Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Rendash le Dim 31 Mai 2015 - 21:36

Pire : j'ai une petite sœur Embarassed

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Tamerlan le Dim 31 Mai 2015 - 21:40

@Rendash a écrit:Pire : j'ai une petite sœur Embarassed  

Je suis donc impressionné par la petite sœur ! Razz

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Rendash le Dim 31 Mai 2015 - 21:42

Tu peux : elle connaît des trucs comme ça à la pelle et elle a vu tout Star Trek. Chapeau la frangine ô_ô

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Nita le Dim 31 Mai 2015 - 21:45

Ô mon Di-eu.

Le renne a une petite sœur.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Asha Kraken le Lun 1 Juin 2015 - 21:05

Bon allez, j'ai honte mais pas taper, journée à hurler et cerveau mou : une rennette ? Oui je sais, je sais, oui c'est du kloug, oui... pingouin

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par SamBurns le Lun 6 Juil 2015 - 20:04

Au fait, la formatrice a raison quand elle dit que c'est la faute des profs si les élèves sont intenables. Cependant elle a oublié d'ajouter que l'institution a besoin que les profs remplissent le rôle de 'persécuteurs' pour 'mater' les élèves ce qui met ces derniers en position de résistance face à nous. Combien d'élèves avez-vous surtout au niveau collège, qui n'ont franchement pas envie d'être en classe? J'ai vu ce que cela fait quand on reunit 250 profs en formation qui n'ont pas envie d'être présents car le formateur ne répond pas aux besoins des stagiaires, et c'est autant le 'bazar' qu'en classe avec des decrocheurs qui bavardent sans cesse.

SamBurns
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Reine Margot le Lun 6 Juil 2015 - 20:42

@Rendash a écrit:Pire : j'ai une petite sœur Embarassed  

Je précise que le Renne n'est pas mon frère. Very Happy Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par PauvreYorick le Lun 6 Juil 2015 - 21:03

@Rendash a écrit:

Et voilà, encore un triste exemple du déclin de l'école, les fondamentaux, toussah. On se retrouve face à des gens qui vont jusqu'à mettre deux "t" à "zuter".

Toufoulkan.

cafe  
Grave.

cafe

et puisqu'on sort les armes lourdes :

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Primura le Lun 6 Juil 2015 - 21:23

@Écusette de Noireuil a écrit:«Pendant ma formation, on m’a appris à délivrer des cours parfaits, à une classe parfaite qui n’existe pas dans la réalité.»
Et surtout, ne pas oublier : avec des effectifs parfaits ! professeur

Je repense du coup à cette situation qu'on avait vue en cours, avec un prof et 8 ou 9 élèves... Et la collègue qui demande "et les 20 autres, pendant ce temps, ils font quoi ? Parce que l'an prochain, on aura 28 gamins, pas 8" Razz

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par yogi le Lun 6 Juil 2015 - 21:28

@Écusette de Noireuil a écrit:«Pendant ma formation, on m’a appris à délivrer des cours parfaits, à une classe parfaite qui n’existe pas dans la réalité.»

C'est si vrai, quel que soit le niveau d'enseignement !
(Edit:d'accord avec la remarque sur l'orthographe! )

Eh voui! On n'a pas tous les memes réalités...

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Ergo le Lun 6 Juil 2015 - 21:30

@PauvreYorick a écrit:
@Rendash a écrit:

Et voilà, encore un triste exemple du déclin de l'école, les fondamentaux, toussah. On se retrouve face à des gens qui vont jusqu'à mettre deux "t" à "zuter".

Toufoulkan.

cafe  
Grave.

cafe

et puisqu'on sort les armes lourdes :
Je vous zutte, messieurs.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Touche pas à ma SEGPA le Lun 6 Juil 2015 - 21:32

@Dinaaa a écrit:J'aime bien ce commentaire :

A lire certains posts, un bon prof devrait être tout à la fois un Jacques Salomé pour la psychologie, un abbé Pierre pour le sacerdoce et l'abnégation, un Rambo pour l'autorité et un Robin Williams dans "le cercle des poètes disparus" pour la pédagogie. Bref, un personnage de pure fiction.

Parfait à la virgule près.

@Primura a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:«Pendant ma formation, on m’a appris à délivrer des cours parfaits, à une classe parfaite qui n’existe pas dans la réalité.»
Et surtout, ne pas oublier : avec des effectifs parfaits ! professeur

Je repense du coup à cette situation qu'on avait vue en cours, avec un prof et 8 ou 9 élèves... Et la collègue qui demande "et les 20 autres, pendant ce temps, ils font quoi ? Parce que l'an prochain, on aura 28 gamins, pas 8" Razz

Voir supra.

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par ycombe le Lun 6 Juil 2015 - 22:47

@Dinaaa a écrit:J'aime bien ce commentaire :

A lire certains posts, un bon prof devrait être tout à la fois un Jacques Salomé pour la psychologie, un abbé Pierre pour le sacerdoce et l'abnégation, un Rambo pour l'autorité et un Robin Williams dans "le cercle des poètes disparus" pour la pédagogie. Bref, un personnage de pure fiction.

Le problème, c'est que souvent les IPR ont leur superprof qu'ils érigent en modèle (une sorte de Sébastien Clerc), détruisant l'ego des profs qui n'y arrivent pas. Il y a eu des TS après ce genre d'inspection, ce qui me fait dire que Superprof tue !

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par Pseudo le Lun 6 Juil 2015 - 23:57

@Reine Margot a écrit:Ne pas lire les commentaires, notamment de celle qui se dit formatrice IUFM  Rolling Eyes  et se contente de dire que tout le problème vient de la prof (ben oui, les difficultés des élèves, les problèmes sociaux, les incivilités, ça n'existe pas, circulez, y'a rien à voir).

En dehors de ça c'est une bonne chose que des témoignages pareils se multiplient.

Oui, hé bien, ce sont des formateurs de l'IUFM qui l'ont formé cette prof. Que n'ont-ils pas repéré ses faiblesses pour y remédier ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis enseignante : les élèves sont intenables, leur niveau est accablant. C'est l'enfer

Message par bruno09 le Mar 7 Juil 2015 - 0:05

@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:Ne pas lire les commentaires, notamment de celle qui se dit formatrice IUFM  Rolling Eyes  et se contente de dire que tout le problème vient de la prof (ben oui, les difficultés des élèves, les problèmes sociaux, les incivilités, ça n'existe pas, circulez, y'a rien à voir).

En dehors de ça c'est une bonne chose que des témoignages pareils se multiplient.

Oui, hé bien, ce sont des formateurs de l'IUFM qui l'ont formé cette prof. Que n'ont-ils pas repéré ses faiblesses pour y remédier ?

Pour ce que j'ai eu à en connaître, les formateurs IUFM (à part dans le cursus disciplinaire) étaient généralement des gens qui tenaient plus du cathéchumène que de l'enseignant pragmatique. Seule différence entre mon époque et celle-ci: l'usage immodéré de Bourdieu. De mon temps, ils en étaient resté à L'Emile.
En fait ça permet de ne lire qu'un livre par génération...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum