désaffection vient d'abord [.....................] de la transformation progressive d'un métier où l'on décide vers un métier où on exécute sous les ordres de quantité de petits chefs intermédiaires qui semblent n'être là que pour nous empêcher de travailler correctement.
Pas la peine de chercher d'autres "excuses".

ça, les jeunes n'en sont pas conscients. Pas encore.

En revanche, la dégradation des conditions de travail, ils le savent, et cela joue. Dans le sens d'une désaffection envers les CAPES. Dans la plupart des départements, les concours de profs d'école parviennent à recruter.

Mais sinon, selon vous tous, aucun problème financier pour les étudiants ?
L'argument selon lequel les jeunes préfèrent des voies plus sûres en terme de "diplôme final" (je parle du concours, pas du master") n'est pas convaincant pour vous ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par JPhMM le Lun 25 Mai 2015 - 23:17

Avec un chômage de 25 %, une telle profession dans la fonction publique devrait attirer. Ce n’est plus le cas et c’est une énigme.
J'ai arrêté de lire là.
Ce type est à l'ouest complet. Sa phrase en est une énième preuve.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Honchamp le Lun 25 Mai 2015 - 23:19

@dandelion a écrit:
Est-ce que je souhaite que mes enfants, excellents élèves deviennent enseignants? Non. Quand je vois les conditions de travail des médecins, je souhaite également de moins en moins qu'elles envisagent ce type de profession. Soyons réalistes, toutes les professions où l'on s'occupe des autres sont soumises à des diktats managériaux et économiques qui rendent le travail de plus en plus difficile et dépourvu de sens.

Une école de commerce, c'est mieux ? Pas de diktat en entreprise ?

Reste quoi ? Le droit : la magistrature ? Notaire ? (Je ne suis pas ironique)

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 25 Mai 2015 - 23:22

@Honchamp a écrit:
@dandelion a écrit:
Est-ce que je souhaite que mes enfants, excellents élèves deviennent enseignants? Non. Quand je vois les conditions de travail des médecins, je souhaite également de moins en moins qu'elles envisagent ce type de profession. Soyons réalistes, toutes les professions où l'on s'occupe des autres sont soumises à des diktats managériaux et économiques qui rendent le travail de plus en plus difficile et dépourvu de sens.

Une école de commerce, c'est mieux ? Pas de diktat en entreprise ?

Reste quoi ? Le droit : la magistrature ? Notaire ? (Je ne suis pas ironique)

La magistrature surtout pas!
Notaire? J'espère quand même que ça va finir par se voir que les nouvelles conditions apportées par diverses technologies ont considérablement facilité ce travail et ont rendu illégitimes les frais qu'ils imposent.
Je pense que dans le droit, tous les autres métiers (et surtout les juristes d'entreprise) ont un bel avenir si on continue dans l'américanisation des rapports sociaux.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par PauvreYorick le Lun 25 Mai 2015 - 23:26

@Condorcet a écrit:Séparer le bon grain de l'ivraie dans cet article demande une bonne dose de flegme et de recul dont je suis dépourvu.
Tout à fait. Dubet cite quelques vérités, mais il n'y a pas d'analyse, c'est des remarques jetées au vol (certes le genre de l'interview est propice à la désorganisation du propos).  Et, effectivement, il a des opinions sur les causalités et les responsabilités vis-à-vis de la situation actuelle qu'on aurait du mal à ne pas dire biaisées et dont la cohérence même n'a pas l'air bien assurée.

Une ou deux énormités certes, mais ce sont un peu toujours les mêmes, il n'y a pas de surprise.

Après, il y a des choses vraies: le recrutement à bac+5, l'absence totale de formation au métier, l'image dégradée, etc. Mais bon, ce sont aussi les choses que tout le monde ou presque sait. On cherche en peu en vain la «valeur ajoutée» de quelqu'un qui est pourtant supposé avoir étudié la question.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Iphigénie le Lun 25 Mai 2015 - 23:32

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Honchamp a écrit:
@dandelion a écrit:
Est-ce que je souhaite que mes enfants, excellents élèves deviennent enseignants? Non. Quand je vois les conditions de travail des médecins, je souhaite également de moins en moins qu'elles envisagent ce type de profession. Soyons réalistes, toutes les professions où l'on s'occupe des autres sont soumises à des diktats managériaux et économiques qui rendent le travail de plus en plus difficile et dépourvu de sens.

Une école de commerce, c'est mieux ? Pas de diktat en entreprise ?

Reste quoi ? Le droit : la magistrature ? Notaire ? (Je ne suis pas ironique)

La magistrature surtout pas!
Notaire? J'espère quand même que ça va finir par se voir que les nouvelles conditions apportées par diverses technologies ont considérablement facilité ce travail et ont rendu illégitimes les frais qu'ils imposent.
Je pense que dans le droit, tous les autres métiers (et surtout les juristes d'entreprise) ont un bel avenir si on continue dans l'américanisation des rapports sociaux.
américanisations des rapports mais pas des revenus; nombre d'avocats ne sont pas loin de la faillite.
Sinon,
PY résume assez bien l'intérêt du propos. Laughing


Dernière édition par Iphigénie le Lun 25 Mai 2015 - 23:34, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 25 Mai 2015 - 23:33

@Iphigénie a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Honchamp a écrit:

Une école de commerce, c'est mieux ? Pas de diktat en entreprise ?

Reste quoi ? Le droit : la magistrature ? Notaire ? (Je ne suis pas ironique)

La magistrature surtout pas!
Notaire? J'espère quand même que ça va finir par se voir que les nouvelles conditions apportées par diverses technologies ont considérablement facilité ce travail et ont rendu illégitimes les frais qu'ils imposent.
Je pense que dans le droit, tous les autres métiers (et surtout les juristes d'entreprise) ont un bel avenir si on continue dans l'américanisation des rapports sociaux.
américanisations des rapports mais pas des revenus; nombre d'avocats ne sont pas loin de la faillite.

Là-bas aussi il y a des avocats qui tirent le diable par la queue, et il y a ceux qui savent conseiller les bonnes entreprises.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Iphigénie le Lun 25 Mai 2015 - 23:36

sans doute mais tous les avocats ne sont pas des avocats d'affaires... Il y en a beaucoup qui vivotent grâce à l'aide juridique, payée au lance-pierre avec six mois de retard.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 25 Mai 2015 - 23:41

@Iphigénie a écrit:sans doute mais tous les avocats ne sont pas des avocats d'affaires... Il y en a beaucoup qui vivotent grâce à l'aide juridique, payée au lance-pierre avec six mois de retard.

Oui, je le sais (malheureusement je connais bien ce métier), mais c'est toujours plus facile de faire des affaires en devenant avocat que magistrat (et tant mieux finalement).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Presse-purée le Lun 25 Mai 2015 - 23:43

@Honchamp a écrit:Et bien moi, je trouve l'article intéressant, il a le mérite traiter de la crise du recrutement des enseignants, et de rappeler les dispositifs de pré-recrutement d'enseignants qui existaient dans le passé :
- l'école normale pour les instits.
- Les IPES à la fac.

Ajoutons (c'est moi qui ajoute):
- Pour les enseignements techniques (CAPET), il y avait encore dans les années 80 un pré-recrutement à bac + 2, une année de formation à bac + 3,  rémunérée, et le CAPET.
- Les postes de "pion" : être MI ou SE à mi-temps occupait un jour et demi, et permettait grosso-modo de financer ses études ...

Je suis réellement persuadée que ces dispositifs ont permis à des jeunes de milieux modestes de devenir enseignants.
Je connais pas mal de jeunes, anciens élèves ou pas, qui évoquent l'idée de devenir enseignants, puis bifurquent : dissuadés de le devenir , ou qui abandonnent pour des raisons financières, ou qui ont peur de ne pas sortir indemnes du système, peu lisible depuis quelques années.
Peut-être que les problèmes financiers ne sont pas ressentis de la même manière quand on habite dans une métropole régionale, ou en Ile de France et qu'on rentre le soir au domicile parental... C'est même sûr..


Je suis d'accord sur beaucoup de points avec Dubet,sauf dans la dernière partie.Celle dont vous faites des citations.

Gros +1

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Honchamp le Lun 25 Mai 2015 - 23:45

@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Là-bas aussi il y a des avocats qui tirent le diable par la queue, et il y a ceux qui savent conseiller les bonnes entreprises.

Et c'est cela qu'on souhaite pour ses enfants ? Qu'ils conseillent des transnationales sans éthique ? (Une transnationale peut-elle avoir de l'éthique ? )

Ceci dit, Marcel, je subodore que vous n'êtes pas comme ça..

@ Presse-Purée : merci ! Je me sentais un peu seule ...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 25 Mai 2015 - 23:47

@Honchamp a écrit:
Et c'est cela qu'on souhaite pour ses enfants ? Qu'ils conseillent des transnationales sans éthique ? (Une transnationale peut-elle avoir de l'éthique ? )

Non, bien sûr.
Mais en tout cas, je ferai tout pour que mes enfants fassent autre chose qu'enseigner (s'ils y tiennent énormément, ils le feront, mais au moins ils seront prévenus).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par JPhMM le Lun 25 Mai 2015 - 23:49

A lire certains, j'ai parfois l'impression que personne en France ne gagnerait plus que moi. Laughing

Ce n'est pas cependant ce que disent les stats officielles (la répartition des salaires par déciles, par exemple).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par eleonore69 le Lun 25 Mai 2015 - 23:53

@JPhMM a écrit:A lire certains, j'ai parfois l'impression que personne en France ne gagnerait plus que moi. Laughing

Ce n'est pas cependant ce que disent les stats officielles (la répartition des salaires par déciles, par exemple).


cette répartition, en effet, montre que les salaires enseignants sont plutôt bien placés... Il m'a semblé comprendre que je faisais partie des 20-30% les plus riches...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Condorcet le Lun 25 Mai 2015 - 23:54

Il n'y aurait donc aucun membre des grands corps de l'État, aucun membre de comité Théodule (9000 euros mensuels garantis pendant 6 ans au Conseil supérieur de l'audiovisuel)...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par JPhMM le Mar 26 Mai 2015 - 0:03

@eleonore69 a écrit:
@JPhMM a écrit:A lire certains, j'ai parfois l'impression que personne en France ne gagnerait plus que moi. Laughing

Ce n'est pas cependant ce que disent les stats officielles (la répartition des salaires par déciles, par exemple).

cette répartition, en effet, montre que les salaires enseignants sont plutôt bien placés... Il m'a semblé comprendre que je faisais partie des 20-30% les plus riches...
Je serais curieux de voir la même répartition pour les bac+5 uniquement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 26 Mai 2015 - 0:04

@JPhMM a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@JPhMM a écrit:A lire certains, j'ai parfois l'impression que personne en France ne gagnerait plus que moi. Laughing

Ce n'est pas cependant ce que disent les stats officielles (la répartition des salaires par déciles, par exemple).

cette répartition, en effet, montre que les salaires enseignants sont plutôt bien placés... Il m'a semblé comprendre que je faisais partie des 20-30% les plus riches...
Je serais curieux de voir la même répartition pour les bac+5 uniquement.

Et si on restreint à un bac+5 dont on ne peut strictement rien faire d'autre?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par JPhMM le Mar 26 Mai 2015 - 0:07

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@JPhMM a écrit:
@eleonore69 a écrit:

cette répartition, en effet, montre que les salaires enseignants sont plutôt bien placés... Il m'a semblé comprendre que je faisais partie des 20-30% les plus riches...
Je serais curieux de voir la même répartition pour les bac+5 uniquement.

Et si on restreint à un bac+5 dont on ne peut strictement rien faire d'autre?
Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par archeboc le Mar 26 Mai 2015 - 0:08

@JPhMM a écrit:
Avec un chômage de 25 %, une telle profession dans la fonction publique devrait attirer. Ce n’est plus le cas et c’est une énigme.
J'ai arrêté de lire là.
Ce type est à l'ouest complet. Sa phrase en est une énième preuve.

A chaque fois qu'on me parle de Dubet, désormais, je cite cette phrase.

La dernière fois que je suis allé à l'hôpital, il y avait un grand panneau qui disait que toute agression, même verbale, donnerait lieu à une plainte de la part de la direction. Il paraît qu'il y en a désormais dans tous les hôpitaux de France. J'en ai vu aussi à la Poste. Qui en a vu un dans une école ou un collège ?

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par eleonore69 le Mar 26 Mai 2015 - 0:21

@archeboc a écrit:
@JPhMM a écrit:
Avec un chômage de 25 %, une telle profession dans la fonction publique devrait attirer. Ce n’est plus le cas et c’est une énigme.
J'ai arrêté de lire là.
Ce type est à l'ouest complet. Sa phrase en est une énième preuve.

A chaque fois qu'on me parle de Dubet, désormais, je cite cette phrase.

La dernière fois que je suis allé à l'hôpital, il y avait un grand panneau qui disait que toute agression, même verbale, donnerait lieu à une plainte de la part de la direction. Il paraît qu'il y en a désormais dans tous les hôpitaux de France. J'en ai vu aussi à la Poste. Qui en a vu un dans une école ou un collège ?


C'est un effet (pour moi) le principal problème...
J'aime mon métier mais la dégradation des conditions de travail fait que je suis usée... Dégradations qui viennent de l'attitude des élèves de moins en moins  sanctionnées par une administration toujours plus  exigeante et qui pratique le flicage à outrance ... Dégradations aussi -je trouve- des rapports avec les collègues...
J'ai de merveilleux souvenirs d'un petit collège alsacien semi-rural où j'ai enseigné pendant 3 ans en début de carrière (élèves corrects, collègues sympas, administration convenable) mais c'était il y a presque 20 ans...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recruter les profs à bac+5, c’est une erreur"... Une interview de F Dubet par Rue 89 (juin 2014)

Message par nitescence le Mar 26 Mai 2015 - 0:25

Cripure a écrit:Recruter des gens au master et les payer comme à la licence, c'est exiger des sacrifices sans compensations. C'est donc une arnaque.

Cripure, ce n'est pas exact : le master a justifié l'augmentation du traitement en tout début de carrière qui est passé de 1300 à 1800 euros. Certes, cette augmentation des premiers mois a elle-même justifié le statut quo par la suite (un effort ayant déjà été fait), mais il serait plus honnête de reconnaître que ça a permis une très légère amélioration, même si on peut juger celle-ci nettement insuffisante...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum