Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par *Fifi* le Ven 29 Mai 2015 - 18:46
@Elyas a écrit:Dans mes pdt, il n'y a pas de moment de reprise en classe entière car je corrige toutes les étapes pendant qu'ils font un quiz de mémorisation et ils ont des capsules vidéos pour les mises en perspective.
Mais les explications, les généralisations ? Je vois bien qu'il y a toujours quelques élèves faibles qui ont besoin d'explications orales et d'échanges, de regarder le prof faire un schéma au tableau, mettre en scène un phénomène, non ?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Ven 29 Mai 2015 - 18:49
@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:Dans mes pdt, il n'y a pas de moment de reprise en classe entière car je corrige toutes les étapes pendant qu'ils font un quiz de mémorisation et ils ont des capsules vidéos pour les mises en perspective.
Mais les explications, les généralisations ? Je vois bien qu'il y a toujours quelques élèves faibles qui ont besoin d'explications orales et d'échanges, de regarder le prof faire un schéma au tableau, mettre en scène un phénomène, non ?

Euh... non. En tout cas, aucun ne m'a exprimé ce désir. Le feedbak semble leur suffire.
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par *Fifi* le Ven 29 Mai 2015 - 18:54
@Elyas a écrit:
@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:Dans mes pdt, il n'y a pas de moment de reprise en classe entière car je corrige toutes les étapes pendant qu'ils font un quiz de mémorisation et ils ont des capsules vidéos pour les mises en perspective.
Mais les explications, les généralisations ? Je vois bien qu'il y a toujours quelques élèves faibles qui ont besoin d'explications orales et d'échanges, de regarder le prof faire un schéma au tableau, mettre en scène un phénomène, non ?

Euh... non. En tout cas, aucun ne m'a exprimé ce désir. Le feedbak semble leur suffire.
C'est vrai que je parlais pour moi, pour ma manière de faire Wink Je ne voulais pas généraliser ! Mais c'est vrai que c'est ce qui me perturbe avec les PDT. J'ai tenté de faire des travaux de groupe puis reprise (oraux de chaque groupe) sur un chapitre, et ça a été cata au contrôle. Par contre, le travail en ilots pour faciliter l'entraide et les travaux de groupe, ça me tente, donc à voir.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Ven 29 Mai 2015 - 18:58
@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:
@*Fifi* a écrit:
Mais les explications, les généralisations ? Je vois bien qu'il y a toujours quelques élèves faibles qui ont besoin d'explications orales et d'échanges, de regarder le prof faire un schéma au tableau, mettre en scène un phénomène, non ?

Euh... non. En tout cas, aucun ne m'a exprimé ce désir. Le feedbak semble leur suffire.
C'est vrai que je parlais pour moi, pour ma manière de faire Wink Je ne voulais pas généraliser ! Mais c'est vrai que c'est ce qui me perturbe avec les PDT. J'ai tenté de faire des travaux de groupe puis reprise (oraux de chaque groupe) sur un chapitre, et ça a été cata au contrôle. Par contre, le travail en ilots pour faciliter l'entraide et les travaux de groupe, ça me tente, donc à voir.

Pour éviter la catastrophe, j'ai deux outils aussi pendant le PdT :
- quand ils m'amènent un des travaux à réaliser pour être corrigés, ils repartent avec un quiz de mémorisation.
- quand ils reviennent avec leur quiz, je leur fais un feedback et sur le quiz et sur leur travail.

Je travaille donc la mémorisation quatre fois : le travail en lui-même, le quiz, le feedback sur le travail et le feedback sur le quiz.
avatar
lumeeka
Sage

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par lumeeka le Ven 29 Mai 2015 - 19:04
@Rosanette a écrit:Ca a l'air très intéressant ta méthode lumeeka (et tu as l'air ravie) mais j'ai du mal à imaginer à quoi ça ressemble - pourrais-tu détailler une séance précise ?
Quand ils travaillent en groupe ? Pour le What's up ?
@*Fifi* a écrit:Je me permets de m'insérer pour ceux qui utilisent des ilots/PDT : comment faites vous quand vous reprenez des choses en classes entières ?
(Certains élèves ne sont-ils pas dos au tableau, ce qui est peu pratique ? Comment faire des explications générales en PDT si chacun fait un truc différent au même moment ?)
Comme l'a expliqué Cowabunga, les tables sont placées en biais. Je te montre une partie de ma classe (j'ai pris la photo dos au tableau) :
Spoiler:

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par *Fifi* le Ven 29 Mai 2015 - 19:08
@Elyas a écrit:
@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:

Euh... non. En tout cas, aucun ne m'a exprimé ce désir. Le feedbak semble leur suffire.
C'est vrai que je parlais pour moi, pour ma manière de faire Wink Je ne voulais pas généraliser ! Mais c'est vrai que c'est ce qui me perturbe avec les PDT. J'ai tenté de faire des travaux de groupe puis reprise (oraux de chaque groupe) sur un chapitre, et ça a été cata au contrôle. Par contre, le travail en ilots pour faciliter l'entraide et les travaux de groupe, ça me tente, donc à voir.

Pour éviter la catastrophe, j'ai deux outils aussi pendant le PdT :
- quand ils m'amènent un des travaux à réaliser pour être corrigés, ils repartent avec un quiz de mémorisation.
- quand ils reviennent avec leur quiz, je leur fais un feedback et sur le quiz et sur leur travail.

Je travaille donc la mémorisation quatre fois : le travail en lui-même, le quiz, le feedback sur le travail et le feedback sur le quiz.
Ca doit te demander un travail énorme de préparation... et de photocopies !
Tu arrives chaque heure à voir les travaux de tous les élèves et de faire un feedback à chacun ?!

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Ven 29 Mai 2015 - 21:31
@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:
@*Fifi* a écrit:
C'est vrai que je parlais pour moi, pour ma manière de faire Wink Je ne voulais pas généraliser ! Mais c'est vrai que c'est ce qui me perturbe avec les PDT. J'ai tenté de faire des travaux de groupe puis reprise (oraux de chaque groupe) sur un chapitre, et ça a été cata au contrôle. Par contre, le travail en ilots pour faciliter l'entraide et les travaux de groupe, ça me tente, donc à voir.

Pour éviter la catastrophe, j'ai deux outils aussi pendant le PdT :
- quand ils m'amènent un des travaux à réaliser pour être corrigés, ils repartent avec un quiz de mémorisation.
- quand ils reviennent avec leur quiz, je leur fais un feedback et sur le quiz et sur leur travail.

Je travaille donc la mémorisation quatre fois : le travail en lui-même, le quiz, le feedback sur le travail et le feedback sur le quiz.
Ca doit te demander un travail énorme de préparation... et de photocopies !
Tu arrives chaque heure à voir les travaux de tous les élèves et de faire un feedback à chacun ?!

Pour la préparation, ça ne prend pas plus de temps qu'un cours classique en fait. En revanche, il faut préparer la logistique. Je parviens effectivement à faire un feedback à tous les élèves qui viennent me voir. C'est chaud et je dois trouver des nouvelles modalités de correction mais le feedback doit être fait tout le temps, il est essentiel.
Rosanette
Érudit

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Rosanette le Ven 29 Mai 2015 - 22:05
@lumeeka a écrit:
@Rosanette a écrit:Ca a l'air très intéressant ta méthode lumeeka (et tu as l'air ravie) mais j'ai du mal à imaginer à quoi ça ressemble - pourrais-tu détailler une séance précise ?
Quand ils travaillent en groupe ? Pour le What's up ?

Oui Smile (si ça ne t'embête pas !)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Ven 29 Mai 2015 - 22:38
Quelqu'un a -t-il essayé une adaptation de la correspondance entre classes que préconise la pédagogie Freinet ? Je pensais faire correspondre mes classes avec celles d'un autre prof d'HG à base de récits disciplinaires et de travaux géographiques (du genre, mes élèves étudient Magellan et ceux de mon collègue Christophe Colomb et il y a échanges épistolaires disciplinaires).
avatar
lumeeka
Sage

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par lumeeka le Sam 30 Mai 2015 - 16:06
@Rosanette a écrit:
@lumeeka a écrit:
@Rosanette a écrit:Ca a l'air très intéressant ta méthode lumeeka (et tu as l'air ravie) mais j'ai du mal à imaginer à quoi ça ressemble - pourrais-tu détailler une séance précise ?
Quand ils travaillent en groupe ? Pour le What's up ?

Oui Smile (si ça ne t'embête pas !)
Non, du tout mais j'aimerais quand même préciser que je ne travaille pas tout le temps en îlot bonifié (les fameux points verts) : la gratification immédiate, c'est bien mais à petite dose. J'essaie surtout d'inculquer aux élèves une notion qui leur est parfois étrange à l'école - un travail régulier de longue haleine porte des fruits qui ont plus de goût. professeur
La bonification peut aussi, selon les groupes, provoquer une compétition que je trouve un peu "malsaine" et j'ai d'ailleurs dû changer quelques fois un ou deux élèves de place, certains sont trop compétitifs et peuvent manquer de patience envers les plus lents.
En revanche, mes élèves sont toujours placés en îlot et apprennent à coopérer, à échanger, à comparer et à justifier leurs réponses et à aider celui ou celle qui a plus de mal.

Pour une séance, je te donne un exemple datant de cette semaine avec mes 5°; leur projet de fin de séquence (ou tâche finale) est de créer une brochure touristique pour Hull. Les meilleures seront envoyées et exposées dans une école à Hull.
Je n'arrive plus à envoyer de PDF heu donc :
Les objectifs lexicaux pour la séquence : les moyens de transport, les boutiques et les métiers, les lieux culturels, demander son chemin/indiquer le chemin.
En grammaire : révisions des comparatifs et apprentissage du superlatif, "should" pour donner des conseils.
En sociolinguistique : la politesse (qui dépasse même l'oral, je leur ai enseigné l'Art de faire la queue à un arrêt de bus Razz ), introduction au vocabulaire utilisé dans le Yorkshire.
Culture : notions historiques, géographiques et culturelle du Yorkshire et de Hull, William Wilberforce et Amy Johnson.

Séance (tout en anglais, je suis féroce à ce sujet):
Warm up : rituel de qui doit comptabiliser les points de participation, qui doit écrire la date, qui est absent et ce qui a été vu à la séance précédente.
Suite à la webquest sur le Yorkshire et sur Hull, les élèves s'interrogent tous seuls comme des grands sur le lexique ("map", "flag","bus fare" "county town", "Jorvik", etc.), la géographie ("north east of England", "North Sea", "largest county in England", "East Riding of Yorkshire") et les notions culturelles ("the Humber Bridge", "the Deep", "phone boxes are cream and not red in Hull" professeur ).
Correction d'une activité à faire à la maison.
Compréhension écrite et jeu de vocabulaire en îlot bonifié : les élèves lisent individuellement un texte à trous et doivent placer les mots de vocabulaire en s'aidant d'une carte. Ils ont le document sous les yeux mais je projette toujours les documents au tableau. ex : "The bakery is next to the clothes shop"; "the hospital is on Anlaby Rd and opposite the library". Ensuite, ils doivent dire où ils vont s'ils veulent poster une lettre, retirer de l'argent, jouer au foot, acheter des fleurs pour la fête des mères, louer un DVD, etc.
Dès que je vois tout le monde travailler, je passe dans les îlots. Si tout l'îlot travaille sérieusement, les élèves ont deux points verts. Au bout de cinq/sept minutes, ils mettent leurs réponses en commun et doivent se mettre d'accord. Quand ils le sont, tous les membres de l'îlot doivent avoir les mêmes réponses - j'en prend une au hasard et si tout est juste alors ils gagnent un point supplémentaire; s'ils ont juste et fini avant les autres, ils gagnent deux points.
Expression orale en interaction : les différences entre Hull et Nice; je leur ai montré des photos personnelles de Hull et du Yorkshire. Rebrassage des comparatifs et des lieux, des magasins.
Vidéo promotionnelle de Hull pour gagner le titre de ville de la culture 2017.  Razz Je leur ai bien sûr expliqué "le côté sombre" de Hull et ils ont comparé avec la vidéo. Rebrassage des métiers entre autre.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Diclonia
Fidèle du forum

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Diclonia le Dim 31 Mai 2015 - 20:05
Bonsoir,

Je fonctionne également en îlot depuis cette année.
Au début, j'ai formé les groupes, puis demandé avec qui les élèves souhaitaient être, et ces derniers temps, ils choisissent leur groupe.
Il y a des îlots de 2, de 3, de 4, de 5 voire 6 si ils sont sérieux.
Mais je préfère par 4.

En lecture analytique par exemple, d'abord chaque élève fonctionne seul, écrit ses impressions de lecture. Ensuite, le groupe échange en interne, en essayant de justifier à l'aide du texte. Le groupe rédige enfin un petit paragraphe commun et choisit un rapporteur.
Je passe de groupe en groupe, pour aider si besoin. Parfois, ils ont du mal à se mettre de d'accord, alors on cherche ensemble et ils trouvent !
Il y en a toujours plus dans deux ou trois têtes que dans une seule !
Pour finir, nous faisons une mise en commun, et j'écris leurs textes sur ordi et vidéoprojecteur.

Les élèves sont installés de façon à ne pas tourner le dos au tableau.

Concernant les travaux libres, j'ai testé le texte libre. Étrangement, c'est là qu'il y a eu le moins de fautes d'orthographe, et je précise que la rédaction a été faite en classe, du brouillon à la copie.
Certains ont eu du mal au départ, ne sachant de quoi parler ni comment, mais finalement, ils s'en sont sortis !

J'ai testé aussi l'exposé de groupe à faire en classe. Cela permet de les voir travailler, de les aider à s'organiser, à faire le tri des informations, à se partager le travail, chacun ayant une part du travail à faire.
Ce qui m'a gêné, c'est le manque de matériel, mais on s'est débrouillé ! Je n'ai que mon pc portable et un vidéoprojecteur dans les classes, et pas de connexion internet. Mais j'ai ramené des livres ! Et les élèves ont redécouvert la joie de chercher dans un sommaire et de lire les documents au lieu de les imprimer !

Par contre, pas de système de permis ni de corvées.
Dans la classe où je suis PP, les élèves choisissent leur responsabilité, du coup, ce n'est pas une corvée !

J'ai tenté un cahier de bord de la classe, mais ça n'a fonctionné que les premières semaines.
Je dois revoir ma copie pour l'an prochain, j'ai du mal m'y prendre.

Pour le plan de travail, je ne sais pas comment cela fonctionne, et pas d'accès à dropbox. Alors, je vais me renseigner !

L'année prochaine, je continue ! En essayant d'améliorer les points loupés ! (cahier de bord par exemple.)

Sur les 5 classes où j'interviens, j'ai du cesser les groupes dans une seule pour cause de peu de sérieux et de gestion difficile. Mais je vais y revenir, ne serait-ce que pour les groupes qui ont bien fonctionné ! Les autres resteront en frontal un peu avant un nouvel essai...


Dernière édition par Diclonia le Dim 31 Mai 2015 - 20:21, édité 1 fois

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
avatar
Diclonia
Fidèle du forum

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Diclonia le Dim 31 Mai 2015 - 20:10
@Elyas a écrit:Quelqu'un a -t-il essayé une adaptation de la correspondance entre classes que préconise la pédagogie Freinet ? Je pensais faire correspondre mes classes avec celles d'un autre prof d'HG à base de récits disciplinaires et de travaux géographiques (du genre, mes élèves étudient Magellan et ceux de mon collègue Christophe Colomb et il y a échanges épistolaires disciplinaires).

Je ne connaissais pas mais je trouve cela très tentant à essayer !
On demande à avoir les mêmes classes avec une collègue d'hgec, du coup, on pourrait envisager cela mais en français / histoire.

Merci pour ce fil et toutes ces pistes ! Very Happy

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Cowabunga le Lun 1 Juin 2015 - 20:17
@Elyas a écrit:
@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:

Euh... non. En tout cas, aucun ne m'a exprimé ce désir. Le feedbak semble leur suffire.
C'est vrai que je parlais pour moi, pour ma manière de faire Wink Je ne voulais pas généraliser ! Mais c'est vrai que c'est ce qui me perturbe avec les PDT. J'ai tenté de faire des travaux de groupe puis reprise (oraux de chaque groupe) sur un chapitre, et ça a été cata au contrôle. Par contre, le travail en ilots pour faciliter l'entraide et les travaux de groupe, ça me tente, donc à voir.

Pour éviter la catastrophe, j'ai deux outils aussi pendant le PdT :
- quand ils m'amènent un des travaux à réaliser pour être corrigés, ils repartent avec un quiz de mémorisation.
- quand ils reviennent avec leur quiz, je leur fais un feedback et sur le quiz et sur leur travail.


Je travaille donc la mémorisation quatre fois : le travail en lui-même, le quiz, le feedback sur le travail et le feedback sur le quiz.
C'est bon ça ! Ça me plaît beaucoup.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Cowabunga le Lun 1 Juin 2015 - 20:33
@Elyas a écrit:Quelqu'un a -t-il essayé une adaptation de la correspondance entre classes que préconise la pédagogie Freinet ? Je pensais faire correspondre mes classes avec celles d'un autre prof d'HG à base de récits disciplinaires et de travaux géographiques (du genre, mes élèves étudient Magellan et ceux de mon collègue Christophe Colomb et il y a échanges épistolaires disciplinaires).
Yes, sir. Correspondance en latin, sur une année entière entre deux classes de 4e : nous avions organisé un voyage à Rome commun à nos deux établissements (effectif trop faible pour remplir le bus) et, pour préparer la rencontre, mis en place une correspondance. Ah, les descriptions des élèves en latin, un grand moment...
Et bien le papier s'est retrouvé supplanté en quelques semaines par Facebook ! humhum

Ces situations sont un peu artificielles, et les élèves trouvent vite comment les contourner. Si tu veux engager une correspondance riche, il faut mettre en place un travail commun à distance. Tu peux aussi penser correspondance avec une classe d'un autre pays, et ça te fait un beau projet interdisciplinaire que ton CdE il est tout Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy  et qu'il rédige un rapport pour augmenter ta note (ça sent le vécu ou pas ?). E-twinning est ton ami dans ces cas-là. Et le prof d'anglais aussi.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
lumeeka
Sage

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par lumeeka le Lun 1 Juin 2015 - 20:42
@Cowabunga a écrit:
@Elyas a écrit:Quelqu'un a -t-il essayé une adaptation de la correspondance entre classes que préconise la pédagogie Freinet ? Je pensais faire correspondre mes classes avec celles d'un autre prof d'HG à base de récits disciplinaires et de travaux géographiques (du genre, mes élèves étudient Magellan et ceux de mon collègue Christophe Colomb et il y a échanges épistolaires disciplinaires).
Yes, sir. Correspondance en latin, sur une année entière entre deux classes de 4e : nous avions organisé un voyage à Rome commun à nos deux établissements (effectif trop faible pour remplir le bus) et, pour préparer la rencontre, mis en place une correspondance. Ah, les descriptions des élèves en latin, un grand moment...
Et bien le papier s'est retrouvé supplanté en quelques semaines par Facebook ! humhum

Ces situations sont un peu artificielles, et les élèves trouvent vite comment les contourner. Si tu veux engager une correspondance riche, il faut mettre en place un travail commun à distance. Tu peux aussi penser un projet avec une classe d'un autre pays, et ça te fait un beau projet
En LV, nous avons le eTwinning mais j'ai trouvé cela long - présenter un projet, trouver quelqu'un, avoir une réponse, etc.
L'an prochain, je vais utiliser mes contacts en Angleterre pour le faire (pourquoi mais pourquoi n'y ai-je pas pensé ? Rolling Eyes ): mes élèves échangeront en anglais avec des élèves anglais apprenant le français. L'Entente cordiale. Very Happy

Cowabunga : je n'ai pas compris l'histoire de papier. Embarassed

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Cowabunga le Lun 1 Juin 2015 - 20:43
@Diclonia a écrit:En lecture analytique par exemple, d'abord chaque élève fonctionne seul, écrit ses impressions de lecture. Ensuite, le groupe échange en interne, en essayant de justifier à l'aide du texte. Le groupe rédige enfin un petit paragraphe commun et choisit un rapporteur.
Je passe de groupe en groupe, pour aider si besoin. Parfois, ils ont du mal à se mettre de d'accord, alors on cherche ensemble et ils trouvent !
Il y en a toujours plus dans deux ou trois têtes que dans une seule !
Pour finir, nous faisons une mise en commun, et j'écris leurs textes sur ordi et vidéoprojecteur.
Intéressant comme procédé, je n'y avais jamais pensé idee .
Quelle consigne donnes-tu pour lancer le travail ? Comment fais-tu pour qu'ils dépassent la simple compréhension du texte et entrent dans l'analyse formelle ? Est-ce qu'ils écrivent les autres résumés quand tu les projettes, ou est-ce que tu fais un poly (ou rien de tout ça) ?

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Cowabunga le Lun 1 Juin 2015 - 20:54
@lumeeka a écrit:Cowabunga : je n'ai pas compris l'histoire de papier. Embarassed
En classe Freinet, la plupart des travaux écrits ont un destinataire réel : journal de classe/d'école publié et diffusé, correspondance entre classes, etc.
C'est une communication vraie, qui donne du sens à l'apprentissage de la langue, et qui passe par des objets tangibles (lettre, journal, colis, etc.).

Homme de son temps, Freinet ne pouvait concevoir l'échange virtuel... Or j'ai pu constater que, si tu leur donnes le choix, les élèves délaissent volontiers le tangible pour le virtuel (et donc, dans mon exemple, la lettre manuscrite pour Facebook), parce qu'ils sont beaucoup moins exigeants envers eux-mêmes dans ce second media. Je le vois aussi sur La Cafet, le forum créé par Serge, où mes élèves préfèrent s'envoyer des mp truffés de fautes plutôt que s'ouvrir aux inconnus avec une orthographe correcte No .

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
lumeeka
Sage

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par lumeeka le Mar 2 Juin 2015 - 13:54
@Rosanette a écrit:
@lumeeka a écrit:
@Rosanette a écrit:Ca a l'air très intéressant ta méthode lumeeka (et tu as l'air ravie) mais j'ai du mal à imaginer à quoi ça ressemble - pourrais-tu détailler une séance précise ?
Quand ils travaillent en groupe ? Pour le What's up ?

Oui Smile (si ça ne t'embête pas !)
J'avais oublié le What's up (ou Quoi de neuf?) qui donne une parole libre aux élèves en début de séance. Ils parlent de ce qu'ils veulent, je n'impose pas de thème et personne ne se moque. Quand un élève bloque ou cherche un mot, il y aura toujours un copain ou une copine pour l'aider, corriger une faute de prononciation ou de grammaire. Cela leur permet de revoir du lexique et très souvent de l'enrichir grâce aux dictionnaires placés sur chaque îlot, des points grammaticaux et de la phonétique.
Les plus à l'aise à l'oral n'ont eu aucun problème, les plus timides ou les plus faibles sont sortis de leur coquille au fil des semaines. Bref, ils s'expriment librement en anglais.
@Cowabunga a écrit:
@lumeeka a écrit:Cowabunga : je n'ai pas compris l'histoire de papier. Embarassed
En classe Freinet, la plupart des travaux écrits ont un destinataire réel : journal de classe/d'école publié et diffusé, correspondance entre classes, etc.
C'est une communication vraie, qui donne du sens à l'apprentissage de la langue, et qui passe par des objets tangibles (lettre, journal, colis, etc.).

Homme de son temps, Freinet ne pouvait concevoir l'échange virtuel... Or j'ai pu constater que, si tu leur donnes le choix, les élèves délaissent volontiers le tangible pour le virtuel (et donc, dans mon exemple, la lettre manuscrite pour Facebook), parce qu'ils sont beaucoup moins exigeants envers eux-mêmes dans ce second media. Je le vois aussi sur La Cafet, le forum créé par Serge, où mes élèves préfèrent s'envoyer des mp truffés de fautes plutôt que s'ouvrir aux inconnus avec une orthographe correcte No .
Je n'avais pas pensé à cela, mais serait-ce le cas avec des élèves en LV ?

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Cowabunga le Mar 2 Juin 2015 - 18:18
@lumeeka a écrit:
@Cowabunga a écrit:Homme de son temps, Freinet ne pouvait concevoir l'échange virtuel... Or j'ai pu constater que, si tu leur donnes le choix, les élèves délaissent volontiers le tangible pour le virtuel (et donc, dans mon exemple, la lettre manuscrite pour Facebook), parce qu'ils sont beaucoup moins exigeants envers eux-mêmes dans ce second media. Je le vois aussi sur La Cafet, le forum créé par Serge, où mes élèves préfèrent s'envoyer des mp truffés de fautes plutôt que s'ouvrir aux inconnus avec une orthographe correcte No .
Je n'avais pas pensé à cela, mais serait-ce le cas avec des élèves en LV ?
La correspondance manuscrite était en latin ; sur Facebook, devine dans quelle langue les élèves se parlent ?  Wink
En LV, si ce sont deux groupes de français qui se parlent dans une langue étrangère, tu peux être sûre qu'ils reviendront à leur langue maternelle (les meilleurs, peut-être pas, car ça les amuse de parler sans que les autres comprennent) ; mais si c'est votre seule langue de communication (parce que les autres ne parlent pas français), alors le virtuel est, au contraire, un avantage (plus d'échanges, plus d'interactivité).

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
lumeeka
Sage

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par lumeeka le Mar 2 Juin 2015 - 18:31
J'aurais aimé les faire correspondre avec des élèves anglais qui apprennent le français.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Cowabunga le Mar 2 Juin 2015 - 19:24
@lumeeka a écrit:J'aurais aimé les faire correspondre avec des élèves anglais qui apprennent le français.
Le risque, c'est que seuls les bons pratiquent la langue étrangère, tandis que ceux qui ont des difficultés reviennent à ce qu'ils maîtrisent, c'est-à-dire au français (et à l'autre de se débrouiller pour comprendre). Là, ça dépend vraiment du profil de tes élèves, et de tes objectifs.
Si tu veux absolument obliger tout le monde à s'exprimer en anglais, va falloir correspondre avec une classe qui ne parle pas un mot de français ! Sur e-twinning, c'est souvent plus facile de trouver un collègue danois ou turc qu'un britannique... mais tu as dit que tu avais déjà les contacts, non ?

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
lumeeka
Sage

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par lumeeka le Mar 2 Juin 2015 - 19:45
@Cowabunga a écrit:
@lumeeka a écrit:J'aurais aimé les faire correspondre avec des élèves anglais qui apprennent le français.
Le risque, c'est que seuls les bons pratiquent la langue étrangère, tandis que ceux qui ont des difficultés reviennent à ce qu'ils maîtrisent, c'est-à-dire au français (et à l'autre de se débrouiller pour comprendre). Là, ça dépend vraiment du profil de tes élèves, et de tes objectifs.
Si tu veux absolument obliger tout le monde à s'exprimer en anglais, va falloir correspondre avec une classe qui ne parle pas un mot de français ! Sur e-twinning, c'est souvent plus facile de trouver un collègue danois ou turc qu'un britannique... mais tu as dit que tu avais déjà les contacts, non ?
Ce n'est pas faux; je demanderai à mon ancienne collègue mais le souci est que beaucoup d'élèves apprennent le français en GB (dans mon université, le département de français était le plus grand).
J'ai aussi des contacts en Finlande (pas taper), je n'y avais pas pensé. Le contraste entre le sud de la France et Moumineland serait intéressant. idee

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Dim 7 Juin 2015 - 9:55
Pour la question de l'écriture destinée à autrui, ça donne des idées. Réaliser un magazine scientifique ou correspondre avec un collègue de la même discipline peuvent être intéressants. Le fait est qu'il faut trouver un moyen pour éviter les usages des réseaux sociaux du web (bien que j'ai vu des usages de twitter entre classes pertinents sur ce point, notamment à Gonesse et à Trappes même si je ne suis pas fan, je préférerais des visioconférences carrément).

Sinon, il y a l'article 34 qui permet de soutenir la création de classes style Freinet ou PI. Le problème de ce type de pédagogie dans la future réforme du collège est que cela mangera sur les 26h de cours disciplinaires qui doivent déjà être mangée par les AP et EPI. Or, l'article 34 permet de déroger au titre expérimental. C'est dans ce sens que j'imagine que les quoi de neuf ? du lundi matin et le conseil coopératif du vendredi peuvent être financés avec 2h de plus (la première heure du matin du lundi et la dernière heure du vendredi). Evidemment, c'est une négociation avec les structures des rectorats qui gèrent cela (chez moi, ça s'appelle la MAE, mission d'accompagnement des expérimentations).

En revanche, j'ai un souci. Chez Freinet, une coopérative est créée pour gérer l'argent. Est-ce possible dans le cadre légal qui est le nôtre actuellement ? Si quelqu'un sait comment faire, je suis preneur.
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par *Fifi* le Dim 7 Juin 2015 - 10:50
Pour le magazine scientifique, tu n'as pas un journal du collège chez toi ? Tes élèves peuvent publier dedans si tu te mets d'accord avec la doc. Je l'avais fait l'an dernier mais ça prend du temps de le faire en cours.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Dim 7 Juin 2015 - 10:56
@*Fifi* a écrit:Pour le magazine scientifique, tu n'as pas un journal du collège chez toi ? Tes élèves peuvent publier dedans si tu te mets d'accord avec la doc. Je l'avais fait l'an dernier mais ça prend du temps de le faire en cours.

Ma prof doc mute. Je ne connais donc pas la pérennité du journal pour les prochaines années. De toute façon, je pensais associer le professeur documentaliste à ces travaux si ça lui convient et que ça l'intéresse.
A voir, donc. Si quelqu'un a déjà fait cette pratique de l'imprimerie en classe telle que Freinet la pratiquait, ça m'intéresse de toute façon Wink
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par *Fifi* le Dim 7 Juin 2015 - 11:05
@Elyas a écrit:
@*Fifi* a écrit:Pour le magazine scientifique, tu n'as pas un journal du collège chez toi ? Tes élèves peuvent publier dedans si tu te mets d'accord avec la doc. Je l'avais fait l'an dernier mais ça prend du temps de le faire en cours.

Ma prof doc mute. Je ne connais donc pas la pérennité du journal pour les prochaines années. De toute façon, je pensais associer le professeur documentaliste à ces travaux si ça lui convient et que ça l'intéresse.
A voir, donc. Si quelqu'un a déjà fait cette pratique de l'imprimerie en classe telle que Freinet la pratiquait, ça m'intéresse de toute façon Wink
Je ne faisais pas ca à ce niveau. Ma doc publie un journal tous les trimestres environ. Sur certains chapitres, je faisais rédiger une page à mes élèves en groupe (ex sur le collégien en 6eme, sur les grandes découvertes, sur telle ou telle EDC généralisée). C'était une sorte de recit général du chapitre bien souvent. Les élèves aimaient bien être publiés, lisaient du coup tout le journal, mais comme je les faisais écrire au brouillon puis taper à l'ordinateur en classe, cela me prenait beaucoup beaucoup de temps.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum