Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Rendash le Lun 26 Juin 2017 - 7:37
Et pour les élèves en refus de travail, ou vraiment complètement largués, ça donne quoi ?
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par MelanieSLB le Lun 26 Juin 2017 - 7:38
Qu'est-ce que c'est, exactement, les ceintures?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 7:45
@Rendash a écrit:Et pour les élèves en refus de travail, ou vraiment complètement largués, ça donne quoi ?

Je n'ai pas eu de refus de travail. J'ai eu des "difficultés" pour choisir et quand la résistance était forte, je choisissais. Curieusement, ça a fonctionné.

Pour les élèves complètement largués, deux parcours :
- ceux qui s'accrochent et refont la ceinture jusqu'à y parvenir.
- ceux qui s'en moquent (et là, je n'y peux pas grand chose, ils sont en décrochage scolaire et il n'y a rien de fait dans mon bahut pour les raccrocher bien au contraire en fait quand je songe à la vie scolaire).

Sur 120 élèves, j'ai dû avoir 3-4 élèves qui ont été dans la configuration numéro 2 mais ce sont des élèves avec 3-4 de moyenne en français, maths, anglais. Et encore, c'est à la fin de l'année qu'ils ont décroché au 3e trimestre? aux 1er et 2e, ils étaient dans la 1re configuration.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 7:50
@MelanieSLB a écrit:Qu'est-ce que c'est, exactement, les ceintures?

Si personne n'explique d'ici ce soir, j'expliquerai. Là, je pars au collège.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Rendash le Lun 26 Juin 2017 - 9:15
@MelanieSLB a écrit:Qu'est-ce que c'est, exactement, les ceintures?

C'est un système d'évaluation, sans notes, assez ancien (années 60, je pense, peut-être plus ancien).
Il s'agit de valider un niveau de maîtrise pour telle ou telle compétence (pas au sens communément admis, plutôt dans l'idée de maîtriser des savoirs et d'être capable de les mobiliser pour tel type d'exercice). La différence avec l'évaluation traditionnelle est que les élèves peuvent tenter de la valider lorsqu'ils le souhaitent, c'est-à-dire lorsqu'ils se sentent prêts à le faire. En cas d'échec, ils peuvent repasser la ceinture ; en cas de succès, ils peuvent viser le niveau suivant.

En gros, tu détermines différents points à évaluer : typiquement, en histoire-géo, ce pourraient être la réalisation d'un croquis pour répondre à un sujet donné, ou d'un paragraphe de synthèse, ou le passage de l'un à l'autre, ou la capacité à étudier et critiquer un document, etc.
Pour chacun de ces points, tu détermines différents niveaux de difficulté, correspondant à différentes ceintures, sur le modèle des arts martiaux type karaté ou judo. Lorsque l'élève se sent prêt à tenter de passer une ceinture, il le fait.

Je dirais que le principal avantage est que pour tel passage de ceinture, tu peux faire porter l'évaluation sur n'importe quel chapitre, ce qui oblige à revoir systématiquement l'ensemble du programme. C'est très bon pour la mémorisation à long terme. L'auto-émulation reste sans doute très forte, contrairement au système des compétences prôné par l'institution dont il a été constaté plusieurs fois qu'il nuisait à la motivation des bons élèves, sans pour autant remotiver les faibles. Enfin, contrairement à ce système absurde, on peut conserver une forte dose d'exigence quant aux savoirs.
Le principal inconvénient est le temps considérable que ça prend à mettre en place, puisqu'il faut créer une banque de données d'évaluations immense pour répondre à tous les cas de figure. Mettre ça en place simultanément sur plusieurs niveaux me semble relever de l'exploit. Et ça demande une organisation bien rodée. Je crains également que ça n'empêche la mise en place d'une dynamique de groupe, si les élèves travaillent chacun sur un thème ; et il faut au moins une disposition de salle particulière (incluant la possibilité d'avoir quelques atlas et dictionnaires, comme pour toute tâche complexe, ce qui est une limite assez forte à mon avis à ce type de méthode.). Et, d'après le retour d'Elyas, ça ne règle pas de façon significative le problème du décrochage ou du refus de travail sur la durée (mais ça n'est donc pas une limite spécifique à ce type d'évaluation).

On est là très clairement dans l'approche par compétences, mais d'une façon assez différente des saletés qu'on vante çà et là, avec un nombre ahurissant d'items. Bon, je ne suis pas un spécialiste de la question, j'ai peut-être exagéré ou omis certains points.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 15:40
@Rendash a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Qu'est-ce que c'est, exactement, les ceintures?

C'est un système d'évaluation, sans notes, assez ancien (années 60, je pense, peut-être plus ancien).
Il s'agit de valider un niveau de maîtrise pour telle ou telle compétence (pas au sens communément admis, plutôt dans l'idée de maîtriser des savoirs et d'être capable de les mobiliser pour tel type d'exercice). La différence avec l'évaluation traditionnelle est que les élèves peuvent tenter de la valider lorsqu'ils le souhaitent, c'est-à-dire lorsqu'ils se sentent prêts à le faire. En cas d'échec, ils peuvent repasser la ceinture ; en cas de succès, ils peuvent viser le niveau suivant.

En gros, tu détermines différents points à évaluer : typiquement, en histoire-géo, ce pourraient être la réalisation d'un croquis pour répondre à un sujet donné, ou d'un paragraphe de synthèse, ou le passage de l'un à l'autre, ou la capacité à étudier et critiquer un document, etc.
Pour chacun de ces points, tu détermines différents niveaux de difficulté, correspondant à différentes ceintures, sur le modèle des arts martiaux type karaté ou judo. Lorsque l'élève se sent prêt à tenter de passer une ceinture, il le fait.

Je dirais que le principal avantage est que pour tel passage de ceinture, tu peux faire porter l'évaluation sur n'importe quel chapitre, ce qui oblige à revoir systématiquement l'ensemble du programme. C'est très bon pour la mémorisation à long terme. L'auto-émulation reste sans doute très forte, contrairement au système des compétences prôné par l'institution dont il a été constaté plusieurs fois qu'il nuisait à la motivation des bons élèves, sans pour autant remotiver les faibles. Enfin, contrairement à ce système absurde, on peut conserver une forte dose d'exigence quant aux savoirs.
Le principal inconvénient est le temps considérable que ça prend à mettre en place, puisqu'il faut créer une banque de données d'évaluations immense pour répondre à tous les cas de figure. Mettre ça en place simultanément sur plusieurs niveaux me semble relever de l'exploit. Et ça demande une organisation bien rodée. Je crains également que ça n'empêche la mise en place d'une dynamique de groupe, si les élèves travaillent chacun sur un thème ; et il faut au moins une disposition de salle particulière (incluant la possibilité d'avoir quelques atlas et dictionnaires, comme pour toute tâche complexe, ce qui est une limite assez forte à mon avis à ce type de méthode.). Et, d'après le retour d'Elyas, ça ne règle pas de façon significative le problème du décrochage ou du refus de travail sur la durée (mais ça n'est donc pas une limite spécifique à ce type d'évaluation).

On est là très clairement dans l'approche par compétences, mais d'une façon assez différente des saletés qu'on vante çà et là, avec un nombre ahurissant d'items. Bon, je ne suis pas un spécialiste de la question, j'ai peut-être exagéré ou omis certains points.

Je me reconnais assez dans ma pratique des ceintures mais j'ai trois remarques complémentaires :
- cela relève du système qu'on veut, pas uniquement de l'approche par compétence. Par exemple, je refuse de faire des ceintures de comportement ou sur la compétence "Coopérer et mutualiser", j'ai juste des ceintures sur la maîtrise des connaissances (qui va de connaître les repères géographiques à apprendre tous les chapitres de l'année en ayant 100% de réussite, bon, ça c'est 7e dan aussi ; la bleue ne demande que de réviser trois chapitres en même temps en 6e et d'avoir 60% de réussite) et la maîtrise des langages de l'HG.
- il crée des dynamiques de classe car un élève qui veut se préparer à une ceinture ou ayant échoué à une ceinture peut demander l'aide d'un autre. C'est assez difficile à mettre en place dans le secondaire mais pas impossible.
- le décrochage scolaire et les refus de travail ne peuvent être résolus par un système d'évaluation seul dans son coin, c'est une question qui se traite de façon globale (et comme cette approche globale arrive rarement, c'est pas pour demain qu'on le verra chez moi par exemple).

En revanche, si on fait ça seul dans son coin, il faut se préparer à une première année de travail immense pour créer sa base de données et être ultra-carré pour la logistique. Dans le premier degré, il y a le système PIDAPI qui est déjà tout prêt par rapport aux exigences des programmes. Il ne reste plus que la logistique.

Après, on ne fait ça que si on est convaincu de l'intérêt, qu'on se sent prêt à gérer et que nos pratiques suivent.

Personnellement, j'y suis venu car j'avais un problème éthique avec les exemples d'évaluations à notation chiffrée qu'on me présentait dans le cadre de la différenciation pédagogique. Les ceintures ont résolu mon problème.


Dernière édition par Elyas le Sam 15 Juil 2017 - 12:53, édité 1 fois
avatar
historien14
Niveau 9

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par historien14 le Lun 26 Juin 2017 - 18:30
Je change d'établissement l'année prochaine et je dois avoir que la question de l'évaluation par ceinture m'intrigue et m'intéresse. Juste deux questions pour Elyas :
- Fais-tu des évaluations sommatives malgré cela ? Si non, comment vérifies-tu l'acquisition des connaissances pures ?
- Accepterais-tu de nous montrer un exemple de passage de ceintures que tu mets en place en classe ?

_________________
2017-2018 : T3- Poste fixe (6e, 4e, 3e)
2016-2017 : T2 - TZR en AFA (3 classes de 4e, 2 classes de 3e)
2015-2016 : T1 - TZR en AFA (2 classes de 6e, 3 classes de 4e)
2014-2015 : Professeur stagiaire (1 classe de 6e, 3 classes de 5e et deux classes de 4e)
2013-2014 : Contractuel admissible (1 classe de 6e et une classe de 5e)
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Fesseur Pro le Lun 26 Juin 2017 - 18:35
@Rendash a écrit:Et pour les élèves en refus de travail, ou vraiment complètement largués, ça donne quoi ?
Ils se font remonter les bretelles.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 18:56
@historien14 a écrit:Je change d'établissement l'année prochaine et je dois avoir que la question de l'évaluation par ceinture m'intrigue et m'intéresse. Juste deux questions pour Elyas :
- Fais-tu des évaluations sommatives malgré cela ? Si non, comment vérifies-tu l'acquisition des connaissances pures ?
- Accepterais-tu de nous montrer un exemple de passage de ceintures que tu mets en place en classe ?

Je ne sais pas te répondre pour les évaluations sommatives. Faire une évaluation en fin de chapitre ne m'intéresse plus du tout car les élèves ont tout oublié un mois après. Voilà pourquoi je suis passé aux ceintures, je peux les interroger sur n'importe quel chapitre de l'année (voire plusieurs voire tous) pour chaque ceinture.

En revanche, chaque semaine, mes élèves ont un entraînement de mémorisation sur les deux derniers chapitres étudiés. 4 questions de dates/définitions en 5 mn. C'est simple mais impitoyable. Cela les prépare à passer les ceintures. Je donne le taux de réussite et cela me permet de pointer dans le carnet la régularité dans l'apprentissage des leçons et les difficultés d'apprentissage des leçons.

En ceinture, ça peut donner ça : 23 ceintures différentes lors d'un passage de ceinture obligatoire. Cela demande une logistique importante mais je suis passé au tout-ceinture. je conseille souvent de ne faire qu'une seule ceinture quand on veut se lancer.

Après, je n'ai pas pris de photographies de mes ceintures mais cela donne cela en cycle 3 :

Spoiler:

(je dois refaire mon tableau de ceintures en revoyant les formulations pour être plus clair et changer certains éléments car après un an, je vois mieux quels sont les niveaux adéquats en difficulté et complexité)
Ainsi, en ceinture bleue de l'Archiviste, je mets l'édit de Milan et je mets juste comme consigne : "Identifiez, décrivez et expliquez ce document. Vous pouvez utiliser votre fiche-méthode." alors qu'en ceinture verte, ce sera uniquement "Identifiez et décrivez ce document. Vous pouvez utiliser votre fiche-méthode" mais là j'aurai mis un texte sur Ur-Nammu et en ceinture marron, avec l'édit de Caracalla, j'aurai mis comme consignes : "Identifiez, décrivez et expliquez ce document." De même, pour la ceinture bleue du savant, je donne 3 chapitres à réviser et ce sont des questions classiques de connaissances. En ceinture verte du chroniqueur, je donne cinq documents sur Habiter Cancun et les élèves doivent me faire un croquis qui situe Cancun, décrit Cancun et explique comment est habité le littoral de Cancun. Là, pour une ceinture marron du chroniquer, un de mes élèves a reçu un dossier documentaire de cinq documents et il a eu comme consigne : "Raconter l'histoire des premiers chrétiens dans l'Empire romain".

En 5e-4e-3e, mes ceintures montent en exigence (ce sont les attendus du cycle 4). Certaines ceintures se font en 10 mn, d'autres demandent une heure.

J'espère que ça répond à tes questions.

Un point important : ce type d'évaluation demande un travail et un engagement assez important quand on enseigne dans le secondaire (on n'a pas de pidapi nous). Je ne conseille à personne d'y passer sans être bien conscient que ça demande un engagement important qui empiète sur son temps personnel. C'est un boulot immense. Personnellement, j'y trouve mon compte. Mes élèves progressent, j'ai pu relever mes exigences et j'arrive à faire progresser mes élèves en difficulté, mes élèves moyens (quelle horrible expression) et mes élèves très forts. Après, ce n'est pas miraculeux mais j'y trouve bien plus d'avantages que ce que je faisais avant et surtout ça s'emboîte très bien dans mes pratiques et mes convictions personnelles.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par celitian le Lun 26 Juin 2017 - 19:13
Est ce que tu connais des collègues qui pratiquent ce système avec des classes d'examen et/ou en lycée ?
Cela me paraît plus difficile, certainement à tort, de travailler ainsi.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 19:18
@celitian a écrit:Est ce que tu connais des collègues qui pratiquent ce système avec des classes d'examen et/ou en lycée ?
Cela me paraît plus difficile, certainement à tort, de travailler ainsi.

Non, ce système vient du premier degré. Son adaptation dans le secondaire est difficile. Je ne connais que des exemples en collège pour le moment. Après, il y a la confusion entre les ceintures et les échelles descriptives.

Je tiens à préciser que je suis le seul à évaluer par ceintures dans mon établissement. J'ai un avantage, une école où mon collège recrute a des enseignantes qui pratiquent l'évaluation par ceintures. J'ai donc ucertains élèves qui ont l'habitude des ceintures ainsi que les parents. Bon, on est un petit réseau d'enseignants Freinet/pédagogie institutionnelle dans mon secteur (ouais, on est 3 abi ), ça aide Wink


Dernière édition par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 20:16, édité 1 fois
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par celitian le Lun 26 Juin 2017 - 19:33
Ce qui me paraît difficile c'est de "découper" les sujets car je fais travailler mes élèves sur de vrais sujets d'examen sur plusieurs heures.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 19:43
@celitian a écrit:Ce qui me paraît difficile c'est de "découper" les sujets car je fais travailler mes élèves sur de vrais sujets d'examen sur plusieurs heures.

Je ne peux pas te répondre car j'enseigne l'HG en collège et je ne sais pas tous les enjeux de ta discipline au lycée. J'avoue que j'ai déjà pas mal dû réfléchir pour pouvoir rendre tout ça efficace et que je finis l'année sur les rotules (mais ma base de données est prête, dormir sera une bénédiction l'an prochain).
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par celitian le Lun 26 Juin 2017 - 19:49
J'imagine le boulot, moi j'ai la chance d'avoir une collègue partante pour essayer d'autres méthodes donc on se partage le travail.
Mais ce que je trouve le pls difficile, c'est de tatonner autant, cette année j'ai du me mettre avec une classe très faible à la différenciation et c'était difficile au niveau des préparations car à la base, je n'y connais rien du tout, je peux te garantir que je lis tes messages avec grand intérêt 😁
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par MelanieSLB le Lun 26 Juin 2017 - 19:50
Merci, Elyas. Je me demande s'il n'y a pas un truc à faire avec ça pour la grammaire en lycée (parent pauvre des LV, et ça n'est pas près de s'arranger).

Par ailleurs, et sur la pointe des pieds, auras-tu le temps de répondre à mon MP, s'il te plaît?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 19:53
@celitian a écrit:J'imagine le boulot, moi j'ai la chance d'avoir une collègue partante pour essayer d'autres méthodes donc on se partage le travail.
Mais ce que je trouve le pls difficile, c'est de tatonner autant, cette année j'ai du me mettre avec une classe très faible à  la différenciation et c'était difficile au niveau des préparations car à la base, je n'y connais rien du tout, je peux te garantir que je lis tes  messages avec grand intérêt 😁

Je suis passé aux ceintures suite à mes frustrations et à mes questionnements éthiques sur la différenciation pédagogique. Mais bon, je suis un vilain. Je préfère qu'un élève essaie de faire un travail et qu'après je lui explique ce qu'il a réussi, les pistes d'amélioration et les objectifs pour le prochain travail plutôt que de différencier par les consignes. De même, je préfère laisser le choix du langage de travail que de différencier par le contenu. Et est venu le temps de réfléchir à la différenciation dans l'évaluation. Là, j'ai vu les exemples proposés. J'ai fui. Je suis allé dans les ceintures.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 19:55
@MelanieSLB a écrit:Merci, Elyas. Je me demande s'il n'y a pas un truc à faire avec ça pour la grammaire en lycée (parent pauvre des LV, et ça n'est pas près de s'arranger).

Par ailleurs, et sur la pointe des pieds, auras-tu le temps de répondre à mon MP, s'il te plaît?

Dans le premier degré, les ceintures sur les éléments de langue sont fréquents. Cela doit être une possibilité assez aisée à mettre en place mais là, je suis dans la supposition pure, n'étant pas du tout apte à avoir un avis éclairé sur les LV.

Je n'ai pas oublié ton mp, j'y réponds jeudi, ça te va ?
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Al9 le Lun 26 Juin 2017 - 20:13
Merci Elyas.

Ton exemple est concret et je vois à quoi ressemble une ceinture précisément. J'avais déjà essayé de réfléchir à cette idée pour les mathématiques et je n'étais arrivé à rien.

Les exemples que j'ai vus (ou pus trouver) dans ma discipline ne m'ont pas convaincu. Souvent la difficulté des ceintures correspond à des notions différentes et cela me semble contradictoire avec l'esprit des ceintures.
Par exemple, ma fille a des ceintures de calcul mental et c'est cette esprit donc une fois la ceinture validée, on ne reprend pas les mêmes notions.

En tout cas, j'ai de quoi réfléchir.

La grille que tu nous montres, est-ce la seule que tu as pour tout le cycle 3 ou y en-a-t-il plusieurs ?

Je suis en train de fouiller le oueb et pour les maths, cela me fait fuir (une grille par thème pour certains : relatifs, fractions, géométrie, etc...)
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par MelanieSLB le Lun 26 Juin 2017 - 20:34
@Elyas a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Merci, Elyas. Je me demande s'il n'y a pas un truc à faire avec ça pour la grammaire en lycée (parent pauvre des LV, et ça n'est pas près de s'arranger).

Par ailleurs, et sur la pointe des pieds, auras-tu le temps de répondre à mon MP, s'il te plaît?

Dans le premier degré, les ceintures sur les éléments de langue sont fréquents. Cela doit être une possibilité assez aisée à mettre en place mais là, je suis dans la supposition pure, n'étant pas du tout apte à avoir un avis éclairé sur les LV.

Je n'ai pas oublié ton mp, j'y réponds jeudi, ça te va ?

Pas de souci, merci.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 20:55
@Al9 a écrit:Merci Elyas.

Ton exemple est concret et je vois à quoi ressemble une ceinture précisément. J'avais déjà essayé de réfléchir à cette idée pour les mathématiques et je n'étais arrivé à rien.

Les exemples que j'ai vus (ou pus trouver) dans ma discipline ne m'ont pas convaincu. Souvent la difficulté des ceintures correspond à des notions différentes et cela me semble contradictoire avec l'esprit des ceintures.
Par exemple, ma fille a des ceintures de calcul mental et c'est cette esprit donc une fois la ceinture validée, on ne reprend pas les mêmes notions.

En tout cas, j'ai de quoi réfléchir.

La grille que tu nous montres, est-ce la seule que tu as pour tout le cycle 3 ou y en-a-t-il plusieurs ?

Je suis en train de fouiller le oueb et pour les maths, cela me fait fuir (une grille par thème pour certains : relatifs, fractions, géométrie, etc...)

J'ai cinq ceintures en cycle 3 (comprendre un document, pratiquer les langages de l'histoire-géographie, maîtriser les connaissances, raisonner et faire des recherches dans le monde du numérique) et cinq ceintures en cycle 4 (les mêmes mais le niveau monte).

Les exemples en maths que tu cites me questionnent, c'est bizarre. Je ne peux pas t'aider, n'y connaissant quasiment rien en enseignement des mathématiques.
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Al9 le Lun 26 Juin 2017 - 20:59
Au gré de mes recherches et sans préjugé du travail des collègues :
https://college-hutinel.fr/index.php/mathematiques
ou http://romtaz.free.fr/index.php?page=ceintures_maths

Ces deux exemples me semblent très différents de ce que tu proposes et de la façon dont tu penses les choses.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Elyas le Lun 26 Juin 2017 - 21:20
@Al9 a écrit:Au gré de mes recherches et sans préjugé du travail des collègues :
https://college-hutinel.fr/index.php/mathematiques
ou http://romtaz.free.fr/index.php?page=ceintures_maths

Ces deux exemples me semblent très différents de ce que tu proposes et de la façon dont tu penses les choses.

Effectivement, on met le même nom sur nos systèmes d'évaluations mais ce n'est pas du tout la même pratique. Désolé de ne pouvoir aider.
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Al9 le Mar 27 Juin 2017 - 9:20
Tu m'as déjà beaucoup aidé en montrant qu'un système de ceinture ce n'est pas uniquement ce que j'ai rencontré et qui me paraissaient monstrueux.

Ta pratique est intéressante et je me demande dans quelle mesure (et si c'est possible) elle est adaptable aux mathématiques.
Plus je rencontre de pratiques différentes, plus j'ai l'impression que certaines (pratiques) qui peuvent fonctionner dans une matière ne peuvent pas dans une autre, justement en raison de la matière.

Encore une question. Tu fonctionnes par plan de travail si j'ai bien compris. Est-ce tous les jours ou bien sur un temps ciblé par semaine ? Il y a un temps où tu apportes les connaissances ?
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par celitian le Mar 27 Juin 2017 - 9:58
@Al9 a écrit:Tu m'as déjà beaucoup aidé en montrant qu'un système de ceinture ce n'est pas uniquement ce que j'ai rencontré et qui me paraissaient monstrueux.

Ta pratique est intéressante et je me demande dans quelle mesure (et si c'est possible) elle est adaptable aux mathématiques.
Plus je rencontre de pratiques différentes, plus j'ai l'impression que certaines (pratiques) qui peuvent fonctionner dans une matière ne peuvent pas dans une autre, justement en raison de la matière.
Encore une question. Tu fonctionnes par plan de travail si j'ai bien compris. Est-ce tous les jours ou bien sur un temps ciblé par semaine ? Il y a un temps où tu apportes les connaissances ?
C'est marrant car j'enseigne plusieurs matières dont une qui est proche des mathématiques (la gestion) et je trouve qu'il y a plus de pratiques possibles (par exemple, c'est plus facile de faire des exercices de différents niveaux) dans ce type de matières alors que c’est plus difficile dans des matières "plus rédigées' comme l'HG ou pour moi l'éco-droit.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par celitian le Mer 28 Juin 2017 - 13:43
Je me pose une question sur les plans de travail, vous les faites pour une seule matière ? individualisé ? un par chapitre ? et dans la présentation c'est plutôt avec des dessins, que du texte ?

On trouve de tout sur le net et ceux que je fais me paraissent vraiment pas top donc si vous avez des pistes, merci.

Bon je mets temporairement des images de la fiche bilan de séquence et d'un PDT pour un chapitre, j'espère des remarques car je suis un peu démunie toute seule dans mon coin et je ne suis pas satisfaite de mon travail

Spoiler:
edit


Dernière édition par celitian le Sam 1 Juil 2017 - 11:27, édité 1 fois
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Al9 le Mer 28 Juin 2017 - 14:23
Pour répondre à ton premier message, sur le niveau de difficulté, ce n'est pas vraiment cela qui me pose problème c'est plutôt l'apprentissage sur un temps long.
Parfois, dans une même thématique, un exercice peut être plus difficile mais ne fait pas appel à ce qui était plus facile avant.

Prenons un exemple. Modéliser une situation de proportionnalité c'est plus simple que de mettre un problème en équation. Pourtant on est dans chaque cas dans de la modélisation et on peut savoir faire l'un mais pas l'autre.

Pour les plans de travail, j'en ai déjà fait sur des parties de chapitres mais c'était nettement moins élaboré. En tout cas c'est du texte.
Il va falloir que je les améliore car sur ceux que j'ai fait apparaît juste les fiches d'entraînement traitées et le niveau atteint pas les auto-évaluations. Comme c'est systématiquement en classe, je n'ai pas ta dernière case.
Je dois également plus réfléchir à la dimension coopérative plus spontanée qu'organisée actuellement.

En tout cas, je le trouve clair et un élève peut être entièrement autonome.
Y a-t-il des points de cours fait en dehors du plan de travail ?
Contenu sponsorisé

Re: Pédagogies coopératives (type Freinet, PI...).

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum