EPI LCA et enseignement complémentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par cid le Ven Juin 05 2015, 14:43

J'aurais besoin de faire le point sur ce que vous avez compris.
Pour ma part, j'ai compris que :
- l'EPI LCA pouvait être suivi pendant 3 ans par les mêmes élèves
- l'enseignement complémentaire s'élève à une heure par semaine

Ce qui m'interroge :
- le programme
- l'inscription : pour 3 ans ? une session (il me semble que c'est possible. Cela veut-il dire qu'on peut proposer deux EPI ? Un pour ceux qui le gardent 3ans et un pour ceux qui s'inscrivent à la session?)
- l'EPI LCA est-il lui aussi interdisciplinaire ? Dans ce cas avec qui ? Les collègues d'histoire nous ont déjà qu'il n'y avait pas de lien avec leurs programmes.

Merci d'avance.

cid
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Nomera le Ven Juin 05 2015, 19:38

L'EPI LCA pouvant être suivi sur trois ans n'est qu'un effet d'annonce : cela a été dit oralement et n'a été précisé nulle part, ni dans le décret, ni dans l'arrêté. D'ailleurs, la direction nationale du SNES-FSU appelle tous les jours les services ministériels pour savoir comment cette dérogation est compatible avec le fait que les élèves doivent suivre au moins deux EPI par an, donc six différents à la fin de leurs scolarité au collège. Cela fait bientôt un mois et le Ministère est toujours incapable de répondre à cette incohérence qu'il a créée sans le vouloir.

Pas de programme pour le moment. NVB dit qu'elle a créé une commission pour cela et que celle-ci rendra ses avis mi-octobre. Encore une fois, effet d'annonce. Il faudra voir ce qu'il en est vraiment dans 4 mois car ni le latin, ni le grec n'apparaissent à ce jour dans les nouveaux programmes du CSP. D'autre part, dans la mesure où il s'agirait d'un EPI, aucune raison (dans l'esprit du Ministère) d'écrire des programmes.

Tous les EPI sont interdisciplinaires : j'ai hâte de voir quel collègue, autre que ceux d'HG qui ne peuvent pas y participer, accepterait de rendre des heures disciplinaires pour faire de la civilisation gréco-latine...

Pour l'enseignement complémentaire, il sera d'une heure en 5e et deux en 4e/3e, ne peut être mis en place que si l'EPI LCA existe et est à prendre sur la marge professeur qui sera déjà bien amputée par les groupes en AP, en sciences, la co-intervention en EPI, ...

Bref, autant dire qu'il sera quasiment impossible d'enseigner les LCA.

_________________
2010-2011 : stagiaire en collège ; deux 5e en Français, une 4e en Français, 4e Latin, 3e Grec
2011-2012 : T1 en lycée ; 2nde en Français, 2nde, 1ère et Tle en Latin, 2nde et Tle en Grec
2012-2013 : T2 en lycée ; 1e STMG en Français, 2nde, 1ère et Tle en Latin, 2nde et 1ère en Grec
2013-2014 : collège ; 5e en Français, 5e, 4e, 3e Latin et 3e Grec
2014-2015 : collège ; 5e en Français et 5e, 4e, 3e Latin (+1h AP 6e : initiation aux langues anciennes)
2015-2016 : collège ; 6e en Français et 5e, 4e, 3e Latin-Grec (+1h AP 6e : initiation aux langues anciennes)
2016-2017 : collège ; deux 5e en Français et 5e, 4e, 3e en Latin (deux groupes en 5e)

Nomera
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par cid le Ven Juin 05 2015, 20:13

Merci pour les éclaircissements. Rien de réjouissant en perspective.

cid
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Lora le Ven Juin 05 2015, 22:03

Et pour l'horaire de l'enseignement complémentaire, c'est un plafond, donc l'horaire peut être plus bas.

Pour l'EPI, mon inspectrice a dit qu'il ne fallait pas penser en semestre (elle ne parle même pas d'année Rolling Eyes ) mais envisager n'importe quelle durée, y compris, pourquoi pas, une semaine, puisque certains collègues organisent déjà une " semaine de l'antiquité ". affraid

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par gluche le Ven Juin 05 2015, 22:41

@cid a écrit:
- l'EPI LCA est-il lui aussi interdisciplinaire ? Dans ce cas avec qui ? Les collègues d'histoire nous ont déjà qu'il n'y avait pas de lien avec leurs programmes.
Question naïve, ne serait-ce pas possible d'envisager un EPI LCA avec le professeur-documentaliste?

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par nlm76 le Ven Juin 05 2015, 23:22

@gluche a écrit:
@cid a écrit:
- l'EPI LCA est-il lui aussi interdisciplinaire ? Dans ce cas avec qui ? Les collègues d'histoire nous ont déjà qu'il n'y avait pas de lien avec leurs programmes.
Question naïve, ne serait-ce pas possible d'envisager un EPI LCA avec le professeur-documentaliste?
Non. Ce n'est pas possible. On n'envisage pas. On fait grève. On fait sauter tous ces délires. On fait des cours de latin. Point barre. Non mais eh ho ! Déjà en train de vous précipiter, de devancer l'appel ?

L' EPI, c'est non. Epicétou.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Oudemia le Ven Juin 05 2015, 23:34

@Nomera a écrit:Tous les EPI sont interdisciplinaires : j'ai hâte de voir quel collègue, autre que ceux d'HG qui ne peuvent pas y participer, accepterait de rendre des heures disciplinaires pour faire de la civilisation gréco-latine...
Tu peux m'expliquer ça ?

@Lora a écrit:Et pour l'horaire de l'enseignement complémentaire, c'est un plafond, donc l'horaire peut être plus bas.

Pour l'EPI, mon inspectrice a dit qu'il ne fallait pas penser en semestre (elle ne parle même pas d'année Rolling Eyes ) mais envisager n'importe quelle durée, y compris, pourquoi pas, une semaine, puisque certains collègues organisent déjà une " semaine de l'antiquité ". affraid
Une semaine à plein temps Shocked ? ou à 2h Shocked ?

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par hypermnestre le Sam Juin 06 2015, 07:52

Oudemia : les EPI permettent de traiter le programme autrement. L'Antiquité est au programme d'histoire en 6e, seul niveau où il n'y a pas d'EPI.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Oudemia le Sam Juin 06 2015, 07:57

@hypermnestre a écrit:Oudemia : les EPI permettent de traiter le programme autrement. L'Antiquité est au programme d'histoire en 6e, seul niveau où il n'y a pas d'EPI.
Oui, je sais Embarassed , mais dit comme ça Shocked :preuve de l'enfumage ministériel

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Nomera le Sam Juin 06 2015, 08:21

@nlm76 a écrit:
@gluche a écrit:
@cid a écrit:
- l'EPI LCA est-il lui aussi interdisciplinaire ? Dans ce cas avec qui ? Les collègues d'histoire nous ont déjà qu'il n'y avait pas de lien avec leurs programmes.
Question naïve, ne serait-ce pas possible d'envisager un EPI LCA avec le professeur-documentaliste?
Non. Ce n'est pas possible. On n'envisage pas. On fait grève. On fait sauter tous ces délires. On fait des cours de latin. Point barre. Non mais eh ho ! Déjà en train de vous précipiter, de devancer l'appel ?

L' EPI, c'est non. Epicétou.

Bien d'accord avec toi nlm.

Mais je constate que les enseignants de Lettres Classiques sont assez difficiles à mobiliser et se résignent facilement.
Nous sommes de la même académie mais tu es en lycée je crois.

Il y avait mardi une réunion de tous les professeurs de Lettres Classiques en collège, organisée par l'IPR. Il y a eu un long débat sur la réforme dans lequel je suis intervenue deux fois dont une pour inviter à un rassemblement symbolique devant le panorama XXL jeudi en fin d'après-midi : une collègue (du même syndicat que moi qui plus est) est venue, c'est tout (il y avait quand même 200 personnes présentes !).

D'autre part, la plupart des collègues présents à cette réunion ne s'était pas vraiment renseigné sur la réforme et n'en comprenait pas les enjeux, notamment pour leur discipline.

Je suis très inquiète de la mobilisation de mes collègues jeudi prochain...

_________________
2010-2011 : stagiaire en collège ; deux 5e en Français, une 4e en Français, 4e Latin, 3e Grec
2011-2012 : T1 en lycée ; 2nde en Français, 2nde, 1ère et Tle en Latin, 2nde et Tle en Grec
2012-2013 : T2 en lycée ; 1e STMG en Français, 2nde, 1ère et Tle en Latin, 2nde et 1ère en Grec
2013-2014 : collège ; 5e en Français, 5e, 4e, 3e Latin et 3e Grec
2014-2015 : collège ; 5e en Français et 5e, 4e, 3e Latin (+1h AP 6e : initiation aux langues anciennes)
2015-2016 : collège ; 6e en Français et 5e, 4e, 3e Latin-Grec (+1h AP 6e : initiation aux langues anciennes)
2016-2017 : collège ; deux 5e en Français et 5e, 4e, 3e en Latin (deux groupes en 5e)

Nomera
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par cid le Sam Juin 06 2015, 09:11

Oh non, je ne capitule pas ! Loin de là. Nous sommes deux collègues dans mon établissement. Le CDE ne m'a pas approchée mais mon collègue si. Il lui a mis l'air de rien la pression en nous menaçant de ne pas proposer l'EPI LCA si nous ne proposions des projets solides. Mon collègue était dans tous ses états. De plus, cette semaine nous avons un conseil pédagogique pour dégrossir le terrain. Notre CDE nous également prévenu qu'une réunion de travail en fin d'année serait consacrée à ce sujet. Bref, nous sommes acculés même si nous nous battrons jusqu'au bout pour ne pas être complices de cette vaste mascarade. Quant à la mobilisation de jeudi, chez nous, 30% de grévistes la dernière fois. Du jamais vu. Les collègues sont écoeurés : il n'y avant personne à la manif et notre ministre s'est bien moquée de nous. Il n'y aura quasiment aucun gréviste.

cid
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par nlm76 le Sam Juin 06 2015, 09:29

Mais, même s'ils gagnaient, ce serait pour 2016 ! Pour l'instant, on ne s'en occupe pas !

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Presse-purée le Sam Juin 06 2015, 10:39

@Nomera a écrit:L'EPI LCA pouvant être suivi sur trois ans n'est qu'un effet d'annonce : cela a été dit oralement et n'a été précisé nulle part, ni dans le décret, ni dans l'arrêté. D'ailleurs, la direction nationale du SNES-FSU appelle tous les jours les services ministériels pour savoir comment cette dérogation est compatible avec le fait que les élèves doivent suivre au moins deux EPI par an, donc six différents à la fin de leurs scolarité au collège. Cela fait bientôt un mois et le Ministère est toujours incapable de répondre à cette incohérence qu'il a créée sans le vouloir.

Pas de programme pour le moment. NVB dit qu'elle a créé une commission pour cela et que celle-ci rendra ses avis mi-octobre. Encore une fois, effet d'annonce. Il faudra voir ce qu'il en est vraiment dans 4 mois car ni le latin, ni le grec n'apparaissent à ce jour dans les nouveaux programmes du CSP. D'autre part, dans la mesure où il s'agirait d'un EPI, aucune raison (dans l'esprit du Ministère) d'écrire des programmes.

Tous les EPI sont interdisciplinaires : j'ai hâte de voir quel collègue, autre que ceux d'HG qui ne peuvent pas y participer, accepterait de rendre des heures disciplinaires pour faire de la civilisation gréco-latine...

Pour l'enseignement complémentaire, il sera d'une heure en 5e et deux en 4e/3e, ne peut être mis en place que si l'EPI LCA existe et est à prendre sur la marge professeur qui sera déjà bien amputée par les groupes en AP, en sciences, la co-intervention en EPI, ...

Bref, autant dire qu'il sera quasiment impossible d'enseigner les LCA.

Voilà. Tout est dit. Il faut lire les décrets et arrêtés. Rappelons aussi que toute mention des langues anciennes en tant que disciplines autonomes a été méticuleusement retirée. Plus de mention dans le nouveau socle, code de l'éducation modifié pour ne faire que le socle et surtout pas plus.

On s'est fait ratiboisés par les tenants de l'école fondamentale, qui doit être sans latin.


Dernière édition par Presse-purée le Sam Juin 06 2015, 17:05, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par marjolie.june le Sam Juin 06 2015, 14:02

@cid a écrit:Oh non, je ne capitule pas ! Loin de là. Nous sommes deux collègues dans mon établissement. Le CDE ne m'a pas approchée mais mon collègue si. Il lui a mis l'air de rien la pression en nous menaçant de ne pas proposer l'EPI LCA si nous ne proposions des projets solides. Mon collègue était dans tous ses états. De plus, cette semaine nous avons un conseil pédagogique pour dégrossir le terrain. Notre CDE nous également prévenu qu'une réunion de travail en fin d'année serait consacrée à ce sujet. Bref, nous sommes acculés même si nous nous battrons jusqu'au bout pour ne pas être complices de cette vaste mascarade. Quant à la mobilisation de jeudi, chez nous, 30% de grévistes la dernière fois. Du jamais vu. Les collègues sont écoeurés : il n'y avant personne à la manif et notre ministre s'est bien moquée de nous. Il n'y aura quasiment aucun gréviste.

Quand j'ai dit à mes collègues, en heure d'info syndicale jeudi, que je ne comptais pas proposer d'EPI LCA, ils m'ont regardée avec de grands yeux étonnés. Mon argument : hors de question de faire des langues anciennes si la condition c'est de rogner sur les horaires de français.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par henriette le Sam Juin 06 2015, 14:21

Pour le statut dérogatoire, elle en a parlé à nouveau au Sénat. Sinon, c'est mentionné dans la FAQ du ministère, et avait été aussi annoncé à la presse par F. Robine.
(les liens sont là : http://www.reformeducollege.fr/latin-et-grec#TOC-3.-Un-EPI-d-rogatoire-)

Mais n'oublions pas que NVB elle-même a reconnu lors de son audition au Sénat que le latin et le grec au collège, ce ne serait plus que du saupoudrage :
NVB au Sénat a écrit:C'est à nous de donner aux enfants le goût du travail et celui du mérite, en les initiant par exemple au latin et au grec. Et quand bien même ce ne serait que saupoudrage, il sera toujours temps d'approfondir et d'aller plus loin au lycée ou à l'université.
Ite, missa est.


_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Presse-purée le Sam Juin 06 2015, 15:26

@henriette a écrit:Pour le statut dérogatoire, elle en a parlé à nouveau au Sénat. Sinon, c'est mentionné dans la FAQ du ministère, et avait été aussi annoncé à la presse par F. Robine.
(les liens sont là : http://www.reformeducollege.fr/latin-et-grec#TOC-3.-Un-EPI-d-rogatoire-)

Mais n'oublions pas que NVB elle-même a reconnu lors de son audition au Sénat que le latin et le grec au collège, ce ne serait plus que du saupoudrage :
NVB au Sénat a écrit:C'est à nous de donner aux enfants le goût du travail et celui du mérite, en les initiant par exemple au latin et au grec. Et quand bien même ce ne serait que saupoudrage, il sera toujours temps d'approfondir et d'aller plus loin au lycée ou à l'université.
Ite, missa est.


Osef de ce que disent ministre et DGESCO, l'important ce sont les textes. Or le statut dérogatoire, si je ne me trompe pas, n'est pas dans le décret ni dans l'arrêté. Point.

Edit: j'ai relu. Pas de mention d'un quelconque statut dérogatoire de l'EPI LCA. En revanche, les textes de 1996 sont bien abrogés. Voilà voilà...


Dernière édition par Presse-purée le Sam Juin 06 2015, 16:59, édité 2 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par Presse-purée le Sam Juin 06 2015, 15:38

Et bon, la fin de sa phrase, vu la situation au lycée et à la fac, c'est juste à mourir de rire. Quel talent comique, quel aplomb dans le mensonge.
J'espère que son cabinet ne lui avait pas fait de topo avant...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPI LCA et enseignement complémentaire

Message par AsarteLilith le Sam Juin 06 2015, 16:52

J'ai hurlé intérieurement quand j'ai vu cette phrase. Au moins, son lapsus linguae aura été révélateur : tarte au sucre.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum