enseigner la conjugaison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

enseigner la conjugaison

Message par alinette le Lun 25 Aoû - 10:42

Comment enseignez-vous la conjugaison à vos élèves ? Quelles sont vos méthodes ? Je ne suis pas vraiment satisfaite de ce que j'ai fait depuis trois ans et j'ai l'impression que les élèves ont de plus en plus de mal à assimiler. Rolling Eyes

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Inuite le Lun 25 Aoû - 14:36

Moi les leçons de conjugaison me barbent alors j'essaye toujours de partir d'un texte et de donner des exercices où toutes les phrases sont en rapport avec le thème de ma séquence. cheers

Inuite
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Capessou le Mar 26 Aoû - 7:14

Cette année j'ai utilisé une méthode bateau. Petit repérage, tableau ultra synthétique, liste de 16 verbes à apprendre par coeur à tel ou tel temps chez soi à l'aide du bescherelle. LA 1ere fois je leur fais conjuguer sur le cahier de brouillon les 16 verbes et en vert ils ont le droit de s'auto-corriger grâce à leur livre de conjugaison, éval prévue à telle date et pour chaque temps... on fait ça avec des éval. très régulières... des notes sur 10 en général et ils travaillent (pas tous) car ils savent qu'ils gagnent vite des points...
J'oubliais on fait aussi qqs ex. du TD acheté.
-repérage
-tableau
-apprentissage
-ex. + corr
- éval.

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Bérilune le Mar 26 Mai - 6:07

J'essaye de leur faire retrouver les terminaisons par déduction, en utilisant un texte dans lequel les verbes sont conjugués à un maximum de personnes différentes. Au besoin, j'écris le texte moi-même.
Il y a aussi les exercices à choix multiples, ils cochent ce qui leur semble le plus plausible et on en discute après.C'est vrai qu'en matière de conjugaison, l'apprentissage est un tant soit peu rébarbatif!

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Invité le Mar 26 Mai - 11:15

Je travaille plutôt comme Bérilune pour le temps d'observation. Ce qui me paraît surtout de plus en plus difficile à faire, ce sont les tableaux qui mêlent toutes les terminaisons des groupes en une seule séance. Avec les 6e actuels, il faudrait / il faut, pour le présent de l'indicatif, passer une séance sur les verbes en -er, un autre sur les verbes du deuxième et troisième groupes réguliers, et une 3e séance sur les verbes du 3e groupe irréguliers, plus une dernière pour récapituler le tout... Et je vous parle des élèves qui en début de -e savent ce qu'est le groupe du verbe, qui n'oublient pas tout non plus à peine le contrôle passé ! scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par retraitée le Mar 26 Mai - 12:28

Eh bien, au risque d'apparaître comme la vieille ringarde de service, j'enseignais la conjugaison sans chercher d'artifices et cela passait fort bien. Une heure rgulièrement ou 30 mn, à la faveur parfois d'une correction de dictée.
D'abord, explication de ce qu'on appelle mode.
Puis, étude des temps. explication de ce qu'on appelle temps, distinction temps simple et temps composé, et règle de composition.
Ensuite, systématiquement, étude des temps l'un après l'autre : le présent de l'indicatif, le plus difficile de tous , compte-tenu des multiples terminaisons qui l'agrémentent. Bien sûr, avoir et être au présent, permettant d'embrayer sur le passé composé. Plusieurs heures rien que pour ce temps. Il faut prendre son temps! surtout, ne pas donner toutes les terminaisons d'un coup, au 3e groupe surtout.
Ensuite, l'imparfait : fastoche, temps régulier; le PQP dans la foulée.
Ensuite, le futur simple. Fastoche aussi quand ils savent conjuguer avoir au présent, et qu'on leur fait remarquer que ce sont les terminaisons du futur. Puis le futur antérieur.
Enfin, le passé simple. On commence par le 2e groupe, régulier, voyelle -I, puis le 3e, régulier, voyelles -I, -U, IN;
On finit par le 1er, irrégulier, ce qui évite d'avoir (on l'a qd même) il "ria, s'asseya, fuya". On fait remarquer que pour le 2e et certains verbes du 3e, présent et PS sont identiques au sg (je finis, il rit, il fuit)

Selon la progression, le niveau, on voyait les autres modes : conditionnel = combinaison d'imparfait et de futur pour les terminaisons.
Subjonctif présent : facile, régulier, sauf avoir et être!
Subjonctif imparfait : régulier à partir du passé simple (vu en 3e, utile pour l'italien et l'espagnol)
Impératif, déjà vu en primaire, revu dès la 6e.

Pour la leçon? Copiée au tableau, de jolis tableaux avec craies de couleur, envoi des élèves au-dit tableau, exercices en classe et à la maison.
Bien évidemment, on revenait là dessus en étudiant des textes et en rédigeant. Cela permettait d'étudier les valeurs des temps.
Transposition d'un récit au présent, d'abord au passé composé (et imparfait), puis substitution du passé simple au PC (l'imparfait reste de l'imparfait, miracle!).

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Aëmiel le Mar 26 Mai - 12:35

Vieille ringarde +1.
Tout pareil que retraitée, dans le même ordre, à la virgule près. Une heure par semaine jusqu'en janvier, et piqûre de rappel très régulièrement.

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Carabas le Mar 26 Mai - 12:46

La méthode Bescherelle, quoi. La seule de valable, à mes yeux.
Ca évite de se retrouver avec des élèves en seconde qui écrivent "j'envoierai"... (j'en ai une qui a des contrôles de conjugaison en 2nde. Et elle a eu 5 au dernier.)

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Lody le Mar 26 Mai - 15:24

@retraitée a écrit:Eh bien, au risque d'apparaître comme la vieille ringarde de service, j'enseignais la conjugaison sans chercher d'artifices et cela passait fort bien. Une heure rgulièrement ou 30 mn, à la faveur parfois d'une correction de dictée.
D'abord, explication de ce qu'on appelle mode.
Puis, étude des temps. explication de ce qu'on appelle temps, distinction temps simple et temps composé, et règle de composition.
Ensuite, systématiquement, étude des temps l'un après l'autre : le présent de l'indicatif, le plus difficile de tous , compte-tenu des multiples terminaisons qui l'agrémentent. Bien sûr, avoir et être au présent, permettant d'embrayer sur le passé composé. Plusieurs heures rien que pour ce temps. Il faut prendre son temps! surtout, ne pas donner toutes les terminaisons d'un coup, au 3e groupe surtout.
Ensuite, l'imparfait : fastoche, temps régulier; le PQP dans la foulée.
Ensuite, le futur simple. Fastoche aussi quand ils savent conjuguer avoir au présent, et qu'on leur fait remarquer que ce sont les terminaisons du futur. Puis le futur antérieur.
Enfin, le passé simple. On commence par le 2e groupe, régulier, voyelle -I, puis le 3e, régulier, voyelles -I, -U, IN;
On finit par le 1er, irrégulier, ce qui évite d'avoir (on l'a qd même) il "ria, s'asseya, fuya". On fait remarquer que pour le 2e et certains verbes du 3e, présent et PS sont identiques au sg (je finis, il rit, il fuit)

Selon la progression, le niveau, on voyait les autres modes : conditionnel = combinaison d'imparfait et de futur pour les terminaisons.
Subjonctif présent : facile, régulier, sauf avoir et être!
Subjonctif imparfait : régulier à partir du passé simple (vu en 3e, utile pour l'italien et l'espagnol)
Impératif, déjà vu en primaire, revu dès la 6e.

Pour la leçon? Copiée au tableau, de jolis tableaux avec craies de couleur, envoi des élèves au-dit tableau, exercices en classe et à la maison.
Bien évidemment, on revenait là dessus en étudiant des textes et en rédigeant. Cela permettait d'étudier les valeurs des temps.
Transposition d'un récit au présent, d'abord au passé composé (et imparfait), puis substitution du passé simple au PC (l'imparfait reste de l'imparfait, miracle!).

Pareil aussi. Si ce n'est que pour les grands, mes 4e cette année, ils ont droit à une interro de conj. toutes les deux semaines. Ils ont trois verbes à réviser dans leur bescherelle. C'est là que je me suis rendue compte qu'ils maîtrisaient la conjugaison de chaque temps, mais que beaucoup mélangeaient les temps. D'où plusieurs séances, non pas sur chaque temps, mais sur une vision synthétique des temps et des modes.

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

enseigner la conjugaison

Message par romarin le Ven 19 Juin - 14:33

Je déduis de tout cela qu'il est nécessaire de passer du temps à apprendre la conjugaison ( des temps limités ms réguliers comme la gym!) mais je me demande toujours s'il est préférable d'apprendre par temps ou par verbe... heu

romarin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Amaliah le Sam 20 Juin - 7:55

Je fais à peu près comme Retraitée.
Mais je me demande aussi si on ne devrait pas faire ainsi en 6° et ensuite donner des verbes à réviser (mais combien et à quel rythme?) pour les autres classes.

Cette année j'ai refait en conjugaison en 4° la même chose qu'avec mes 6° et cela ne me satisfait pas surtout si je retrouve en 3° des élèves que j'ai déjà eus en 6° et en 4°: il faut que je procède différemment pour l'an prochain! Avez-vous des suggestions précises?

Autre question: quand étudiez-vous le conditionnel présent en 6°? Je n'arrive jamais à le faire en fait.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Lody le Sam 20 Juin - 7:59

@romarin a écrit:Je déduis de tout cela qu'il est nécessaire de passer du temps à apprendre la conjugaison ( des temps limités ms réguliers comme la gym!) mais je me demande toujours s'il est préférable d'apprendre par temps ou par verbe... heu

Je dirai les deux. En tous cas, c'est ce que je fais et ça a porté ses fruits.

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par romarin le Sam 20 Juin - 8:44

Lody, peux-tu me dire comment tu organises cet enseignement ?

romarin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par romarin le Sam 20 Juin - 8:46

Oups! Embarassed Désolée , la réponse à la question est écrite juste au-dessus.

romarin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner la conjugaison

Message par Lody le Sam 20 Juin - 9:02

Y a pas de mal ! flower

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Les groupes sont-ils utiles ?

Message par Invité le Sam 20 Juin - 9:16

Voici une autre approche de la conjugaison sans référence aux groupes, ce qui convient particulièrement en primaire. En effet, ceux-ci ne distinguent pas les verbes du deuxième groupe car ils ne savent souvent pas les utiliser à l'oral.
J'ai l'habitude de coupler l'étude du futur et du conditionnel.

Voici deux tableaux récapitulatifs pour le présent de l'indicatif et le passé simple
et les exercices que j'utilise :
le verbe aller au présent
les verbes être et avoir au présent
le présent de l'indicatif
le futur simple
futurs et impératif
le passé simple
temps composés de l'indicatif : passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, futur antérieur
le conditionnel présent
le subjonctif présent
l'infinitif, le participe passé et le participe présent
venir et tenir, vouloir et pouvoir, être, croire et boire
utiliser les tableaux de conjugaison
la voix active et la voix passive
découverte des homophones

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum