Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Ven 29 Mai 2015 - 23:26

@Ronin a écrit:Peuchère ! pour une fois que je ne disais pas de mal du SNES Laughing ,enfin, pas trop. Je te rassure, je pense que c'est l'UNSA qui écrit les réformes. Ou la branche inspecteur, ou cde, ça reste l'UNSA...
C'est bien le problème.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Gryphe le Ven 29 Mai 2015 - 23:33

"C'est pour ça que nous avons milité nous pour la disparition d'une option facultative DP3 et l’inclusion de la découverte du monde économique et professionnel dans l'EDT de tous les élèves." (Claire KREPPER.)

http://videos.senat.fr/video/videos/2015/video28629.html 10mn50

Et après on nous reproche d'avoir râlé davantage pour le latin-grec que pour la DP3.
On n'a au moins pas milité pour sa disparition. furieux

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Ven 29 Mai 2015 - 23:37

@Gryphe a écrit:"C'est pour ça que nous avons milité nous pour la disparition d'une option facultative DP3 et l’inclusion de la découverte du monde économique et professionnel dans l'EDT de tous les élèves." (Claire KREPPER.)

http://videos.senat.fr/video/videos/2015/video28629.html 10mn50

Et après on nous reproche d'avoir râlé davantage pour le latin-grec que pour la DP3.
On n'a au moins pas milité pour sa disparition. furieux
C'est extraordinaire. Et sur Twitter, des profs adhérents de l'Unsa se plaignent que personne ne râle contre la disparition de la DP3 Suspect Suspect

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Gryphe le Ven 29 Mai 2015 - 23:42

@Olympias a écrit:Et sur Twitter, des profs adhérents de l'Unsa se plaignent que personne ne râle contre la disparition de la DP3 Suspect Suspect
Oui.
C'est fabuleux, hein. Very Happy

Spoiler:
Et après, quand on va me demander ce que j'ai fichu en ce début de week-end, je vais répondre "j'ai regardé des auditions au Sénat", et personne ne comprendra que je trouve ça passionnant. Mais dans un an, tout le monde râlera quand la réforme s'appliquera pour du vrai.  Laughing  

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Synapse le Sam 30 Mai 2015 - 0:02

Dites, c'est moi ou l'unsa et affiliés croient encore que ce sont les options qui font les élèves s'inscrivent dans tel ou tel établissement...??? Que du fait de supprimer ces options, les élèves n'iront plus dans d'autres établissement que celui de leur quartier ?
Il y a un joli proverbe chinois qui illustre bien la réforme et ses conséquences: "quand les gros maigrissent, les maigres meurent" ...

_________________
« Non quia difficilia sunt non audemus, sed quia non audemus difficilia sunt. »

Synapse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Sam 30 Mai 2015 - 0:14

@Gryphe a écrit:
@Olympias a écrit:Et sur Twitter, des profs adhérents de l'Unsa se plaignent que personne ne râle contre la disparition de la DP3 Suspect Suspect
Oui.
C'est fabuleux, hein. Very Happy

Spoiler:
Et après, quand on va me demander ce que j'ai fichu en ce début de week-end, je vais répondre "j'ai regardé des auditions au Sénat", et personne ne comprendra que je trouve ça passionnant. Mais dans un an, tout le monde râlera quand la réforme s'appliquera pour du vrai.  Laughing  
Parce qu'on cherche la cohérence dans certains de leurs propos.
Ensuite, ce n'est pas nous, profs, qui construisons les collèges, décidons de leur implantation, de la carte scolaire...on essaye juste de gérer au mieux la panade qu'on nous concocte aux échelons supérieurs. furieux furieux furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Synapse le Sam 30 Mai 2015 - 0:24

La question a déjà été évoquée dans le post portant sur la présence d'Olympias aux auditions du Sénat mais je n'y ai pas vu de réponse: Quel est le but des ces auditions? Le Sénat peut-il "révoquer" un décret? Il n'a qu'un rôle consultatif mais dans quelle mesure peut-il saisir d'autres instances ayant un rôle plus concret??

_________________
« Non quia difficilia sunt non audemus, sed quia non audemus difficilia sunt. »

Synapse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Sam 30 Mai 2015 - 0:27

@Synapse a écrit:La question a déjà été évoquée  dans le post portant sur la présence d'Olympias aux auditions du Sénat mais je n'y ai pas vu de réponse: Quel est le but des ces auditions? Le Sénat peut-il "révoquer" un décret? Il n'a qu'un rôle consultatif mais dans quelle mesure peut-il saisir d'autres instances ayant un rôle plus concret??
Le Sénat ne peut pas révoquer un décret. Mais les parlementaires peuvent faire remonter leur mécontentement à l'exécutif.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Synapse le Sam 30 Mai 2015 - 0:30

Hum, vu l'exécutif en ce moment, ce mécontentement pourrait-il être entendu?

_________________
« Non quia difficilia sunt non audemus, sed quia non audemus difficilia sunt. »

Synapse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Sam 30 Mai 2015 - 0:37

@Synapse a écrit:Hum, vu l'exécutif en ce moment, ce mécontentement pourrait-il être entendu?
Le Big problème est que le Sénat est repassé à droite...le PS a pris une rouste aux municipales, une autre rouste aux départementales et comme les régionales sont avec la proportionnelle...ce qui change tout, n'est ce pas...? Peut-être que la grande confrérie des éléphants solferiniens battus aux élections se posera des questions...
Quand on nous dit qu'il faut bcp de temps pour faire passer un texte, changer une réforme, c'est du vent. Tout est une question de volonté politique. Et on oublie que pendant les premières années du septennat, de Gaulle a fait légiférer par ordonnances.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par archeboc le Sam 30 Mai 2015 - 23:47

@Olympias a écrit:
@Synapse a écrit:La question a déjà été évoquée  dans le post portant sur la présence d'Olympias aux auditions du Sénat mais je n'y ai pas vu de réponse: Quel est le but des ces auditions? Le Sénat peut-il "révoquer" un décret? Il n'a qu'un rôle consultatif mais dans quelle mesure peut-il saisir d'autres instances ayant un rôle plus concret??
Le Sénat ne peut pas révoquer un décret. Mais les parlementaires peuvent faire remonter leur mécontentement à l'exécutif.

Le sénat ne peut pas révoquer un décret, non, mais il peut proposer une loi, en revanche. Or les lois priment sur le décret, et peuvent donc les abroger. Si elle est votée, la proposition de loi est envoyées aux députés, qui s'empresseront, dans le cas qui nous occupe, de la mettre à la poubelle. Dans le meilleur des cas, ils la décapitent rapido au moyen d'une question préalable (facile à trouver : une nouvelle loi est sans objet, puisque la refondation est en marche), dans le pire des cas, ils se débrouillent pour que la proposition ne passe jamais en séance.

A cause de cela, je pense que les sénateurs ne feront rien : ils utiliseront leurs créneaux pour mettre à l'ordre du jour des propositions qu'ils pensent plus utiles, car plus susceptibles de passer.

source:
http://www.senat.fr/role/senatloi.html
Comme le député, le sénateur est avant tout un législateur chargé de voter les lois de la République. Il dispose de l'initiative législative, qui peut se traduire par le dépôt de propositions de loi (les textes déposés par le gouvernement sont appelés projets de loi).

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Gryphe le Sam 30 Mai 2015 - 23:50

@archeboc a écrit:A cause de cela, je pense que les sénateurs ne feront rien
En attendant, ils sont quand même ouvertement opposés à la réforme du collège :
http://www.neoprofs.org/t90221-g-larcher-president-du-senat-demande-l-abrogation-du-decret-sur-la-reforme-du-college?highlight=s%E9nat

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Sam 30 Mai 2015 - 23:54

@archeboc a écrit:
@Olympias a écrit:
@Synapse a écrit:La question a déjà été évoquée  dans le post portant sur la présence d'Olympias aux auditions du Sénat mais je n'y ai pas vu de réponse: Quel est le but des ces auditions? Le Sénat peut-il "révoquer" un décret? Il n'a qu'un rôle consultatif mais dans quelle mesure peut-il saisir d'autres instances ayant un rôle plus concret??
Le Sénat ne peut pas révoquer un décret. Mais les parlementaires peuvent faire remonter leur mécontentement à l'exécutif.

Le sénat ne peut pas révoquer un décret, non, mais il peut proposer une loi, en revanche. Or les lois priment sur le décret, et peuvent donc les abroger. Si elle est votée, la proposition de loi est envoyées aux députés, qui s'empresseront, dans le cas qui nous occupe, de la mettre à la poubelle. Dans le meilleur des cas, ils la décapitent rapido au moyen d'une question préalable (facile à trouver : une nouvelle  loi est sans objet, puisque la refondation est en marche), dans le pire des cas, ils se débrouillent pour que la proposition ne passe jamais en séance.

A cause de cela, je pense que les sénateurs ne feront rien : ils utiliseront leurs créneaux pour mettre à l'ordre du jour des propositions qu'ils pensent plus utiles, car plus susceptibles de passer.

source:
http://www.senat.fr/role/senatloi.html
Comme le député, le sénateur est avant tout un législateur chargé de voter les lois de la République. Il dispose de l'initiative législative, qui peut se traduire par le dépôt de propositions de loi (les textes déposés par le gouvernement sont appelés projets de loi).
Encore faut-il qu'ils puissent glisser ladite proposition dans un ordre du jour législatif où les textes gouvernementaux sont prioritaires.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par User5899 le Dim 31 Mai 2015 - 1:44

@John a écrit:Il y a quand même eu un temps de négociation, si on suit le calendrier de la réforme :
17 mars - Réunion 1
25 mars - Réunion 2
31 mars - Réunion 3
10 avril - vote au CSE
Et les syndicats n'ont pas été consultés par le ministère avant le 16 mars pour donner leur point de vue sur la réforme du collège ?
J'ai l'impression que Claire Krepper exagère en parlant de plusieurs mois, mais qu'il semble bien y avoir eu plusieurs semaines de négociations.
Claire Krepper m'a expliqué sur twitter, avant de me bloquer Razz , que la réforme est âprement discutée par tous les acteurs depuis le lancement de la refondation par Peillon, en 2012.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Dim 31 Mai 2015 - 9:05

Cripure a écrit:
@John a écrit:Il y a quand même eu un temps de négociation, si on suit le calendrier de la réforme :
17 mars - Réunion 1
25 mars - Réunion 2
31 mars - Réunion 3
10 avril - vote au CSE
Et les syndicats n'ont pas été consultés par le ministère avant le 16 mars pour donner leur point de vue sur la réforme du collège ?
J'ai l'impression que Claire Krepper exagère en parlant de plusieurs mois, mais qu'il semble bien y avoir eu plusieurs semaines de négociations.
Claire Krepper m'a expliqué sur twitter, avant de me bloquer Razz , que la réforme est âprement discutée par tous les acteurs depuis le lancement de la refondation par Peillon, en 2012.
Elle n'aime pas les ours ? Shocked

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Bientôtlesud le Dim 31 Mai 2015 - 11:12

Claire Krepper a fini par bloquer pas mal de monde quand sa décharge totale a fini par fournir un sujet de plaisanteries assez populaire.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Ronin le Dim 31 Mai 2015 - 11:33

On en apprend de belles ! décidément, le sens de l'humour...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Daphné le Dim 31 Mai 2015 - 11:50

@Bientôtlesud a écrit:Claire Krepper a fini par bloquer pas mal de monde quand sa décharge totale a fini par fournir un sujet de plaisanteries assez populaire.

Surtout qu'agrégée, son poste est en lycée.....
Donc le collège ça fait un moment qu'elle n'a pas dû y mettre les pieds.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Dim 31 Mai 2015 - 12:42

@Bientôtlesud a écrit:Claire Krepper a fini par bloquer pas mal de monde quand sa décharge totale a fini par fournir un sujet de plaisanteries assez populaire.
J'ai vu ça sur Twitter en effet. Laughing Il y a chez certains adhérents de l'Unsa une difficulté à supporter la contradiction.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par hypermnestre le Dim 31 Mai 2015 - 12:58

Question un peu HS : quel(s) syndicat(s) offre(nt) une décharge totale à certains de ses représentants ?

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Bientôtlesud le Dim 31 Mai 2015 - 13:26

@hypermnestre a écrit:Question un peu HS : quel(s) syndicat(s) offre(nt) une décharge totale à certains de ses représentants ?

Je te réponds pour ceux dont je suis certain.

SNES : pas de déchargé total (à une époque, celui chargé du syndicalisme international l'était totalement je crois donc il a pu exister des exceptions mais la règle veut que l'on garde une charge d'enseignement dans ce syndicat)
SE-Unsa : plusieurs déchargés totaux.
FO : j'ai connu au moins une responsable qui était totalement déchargée.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Olympias le Dim 31 Mai 2015 - 13:30

@hypermnestre a écrit:Question un peu HS : quel(s) syndicat(s) offre(nt) une décharge totale à certains de ses représentants ?
Comme l'indique bientôt le sud, souvent l'Unsa. Ça permet de donner un avis très éclaire... furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par hypermnestre le Dim 31 Mai 2015 - 13:35

Merci tous les deux !
Et Sud ? CGT ? SNALC ? SGEN ?

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Daphné le Dim 31 Mai 2015 - 13:55

@hypermnestre a écrit:Merci tous les deux !
Et Sud ? CGT ? SNALC ? SGEN ?

Chaque organisation reçoit son contingent de décharges et les gère comme il l'entend, avec un quota pour les académies et un quota pour le national.
Chaque académie dispose de son quota comme elle l'entend également.

Pour les déchargés nationaux, c'est-à-dire ceux qui doivent aller au MEN, à la DGESCO, à la DGRH, au CSE, au CTM, en audience au Parlement au Sénat etc........... avec la préparation que cela implique, il est difficile selon la discipline de coupler service en établissement et assurer des audiences/présences à Paris sans être souvent absent et donc avoir le CDE et les parents sur le dos, selon la discipline et le l'affectation.

Un collègue qui voit les élèves une fois par semaine par exemple - disciplines artistiques, sciences physiques ou SVT en collège, techno.... - peut concentrer son service sur une journée et être disponible le reste de la semaine par exemple.
Un collègue de LV, maths ou lettres ne pourra pas le faire.

Différence encore entre un collègue en poste à Paris ou en RP qui peut facilement aller au MEN sur une demi-journée et rattraper éventuellement une heure ou deux de temps en temps et des collègues de province.
Un responsable national en poste à Toulouse ou Nice qui devrait monter à Paris - aux frais du syndicat - deux ou trois fois par semaine en assurant ses cours ça me parait difficile.
Tout se fait donc au cas par cas.


Dernière édition par Daphné le Dim 31 Mai 2015 - 14:04, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Presse-purée le Dim 31 Mai 2015 - 14:03

Cripure a écrit:
@John a écrit:Il y a quand même eu un temps de négociation, si on suit le calendrier de la réforme :
17 mars - Réunion 1
25 mars - Réunion 2
31 mars - Réunion 3
10 avril - vote au CSE
Et les syndicats n'ont pas été consultés par le ministère avant le 16 mars pour donner leur point de vue sur la réforme du collège ?
J'ai l'impression que Claire Krepper exagère en parlant de plusieurs mois, mais qu'il semble bien y avoir eu plusieurs semaines de négociations.
Claire Krepper m'a expliqué sur twitter, avant de me bloquer Razz , que la réforme est âprement discutée par tous les acteurs depuis le lancement de la refondation par Peillon, en 2012.

On a l'habitude de la reconstruction du passé et de la réalité avec eux.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Auditions au Sénat : table ronde sur la réforme du collège avec les représentants des syndicats d'enseignants

Message par Bientôtlesud le Dim 31 Mai 2015 - 15:11

@Daphné a écrit:
@hypermnestre a écrit:Merci tous les deux !
Et Sud ? CGT ? SNALC ? SGEN ?

Chaque organisation reçoit son contingent de décharges et les gère comme il l'entend, avec un quota pour les académies et un quota pour le national.
Chaque académie dispose de son quota comme elle l'entend également.

Pour les déchargés nationaux, c'est-à-dire ceux qui doivent aller au MEN, à la DGESCO, à la DGRH, au CSE, au CTM, en audience au Parlement au Sénat etc........... avec la préparation que cela implique, il est difficile selon la discipline de coupler service en établissement et assurer des audiences/présences à Paris sans être souvent absent et donc avoir le CDE et les parents sur le dos, selon la discipline et le l'affectation.

Un collègue qui voit les élèves une fois par semaine par exemple - disciplines artistiques, sciences physiques ou SVT en collège, techno.... - peut concentrer son service sur une journée et être disponible le reste de la semaine par exemple.
Un collègue de LV, maths ou lettres ne pourra pas le faire.

Différence encore entre un collègue en poste à Paris ou en RP qui peut facilement aller au MEN sur une demi-journée et rattraper éventuellement une heure ou deux de temps en temps et des collègues de province.
Un responsable national en poste à Toulouse ou Nice qui devrait monter à Paris - aux frais du syndicat - deux ou trois fois par semaine en assurant ses cours ça me parait difficile.
Tout se fait donc au cas par cas.

Il y a donc des déchargés totaux au SNALC.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum