Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
oxa
Niveau 9

Parler latin est "insultant"...

par oxa le Mar 2 Juin 2015 - 20:07
Bonjour,

suite à une suggestion que je trouvais plaisante sur un fil, j'ai rempli ce trimestre mes bulletins de collège en latin (qui n'est pas ma matière je le précise).
Le clin d'oeil contre la réforme me semblait évident à comprendre pour les parents, et les collègues se sont bien marrés en SDP.

Mes notes sont saisies et mes annotations correspondent bien au résultats scolaires des élèves. Je suis donc dans les rails: service fait.
Queuneuni.

Convocation du CDE,(chocotte des clients euh... parents) qui fait remonter à l'inspection académique.
Retour: "Vous ne pouvez pas remplir vos bulletins en latin, ce pourrait être prit comme insultant auprès des parents qui ne le parlent pas!!

Merdum.

Du coup, j'ai été obligé par mon CDE interposé d'ajouter la traduction pale je l'ai fais car après tout le message aux parents reste le même Rolling Eyes



Les moindres espaces de résistance se réduisent dans une société fliquée No
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Parler latin est "insultant"...

par Thalia de G le Mar 2 Juin 2015 - 20:09
Ton CDE n'a pas tort.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Parler latin est "insultant"...

par Jenny le Mar 2 Juin 2015 - 20:10
Sans traduction, c'est compliqué pour beaucoup de parents.
avatar
oxa
Niveau 9

Re: Parler latin est "insultant"...

par oxa le Mar 2 Juin 2015 - 20:12
@Thalia de G a écrit:Ton CDE n'a pas tort.

Dans quel sens?  Pourrais-tu préciser ta pensée?

N'importe quel traducteur en ligne donne la traduction.

On me vend bien une machine à laver avec un mode d'emploi en Néerlandais.


Dernière édition par oxa le Mar 2 Juin 2015 - 20:15, édité 1 fois
avatar
Olympias
Prophète

Re: Parler latin est "insultant"...

par Olympias le Mar 2 Juin 2015 - 20:12
L'an dernier j'ai ajouté une citation latine sur je bulletin de certains de mes secondes. Aucun parent ne fut saisi d'un vertige lexical ! Nous avons repris lesdites citations en cours pour préciser le sens. Laughing
avatar
Oxford
Habitué du forum

Re: Parler latin est "insultant"...

par Oxford le Mar 2 Juin 2015 - 20:14
Tu as laissé le latin sur les bulletins, c'est l'essentiel.

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Parler latin est "insultant"...

par Audrey le Mar 2 Juin 2015 - 20:14
Ben franchement, la réaction du chef est normale.
Je pensais, quand tu parlais de le faire, que tu mettrais la trad avec...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Parler latin est "insultant"...

par Thalia de G le Mar 2 Juin 2015 - 20:15
@oxa a écrit:
@Thalia de G a écrit:Ton CDE n'a pas tort.

Dans quel sens?  Pourrais-tu préciser ta pensée?
Pardon, j'ai été un peu rapide dans ma réponse. Si tu t'adresses aux parents dans une langue qu'ils ne comprennent pas (soit qu'ils n'aient jamais appris le latin soient qu'ils l'aient oublié), c'est méprisant.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Parler latin est "insultant"...

par doubledecker le Mar 2 Juin 2015 - 20:19
@oxa a écrit:Bonjour,

suite à une suggestion que je trouvais plaisante sur un fil, j'ai rempli ce trimestre mes bulletins de collège en latin (qui n'est pas ma matière je le précise).
Le clin d'oeil contre la réforme me semblait évident à comprendre pour les parents, et les collègues se sont bien marrés en SDP.

Mes notes sont saisies et mes annotations correspondent bien au résultats scolaires des élèves. Je suis donc dans les rails: service fait.
Queuneuni.

Convocation du CDE,(chocotte des clients euh... parents) qui fait remonter à l'inspection académique.
Retour: "Vous ne pouvez pas remplir vos bulletins en latin, ce pourrait être prit comme insultant auprès des parents qui ne le parlent pas!!

Merdum.

Du coup, j'ai été obligé par mon CDE interposé d'ajouter la traduction  pale  je l'ai fais car après tout le message aux parents reste le même  Rolling Eyes



Les moindres espaces de résistance se réduisent dans une société fliquée  No

J'ai l'impression d'un joyeux mélange des genres ici Rolling Eyes
Qu'on se marre en salle des profs au détour d'une rédaction de bulletins on l'a tous fait, on le fait tous ou on le fera tous. Que l'appréciation serve à ça, bof.
Un bulletin ce n'est pas vraiment un espace de liberté pour défendre ou combattre une réforme, faut pas déc**** quand même!
Et puis Last but not least, une appréciation qui ne sert à rien aux parents, est ce bien utile?

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Parler latin est "insultant"...

par Tamerlan le Mar 2 Juin 2015 - 20:20
Même chose. Je pense que le CDE a plutôt raison mais pas pour la raison qu'il a évoqué. Le bulletin est un document administratif important qui n'a pas vocation à abriter l'expression d'une lutte ou d'une revendication syndicale. Il y a d'autres lieux pour cela.


Dernière édition par Tamerlan le Mar 2 Juin 2015 - 20:21, édité 1 fois
avatar
lumeeka
Esprit éclairé

Re: Parler latin est "insultant"...

par lumeeka le Mar 2 Juin 2015 - 20:20
Oh la chouette idée, je suggère que tous les profs de LV s'y mettent. Rolling Eyes

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Audrey
Oracle

Re: Parler latin est "insultant"...

par Audrey le Mar 2 Juin 2015 - 20:22
Allez, petite saillie drôlatique: si déjà tous les collègues pouvaient prendre la peine d'écrire dans un français compréhensible, ce serait top.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
oxa
Niveau 9

Re: Parler latin est "insultant"...

par oxa le Mar 2 Juin 2015 - 20:23
@Audrey a écrit:Allez, petite saillie drôlatique: si déjà tous les collègues pouvaient prendre la peine d'écrire dans un français compréhensible, ce serait top.

Laughing Laughing
avatar
Seikilos
Niveau 9

Re: Parler latin est "insultant"...

par Seikilos le Mar 2 Juin 2015 - 20:32
C'est évidemment "drôle", mais n'oublions pas que "La langue de la République est le français".

Après ça, tout est dit.

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Parler latin est "insultant"...

par JPhMM le Mar 2 Juin 2015 - 20:46
Légalement, les documents officiels des institutions, dont l'éducation nationale, n'ont pas obligation à être écrits dans la langue officielle, c'est-à-dire le français ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Parler latin est "insultant"...

par Daphné le Mar 2 Juin 2015 - 20:49
C'est exactement ce que dit Seikilos dans le post juste au-dessus Wink
avatar
lumeeka
Esprit éclairé

Re: Parler latin est "insultant"...

par lumeeka le Mar 2 Juin 2015 - 20:50
Bref, ce n'est pas insultant mais débile (et je suis polie).

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Parler latin est "insultant"...

par JPhMM le Mar 2 Juin 2015 - 20:52
@Daphné a écrit:C'est exactement ce que dit Seikilos dans le post juste au-dessus Wink
Ah oui, tiens.
Pardon Seikilos, je n'avais pas lu Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Seikilos
Niveau 9

Re: Parler latin est "insultant"...

par Seikilos le Mar 2 Juin 2015 - 20:57
@JPhMM a écrit:
@Daphné a écrit:C'est exactement ce que dit Seikilos dans le post juste au-dessus Wink
Ah oui, tiens.
Pardon Seikilos, je n'avais pas lu Embarassed

Never mind. Pas de problème

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Parler latin est "insultant"...

par Gryphe le Mar 2 Juin 2015 - 21:39
@Seikilos a écrit:"La langue de la République est le français".
C'est ce que j'avais en tête comme réponse.
(Constitution de la Ve République, article 2.)
avatar
florestan
Grand sage

Re: Parler latin est "insultant"...

par florestan le Mar 2 Juin 2015 - 22:13
Mais c'est quoi l'intérêt (à part la ramener genre je défends la civilisation en péril et j'emm.... les parents d'élèves)?
avatar
Clodoald
Érudit

Re: Parler latin est "insultant"...

par Clodoald le Mar 2 Juin 2015 - 22:37
Pourtant, dans le sud j'ai déjà vu des appréciations en occitan sur certains bulletins dans des classes bilangues ou pour l'option.
Des élèves bien choisis par les collègues. Hors contexte de la réforme.

Donner une appréciation qui n'est pas en français pour toute une classe ou un groupe, c'est autre chose quand même.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Parler latin est "insultant"...

par User5899 le Mar 2 Juin 2015 - 22:40
@Audrey a écrit:Allez, petite saillie drôlatique: si déjà tous les collègues pouvaient prendre la peine d'écrire dans un français compréhensible, ce serait top.
Vana fides Razz
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Parler latin est "insultant"...

par JPhMM le Mar 2 Juin 2015 - 22:44
Cripure a écrit:
@Audrey a écrit:Allez, petite saillie drôlatique: si déjà tous les collègues pouvaient prendre la peine d'écrire dans un français compréhensible, ce serait top.
Vana fides Razz
= « La vanne est faite » ?

Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
AsarteLilith
Guide spirituel

Re: Parler latin est "insultant"...

par AsarteLilith le Mar 2 Juin 2015 - 22:45
Vae victis ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Contenu sponsorisé

Re: Parler latin est "insultant"...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum