Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par mutine le Mer 27 Mai 2015 - 17:26

Lettre de liaison N° 250 - 26 mai 2015 [Version pdf]

Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Pour obtenir l'abrogation, le gouvernement doit être affronté et défait. La responsabilité des organisations syndicales (notamment SNES, SNEP, ainsi que FO et CGT) : appeler dans l'unité toute la profession à une manifestation centrale au ministère !

Hollande et Valls ont choisi l'épreuve de force pour tenter d'infliger une défaite décisive au corps enseignant.

Alors que des dizaines de milliers de professeurs de collèges étaient en grève le 19 mai pour le retrait de la réforme du collège, c'est par provocation que le gouvernement a publié son décret ce jour-là, avec parution au journal officiel le lendemain. Il a clairement choisi la voie de l'affrontement avec les enseignants et leurs syndicats. Il a non moins clairement balayé toutes les illusions véhiculées par les directions syndicales depuis des années sur les vertus du “dialogue social”. En indiquant que celui-ci “avait eu lieu”, arguant du vote favorable du Conseil Supérieur de l'Education, la ministre a indiqué que le “dialogue social” ne pouvait avoir qu'une fonction : associer les directions syndicales aux contre-réformes réactionnaires. Il n'y a donc qu'une alternative : ou bien le gouvernement remporte la victoire, ou bien pour la première fois, il sera défait, et le décret abrogé.

Les organisations syndicales se sont prononcées pour l'abrogation du décret, et déclarent refuser de discuter des modalités d'application.

Il faut le noter : pour la première fois depuis des années marquées par de nombreuses attaques (décret “rythmes scolaires”, liquidation des décrets de 1950 …), confrontées à cette violente attaque, les organisations syndicales (FSU et SNES, FO, CGT notamment) se sont prononcées pour l'abrogation du décret (à l'exception des officines pro-gouvernementales UNSA et CFDT). Elles déclarent même refuser de discuter des circulaires d'application :

“Elles demandent l’abrogation de ces textes, décret et arrêté, et la reprise immédiate des discussions sur l’avenir du collège. En tout état de cause, elles refusent de discuter des modalités d’application de cette réforme.” (Communiqué SNES, SNEP, SNETAA, SNALC, FO, CGT, SUD-Solidaires)

Même si la demande de ”reprise immédiate des discussions sur l'avenir du collège” doit inviter les collègues à la plus extrême vigilance sur le fait qu'aucune discussion ne doit avoir lieu dans le cadre du décret, le communiqué affirme à cette étape que la discussion ne peut avoir lieu sur la mise en œuvre de la réforme.

En ce sens, c'est un point d'appui pour les enseignants. La question est donc maintenant : comment obtenir une telle abrogation ?

Le dispositif d'“action” prévu par les directions syndicales, non seulement ne permet pas de vaincre, mais ne peut aboutir qu'à dilapider la force qui a commencé à se manifester dans la grève du 19 mai.

Répétons-le : le gouvernement lui-même ne laisse d'autre choix que celui de l'affrontement. Est-ce que le dispositif d'action des directions syndicales permet d'organiser cet affrontement ?

“Elles appellent les personnels à signer et faire signer la pétition intersyndicale, à poursuivre les mobilisations en cours : assemblées générales, délégations, rassemblements etc., et à mettre en débat une journée de grève nationale en juin.

Elles appellent d’ores et déjà à faire du jeudi 4 juin une nouvelle journée nationale de mobilisation dans tous les collèges : heures d’information syndicale, rencontres et débats avec les parents.”

Actions locales en tout genre, “mise en débat” d'une journée de grève ; “journée nationale de mobilisation”, collège par collège ; pétition … Il faut ajouter l'appel bidon du SNALC au boycott du brevet qui n'aura pas lieu et sert surtout à justifier qu'aucun combat n'est mené d'ici là....Y a-t-il dans un tel dispositif de quoi faire céder le gouvernement qui a répondu à la grève largement suivie du 19 mai... par la publication du décret ? Pas un enseignant ne peut y croire une seule seconde !

Le piège grossier dans lequel on veut enfermer les enseignants.

A tous ceux qui opposent à ce dispositif des directions syndicales, la perspective d'un véritable affrontement avec le gouvernement, on sert aujourd'hui à nouveau la vieille ritournelle : “Il ne faut pas faire le jeu de la “droite”. Une formidable mise en scène est organisée, à grand renfort médiatique, visant à faire croire que la “droite” – c'est à dire l'UMP, l'UDI, Bayrou, les partis de la bourgeoisie – serait opposée à la réforme. Bayrou propose même une... “manifestation nationale” … peut-être parce qu'il se souvient de la gigantesque manifestation nationale qui l'avait contraint, lorsqu'il était ministre en 1994, de remballer son amendement à la loi Falloux en faveur de l'enseignement privé! Tout cela vise au fond à suggérer qu'être contre la réforme... ce serait “être de droite”.

Rappelons le plein et entier soutien du MEDEF à la réforme. Et rappelons aussi ce qui est le cœur de la réforme. Le centre de la réforme, ce n’est ni le latin (bien que sa suppression soit évidemment réactionnaire), ni les classes bilangues. Le centre, c’est l’autonomie des établissements. Or le premier pas vers l’autonomie, ce fut ... la réforme Bayrou (avec les horaires “fourchette”). Lemaire a rappelé la position de l'UMP lors du “débat” récent avec Vallaud-Belkacem : autonomie jusqu’au bout et recrutement des profs par les chefs d’établissement. Aujourd’hui, Apparu, bras droit de Juppé déclare : “La réforme propose 20% d’autonomie ; nous proposons 100% !”. La vérité, c'est donc que UMP, UDI, Bayrou opposent à la réforme Vallaud-Belkacem... une réforme Vallaud-Belkacem puissance 10 !

Voilà pourquoi les enseignants rejetteront avec mépris toute tentative de paralyser leur volonté de combat au prétexte des manœuvres de l'UMP/UDI/Bayrou qui constituent pour le gouvernement une véritable aubaine.

Les dirigeants syndicaux doivent appeler à la manifestation centrale de toute la profession au ministère pour l'abrogation du décret.

Si l'objectif est véritablement de vaincre, on ne peut le faire par la kyrielle des actions et rassemblements locaux. On ne peut le faire par la simple réédition d'une nouvelle grève de 24 heures. Face à l'offensive centralisée du gouvernement, il faut rassembler toute la profession contre lui, au niveau central. La responsabilité des directions syndicales est donc

d'appeler à la manifestation centrale au ministère pour l'abrogation du décret.

Un tel appel doit intervenir dans un délai rapproché, le seul délai acceptable étant celui d'une préparation sérieuse. Un tel appel doit s'accompagner d'un mot d’ordre de grève pour permettre effectivement à tout enseignant d'être dans la manifestation.

Voilà la perspective que le courant Front Unique propose aux enseignants, dans leurs assemblées générales, de faire valoir auprès des dirigeants syndicaux, dans les jours qui viennent.

mutine
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Spinoza1670 le Mer 27 Mai 2015 - 19:13

le courant Front Unique ? Lettre de liaison N° 250 - 26 mai 2015 [Version pdf] ?
Tu peux préciser stp.

Sinon, sur le fond, je trouve ça vraiment très bien.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Tangleding le Mer 27 Mai 2015 - 19:20

C'est un courant du SNES-FSU, il me semble.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par FrontUnique le Lun 1 Juin 2015 - 23:52

Bonjour,

Le courant Front Unique est un courant (=tendance, =regroupement de militants sur une orientation de fond) minoritaire de la FSU.

Les statuts de cette fédération syndicale incluent le droit de constituer de telles tendances. Il en existe actuellement 5 au niveau de la fédération: U&A, Ecole Emancipée, Emancipation, URIS et Front Unique.

Nous nous distinguons des autres courants en ceci que nous combattons le "dialogue social" avec le gouvernement, qui est pour nous le moyen d'associer les syndicats aux contre-réformes.

Au cours des dernières années, nous nous sommes ainsi distingués par le fait que:
- nous nous sommes prononcés pour le retrait de la loi Peillon, de la réforme dite des "rythmes scolaires" et des mesures touchant à l'enseignement professionnel, alors que la direction de la FSU et de ses syndicats ont soutenu ces contre-réformes
- nous avons combattu l'abrogation des décrets de 1950 instituant nos statuts, alors que la direction du SNES a appuyé la liquidation de nos garanties statutaires
- nous n'avons pas attendu que la situation devienne intenable pour alerter nos collègues sur le projet de contre-réforme des collèges

Nous estimons que, si des syndicats tels que le SNES sont contrôlés en temps normal par un large appareil de semi-déchargés, il sont aussi les organisations vitales pour la défense du corps enseignant, avec des dizaines de milliers de syndiqués. Dans 90% des cas, là où il y a une vie syndicale dans le second degré, c'est autour de la section SNES d'établissement. C'est pourquoi, même très minoritaires, nous estimons justifiés d'y intervenir en prenant appui sur la mobilisation de nos collègues.

Chacun peut constater ce que nous avançons et disons dans les instances syndicales où nous disposons de représentants: il suffit de consulter le site http://www.frontunique.com ou de s'abonner à notre liste d'infos via le site susdit.

Sans forcément partager toutes nos positions et analyses, nos collègues peuvent utiliser la lettre de liaison de notre courant pour avoir un autre éclairage syndical que la prose des appareils.

FrontUnique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par mutine le Mar 2 Juin 2015 - 17:58

Je crains, Front unique, que ce type de discours ne suscite pas ici davantage d'enthousiasme que dans les salles de professeurs...

Evidemment, il y a ici la masse critique.
Mais les fils qui ont le plus de succès sont  plutôt légers.

mutine
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Balthamos le Mar 2 Juin 2015 - 18:14

Il y a plusieurs raccourcis qui rendent l'ensemble imprécis.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Thalia de G le Mar 2 Juin 2015 - 18:29

@mutine a écrit:Je crains, Front unique, que ce type de discours ne suscite pas ici davantage d'enthousiasme que dans les salles de professeurs...

Evidemment, il y a ici la masse critique.
Mais les fils qui ont le plus de succès sont plutôt légers.
C'est notre soupape ! Par ailleurs 489 sujets relatifs à la réforme dans le forum dédié, ce n'est pas rien http://www.neoprofs.org/f186-reforme-du-college-2016

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Thalia de G le Mar 2 Juin 2015 - 18:50

Je crois que vous auriez tout intérêt à bien préciser que en tant que courant minoritaire vous ne suivez pas la ligne du SNES et demandez l'abrogation pure et simple et non des aménagements.
Ai-je bien compris ?

Pourquoi contre-réforme et non réforme ? Question non polémique.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par User5899 le Mar 2 Juin 2015 - 19:36

@mutine a écrit:Je crains, Front unique, que ce type de discours ne suscite pas ici davantage d'enthousiasme que dans les salles de professeurs...

Evidemment, il y a ici la masse critique.
Mais les fils qui ont le plus de succès sont  plutôt légers.
Oui, on est tous crétins ici, et à part les motifs géométriques des housses de couette, pas grand-chose ne nous chaut.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par JPhMM le Mar 2 Juin 2015 - 19:39

En même temps, personne ne retient mutine.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Daphné le Mar 2 Juin 2015 - 20:23

Ce n'est pas un troll ? scratch

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par mutine le Jeu 11 Juin 2015 - 18:12

@Thalia de G a écrit:Je crois que vous auriez tout intérêt à bien préciser que en tant que courant minoritaire vous ne suivez pas la ligne du SNES et demandez l'abrogation pure et simple et non des aménagements.
Ai-je bien compris ?

Pourquoi contre-réforme et non réforme ? Question non polémique.

Je ne suis pas membre de ce courant.
Je n'ai jamais affirmé en être membre.

mutine
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Dalva le Jeu 11 Juin 2015 - 18:26

Cripure a écrit:
@mutine a écrit:Je crains, Front unique, que ce type de discours ne suscite pas ici davantage d'enthousiasme que dans les salles de professeurs...

Evidemment, il y a ici la masse critique.
Mais les fils qui ont le plus de succès sont  plutôt légers.
Oui, on est tous crétins ici, et à part les motifs géométriques des housses de couette, pas grand-chose ne nous chaut.
affraid Vision d'horreur à la lecture associée de "motifs géométriques" et "housses de couette".

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par MUTIS le Jeu 11 Juin 2015 - 18:35

Je pense mutine que votre analyse est intéressante mais que l'action que vous proposez est vouée à l'échec... Le gens ne feront pas une journée de grève de plus et n'iront pas à Paris. Ils en ont marre de perdre des journées de salaire... Même quand ils sont contre la réforme. Chez nous 36 grévistes la dernière fois, 2 aujourd'hui. La prochaine...
D'autre part, le mouvement doit être étendu au-delà des enseignants de collège et ouvert à tous les opposants à cette réforme, intellectuels, parents, étudiants, citoyens ...
Dès lors il faut sortir de l'habitude des grèves en semaine.
Il faut programmer une manifestation nationale un dimanche et organiser des réunions d'informations pour les parents. Les appeler à se mobiliser pour la défense d'une éducation nationale et républicaine. Et appeler tous les intellectuels à participer et à (se) mobiliser.
Sortez un peu de vos habitudes syndicales qui ne marchent plus et découragent les meilleures volontés.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abrogation du décret instaurant la contre-réforme du collège !

Message par Thierry30 le Jeu 11 Juin 2015 - 18:52

@Thalia de G a écrit:Je crois que vous auriez tout intérêt à bien préciser que en tant que courant minoritaire vous ne suivez pas la ligne du SNES et demandez l'abrogation pure et simple et non des aménagements.
Ai-je bien compris ?

Pourquoi contre-réforme et non réforme ? Question non polémique.

Contre-réforme est un mot que nous employons fréquemment à FO pour distinguer les réformes qui apportent une amélioration et les contre-réformes qui aggravent les choses: contre-réforme des retraites, des rythmes scolaires, de l'hôpital...
Je retrouve dans ce texte les positions que la FNEC-FP-FO défend depuis des années ainsi que la volonté de ne pas négocier pour tenter d'améliorer une contre-réforme pourrie...
J'en déduis donc que ce courant est vraisemblablement d'essence "lambertiste" (POI), ce qui n'est pas une critique de ma part:
Ce parti a toujours des positions claires et assumées. L'entrisme syndical est juste une méthode qui lui permet de faire vivre ses idées.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum