Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Synapse le Mer 10 Juin 2015 - 11:33

A. Desjardins signe une tribune fort intéressante dans Marianne (Agora) :

http://www.marianne.net/agora-les-science-educassion-m-tuer-100234459.html

_________________
« Non quia difficilia sunt non audemus, sed quia non audemus difficilia sunt. »

Synapse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par artaxerxes le Mer 10 Juin 2015 - 12:38

Excellent texte en effet. Lu, approuvé et applaudi.

_________________
Et les fruits passeront la promesse des fleurs

artaxerxes
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par bernardo le Mer 10 Juin 2015 - 12:52

Je viens de lire dans Marianne cette terrible charge contre Meirieu : texte, à mon avis, d’une bêtise sans nom, d’une méchanceté inutile et vaniteuse. Un bon exemple aussi de perte de temps et d’énergie. Pourquoi s’en prendre au pauvre Meirieu, quand l’ennemi est ailleurs ?

C’est un exemple de division. La mobilisation contre la réforme du collège et, au-delà, contre le gouvernement Valls-Hollande, ne doit pas s’affaiblir d’elle-même, en se créant des ennemis secondaires (directions syndicales qui seraient promptes à "trahir", méchants "réactionnaires" qui voudraient récupérer la contestation, partis de droite qui feraient leur beurre pour préparer « l’alternance » – quelle alternance ?!? – méchants "pédagogistes", etc.)

Une mobilisation divisée est moins forte qu’une mobilisation unie.

Un homme non divisé en vaut deux.

Chacun, bien sûr, a ses conflits internes : avec sa direction syndicale, avec tel ou tel syndicat autre que le sien, avec tel ennemi personnel, ou tel groupe idéologique. C’est normal. Mais, pour être convaincant (auprès de tous ces collègues qui hésitent ou se découragent) il faut être soi-même convaincu. Or celui qui est divisé est plus tenté d’écouter les hésitations de l’autre où il reconnaît les siennes.

Donc faisons le tri et allons à l’essentiel. L’essentiel c’est une réforme mauvaise portée par un gouvernement brutal qui refuse d’entendre la majorité.

Soyons unis en nous-mêmes et ensemble contre cette réforme et ce gouvernement.

Ne prenons pas de bouc-émissaires pour couvrir nos propres atermoiements.


Dernière édition par guennec le Mer 10 Juin 2015 - 14:03, édité 1 fois

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par MUTIS le Mer 10 Juin 2015 - 13:20

guennec a écrit:Texte diffamatoire et insultant. Pauvre Meirieu !
Quelle tristesse … Quelle bêtise … Et quelle inutilité …

De qui parlez vous ? De l'auteur ou de Meirieu ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Thierry30 le Mer 10 Juin 2015 - 13:30

Tellement vrai de A à Z! cafe

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Ventre-Saint-Gris le Mer 10 Juin 2015 - 14:21

guennec a écrit:Je viens de lire dans Marianne cette terrible charge contre Meirieu : texte, à mon avis, d’une bêtise sans nom, d’une méchanceté inutile et vaniteuse. Un bon exemple aussi de perte de temps et d’énergie. Pourquoi s’en prendre au pauvre Meirieu, quand l’ennemi est ailleurs ?

C’est un exemple de division. La mobilisation contre la réforme du collège et, au-delà, contre le gouvernement Valls-Hollande, ne doit pas s’affaiblir d’elle-même, en se créant des ennemis secondaires (directions syndicales qui seraient promptes à "trahir", méchants "réactionnaires" qui voudraient récupérer la contestation, partis de droite qui feraient leur beurre pour préparer « l’alternance » – quelle alternance ?!? – méchants "pédagogistes", etc.)

Une mobilisation divisée est moins forte qu’une mobilisation unie.

Un homme non divisé en vaut deux.

Chacun, bien sûr, a ses conflits internes : avec sa direction syndicale, avec tel ou tel syndicat autre que le sien, avec tel ennemi personnel, ou tel groupe idéologique. C’est normal. Mais, pour être convaincant (auprès de tous ces collègues qui hésitent ou se découragent) il faut être soi-même convaincu. Or celui qui est divisé est plus tenté d’écouter les hésitations de l’autre où il reconnaît les siennes.

Donc faisons le tri et allons à l’essentiel. L’essentiel c’est une réforme mauvaise portée par un gouvernement brutal qui refuse d’entendre la majorité.

Soyons unis en nous-mêmes et ensemble contre cette réforme et ce gouvernement.

Ne prenons pas de bouc-émissaires pour couvrir nos propres atermoiements.

Pour être unis, encore faut-il que nous puissions identifier une cause commune. Et lutter aujourd'hui contre la réforme du collège, quel sens cela pourrait-il avoir si ce n'était lutter contre une conception de l'école et de l'éducation qui a produit cette réforme ?

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Lefteris le Mer 10 Juin 2015 - 14:34

@Ventre-Saint-Gris a écrit:

Pour être unis, encore faut-il que nous puissions identifier une cause commune. Et lutter aujourd'hui contre la réforme du collège, quel sens cela pourrait-il avoir si ce n'était lutter contre une conception de l'école et de l'éducation qui a produit cette réforme ?
+1 . Toutes ces réformes s'inscrivent dans la continuité de ce changement de cap de l'école, qui sert en même temps l'idéologie libérale et utilitaire .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par bernardo le Mer 10 Juin 2015 - 14:38

@Lefteris a écrit:
@Ventre-Saint-Gris a écrit:

Pour être unis, encore faut-il que nous puissions identifier une cause commune. Et lutter aujourd'hui contre la réforme du collège, quel sens cela pourrait-il avoir si ce n'était lutter contre une conception de l'école et de l'éducation qui a produit cette réforme ?
+1 . Toutes ces réformes s'inscrivent dans la continuité de ce changement de cap de l'école, qui sert en même temps l'idéologie libérale et utilitaire  .

Oui mais une conception n'est pas un homme. Meirieu est pris ici comme bouc-émissaire. C'est un lynchage et je n'aime pas les lynchages. Et puis qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement, qui étaient plus subtiles et qui ne s'acharnaient pas sur une seule personne ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Lefteris le Mer 10 Juin 2015 - 14:46

guennec a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Ventre-Saint-Gris a écrit:

Pour être unis, encore faut-il que nous puissions identifier une cause commune. Et lutter aujourd'hui contre la réforme du collège, quel sens cela pourrait-il avoir si ce n'était lutter contre une conception de l'école et de l'éducation qui a produit cette réforme ?
+1 . Toutes ces réformes s'inscrivent dans la continuité de ce changement de cap de l'école, qui sert en même temps l'idéologie libérale et utilitaire  .

Oui mais une conception n'est pas un homme. Meirieu est pris ici comme bouc-émissaire. C'est un lynchage et je n'aime pas les lynchages. Et puis qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement, qui étaient plus subtiles et qui ne s'acharnaient pas sur une seule personne ?
Derrière Meirieu, c'est tout le pédagogisme, dont il est le chef de file, qui est visé. De plus, il n'est pas gênant de taper franchement sur Meirieu lui-même, vu sa personnalité , ses agissements : parfait politicien, qui a réussi via ses relations politiques à imposer une "science" dont il est l'inventeur comme pensée officielle, a mené sa barque au gré de ses ambitions personnelles, il ne s'est pas privé de propos fielleux à l'encontre des enseignants, et a largement fait partie de ceux qui pensaient (Dubet aussi) qu'il fallait contraindre les enseignants, employer la méthode forte.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par bernardo le Mer 10 Juin 2015 - 14:51

@Lefteris a écrit:
guennec a écrit:
@Lefteris a écrit:
+1 . Toutes ces réformes s'inscrivent dans la continuité de ce changement de cap de l'école, qui sert en même temps l'idéologie libérale et utilitaire  .

Oui mais une conception n'est pas un homme. Meirieu est pris ici comme bouc-émissaire. C'est un lynchage et je n'aime pas les lynchages. Et puis qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement, qui étaient plus subtiles et qui ne s'acharnaient pas sur une seule personne ?
Derrière Meirieu, c'est tout le pédagogisme,  dont il est le chef de file,  qui est visé. De plus, il n'est pas gênant de taper franchement sur Meirieu lui-même, vu sa personnalité , ses agissements : parfait politicien, qui a réussi  via ses relations politiques à imposer une "science" dont il est l'inventeur comme pensée officielle, a mené sa barque au gré de ses ambitions personnelles, il ne s'est pas privé de propos fielleux à l'encontre des enseignants, et a largement fait partie de ceux qui pensaient (Dubet aussi) qu'il fallait contraindre les enseignants, employer la méthode forte.

Oeil pour oeil, dent pour dent alors ? Je comprends ce que tu dis mais je me demande encore en quoi ça peut faire avancer les choses. Et tu n'as pas répondu à mon 2e argument : qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Palombella Rossa le Mer 10 Juin 2015 - 14:53

Pure coïncidence, le blog de la Présidente en remet une couche :
http://leblogdelapresidente.over-blog.com/2015/06/lettre-ouverte-a-un-ami-pedago-episode-2.html

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Asha Kraken le Mer 10 Juin 2015 - 14:56

@Lefteris a écrit:
guennec a écrit:
@Lefteris a écrit:
+1 . Toutes ces réformes s'inscrivent dans la continuité de ce changement de cap de l'école, qui sert en même temps l'idéologie libérale et utilitaire  .

Oui mais une conception n'est pas un homme. Meirieu est pris ici comme bouc-émissaire. C'est un lynchage et je n'aime pas les lynchages. Et puis qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement, qui étaient plus subtiles et qui ne s'acharnaient pas sur une seule personne ?
Derrière Meirieu, c'est tout le pédagogisme,  dont il est le chef de file,  qui est visé. De plus, il n'est pas gênant de taper franchement sur Meirieu lui-même, vu sa personnalité , ses agissements : parfait politicien, qui a réussi  via ses relations politiques à imposer une "science" dont il est l'inventeur comme pensée officielle, a mené sa barque au gré de ses ambitions personnelles, il ne s'est pas privé de propos fielleux à l'encontre des enseignants, et a largement fait partie de ceux qui pensaient (Dubet aussi) qu'il fallait contraindre les enseignants, employer la méthode forte.

Tutafé, tirer sur Meirieu n'est pas tirer sur une ambulance. Et le holy CRAP , chantre de la réforme, se sert régulièrement de sa personne. Agir efficacement, c'est également connaître les personnages appelés à la rescousse pour apporter une caution scientifique (hi hi) à ce qui est surtout un moyen de masquer la crise du recrutement, la volonté de faire des économies et de mettre au pas les profs (il y a plein d'autres choses sous-jacentes bien évidemment).

EDIT : En l'état, l'article n'apporte rien de nouveau concernant le personnage pour ceux qui connaissent son oeuvre, c'est certain, mais l'intérêt de l'article réside surtout dans le contexte dans lequel il est publié, rappeler les fondements idéologiques de la réforme ne me semble pas inutile (surtout lorsque l'on se rend compte que beaucoup de collègues ne pigent pas grand choses aux dessous du truc).

EDIT 2 : J'ai merdouillé et avais effacé malencontreusement la première partie du texte, ce qui rendait le propos incohérent...


Dernière édition par Asha Kraken le Mer 10 Juin 2015 - 15:04, édité 2 fois

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Lefteris le Mer 10 Juin 2015 - 15:00

guennec a écrit:
@Lefteris a écrit:
guennec a écrit:

Oui mais une conception n'est pas un homme. Meirieu est pris ici comme bouc-émissaire. C'est un lynchage et je n'aime pas les lynchages. Et puis qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement, qui étaient plus subtiles et qui ne s'acharnaient pas sur une seule personne ?
Derrière Meirieu, c'est tout le pédagogisme,  dont il est le chef de file,  qui est visé. De plus, il n'est pas gênant de taper franchement sur Meirieu lui-même, vu sa personnalité , ses agissements : parfait politicien, qui a réussi  via ses relations politiques à imposer une "science" dont il est l'inventeur comme pensée officielle, a mené sa barque au gré de ses ambitions personnelles, il ne s'est pas privé de propos fielleux à l'encontre des enseignants, et a largement fait partie de ceux qui pensaient (Dubet aussi) qu'il fallait contraindre les enseignants, employer la méthode forte.

Oeil pour oeil, dent pour dent alors ? Je comprends ce que tu dis mais je me demande encore en quoi ça peut faire avancer les choses. Et tu n'as pas répondu à mon 2e argument : qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement ?
L'intérêt, c'est d'enfoncer le clou ,  et de diffuser le plus largement possible ce genre d'infos, et par des gens aussi nombreux et variés que possible.
Car tout le monde n'est pas au courant, loin de là,  de choses qui nous paraissent familières, ni forcément en situation d’analyser les ressorts qui provoquent les "réformes".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par bernardo le Mer 10 Juin 2015 - 15:01

@Lefteris a écrit:
guennec a écrit:
@Lefteris a écrit:
Derrière Meirieu, c'est tout le pédagogisme,  dont il est le chef de file,  qui est visé. De plus, il n'est pas gênant de taper franchement sur Meirieu lui-même, vu sa personnalité , ses agissements : parfait politicien, qui a réussi  via ses relations politiques à imposer une "science" dont il est l'inventeur comme pensée officielle, a mené sa barque au gré de ses ambitions personnelles, il ne s'est pas privé de propos fielleux à l'encontre des enseignants, et a largement fait partie de ceux qui pensaient (Dubet aussi) qu'il fallait contraindre les enseignants, employer la méthode forte.

Oeil pour oeil, dent pour dent alors ? Je comprends ce que tu dis mais je me demande encore en quoi ça peut faire avancer les choses. Et tu n'as pas répondu à mon 2e argument : qu'est-ce que cet article apporte de plus par rapport à des choses écrites antérieurement ?
L'intérêt, c'est d'enfoncer le clou ,  et de diffuser le plus largement possible ce genre d'infos, et par des gens aussi nombreux et variés que possible.
Car tout le monde n'est pas au courant, loin de là,  de choses qui nous paraissent familières, ni forcément en situation d’analyser les ressorts qui provoquent les "réformes".

OK. Very Happy

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Dalva le Mer 10 Juin 2015 - 15:23

Moi tout ce que je vois, c'est qui a vachement vieilli, le Meirieu.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par User5899 le Mer 10 Juin 2015 - 16:43

guennec a écrit:Meirieu est pris ici comme bouc-émissaire. C'est un lynchage et je n'aime pas les lynchages.
C'est tout à votre honneur, mais rassurez-vous, il est vivant.


@Dalva a écrit:Moi tout ce que je vois, c'est qu'il a vachement vieilli, le Meirieu.
Eh oui. On voit qu'il n'en a plus guère que pour, oh je dirais 30-40 ans... pale

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Dalva le Mer 10 Juin 2015 - 17:28

On vit encore si vieux, en France ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Carnyx le Mer 10 Juin 2015 - 17:31

Meirieu « lynché », le leader de ceux qui veulent faire payer aux enseignants je ne sais quels crimes ?
Meirieu ? Toute une carrière !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Thierry30 le Mer 10 Juin 2015 - 18:24

Après tout, ce n'est rien par rapport aux dégâts qu'ont fait tous les Meirieu(x) tenants de l'église pédagogiste...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les science de l'educassion m'a tuer (A. Desjardins)

Message par Laepixia le Mer 10 Juin 2015 - 19:19

Je ne vais pas pleurer sur Meirieu vu le mal qu'il nous fait et qu'il fait aux élèves.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum