«En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par The Goon le Sam 6 Juin 2015 - 20:37

Des mamans qui mettent les pieds dans le plat :

C’est un simple courrier qui a fait flamber leur colère. Reçu fin 2014, il les informe que tous les élèves de CM2 du Petit Bard doivent s’inscrire à la prochaine rentrée au collège Las Cazes, un établissement souffrant d’une image peu flatteuse. «Auparavant, une partie des enfants du quartier pouvait rejoindre le collège Rabelais, où la mixité est plus importante. Mais à Las Cazes, il n’y a aucune mixité, dénonce Fatima. Du coup, nous avons réalisé que les enfants du Petit Bard allaient tous se suivre de la maternelle à la fin du collège, sans découvrir la culture de l’autre et le vivre ensemble, sans mélange, sans ouverture…»
http://www.liberation.fr/societe/2015/06/03/en-classe-on-voudrait-des-petits-blonds-avec-nos-enfants_1322454

L'administration va-t-elle essayer de noyer le poisson en permettant à ces mamans d'obtenir les dérogations leur permettant d'obtenir le collège souhaité ? Rolling Eyes

The Goon
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Rendash le Sam 6 Juin 2015 - 23:37

Hihi, quand j'ai entendu parler de ça, j'ai tout de suite eu une pensée pour une formatrice ESPE spécialiste du coin et de ce genre de cas Razz (veneration)

Cela dit, l'affaire ne date pas d'aujourd'hui, il serait temps que Libé se réveille.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par kero le Sam 6 Juin 2015 - 23:45

Toujours le même problème. Derrière cette histoire de mixité sociale des établissements, le fond de l'affaire est celui de la mixité sociale (enfin, ethnique, en réalité, si on veut dire les choses clairement) du tissu urbain...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par A Tuin le Dim 7 Juin 2015 - 1:27

J'aime bien leur notion du "vivre-ensemble".
Pour un nombre substantiel de ces élèves concernés ce serait surtout le "partout chez eux, tant pis pour les autres" ....

Quand ils sont mélangés ça ne va pas non plus et parfois certains ne se dérangent pas pour parler leur langue entre eux bien qu'ils soient sensés s'exprimer en français. Ce n'est pas le fait d'être mélangés avec les autres qui va améliorer ceux-là, à la base il y a le fait qu'ils n'ont jamais appris à se comporter en société car le message n'est jamais passé comme il faut par leur famille.
Peut-être que ce n'est pas si mal qu'ils se retrouvent entre eux : s'ils ont besoin d'une aide plus importante pour apprendre bien à l'école des moyens humains, matériels et financier peuvent peut-être être apportés pour pallier l'éventuelle difficulté évoquée. De toute façon quand ils sont avec autrui constat est qu'ils ne cherchent pas à se mélanger, c'est donc un faux problème...

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par zouz le Dim 7 Juin 2015 - 2:07

Shocked Que de généralisations A.Tuin...le message des familles est pourtant clair en l'espèce, c'est auprès de vous qu'il passe mal...apparemment.

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par nigousse le Dim 7 Juin 2015 - 7:48

Je suis assez d'accord avec Tuin ayant constaté ce qu'il décrit à de multiples reprises. J'ai vu les reportages passées aux infos et les images dans la presse et j'ai pu constater que toutes les mamans s'exprimant ou filmées étaient voilées, elles devraient aussi se dire que les gens n'ont pas forcément envie de mettre leurs enfants dans des écoles où la majorité des mères sont voilées et imposent de facto ainsi leur religion et conception de la femme aux autres. il suffirait qu'elles enlèvent leur foulard et je pense que les choses iraient mieux. Ont-elles pensé une minute que ce n'est pas toujours aux autres d'être tolérant, de s'adapter à la culture de l'autre mais que chacun doit faire des efforts de son côté?

nigousse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Thierry30 le Dim 7 Juin 2015 - 7:49

Je trouve cette info rafraîchissante dans une période où ça pue de plus en plus:

Des familles marocaines qui demandent la mixité scolaire pour que leurs enfants sortent un peu de leur ghetto, cela tord le cou à beaucoup d'idées préconçues sur la soi-disant envie des populations immigrées de ne plus se mélanger.

En même temps, c'est un beau coup de pied de l'âne envers les ronds de cuir de l'administration de l'EN! Twisted Evil

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Lefteris le Dim 7 Juin 2015 - 8:36

@A Tuin a écrit:J'aime bien leur notion du "vivre-ensemble".
Pour un nombre substantiel de ces élèves concernés ce serait surtout le "partout chez eux, tant pis pour les autres" ....

Quand ils sont mélangés ça ne va pas non plus et parfois certains ne se dérangent pas pour parler leur langue entre eux bien qu'ils soient sensés s'exprimer en français. Ce n'est pas le fait d'être mélangés avec les autres qui va améliorer ceux-là, à la base il y a le fait qu'ils n'ont jamais appris à se comporter en société car le message n'est jamais passé comme il faut par leur famille.
Peut-être que ce n'est pas si mal qu'ils se retrouvent entre eux : s'ils ont besoin d'une aide plus importante pour apprendre bien à l'école des moyens humains, matériels et financier peuvent peut-être être apportés pour pallier l'éventuelle difficulté évoquée. De toute façon quand ils sont avec autrui constat est qu'ils ne cherchent pas à se mélanger, c'est donc un faux problème...
La question de savoir si les enfants sont blonds  ou  roux relève carrément d'une forme de "racisme" et ne pose pas le problème de fond, qui est non celui de la couleur de peau ou de cheveux, mais culturel et idéologique. Une des questions  qui n'est pas évoquée, au delà du simple constat est le pourquoi du vide qui s'est créé dans certains quartiers, non autour de la couleur de cheveux, mais autour de l'islam. La réponse est pourtant simple , il suffit de vivre à proximité des zones concernées : beaucoup de gens ne veulent pas vivre dans ce paysage où la religion a un tel poids, est partout,  véhicule ses "valeurs" qui ne sont pas forcément acceptables pour d'autres, ses tabous, ses rites, son intolérance souvent  sur ces sujets,  et  où c'est si étouffant de vivre . Alors, ils déménagent dès qu'ils peuvent.
C'est politiquement incorrect de le dire, mais de même que des musulmans ne verraient pour rien au monde du porc dans leur assiette (ni même dans celle du voisin, combien manifestent leur dégoût ouvertement) , des gens ne veulent pour rien au monde de l'islam dans leur paysage. La tolérance nr doit pas être à sens unique.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par roxanne le Dim 7 Juin 2015 - 8:43

J'approuve et comprends leur propos. Toutefois, je l'avoue j'ai un peu de mal avec ces mères qui d'un côté prônent le "vivre ensemble" et qui de l'autre se rendent voilées à l'école ou à la mairie...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Reine Margot le Dim 7 Juin 2015 - 8:46

Surtout que j'ai enseigné dans un établissement "mixte", qui regroupait des élèves d'un quartier difficile et d'autres d'une avenue aisée: ça ne marche pas. Je remplaçais un prof qui s'était fait casser la figure à cause d'une mauvaise note par ungrand frère d'élève, et je me suis aussi fait piquer ma trousse. Je passe sur les faits de violence habituels dans cet établissement, connu comme "un peu space"...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Fires of Pompeii le Dim 7 Juin 2015 - 8:46

@roxanne a écrit:J'approuve et comprends leur propos. Toutefois, je l'avoue j'ai un peu de mal avec ces mères qui d'un côté prônent le "vivre ensemble" et qui de l'autre se rendent voilées à l'école ou à la mairie...

Même problème pour moi. Veulent-elles vraiment un rapprochement culturel?
Par ailleurs il faut aussi, quand même, dire que l'affectation d'un enfant dépend de l'endroit où il habite et que, tant que les "communautés" auront tendance à se regrouper comme c'est le cas dans cette partie de Montpellier, il y aura toujours statistiquement une possibilité plus ou moins élevée d'une école non mixte, puisque le quartier ne l'est pas.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Reine Margot le Dim 7 Juin 2015 - 8:47

Et effectivement je suis d'accord: elles demandent légitimement un effort aux autres de mixité, elles doivent aussi en faire un de leur côté.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par JPhMM le Dim 7 Juin 2015 - 8:50

@Lefteris a écrit:La question de savoir si les enfants sont blonds  ou  roux relève carrément d'une forme de "racisme"
+1

La formule (reprise en titre) est d'ailleurs assez ahurissante.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Fires of Pompeii le Dim 7 Juin 2015 - 9:15

Oui... il faut croire que les préjugés ne viennent pas que du côté qu'on croit, cet article le montre.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par roxanne le Dim 7 Juin 2015 - 9:19

C'est de toute façon, comme souvent aussi, une question de mixité sociale avant tout. Les enfants de familles musulmanes qui ont réussi ne vont pas non plus dans ce collège j'imagine.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Tazon le Dim 7 Juin 2015 - 9:22

Dans les cas sensibles comme celui évoqué ici, il faudrait encore plus ne pas confondre mixité sociale et mixité des origines ethniques. Laquelle des deux ces dames demandent-elles? Apparemment la mixité qui se voit, mais le fond du problème est plutôt celui  de la mixité sociale, celle qui fait que l'établissement est vivable.

J'ai vraiment rarement  rencontré de racisme stricto sensu dans ma ZEP (faut dire que laisser son gamin dans un collège où la majorité des élèves sont d'origine étrangère récente, c'est être maso lorsqu'on est raciste) ce qui faisait fuir c'était les incivilités associé à une certaine culture de non respect de l'école républicaine, ce qui a priori n'est pas lié à l'origine des élèves.

À mon avis, elles se trompent un peu de combat, il faudrait se battre sur le terrain de la tolérance (forcée) envers les incivilités dans les établissements scolaires concernés, qu'effectivement les collèges qui n'attirent pas aient les moyens de proposer à tous leurs élèves une scolarité sereine et fructueuse et la mixité reviendrait naturellement.

Ça devient vital pour certains collèges et c'est aussi une question de finances publiques bien utilisées, quel gâchis de voir un collège à moitié rempli, le CG raque pour rien! Les moyens devraient être donnés en fonction du taux de remplissage théorique par rapport à la démographie du quartier, on verrait alors si les autres collèges piqueraient aussi facilement des élèves aux autres.

Ah Roxanne a dit la même chose pendant que j'écrivais.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par A Tuin le Dim 7 Juin 2015 - 22:15

@zouz a écrit:Shocked Que de généralisations A.Tuin...

Ce n'est pas de la généralisation écoute, quand régulièrement telle ou telle année sur une classe donnée il y a une forte concentration de maghrébins c'est chaque fois la même comédie, une majeure partie d'entre eux se parlent entre eux en arabe, se permettent des familiarités ou des insolences envers les professeurs ou envers les autres élèves (racket en plus), et empêchent les autres de travailler paisiblement car eux ne sont pas là pour cela et s'en revendiquent. Après s'il ne faut pas le dire ou en faire le constat, si vous voulez, mais dans les faits cela "est", et ce n'est pas intéressant du tout pour personne. Et ils ne cherchent absolument pas, mais pas du tout à se mélanger avec les autres ou à s'ouvrir l'esprit en échangeant des points de vue contradictoires, il n'y en a que pour eux et leur opinion, et quand on cherche à dialoguer sur quelque chose il n'y a jamais moyen ; l'impression que cela rentre ponctuellement au prix d'efforts, mais que cela ressort aussi sec une fois qu'ils ressortent à l'extérieur.

Justement ceux qui sont à louer véritablement, ce sont ceux, il y en a quelques-uns, qui sont extrêmement polis et gracieux. En plus lorsque c'est le cas ils défoncent tout niveau notes, ils ont plein de capacités. Je les adore ceux-là quand il y en a parce qu'en plus ils sont très polis, ça fait vraiment plaisir de voir cela.
Après, peut-être les mères évoquées sont-elles les mères qui ont bien élevé leurs enfants et à ce titre leur parole reflète des attentes véritables, qui vont dans le bon sens. Et dans un même temps c'est sûr que si elles sont voilées de partout, c'est un peu contradictoire et cela jette la suspicion sur le message qu'elles veulent faire entendre.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par bernardo le Dim 7 Juin 2015 - 23:04

Libé instrumentalise un problème réel et déjà ancien pour apporter de l'eau au moulin de NVB.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par celitian le Lun 8 Juin 2015 - 8:55

@Tazon a écrit:Dans les cas sensibles comme celui évoqué ici, il faudrait encore plus ne pas confondre mixité sociale et mixité des origines ethniques. Laquelle des deux ces dames demandent-elles? Apparemment la mixité qui se voit, mais le fond du problème est plutôt celui  de la mixité sociale, celle qui fait que l'établissement est vivable.
J'ai vraiment rarement  rencontré de racisme stricto sensu dans ma ZEP (faut dire que laisser son gamin dans un collège où la majorité des élèves sont d'origine étrangère récente, c'est être maso lorsqu'on est raciste) ce qui faisait fuir c'était les incivilités associé à une certaine culture de non respect de l'école républicaine, ce qui a priori n'est pas lié à l'origine des élèves.
À mon avis, elles se trompent un peu de combat, il faudrait se battre sur le terrain de la tolérance (forcée) envers les incivilités dans les établissements scolaires concernés, qu'effectivement les collèges qui n'attirent pas aient les moyens de proposer à tous leurs élèves une scolarité sereine et fructueuse et la mixité reviendrait naturellement.
Ça devient vital pour certains collèges et c'est aussi une question de finances publiques bien utilisées, quel gâchis de voir un collège à moitié rempli, le CG raque pour rien! Les moyens devraient être donnés en fonction du taux de remplissage théorique par rapport à la démographie du quartier, on verrait alors si les autres collèges piqueraient aussi facilement des élèves aux autres.
Ah Roxanne a dit la même chose pendant que j'écrivais.
Ah ben cela a du changer car il y a 20 ans dans mes dernières classes de BEP/techno, le racisme était très fort entre les différentes origines, je passais mon temps à les reprendre sur des insultes raciales très fortes, et notamment entre les élèves originaires d'Afrique du Nord et ceux d'Afrique Noire qui ne se supportaient pas.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Lornet le Lun 8 Juin 2015 - 9:01

J'enseigne dans un établissement où 98% des élèves sont blancs, souvent blonds. ZEP rurale. Ce n'est pas l'idéal, loin s'en faut, pour autant.
Dans l'établissement le plus proche, ils sont noirs ou maghrébins à 98%.

Quand ils se rencontrent lors d'une sortie scolaire, on mesure le racisme et les tensions, plus dans notre collège d'ailleurs (une TZR était à cheval sur les deux établissements et les élèves l'ont insultée de "bougnoule" et autres  débilités).

Les conséquences de la carte scolaire. De toute façon, il y a la même barrière qu'entre les Montaigu et les Capulet.

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Lornet le Lun 8 Juin 2015 - 9:08

@nigousse a écrit:Je suis assez d'accord avec Tuin ayant constaté ce qu'il décrit à de multiples reprises. J'ai vu les reportages passées aux infos et les images dans la presse et j'ai pu constater que toutes les mamans s'exprimant ou filmées étaient voilées, elles devraient aussi se dire que les gens n'ont pas forcément envie de mettre leurs enfants dans des écoles où la majorité des mères sont voilées et imposent de facto ainsi leur religion et conception de la femme aux autres. il suffirait qu'elles enlèvent leur foulard et je pense que les choses iraient mieux. Ont-elles pensé une minute que ce n'est pas toujours aux autres d'être tolérant, de s'adapter à la culture de l'autre mais que chacun doit faire des efforts de son côté?

Elles n'évoquent pas leur adaptation mais celle de leurs enfants, en maternelle ou au primaire.
L'enfant n'est pas la copie conforme de ses parents.
J'ai déjà eu une classe de BTS où les élèves maghrébines ne se mélangeaient pas aux autres. C'est beaucoup moins vrai en maternelle, au primaire ou dans des classes de 6e. Tout n'est pas joué d'avance, heureusement.

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par bernardo le Lun 8 Juin 2015 - 9:34

Admettons que les élèves soient racistes. Et donc ? Quel est le but de cette démonstration ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Lornet le Lun 8 Juin 2015 - 9:46

guennec a écrit:Admettons que les élèves soient racistes. Et donc ? Quel est le but de cette démonstration ?

La question ne se pose que si on considère que le racisme est un phénomène ordinaire.

Suspect


_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par bernardo le Lun 8 Juin 2015 - 9:57

@Lornet a écrit:
guennec a écrit:Admettons que les élèves soient racistes. Et donc ? Quel est le but de cette démonstration ?

La question ne se pose que si on considère que le racisme est un phénomène ordinaire.

Suspect


Le racisme est un phénomène ordinaire. "Ordinaire" ne signifie pas "acceptable".
La question que je pose n'est pas sur le racisme mais sur le but d'une discussion qui a pour sujet le racisme supposé des élèves.
Ce qui me gêne c'est le sous-entendu possible (on nous dit de ne pas être racistes, mais les élèves, eux, ils le sont) alors que le but de l'article cité est d'apporter de l'eau au moulin de NVB quand elle explique que la réforme est nécessaire parce qu'actuellement il y a des collèges ghettos.
Quant à ton petit bonhomme "suspect", je le trouve blessant et te demande, si c'est possible, de le retirer.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: «En classe, on voudrait des petits blonds avec nos enfants» (Libération)

Message par Lornet le Lun 8 Juin 2015 - 10:39

Pourquoi blessant ?
C'est un smiley et il est là parce que la question posée était tout aussi blessante. C'était une attaque de mes propos. Si un modérateur me demande de le retirer, je le ferai.

Je ne vois pas le rapport entre la réforme et les collèges ghettos. Je suis contre la réforme et contre les collèges ghettos (mais l'article cité au début de ce topic n'évoque pas des collégiens ! Il parle surtout de jeunes enfants, en maternelle ou au primaire, qui ne sont pas encore entrés au collège).
Chacun ou presque, depuis le début de ce fil, s'appuie sur son expérience avec ses élèves.
J'ai parfois des élèves skinheads, parfois des élèves qui disent "Vive Hitler !" en cours, et mes élèves sont blancs. Quand il y a un maghrébin dans la classe, il devient vite le bouc émissaire. J'envisagerais peut-être les choses autrement si j'enseignais devant des élèves maghrébins. Mais ce n'est pas le cas et sur la non-mixité, je suis parfaitement d'accord mais encore une fois, la réforme de 2016 n'y changera rien. C'est un problème lié à la carte scolaire.

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum