Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par cocktail le Ven 29 Mai 2015 - 11:54

Bonjour à tous,

Je suis en LP et j'achève ma première année en tant que titulaire de mon poste. A l'heure où l'on commence à réfléchir à la répartition de l'année prochaine, je me pose des questions sur la montée pédagogique (pratique plus que courante dans mon établissement).

Pour ma part, je vois plusieurs avantages :
- on peut bâtir une progression sur 3 ans
- on ne perd pas plusieurs semaines en début d'année pour faire les élèves "à sa main" et les habituer à ses méthodes de travail
- on connait les difficultés des élèves et on peut plus facilement leur proposer des activités adaptées

... mais aussi des inconvénients :
- il me semble difficile de rattraper un "mauvais départ"
- lorsqu'une classe est très difficile ou que le rapport avec le groupe est tendu, on doit subir cela pendant 3 ans
- l'élève ne voit qu'une seule façon de faire / d'aborder les choses
- on ne permet pas aux élèves de se faire une nouvelle image et on prend le risque de leur attribuer une étiquette pour une durée de 3 ans

Et chez vous, faites-vous la montée pédagogique ? Pourquoi / pourquoi pas ? Quels sont selon vous les avantages et les inconvénients de cette pratique ?

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Cath le Ven 29 Mai 2015 - 12:02

Oui, je le fais.
Généralement, ça se passe bien avec mes classes donc c'est faisable.
Je sais ainsi exactement ce qu'ils ont vu/fait et peux mieux juger leur évolution.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par gnafron2004 le Ven 29 Mai 2015 - 12:06

J'imagine que ça dépend pas mal des matières. Pour moi, en anglais, je préfère ne pas les avoir plus de deux ans d'affilée (quand c'est possible), car cela leur donne l'opportunité d'entendre un autre accent, et de faire les activités de langue de façon différente.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par cocktail le Ven 29 Mai 2015 - 19:16

@gnafron2004 a écrit:J'imagine que ça dépend pas mal des matières. Pour moi, en anglais, je préfère ne pas les avoir plus de deux ans d'affilée (quand c'est possible), car cela leur donne l'opportunité d'entendre un autre accent, et de faire les activités de langue de façon différente.

J'enseigne l'anglais également. Je n'avais pas pensé à cela. Merci à toi ainsi qu'à Cath.

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par littleJulie le Ven 29 Mai 2015 - 19:35

@cocktail a écrit:
@gnafron2004 a écrit:J'imagine que ça dépend pas mal des matières. Pour moi, en anglais, je préfère ne pas les avoir plus de deux ans d'affilée (quand c'est possible), car cela leur donne l'opportunité d'entendre un autre accent, et de faire les activités de langue de façon différente.

J'enseigne l'anglais également. Je n'avais pas pensé à cela. Merci à toi ainsi qu'à Cath.
Je garde les mêmes élèves pendant 3 ans, parce que je suis seule dans ma discipline, en sciences physiques.
Je trouve que les élèves ont tout à gagner à avoir plusieurs enseignants et plusieurs façons de travailler.

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Volubilys le Ven 29 Mai 2015 - 19:57

A une époque, je gardais mes élèves 4 à 5 ans de suite, la relation avec eux et leur famille est très différente de quand on ne les a qu'un an.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Germini le Ven 29 Mai 2015 - 20:47

Je verrai bien la montée pédagogique pour des classes comme 1ere-terminale, mais avant je ne sais pas. Je n'ai pas beaucoup d'expérience. C'est vrai que quand on s'est loupé au début niveau discipline c'est difficile de redresser la barre !

Dans mon lycée on garde un même niveau sur 3 ans (après on n'est plus prioritaire sur le choix de la classe, on fait ça pour que ça tourne au niveau des TermS) pour rentabiliser le travail fait sur ce niveau. Mais j'apprécierai d'avoir une première et l'année suivante la même mais en terminale.
J'ose pas trop le proposer car je suis toute nouvelle Razz

Germini
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Malavita le Ven 29 Mai 2015 - 23:59

Comme tu l'as fait remarquer, il y a beaucoup d'avantages à suivre une classe :

@cocktail a écrit:
- on peut bâtir une progression sur 3 ans
- on ne perd pas plusieurs semaines en début d'année pour faire les élèves "à sa main" et les habituer à ses méthodes de travail
- on connait les difficultés des élèves et on peut plus facilement leur proposer des activités adaptées

Dans mon LP, on préfère suivre nos classes sur 2 ans pour les CAP et sur 3 pour les Bac pro (sauf pour les MRCU, qui s'oriente en vente, commerce ou ARCU en 1e).

Pour les CAP, la raison est simple : les CCF ! Comme, ils se sont font sur les deux, c'est plus facile à gérer et tu râle quand tu récupères une classe de Terminale et que les CCF n'ont pas été rangés, comme tu en as l'habitude et surtout si les grilles n'ont pas été complétées (du vécu).

Pour les Bac pro, pour la progression c'est bien (mais je suis mauvaise élève, je n'ai toujours pas fait une "vrai" progression, je la reporte d'année en année !) et d'ailleurs, nos inspecteurs le souhaitent. Par contre, retrouver des redoublants que tu avais déjà l'année précédente, c'est pas top (donc ne pas prendre la même filière deux années de suite, pour éviter tout problème).

Les autres avantages de les avoir trois ans, c'est de voir les changements. En fait, la classe la plus dure est la seconde, mais les élèves évoluent, et plutôt dans le bon sens (et puis souvent, les plus difficiles abandonnent...). Du coup, ils sont tout contents et parfois surpris quand tu dis au conseil de classe que cela se passe mieux et tu gagnes des points... Et puis, cela ne serait pas très juste de filer les classes les plus difficiles aux mêmes !

On peut aussi créer un lien avec eux et recevoir des SMS de remerciements après le rattrapage du bac pour les avoir aider, c'est génial (bon ça ne m'est arrivé que sur une classe, mais quand même).

On a quand même des élèves avec qui cela ne passe pas, et oui se les coltiner pendant trois ans, c'est dur, il faut faire des efforts pour ne pas les clouer au mur... Mais ce n'est pas trop sympa de les refiler aux autres... On le fait vraiment exceptionnellement : une classe seulement en 5 ans !

A titre personnel, pour l'avoir vécu plusieurs fois, je n'aime pas reprendre derrière un collègue et entendre le "avec M. ou Mme .... c'était mieux". Sans compter, qu'on ne sait pas toujours ce que le collègue a fait et comment il l'a fait, surtout s'il a quitté le lycée. Les habitudes sont prises et tu gagnes du temps.

Enfin j'aime bien créer un vrai lien avec les élèves dès la Seconde et qui finissent pas te connaître et apprécier des traits d'humour pourris et ont le droit de se moquer aussi et sur une seule année, c'est plus difficile.

Mais peut-être que je ne suis pas très objective...

Malavita
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par cocktail le Sam 30 Mai 2015 - 16:25

Merci pour vos messages.

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par kero le Sam 30 Mai 2015 - 17:57

En Suisse, d'où je viens, c'est la règle tout au long de la scolarité, du primaire au lycée. Je n'ai au qu'une maîtresse d'école, qu'un prof de maths et autres au collège, qu'un prof d'histoire au lycée.

J'ai toujours été étonné par cette préférence française pour le repanachage permanent des classes et par la modification permanente des professeurs d'une classe. Ça me semble être source d'une extraordinaire perte de temps, non seulement organisationnelle, mais également pédagogique: il faut, à chaque fois, redéfinir la manière de travailler avec ses élèves, prendre le temps de les connaître (1/2 mois minimum) et donc tout le bénéfice de la prise de contact de l'année précédente s'évanouit.

Plus fondamentalement, cette logique me semble emblématique d'un aspect de l'école française qui consiste à ne pas connaître des individus, mais que des élèves et des professeurs, considérés comme des outils interchangeables. Derrière cette logique, il y a la volonté de casser le rapport humain qui unit professeurs et élèves - rapport humain qui est fondamental dans la transmission pédagogique. On le voit mieux dans les établissements difficiles où on a du mal à travailler avec des élèves tant qu'une relation de confiance n'est pas établie.

Les raisons avancées pour cette rupture permanent sont bien curieuses: il serait question de repartir sur de nouvelles bases avec de nouvelles classes s'il y a eu mauvais départ. Oui mais le raisonnement ne fait pas sens, car on ne met pas dans la balance le fait qu'on s'interdit, par la même occasion, de continuer avec une classe avec laquelle ça fonctionne bien. On a autant de chance d'abandonner une classe avec laquelle il y a un mauvais rapport, pour l'une avec laquelle il y aura un rapport positif, que le contraire. Ceci étant vrai également au niveau des rapports individuels avec les élèves: on a autant de chances de se débarrasser d'un pénible de service que d'en récupérer un. Au final, il reste quoi ? La nécessité de recommencer à zéro en permanence, ce que je trouve dommage.

Note finale:

Je verrai bien la montée pédagogique pour des classes comme 1ere-terminale, mais avant je ne sais pas. Je n'ai pas beaucoup d'expérience. C'est vrai que quand on s'est loupé au début niveau discipline c'est difficile de redresser la barre !

C'est absolument faux: on peut parfaitement s'être planté au niveau de la gestion disciplinaire d'une classe et redresser la barre. Ça m'est arrivé plein de fois (et étant TZR, j'ai souvent été confronté au problème, surtout pendant les premières années). De toute manière, là aussi, en changeant en permanence, on remet sur le tapis chaque année la possibilité de se planter disciplinairement, au lieu de bâtir sur les fondations posées auparavant.

Je pense que cette logique de "montée pédagogique" (je découvre que ça s'appelle comme cela) devrait être la règle.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Elyas le Sam 30 Mai 2015 - 18:14

Je partage pleinement la position développée par Kero.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Olympias le Sam 30 Mai 2015 - 18:32

Il y a des élèves que je garde trois ans.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par scot69 le Sam 30 Mai 2015 - 19:47

Je pense que c'est souvent le cas pour les collègues de musique, allemand, arts..., surtout dans les petits collèges.

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par RequiemForADream le Dim 31 Mai 2015 - 0:13

Pour certains élèves, je les garderais volontiers 4 ans, pour d'autres, je suis heureux de me dire que dans un mois je ne les verrais plus... sachant que d'une année sur l'autre, avec le mélange des classes, il y a bien des élèves que l'on retrouve mais de la même manière que je trouve bien de mélanger les élèves d'une année sur l'autre, je trouve bien de changer de professeurs car on a tous notre façon d'enseigner et que ce que j'ai apportés aux uns et pas aux autres avec ma méthode sera peut-être apporté l'année suivant par un collègue.

4 ans (voir 5 ans pour Volubilys !) avec les mêmes élèves ? c'est une sacré responsabilité et je ne m'en sens pas la carrure... et tant que je n'aurais pas 30 élèves sur 30 avec lesquels tout fonctionne, pour le ou les élèves avec qui je n'arrive pas à les faire progresser comme je voudrais, je trouve plus honnête de leur laisser la chance de s'épanouir avec un collègue plutôt que de rester dans une impasse avec moi (et là je ne parle pas de discipline, mais vraiment de la matière).



RequiemForADream
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Malaga le Dim 31 Mai 2015 - 8:34

@RequiemForADream a écrit:Pour certains élèves, je les garderais volontiers 4 ans, pour d'autres, je suis heureux de me dire que dans un mois je ne les verrais plus... sachant que d'une année sur l'autre, avec le mélange des classes, il y a bien des élèves que l'on retrouve mais de la même manière que je trouve bien de mélanger les élèves d'une année sur l'autre, je trouve bien de changer de professeurs car on a tous notre façon d'enseigner et que ce que j'ai apportés aux uns et pas aux autres avec ma méthode sera peut-être apporté l'année suivant par un collègue.

4 ans (voir 5 ans pour Volubilys !) avec les mêmes élèves ? c'est une sacré responsabilité et je ne m'en sens pas la carrure... et tant que je n'aurais pas 30 élèves sur 30 avec lesquels tout fonctionne, pour le ou les élèves avec qui je n'arrive pas à les faire progresser comme je voudrais, je trouve plus honnête  de leur laisser la chance de s'épanouir avec un collègue plutôt que de rester dans une impasse avec moi (et là je ne parle pas de discipline, mais vraiment de la matière).



Je suis plutôt d'accord avec ta position. J'ai tendance à penser qu'il est enrichissant pour les élèves de travailler avec des profs différents.

De plus, sur un niveau, il y a parfois une classe difficile. Ainsi, cette année, en 5e, une des classes ne fonctionne pas du tout. Tous les profs sont en difficulté avec cette classe à cause d'une poignée d'élèves qui se sont bien trouvés et certains autres élèves de la classe en souffrent. Je trouverais dommage que l'on garde la classe telle quelle en 4e et en 3e.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par JEMS le Dim 31 Mai 2015 - 8:41

Je ne demande que ça ! Suivre mes élèves sur trois ans...
En seconde, on développe tout un tas de stratégies afin de leur donner des méthodes de travail, on imprime aussi notre rythme. Le dialogue avec les familles est aussi important (il est vrai que cela est facilité par la mission de PP). De plus, avec les certifications intermédiaires, les compétences... c'est quasi devenu obligatoire si l'on veut vraiment évaluer de manière homogène les jeunes.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par Hélips le Dim 31 Mai 2015 - 8:49

Une année, par pur hasard ou presque, une de mes classes de seconde s'est retrouvée conservée aux 2/3 en première S, et c'est moi qui les ai eu, encore.
En septembre j'étais ravie, ce sont des individus tous adorables, intéressants tant scolairement qu'humainement (mais vraiment, pas d'ironie ici).
En juin, et malgré leurs protestations, je leur ai dit que je demanderai à ne pas les avoir une troisième année.
Outre que je souscris à ce que disait une vieille sage collègue "les élèves, on les forme, puis on les déforme", il s'était installé, du fait même de leurs qualités, une ambiance "comme à la maison" qui finissait par nuire au travail. Je suis coupable au moins autant qu'eux : on s'appréciait tellement de chaque côté qu'on avait glissé du mode prof/élèves à un mode plus ... familial, genre tata/neveux préférés (en plus léger quand même).


_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par kero le Dim 31 Mai 2015 - 12:03

@Malaga a écrit:
@RequiemForADream a écrit:Pour certains élèves, je les garderais volontiers 4 ans, pour d'autres, je suis heureux de me dire que dans un mois je ne les verrais plus... sachant que d'une année sur l'autre, avec le mélange des classes, il y a bien des élèves que l'on retrouve mais de la même manière que je trouve bien de mélanger les élèves d'une année sur l'autre, je trouve bien de changer de professeurs car on a tous notre façon d'enseigner et que ce que j'ai apportés aux uns et pas aux autres avec ma méthode sera peut-être apporté l'année suivant par un collègue.

4 ans (voir 5 ans pour Volubilys !) avec les mêmes élèves ? c'est une sacré responsabilité et je ne m'en sens pas la carrure... et tant que je n'aurais pas 30 élèves sur 30 avec lesquels tout fonctionne, pour le ou les élèves avec qui je n'arrive pas à les faire progresser comme je voudrais, je trouve plus honnête  de leur laisser la chance de s'épanouir avec un collègue plutôt que de rester dans une impasse avec moi (et là je ne parle pas de discipline, mais vraiment de la matière).

Je suis plutôt d'accord avec ta position. J'ai tendance à penser qu'il est enrichissant pour les élèves de travailler avec des profs différents.

De plus, sur un niveau, il y a parfois une classe difficile. Ainsi, cette année, en 5e, une des classes ne fonctionne pas du tout. Tous les profs sont en difficulté avec cette classe à cause d'une poignée d'élèves qui se sont bien trouvés et certains autres élèves de la classe en souffrent. Je trouverais dommage que l'on garde la classe telle quelle en 4e et en 3e.

Oui mais voilà. Ce qui est intéressant, c'est que tous les arguments systématiquement avancés pour justifier l'éclatement permanent des classes et le changement des professeurs, ce sont toujours des disfonctionnements. Il n'y a aucune raison positive. Je pense qu'il vaudrait mieux mettre de l'énergie à trouver des méthodes de résoudre ces disfonctionnements plutôt que la mettre à rebattre sans cesse les cartes. Parce que cela aussi coute une énorme énergie, dont on n'a juste pas conscience.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par RequiemForADream le Dim 31 Mai 2015 - 12:21

pourquoi que le négatif ? je trouve positif pour les élèves de changer de méthode d'apprentissage : les ilots bonifiés, la classe inversée, les cours photocopiés pour ne faire que des exercices en classe ? tout cela ne m'inspire pas pour le moment... du coup je teste des choses et fait évoluer ma manière d'enseigner mais je ne peux nier que je n'ai jamais réussi à embarquer les 30 élèves avec moi et je ne suis pas à l'aise avec l'idée  "tant pis pour les 4-5 sur 30 avec qui ça ne passe pas très bien".

J'ai eu la possibilité de suivre une classe dont l'effectif ne varie pas d'une année sur l'autre et j'avais peur que s'installe la relation dont parle hellips... De plus, on a tous nos dada, et je suis certains que les élèves trouveront auprès de mes collègues des choses que je ne leur ai pas apporté et que cela les enrichira. remarque, je suis peut-être un grand naïf Embarassed


Dernière édition par RequiemForADream le Dim 31 Mai 2015 - 12:27, édité 1 fois

RequiemForADream
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par gnafron2004 le Dim 31 Mai 2015 - 12:24

@kero a écrit:

Oui mais voilà. Ce qui est intéressant, c'est que tous les arguments systématiquement avancés pour justifier l'éclatement permanent des classes et le changement des professeurs, ce sont toujours des disfonctionnements. Il n'y a aucune raison positive. Je pense qu'il vaudrait mieux mettre de l'énergie à trouver des méthodes de résoudre ces disfonctionnements plutôt que la mettre à rebattre sans cesse les cartes. Parce que cela aussi coute une énorme énergie, dont on n'a juste pas conscience.

Ben non, tu lis trop vite. J'ai justement avancé des arguments positifs et pédagogiques pour ne pas suivre les cohortes pendant 4 ans: il est bon qu'ils aient des approches pédagogiques variées, et en langues c'est important d'entendre différents accents.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par kero le Dim 31 Mai 2015 - 12:32

@gnafron2004 a écrit:
@kero a écrit:

Oui mais voilà. Ce qui est intéressant, c'est que tous les arguments systématiquement avancés pour justifier l'éclatement permanent des classes et le changement des professeurs, ce sont toujours des disfonctionnements. Il n'y a aucune raison positive. Je pense qu'il vaudrait mieux mettre de l'énergie à trouver des méthodes de résoudre ces disfonctionnements plutôt que la mettre à rebattre sans cesse les cartes. Parce que cela aussi coute une énorme énergie, dont on n'a juste pas conscience.

Ben non, tu lis trop vite. J'ai justement avancé des arguments positifs et pédagogiques pour ne pas suivre les cohortes pendant 4 ans: il est bon qu'ils aient des approches pédagogiques variées, et en langues c'est important d'entendre différents accents.

Pourquoi serait-il nécessaire de suivre des méthodes pédagogique différentes s'ils en suivent une qui est bonne ? Le non dit dans cette histoire de variété des approches me semble être que certains professeurs font des cours moins bons que d'autres.

De même pour cette histoire d'accent... D'accord, je ne suis pas prof de langues, mais je viens d'un pays où l'enseignement des langues est très poussé, et cela pour des raisons particulières: en Suisse - pays trilingue (quadri- en réalité, mais bon...) - si on ne parle pas la langue des autres, on ne forme pas une communauté. Or, j'ai parfaitement appris l'allemand ou l'anglais en ayant les mêmes professeurs tout au long de mes cursus.

Plus généralement, dans ce que vous dites, vous oubliez le principal, en ne mettant pas dans la balance l'avantage qu'il y a à maintenir le même professeur, pour un élève. Il y a une réelle plus-value, qu'on oublie toujours de considérer. Un élève en langue entendra peut-être un seul accent, mais il tirera d'autres avantages du fait d'avoir le même prof.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par RequiemForADream le Dim 31 Mai 2015 - 12:43

Et du coté des élèves, 4 ans en vase clos, il n'y en a aucun qui dégoupille ? Parce que les rôles que chacun s'attribuent ou se font attribuer, au bout d'un an c'est parfois lourd mais au bout de 4 ans...

En 6eme, on a beau faire la transition CM2-6e avec les collègues pour faire des classes homogènes (et parlons clairement, ne pas mettre les élèves compliqués dans la même classe), il n'empêche que la mayonnaise prend plus ou moins bien. Quand on voit que ça part en vrille, on fait quoi ? on pose le couvercle et on attend parce que dans la classe d'à coté tout va bien donc il faut rester positif et garder ce statut quo ?

Bizarrement les parents se plaignent quand on fait se mélange et que leur enfant était tombé dans la classe ou ça tournait mais ce sont les premier à venir en juin dire que l'année d'après ils espèrent que leur enfant n'aura pas à subir les même cas dans la classe parce que c'est intenable en l'état....

RequiemForADream
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par kero le Dim 31 Mai 2015 - 12:47

@RequiemForADream a écrit:Et du coté des élèves, 4 ans en vase clos, il n'y en a aucun qui dégoupille ? Parce que les rôles que chacun s'attribuent ou se font attribuer, au bout d'un an c'est parfois lourd mais au bout de 4 ans...

En 6eme, on a beau faire la transition CM2-6e avec les collègues pour faire des classes homogènes (et parlons clairement, ne pas mettre les élèves compliqués dans la même classe), il n'empêche que la mayonnaise prend plus ou moins bien. Quand on voit que ça part en vrille, on fait quoi ? on pose le couvercle et on attend parce que dans la classe d'à coté tout va bien donc il faut rester positif et garder ce statut quo ?

Bizarrement les parents se plaignent quand on fait se mélange et que leur enfant était tombé dans la classe ou ça tournait mais ce sont les premier à venir en juin dire que l'année d'après ils espèrent que leur enfant n'aura pas à subir les même cas dans la classe parce que c'est intenable en l'état....

Voilà un excellent exemple de très mauvaise justification (et c'est d'autant plus problématique que c'est la vraie raison de fond).

Des classes ne marchent pas (et il y en toujours une ou deux plus difficile que les autres), alors à la fin de l'année on repanache. L'année suivante ? 2 mois de calmes (et encore...) et après, la maionnaise prend de nouveau entre les élèves - une fois les affinités constituées - dans de nouvelles classes. On est bon pour repanacher.

Tu trouves ça satisfaisant ? Tout ce qu'on obtient, c'est de gagner deux mois de calme avec l'espoir, jamais réalisé, que la nouvelle répartition évitera les problèmes. Jamais réalisé parce que fatalement, sur la nouvelle répartition, il y a de nouveau quelques classes qui disfonctionnent. Pas étonnant: on n'a pas géré le problème.

Une approche rationnelle du problème, dans le cas d'une classe où il y a des problèmes de gestion de classe, c'est de trouver des moyens et des méthodes pour rétablir une ambiance de travail correct. Défaire les classes en permanence, c'est juste un moyen de fuir le problème, ce n'est pas le résoudre. Là où c'est pervers, c'est que cela amène aussi à casser ce qui fonctionne, tout en compromettant la possibilité de mettre à profit les avantages d'une certaine continuité.

En clair: c'est une mauvaise solution, car elle ne fait que perpétuellement repousser le problème.

Accessoirement je ferais remarquer que si vraiment il y a UN élève qui pose problème dans un environnement de classe particulier, rien n'empêche de changer CET élève de classe...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par gnafron2004 le Dim 31 Mai 2015 - 13:17

@kero a écrit:
@gnafron2004 a écrit:
@kero a écrit:

Oui mais voilà. Ce qui est intéressant, c'est que tous les arguments systématiquement avancés pour justifier l'éclatement permanent des classes et le changement des professeurs, ce sont toujours des disfonctionnements. Il n'y a aucune raison positive. Je pense qu'il vaudrait mieux mettre de l'énergie à trouver des méthodes de résoudre ces disfonctionnements plutôt que la mettre à rebattre sans cesse les cartes. Parce que cela aussi coute une énorme énergie, dont on n'a juste pas conscience.

Ben non, tu lis trop vite. J'ai justement avancé des arguments positifs et pédagogiques pour ne pas suivre les cohortes pendant 4 ans: il est bon qu'ils aient des approches pédagogiques variées, et en langues c'est important d'entendre différents accents.

Pourquoi serait-il nécessaire de suivre des méthodes pédagogique différentes s'ils en suivent une qui est bonne ? Le non dit dans cette histoire de variété des approches me semble être que certains professeurs font des cours moins bons que d'autres.

De même pour cette histoire d'accent... D'accord, je ne suis pas prof de langues, mais je viens d'un pays où l'enseignement des langues est très poussé, et cela pour des raisons particulières: en Suisse - pays trilingue (quadri- en réalité, mais bon...) - si on ne parle pas la langue des autres, on ne forme pas une communauté. Or, j'ai parfaitement appris l'allemand ou l'anglais en ayant les mêmes professeurs tout au long de mes cursus.

Plus généralement, dans ce que vous dites, vous oubliez le principal, en ne mettant pas dans la balance l'avantage qu'il y a à maintenir le même professeur, pour un élève. Il y a une réelle plus-value, qu'on oublie toujours de considérer. Un élève en langue entendra peut-être un seul accent, mais il tirera d'autres avantages du fait d'avoir le même prof.

Tout d'abord, je n'ai absolument pas sous-entendu qu'il y avait des profs moins bons que d'autres, j'ai parlé d'approches pédagogiques variées.
Ensuite, quels sont ces fameux avantages en ce qui concerne l'apprentissage des langues ? Tu n'en dit rien rien…
Personnellement, j'ai eu trois ans d'affilée le même prof d'anglais au lycée, qui était excellent et que j'adorais. N'empêche qu'en fin de première, on s'est quittés en souhaitant ne pas se retrouver en terminale, car je ressentais le besoin, en tant qu'élève, de variété.
Bref, pour moi, il y a une plus-value en langues à changer de prof. Que ce ne soit pas la même chose dans d'autres matière, j'en conviens volontiers.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avantages et inconvénients de la montée pédagogique

Message par RequiemForADream le Dim 31 Mai 2015 - 13:23

ah si ce n'était qu'un.... ce serait plus facile Smile

Prendre le problème a bras le corps : génial mais en faisant quoi concrètement ? Les parents qui vous disent "on est dépassé, on ne sait pas quoi faire", les gamins qui ont bien compris qu'il n'y a aucun risque à pourrir un cours (se faire exclure ? la bonne affaire ! se faire coller ? en permanence ? génial ! Dans la classe ? mais avec 30 places pour 30 je ne peux pas coller dans la classe ! En dehors des heures de cours ? ok, je vais me lever à 8h pour lui faire un cours particulier Very Happy !).

Je pense sincèrement qu'à part quelques cas très sévères, un mélange peut s'avérer utile. oui en deux mois ils changent, oui avoir d'autres professeurs en face comptera et oui perdre ses potes avec qui on déconne ça peut aider à prendre un nouveau départ. Pas pour tous mais pour certains et c'est déjà bien... et pour les autres élèves qui subissent toute l'année, ça fait du bien aussi.

Est-ce que je trouve cette solution satisfaisante ? non... mais tu proposes quoi ? j'aimerais des effectifs un peu plus light (je ne dis pas 20 mais avec seulement 27 au lieu de 30 cette année en 6eme, on voit la différence mais on nous en annonce de nouveau 30 l'année prochaine), du temps pour aider les élèves les plus en difficulté (mais ce n'est pas dans l'air du temps), qu'on remette l'aide aux devoir le soir sur la base du volontariat... bref, j'aimerais pouvoir faire mon travail correctement !

Accessoirement, tu trouves cela convenable de délocaliser UN élève ? c'est juste un moyen de fuir le problème, ce n'est pas le résoudre... c'est une mauvaise solution, car elle ne fait que perpétuellement repousser le problème.... Rolling Eyes (oui c'était facile mais bon...  Razz )

RequiemForADream
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum