Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par ycombe le Mer 27 Mai 2015 - 22:31

http://www.apmep.fr/A-propos-de-la-reforme-du-college


À propos de la réforme du collège
Communiqué du Bureau National

S’il existe un point commun à chaque réforme, c’est d’avoir son lot de doutes, d’incertitudes et d’interrogations. Celle-ci ne déroge pas à cette règle, d’autant plus qu’elle est porteuse d’une ambition nouvelle : celle d’une refondation de l’école de la République. Cette ambition rejoint des préoccupations de l’APMEP présentes dans le texte d’orientation de 2010 : « L’école vise le développement du maximum de potentialités de chacun, et doit mettre en œuvre des moyens suffisants pour aider ceux qui en ont le plus besoin ». Si ce principe s’inscrit évidemment dans une dimension éthique et morale, il ne s’y limite pas. Le dernier demi-siècle a apporté des changements profonds dans le rôle assigné à l’école. La demande sociale d’éducation est en progression constante, la raréfaction des emplois non qualifiés a pour conséquence l’obligation d’une augmentation du niveau minimal attendu de connaissances, de compétences et de culture. L’école doit impérativement se transformer pour y répondre. Cette réforme nous semble prendre la mesure de cette nécessité, elle ouvre des perspectives à explorer mais certainement à compléter.

En premier lieu, nous sommes en accord avec l’idée forte de construire des liens entre les disciplines au service des apprentissages. Citons à ce propos notre dernier texte d’orientation : « La complexité du monde d’aujourd’hui, et le niveau de compétence requis pour s’y intégrer pleinement en tant que citoyen et en tant que professionnel, nous semblent nécessiter un réel " décloisonnement" des disciplines scolaires, qui, associé à un travail en équipes entre professeurs, doit permettre aux élèves de donner davantage de sens à ce qu’ils font. »

En ce sens la rédaction des deux premières parties des programmes en termes de « Spécificités du cycle  » et de « Contributions essentielles des disciplines au socle commun » est une avancée significative vers un changement de paradigme. Afin qu’elles restent au cœur de l’esprit de la réforme, il est indispensable de prévoir un accompagnement des enseignants par la formation initiale et continue. De cette façon, le troisième volet, qui contient les attendus disciplinaires et des ébauches de progressions à l’intérieur des cycles, se concevra comme une aide à la conception des enseignements et non comme une ossature prédéfinie des activités à mettre en place. Nous espérons que l’année de transition prévue entre la publication des programmes et leur mise en application permettra l’organisation de cette indispensable formation.

En deuxième lieu, comme nous pouvons le lire dans l’extrait de notre texte d’orientation, ci-dessous, l’APMEP revendique une certaine autonomie pour les établissements et pour les enseignants : « Cette "égalité des chances" ne signifie cependant pas que l’enseignement est strictement identique pour tous : l’école a en effet tout intérêt à prendre en compte la diversité des élèves (leurs cultures, leurs acquis, leurs rythmes et profils d’apprentissage, leurs personnalités et goûts, leurs environnements familiaux…). Pour tenir compte de ces hétérogénéités, il nous paraît notamment nécessaire de développer, en complément des séances de classe, des "dispositifs d’accompagnement" plus différenciés et plus personnalisés : soutien, approfondissements optionnels, aide à l’orientation, etc. ». « Les professeurs, quant à eux, partagent leur temps professionnel entre plusieurs composantes interdépendantes : séances avec des élèves, travail personnel directement lié à ces séances (préparations, corrections…), mais aussi travail en équipes d’adultes, et formation continue. Leur mission doit rester cadrée par un référentiel national, mais au sein des établissements, les équipes pédagogiques doivent avoir une certaine autonomie d’action. »

Cette autonomie nous semble garante d’efficacité. Elle est une condition essentielle d’une vraie liberté pédagogique. Mais elle ne peut pas et ne doit pas être confondue avec l’« autonomie du chef d’établissement ». Il nous parait indispensable de créer les conditions pour favoriser le fonctionnement démocratique de cette autonomie. Cela passe par un contrôle régulier, par l’institution, des orientations mises en place dans chaque établissement et par un renforcement des moyens de médiation au niveau académique.

En ce qui concerne les mathématiques, pour la première fois, cette réforme prend explicitement en compte ce que l’on appelle « les mathématiques pour le citoyen ». Les évaluations nationales (CEDRE) ou internationales (PISA) se réfèrent directement à cet objectif puisqu’elles se placent clairement dans la perspective d’une utilisation des mathématiques dans le monde réel et/ou dans le quotidien. Comme cela a été rappelé plus haut, ce nouveau point de vue faisait partie de nos revendications. Il ne s’agit évidemment pas de ramener l’activité mathématique de l’élève à cette seule composante. Mais, si, comme on le dit souvent, les mathématiques sont partout, il faut donner au plus grand nombre les outils pour en comprendre l’utilisation. En ce sens, il ne peut s’agir d’augmenter seulement la moyenne des connaissances ou des compétences, mais bien le niveau minimum de chaque élève.

Ces « nouvelles mathématiques » sont à la fois inévitables et exigeantes. Elles demandent que nous apprenions à nos élèves à les reconnaître dans le monde qui les entoure. Comme le montrent les énoncés des exercices que l’on trouve dans les évaluations PISA, elles supposent une maîtrise de la langue plus complète que celle attendue dans un contexte « intra-mathématique ». Les « tâches complexes », prémisses aux problèmes ouverts, supposent la même exigence. Plus que jamais, le travail interdisciplinaire nous paraît indispensable, incontournable.

Les mathématiques ne sont pas seulement enseignées pour « permettre de mieux comprendre le monde ». Elles sont aussi, entre autres, un formidable outil de formation au raisonnement. Dans ce cadre, l’algorithmique, qui sera enseignée dès le début du collège, arrive à point nommé. L’algorithmique remplit tous les aspects du cahier des charges : sa compréhension est nécessaire dans un monde traversé par le numérique ; en même temps, elle est un très bon moyen de préparer à un langage symbolique qui sera bientôt celui de l’algèbre ; l’écriture organisée des instructions s’inscrit dans un processus logique homologue à celui du raisonnement ; enfin, les nouveaux programmes prévoient explicitement d’en faire un enseignement partagé entre mathématiques et technologie.

Dix ans après l’arrivée du socle commun de connaissances et de compétences, la nouvelle réforme du collège vise à en renforcer la cohérence, tout en explicitant les objectifs visés. Elle nous semble supposer des changements importants de pratiques que l’institution devra accompagner. La nécessaire articulation entre des mathématiques pour tous et celles dont on aura besoin pour former des scientifiques ou des mathématiciens n’était pas un objectif premier de la réforme. Néanmoins, il nous paraît indispensable qu’elle soit préparée dans les textes d’accompagnement des programmes et qu’elle soit au centre de la future réforme du lycée.

Ainsi donc, l’esprit global de la réforme semble assez conforme aux revendications de notre association. Mais ses ambitions sont importantes et il semble évident que sans une révision profonde de l’organisation du temps de travail des enseignants, sans une formation initiale et continue à la mesure des enjeux (pour les EPI par exemple), sans de réels moyens de contrôle et d’évaluation des pratiques et de l’autonomie des établissements, ses objectifs risquent d’être très difficiles à atteindre.
27 MAI 2015

Je n'aurais qu'un seul commentaire: AU SECOURS ! c'est n'importe quoi !


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Moonchild le Mer 27 Mai 2015 - 22:42

Les ravis de la crèche pédagogiste se prosternent devant une réforme messianique. Rolling Eyes

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Anaxagore le Mer 27 Mai 2015 - 22:44

furieux furieux furieux

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par ycombe le Mer 27 Mai 2015 - 22:45

@Anaxagore a écrit:furieux furieux furieux
Oui, hein. Ça laisse sans voix.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par fanette le Mer 27 Mai 2015 - 22:47

S'il nous restait une once d'espoir que tout ne soit pas pourri au royaume de l'APMEP, c'est bien fini !
Quelle honte ! furieux

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Moonchild le Mer 27 Mai 2015 - 22:51

L'ensemble de ce communiqué est désastreux, mais un détail mérite d'être relevé :
Ainsi donc, l’esprit global de la réforme semble assez conforme aux revendications de notre association. Mais ses ambitions sont importantes et il semble évident que sans une révision profonde de l’organisation du temps de travail des enseignants, sans une formation initiale et continue à la mesure des enjeux (pour les EPI par exemple), sans de réels moyens de contrôle et d’évaluation des pratiques et de l’autonomie des établissements, ses objectifs risquent d’être très difficiles à atteindre.
APMEP et SGEN-UNSA, même combat ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Anaxagore le Mer 27 Mai 2015 - 22:52

Cela fait des années qu'ils sont aux ordres.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par InvitéFi le Mer 27 Mai 2015 - 22:54

L’algorithmique remplit tous les aspects du cahier des charges : sa compréhension est nécessaire dans un monde traversé par le numérique ; en même temps, elle est un très bon moyen de préparer à un langage symbolique qui sera bientôt celui de l’algèbre ; l’écriture organisée des instructions s’inscrit dans un processus logique homologue à celui du raisonnement ; enfin, les nouveaux programmes prévoient explicitement d’en faire un enseignement partagé entre mathématiques et technologie.






InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par leskhal le Mer 27 Mai 2015 - 23:02

Le triomphe des pompiers pyromanes abk

C'est peut-être dur d'être aimé par des des cons, mais être représenté par des cons, c'est pire.

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Balthazaard le Mer 27 Mai 2015 - 23:06

Ce serait bien que l'apmep suive le chemin de la fcpe...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Niki_x le Mer 27 Mai 2015 - 23:07

C'est vraiment catastrophique!! Il n'y a plus guère de maths dans le projet de programme et l' APMEP se réjouit de la promotion des "mathématiques du citoyen". J'enrage.

_________________
"L'esprit vole de sottise en sottise comme l'oiseau de branche en branche. Il ne peut faire autre chose. L'essentiel est de ne point se tenir ferme sur aucune."
Paul Valéry  aal

Niki_x
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par InvitéFi le Mer 27 Mai 2015 - 23:50

Mais du coup, au lycée, on va bien galérer ... Déjà qu'en 1S, je finis tout juste le programme Very Happy

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par pailleauquebec le Jeu 28 Mai 2015 - 14:31

On a visiblement pas lu les mêmes projets de programmes de maths.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par cube le Jeu 28 Mai 2015 - 16:28

berk berk berk pale
Je remarque un truc curieux : sur la page http://www.cfem.asso.fr/actualites/ProgrammesCommissionInterIREMcolleges.pdf, ils sont clairement CONTRE les nouveaux programmes, alors que le logo de l'APMEP apparait sur la page d'accueil du cfem !! http://www.cfem.asso.fr/
Du coup, on a un petit dédoublement de personnalité à l'APMEP, ou quoi ? S'ils ne sont même pas d'accord avec eux-mêmes ... ça me donne une bonne raison de plus de ne pas être d'accord avec eux Twisted Evil

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par saun le Jeu 28 Mai 2015 - 17:46

A  partir de demain,  2 se lira trois. Consigne du ministère.  Les corps d'inspection de Maths et l'apmep sont d'accord et apprécient cette consigne qui permettra de lutter contre l'échec scolaire.

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 19:21

Mémoire courte à l'APMEP ?
Ben alors les activités mentales, faut en faire régulièrement et "Utiliser le calcul littéral pour développer la mémoire et des réflexes intellectuels" (cf prgm 2016)


http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/20/la-reforme-chatel-des-lycees-est-injuste-et-elitiste_1574982_3232.html

Ah non, changement de président ?

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par ylm le Jeu 11 Juin 2015 - 19:35

Un responsable de l'APMEP (et ancien président) m'a écrit ça aujourd'hui:

Je comprends qu’on ait des inquiétudes sur le nombre d’heures d’enseignement des Mathématiques au collège.

Cependant, à ma connaissance, le nombre d’heures est maintenu mais les travaux interdisciplinaires EPI sont inclus dans ces horaires.

Ainsi, si les collègues ne s’impliquent pas dans les EPI les horaires sont maintenus. [...]

L’APMEP se bat et continuera à se battre pour un enseignement de qualité des Mathématiques, mais cela n’a aucune chance d’arriver si les citoyens et les responsables politiques ne voient dans cette revendication qu’un combat corporatif.

Que vous le vouliez ou non, pour exister et obtenir des moyens, l’enseignement des mathématiques doit faire la preuve de son utilité sociale au delà d’un outil de sélection.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 19:44

Il a juste oublié que toutes les disciplines doivent participer aux EPI ou je n'ai pas compris le sens de la phrase.
Et l'AP ?
Futur des mathématiques trop élitistes : le sort du latin/grec ?

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par wanax le Jeu 11 Juin 2015 - 19:49

Que vous le vouliez ou non, pour exister et obtenir des moyens, l’enseignement des mathématiques doit faire la preuve de son utilité sociale au delà d’un outil de sélection.
Je dois être un peu con. Je pensais que l'on avait développé l'enseignement des mathématiques parce qu'elles sont nécessaires pour toute société technologique et accessoirement, gagner les guerres.
Ce n'est pas grave, on vivra sur la terre battue, mais ce sera social.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Asha Kraken le Jeu 11 Juin 2015 - 21:36

@ylm a écrit:Un responsable de l'APMEP (et ancien président) m'a écrit ça aujourd'hui:

Je comprends qu’on ait des inquiétudes sur le nombre d’heures d’enseignement des Mathématiques au collège.

Cependant, à ma connaissance, le nombre d’heures est maintenu mais les travaux interdisciplinaires EPI sont inclus dans ces horaires.

Ainsi, si les collègues ne s’impliquent pas dans les EPI les horaires sont maintenus. [...]

L’APMEP se bat et continuera à se battre pour un enseignement de qualité des Mathématiques, mais cela n’a aucune chance d’arriver si les citoyens et les responsables politiques ne voient dans cette revendication qu’un combat corporatif.

Que vous le vouliez ou non, pour exister et obtenir des moyens, l’enseignement des mathématiques doit faire la preuve de son utilité sociale au delà d’un outil de sélection.

Et voilà, j'ai à nouveau besoin de mon sac à vomito, qu'est-ce qu'il peut me servir ces temps derniers... Sad
Lorsque j'étais lycéenne, on nous serinait en boucle que les maths, ça c'était utile (sous-entendu pas comme la philo que tu kiffes), et ben en 2015, on en arrive à devoir les prostituer pour faire la preuve de leur intérêt, mais ça devient démentiel ce climat. confused

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Niki_x le Jeu 11 Juin 2015 - 21:59

Je n'en peux plus de cette conception utilitariste du savoir !!!! Nourrir son cerveau, ouvrir son esprit, apprendre pour le plaisir d'apprendre, la satisfaction d'un raisonnement juste ou d'un calcul bien mené, le plaisir de trouver une astuce, faire fonctionner ses neurones.... ça existe aussi non ?
Les maths devraient prouver leur utilité, mais il n'y a rien à prouver. Regardons autour de nous la technologie est partout, les sciences, la finance et que sais-je encore...
Pour plus d'infos pratiques je conseille à tous ceux qui veulent des preuves, la nouvelle brochure de l'ONISEP : Les métiers des mathématiques et de l'informatique

_________________
"L'esprit vole de sottise en sottise comme l'oiseau de branche en branche. Il ne peut faire autre chose. L'essentiel est de ne point se tenir ferme sur aucune."
Paul Valéry  aal

Niki_x
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par jaybe le Jeu 11 Juin 2015 - 23:30

Il y a aussi maintenant la brochure « Mathématiques, l'explosion continue » (qui je crois est plus récente, sauf si la brochure sur les métiers que tu évoques a été actualisée).

_________________
Wir müssen wissen, wir werden wissen

jaybe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par neo-fit le Ven 12 Juin 2015 - 0:41

@ylm a écrit:Un responsable de l'APMEP (et ancien président) m'a écrit ça aujourd'hui:

[…]
Que vous le vouliez ou non, pour exister et obtenir des moyens, l’enseignement des mathématiques doit faire la preuve de son utilité sociale au delà d’un outil de sélection.
J'ai dû rater quelque chose parce que j'ai pas tellement l'impression que les maths soient encore un outil de sélection.
Série S débordante d'élèves qui maîtrisent bien mal les maths, peut être qu'ils maîtrisent mieux que les autres mais de là à dire qu'il y a sélection…
Je pense même que ça a dû s'arrêter avant que je ne commence à enseigner.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par Moonchild le Ven 12 Juin 2015 - 2:03

@neo-fit a écrit:J'ai dû rater quelque chose parce que j'ai pas tellement l'impression que les maths soient encore un outil de sélection.
Série S débordante d'élèves qui maîtrisent bien mal les maths, peut être qu'ils maîtrisent mieux que les autres mais de là à dire qu'il y a sélection…
Je pense même que ça a dû s'arrêter avant que je ne commence à enseigner.
Bien sûr que vous avez raté quelque chose : tant que certains élèves auront de mauvaises notes en maths, les maths seront un outil de sélection ! professeur

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'APMEP à la réforme du collège.

Message par neo-fit le Ven 12 Juin 2015 - 4:01

CélinePdS a écrit:Je n'en peux plus de cette conception utilitariste du savoir !!!! Nourrir son cerveau, ouvrir son esprit, apprendre pour le plaisir d'apprendre, la satisfaction d'un raisonnement juste ou d'un calcul bien mené, le plaisir de trouver une astuce, faire fonctionner ses neurones.... ça existe aussi non ?
Ca existait mais c'est de l'Antiquité grecque, vite un EPI LCA
@Moonchild a écrit:
@neo-fit a écrit:J'ai dû rater quelque chose parce que j'ai pas tellement l'impression que les maths soient encore un outil de sélection.
Série S débordante d'élèves qui maîtrisent bien mal les maths, peut être qu'ils maîtrisent mieux que les autres mais de là à dire qu'il y a sélection…
Je pense même que ça a dû s'arrêter avant que je ne commence à enseigner.
Bien sûr que vous avez raté quelque chose : tant que certains élèves auront de mauvaises notes en maths, les maths seront un outil de sélection ! professeur
Bien vu

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum