Parler latin est "insultant"...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Jenny le Mer 3 Juin 2015 - 9:53

Rendash et Cripure : lol!

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Aemilia le Mer 3 Juin 2015 - 12:18

@Écusette de Noireuil a écrit:Et comme disait je crois Desproges:
Alea jacta est: ils parlent tous à la gare de l'est
Alea jacta ouest: à Montparnasse aussi.

Ou encore :

Testis unus, testis nullus = On ne va pas bien loin avec une seule couille. professeur

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Zazk le Mer 3 Juin 2015 - 12:24

Pour sourire :
Fausses traductions de citations latines par Desproges

Acta est fabula              / Cet acteur est fabuleux
Alea jacta est               / Ah, Léa ! Qu'elle est bavarde !
Alma mater                  / Ta mère sur le pont de l'Alma
Aperto libro                  / Pastis gratuit
Dominus vobiscum         / Le maître va vomir
Dura lex sed lex            / Le préservatif, c’est légal
Errare humanum est     / C'est rare d'être humain à l'Est
Fama volat                  / La femelle est voleuse
Jure et facto               / Je te jure que je suis facteur
Quousque tandem         / Il est où, mon vélo ?
Servum pecus              / Ici, on sert du papier toilette
Sit tibi, terra levis         / Assis, Tibi. Tu l'auras, ton pantalon
Si vis pacem, para bellum   / Si tu me passes les vis, je te donne mon revolver
Suave mari magno           / Mon mari suave se dépêche
Thalassa ! thalassa !     / Chouette, on est vendredi !
Tu quoque, fili               / T'es enceinte, ma fille !
Uti, non abuti               / Je suis outillé, mais pas idiot
Veni, vidi, vici               / Venez,  j’ai vu les toilettes.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Fesseur Pro le Mer 3 Juin 2015 - 12:56

@Kilmeny a écrit:Mon professeur de latin le faisait habituellement. On ne lui a jamais rien dit.
Mais c'était sa matière.
Ce n'est pas le cas pour oxa.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Daphné le Mer 3 Juin 2015 - 13:24

@roxanne a écrit:Notre GO, professeur d'EPS remplit ses bulletins en novlangue pedadagogo, avec au moins trois fois les mots compétences, projet, et bien-sûr réussite par bulletin. Je doute que les parents ou les élèves comprennent quoi que ce soit. Moi, c'est mon petit plaisir et moment de rigolade quand je les lis.

Il se fait plaisir professeur

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Rendash le Mer 3 Juin 2015 - 13:29

@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Notre GO, professeur d'EPS remplit ses bulletins en novlangue pedadagogo, avec au moins trois fois les mots compétences, projet, et bien-sûr réussite par bulletin. Je doute que les parents ou les élèves comprennent quoi que ce soit. Moi, c'est mon petit plaisir et moment de rigolade quand je les lis.

Il se fait plaisir professeur

Bah, généralement on fait ça dans un Kleenex, pas dans un bulletin Shocked

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Thalia de G le Mer 3 Juin 2015 - 13:43

@Rendash a écrit:
@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Notre GO, professeur d'EPS remplit ses bulletins en novlangue pedadagogo, avec au moins trois fois les mots compétences, projet, et bien-sûr réussite par bulletin. Je doute que les parents ou les élèves comprennent quoi que ce soit. Moi, c'est mon petit plaisir et moment de rigolade quand je les lis.

Il se fait plaisir professeur

Bah, généralement on fait ça dans un Kleenex, pas dans un bulletin Shocked
Un peu de tenue, Ren' et de respect pour les Kleenex. Razz Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Daphné le Mer 3 Juin 2015 - 13:43

@Rendash a écrit:
@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Notre GO, professeur d'EPS remplit ses bulletins en novlangue pedadagogo, avec au moins trois fois les mots compétences, projet, et bien-sûr réussite par bulletin. Je doute que les parents ou les élèves comprennent quoi que ce soit. Moi, c'est mon petit plaisir et moment de rigolade quand je les lis.

Il se fait plaisir professeur

Bah, généralement on fait ça dans un Kleenex, pas dans un bulletin Shocked

Rhôôô quel esprit mal tourné.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Fesseur Pro le Mer 3 Juin 2015 - 13:50

@Zazk a écrit:Pour sourire :
Fausses traductions de citations latines par Desproges

Acta est fabula              / Cet acteur est fabuleux
Alea jacta est               / Ah, Léa ! Qu'elle est bavarde !
Alma mater                  / Ta mère sur le pont de l'Alma
Aperto libro                  / Pastis gratuit
Dominus vobiscum         / Le maître va vomir
Dura lex sed lex            / Le préservatif, c’est légal
Errare humanum est     / C'est rare d'être humain à l'Est
Fama volat                  / La femelle est voleuse
Jure et facto               / Je te jure que je suis facteur
Quousque tandem         / Il est où, mon vélo ?
Servum pecus              / Ici, on sert du papier toilette
Sit tibi, terra levis         / Assis, Tibi. Tu l'auras, ton pantalon
Si vis pacem, para bellum   / Si tu me passes les vis, je te donne mon revolver
Suave mari magno           / Mon mari suave se dépêche
Thalassa ! thalassa !     / Chouette, on est vendredi !
Tu quoque, fili               / T'es enceinte, ma fille !
Uti, non abuti               / Je suis outillé, mais pas idiot
Veni, vidi, vici               / Venez,  j’ai vu les toilettes.
Laughing
Merci.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Sphinx le Mer 3 Juin 2015 - 18:33

@Fesseur Pro a écrit:
@Kilmeny a écrit:Mon professeur de latin le faisait habituellement. On ne lui a jamais rien dit.
Mais c'était sa matière.
Ce n'est pas le cas pour oxa.

Ah, c'est ça le critère ? Parce que je l'aurais volontiers fait si je n'avais pas dû remplir mes bulletins à l'arrache (conseils avancés d'une semaine au dernier moment) et je trouve la volée de bois vert que se prend Oxa un peu injuste. Alors, bon, je comptais le faire uniquement pour mes latinistes, pensant à ceux des parents le plus dans la misère sociale qui n'y auraient absolument rien compris : je n'ai pas de ces élèves-là en latin. Mais je ne vois pas où est l'insulte ou le mépris Rolling Eyes  Bon, l'argument de la légalité, je le retiens, soit... Mais il me semble quand même que c'eût été un moyen bien innocent d'exprimer son désaccord, une fois dans sa carrière, sans que personne soit lésé pour une fois (ni les parents, ni l'élève, puisque les notes et l'appréciation y sont et le gugusse n'avait qu'à suivre pendant l'année pour être en mesure de traduire à ses parents) C'est du même niveau que d'accrocher une banderole devant le collège... Mais si même ça on n'a pas le droit... surtout ne pas faire de vagues, ne pas se faire remarquer, continuons à tout bien faire comme il faut. M'enfin bon, si les parents tiennent à avoir l'appréciation en français de la bouche du professeur après ça, ils peuvent toujours téléphoner, envoyer un message sur Pronotes... C'est vrai que c'est un effort insurmontable et qu'il ne faudrait pas les déranger...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Fesseur Pro le Mer 3 Juin 2015 - 18:45

@Sphinx a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@Kilmeny a écrit:Mon professeur de latin le faisait habituellement. On ne lui a jamais rien dit.
Mais c'était sa matière.
Ce n'est pas le cas pour oxa.

Ah, c'est ça le critère ? Parce que je l'aurais volontiers fait si je n'avais pas dû remplir mes bulletins à l'arrache (conseils avancés d'une semaine au dernier moment) et je trouve la volée de bois vert que se prend Oxa un peu injuste. Alors, bon, je comptais le faire uniquement pour mes latinistes, pensant à ceux des parents le plus dans la misère sociale qui n'y auraient absolument rien compris : je n'ai pas de ces élèves-là en latin. Mais je ne vois pas où est l'insulte ou le mépris Rolling Eyes  Bon, l'argument de la légalité, je le retiens, soit... Mais il me semble quand même que c'eût été un moyen bien innocent d'exprimer son désaccord, une fois dans sa carrière, sans que personne soit lésé pour une fois (ni les parents, ni l'élève, puisque les notes et l'appréciation y sont et le gugusse n'avait qu'à suivre pendant l'année pour être en mesure de traduire à ses parents) C'est du même niveau que d'accrocher une banderole devant le collège... Mais si même ça on n'a pas le droit... surtout ne pas faire de vagues, ne pas se faire remarquer, continuons à tout bien faire comme il faut. M'enfin bon, si les parents tiennent à avoir l'appréciation en français de la bouche du professeur après ça, ils peuvent toujours téléphoner, envoyer un message sur Pronotes... C'est vrai que c'est un effort insurmontable et qu'il ne faudrait pas les déranger...
Moi non plus.
Ne me fais pas dire ce que je ne dis pas.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Sphinx le Mer 3 Juin 2015 - 18:48

Ah non, cela ne t'était pas adressé. J'ai rebondi sur ton message mais c'était pour répondre aux précédents, désolée.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Fesseur Pro le Mer 3 Juin 2015 - 18:50

No soucy.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par oxa le Jeu 4 Juin 2015 - 11:56

@Sphinx a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@Kilmeny a écrit:Mon professeur de latin le faisait habituellement. On ne lui a jamais rien dit.
Mais c'était sa matière.
Ce n'est pas le cas pour oxa.

Ah, c'est ça le critère ? Parce que je l'aurais volontiers fait si je n'avais pas dû remplir mes bulletins à l'arrache (conseils avancés d'une semaine au dernier moment) et je trouve la volée de bois vert que se prend Oxa un peu injuste. Alors, bon, je comptais le faire uniquement pour mes latinistes, pensant à ceux des parents le plus dans la misère sociale qui n'y auraient absolument rien compris : je n'ai pas de ces élèves-là en latin. Mais je ne vois pas où est l'insulte ou le mépris Rolling Eyes  Bon, l'argument de la légalité, je le retiens, soit... Mais il me semble quand même que c'eût été un moyen bien innocent d'exprimer son désaccord, une fois dans sa carrière, sans que personne soit lésé pour une fois (ni les parents, ni l'élève, puisque les notes et l'appréciation y sont et le gugusse n'avait qu'à suivre pendant l'année pour être en mesure de traduire à ses parents) C'est du même niveau que d'accrocher une banderole devant le collège... Mais si même ça on n'a pas le droit... surtout ne pas faire de vagues, ne pas se faire remarquer, continuons à tout bien faire comme il faut. M'enfin bon, si les parents tiennent à avoir l'appréciation en français de la bouche du professeur après ça, ils peuvent toujours téléphoner, envoyer un message sur Pronotes... C'est vrai que c'est un effort insurmontable et qu'il ne faudrait pas les déranger...

Merci pour ce parapluie dans la lapidation collective. topela

Je comprends et retiens l'argument légalitaire, mais certaines réactions me laissent pantois heu

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Osmie le Jeu 4 Juin 2015 - 12:28

La démarche d'Oxa me fait bien rigoler et un peu de rigolade dans cette époque ternichonne, cela ne se refuse pas. Je mettrais cependant aussi la traduction en français pour que les parents comprennent l'appréciation.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Seikilos le Jeu 4 Juin 2015 - 13:32

Parler français, c'est parler latin. C'est parler roumain et provençal, c'est donc insulter tout le monde et personne à la fois.

Tout est pardonné

succes


_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.

Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par JPhMM le Jeu 4 Juin 2015 - 13:41

@Seikilos a écrit:Parler français, c'est parler latin.
Supposons que cela soit vrai.
Si parler français, c'est parler latin, pourquoi apprendre le latin quand on sait parler français ? puisque qui sait parler français, saurait donc parler latin.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Iphigénie le Jeu 4 Juin 2015 - 13:54

Je pense, en ce qui me concerne, que le bulletin de l'élève n'est pas un lieu de manifestation, et, si je n'y vois pas d'insulte à proprement parler, je ne vois pas trop l'intérêt d'une telle démarche. A la limite, je la trouve contre-productive. Mais bon, ce n'est pas une affaire d'état.
Et je suis d'accord avec JphMM. Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Thalia de G le Jeu 4 Juin 2015 - 14:01

@JPhMM a écrit:
@Seikilos a écrit:Parler français, c'est parler latin.
Supposons que cela soit vrai.
Si parler français, c'est parler latin, pourquoi apprendre le latin quand on sait parler français ? puisque qui sait parler français, saurait donc parler latin.
topela
Il n'en reste pas moins que oui, même si la démarche alerte sur la disparition programmée des LA, elle me paraît mal venue.
Je me flatte d'avoir toujours adapté mes appréciations aux destinataires, par respect pour eux. Tu en es loin et cela me met en colère.

PS : quelle matière enseignes-tu ?

Posté après Iphigénie, pb de piles sur la souris sans fil. La technologie nous rattrape toujours. D'accord avec la fille de Clytemnestre, petite-fille de Léda et du porte-foudre, c'est contre-productif.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Seikilos le Jeu 4 Juin 2015 - 14:15

@JPhMM a écrit:
@Seikilos a écrit:Parler français, c'est parler latin.
Supposons que cela soit vrai.
Si parler français, c'est parler latin, pourquoi apprendre le latin quand on sait parler français ? puisque qui sait parler français, saurait donc parler latin.

Ce n'est pas "vrai", c'était une boutade. D'ailleurs, la suite de mon message le montre bien car si on suit la logique, on finit par l'équation français=latin=roumain=provençal, ce qui est bien entendu erroné. Pardon si quelqu'un m'a pris au mot No .

Le français n'est pas juste le latin moderne ; affirmer ceci c'est nier le rôle du substrat celtique et du superstrat germanique. Mais j'aime tout de même à rappeler ces mots de Mrouzeau indiquant que le latin n'est pas "mort" mais a "évolué".



_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.

Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par PauvreYorick le Jeu 4 Juin 2015 - 14:22

Cela dit, le fait de parler français ne dispense pas de l'apprendre: il y a plus de vérité qu'il n'y paraît dans la boutade, même en acceptant ce que je propose de baptiser le Corollaire de JPhMM. Je suis sûr que si l'on appelle en renfort le grec et la polysémie de manthanô qui signifie à la fois « apprendre » et « comprendre », on voit ça encore mieux.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par JPhMM le Jeu 4 Juin 2015 - 14:24

Je sais bien que ce n'est qu'une boutade. Wink

Cependant : un colibri est-il un dinosaure qui a évolué ? ou est-ce simplement un colibri ? (vraie question).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par JPhMM le Jeu 4 Juin 2015 - 14:24

@PauvreYorick a écrit:Cela dit, le fait de parler français ne dispense pas de l'apprendre: il y a plus de vérité qu'il n'y paraît dans la boutade, même en acceptant ce que je propose de baptiser le Corollaire de JPhMM. Je suis sûr que si l'on appelle en renfort le grec et la polysémie de manthanô qui signifie à la fois « apprendre » et « comprendre », on voit ça encore mieux.
A l'évidence.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler latin est "insultant"...

Message par Seikilos le Jeu 4 Juin 2015 - 14:32

@PauvreYorick a écrit:Cela dit, le fait de parler français ne dispense pas de l'apprendre: il y a plus de vérité qu'il n'y paraît dans la boutade, même en acceptant ce que je propose de baptiser le Corollaire de JPhMM. Je suis sûr que si l'on appelle en renfort le grec et la polysémie de manthanô qui signifie à la fois « apprendre » et « comprendre », on voit ça encore mieux.

Je jette un pavé dans la marre, mais la perche est trop belle : l'apprendre ou l'acquérir ? (Fausse question  Smile )

@JPhMM a écrit:Je sais bien que ce n'est qu'une boutade. Wink

Cependant : un colibri est-il un dinosaure qui a évolué ? ou est-ce simplement un colibri ? (vraie question).

Pourquoi ne pourrait-il pas être les deux ? La poule n'est-elle simplement qu'un œuf arrivé à maturité ? Non, cet œuf est devenu une poule, il n'empêche qu'il était et reste, en substance, un œuf.
Il en est de même pour le français, qui n'est, je le rappelle, qu'un dialecte gallo-roman ayant "réussi" politiquement.

À force de temps et de contact, le latin parlé dans le bassin parisien, comme notre œuf ou notre dinosaure, est devenu le français (je saute autant d'étapes que ton papillon  Razz )

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.

Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum