Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
Médiateur

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par John le Ven 10 Aoû 2012 - 0:28
Des ressources sur "les dys" :

http://lesdysponibles.weebly.com/etre-dys-cest-quoi.html
Jaenelle
Habitué du forum

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Jaenelle le Ven 10 Aoû 2012 - 3:14
Je profite du "remontage" de ce fil pour exposer deux petits soucis.
Je ne tape pas mes cours ; ce sont quelques notes sur une feuille qui me servent juste à vérifier vers la fin de l'heure que, avec les élèves, nous avons bien abordé tel ou tel point. Mêmes mes petites synthèses que je prépare ne sont en général pas identiques à ce que j'écris au tableau parce que je vais utiliser "une bonne formule" d'un élève, suivre un ordre différent de ce que j'avis prévu, etc.
Tapez-vous réellement vos lectures analytiques de textes ? Si oui, la version tapée est-elle identique à ce que vous écrivez au tableau ? Ne vous reproche-t-on pas, alors, d'avoir un cours figé ?

Je précise que j'ai l'habitude de travailler avec des dyslexiques, essentiellement, et que nous avons toujours pu trouver des solutions pour la réussite de l'élève.
Chez moi, tout repose sur la communication : avec l'élève, d'une part, avec les parents d'autre part.
La plupart du temps, un binôme par cours était créé et les photocopies faites, parfois au collège même, parfois par les parents. Cela n'a jamais posé problème. En outre, je communiquais avec les parents par mail, souvent pour donner des précisions sur les devoirs, quoi réviser, préparer, etc.

Cette année, un élève, qui arrivait du Sud, est entré diagnostiqué dys-quelque-chose (écrit très lentement) sur la base seule d'un bilan orthophoniste. Moi, voyant ces quatre ou cinq feuilles de bilan, j'ai accepté le diagnostique. Mais d'après ce que j'ai lu précédemment, l'orthophoniste seul ne suffit pas pour le poser. Quels papiers doit-on / peut-on demander aux parents qui clament la dyslexie de leur enfant ?

Je parais peut-être un peu vindicative mais j'ai vraiment eu une mauvaise expérience cette année, alors que tout s'est toujours bien passé auparavant, au point d'être remerciée "officiellement" par les parents ( Embarassed petite fierté car j'étais vraiment heureuse que, pour une fois, mon travail et mon implication soit reconnus). J'en suis arrivée à être exaspérée rien que par la présence de cet élève, à cause des exigences et de l'implication nulle des parents, et je n'avais plus aucune envie de l'aider.
Par exemple, la classe finissait sa journée de cours le mardi à 11h (!) - sauf les latinistes. Eh bien, c'est moi qui devais me démener pour trouver un cahier et le photocopier (on a tellement de dys- dans notre collège et de moins en moins de surveillants que ceux-ci refusent désormais de faire ces photocopies, ce que je trouve normal car ils sont vraiment débordés). Sauf que moi, j'avais cours toute la journée, et toute la matinée du mercredi, que je ne revoyais pas la classe avant le jeudi et que les autres élèves souhaitaient conserver leur cahier pour travailler.
Je me suis donc souvent retrouvée à recopier le cours, que je venais d'écrire au tableau, dans le cahier de l'élève pale .
J'ai pourtant fait savoir à la mère qu'elle devait faire une demande d'AVS, et lui ai expliqué les démarches à suivre. A plusieurs reprises dans l'année.
J'ai réclamé plusieurs fois une nouvelle prise en charge orthophoniste. Pas faite.
Recommandé l'achat d'un ordinateur (les parents avaient vraiment les moyens), demandé un peu d'aide de sa part, etc.
Lors de la dernière réunion parents-profs, la mère m'a dit qu'elle allait mettre son fils dans le privé l'année suivante, "parce qu'ici, on fait rien pour nous aider" affraid furieux chevalier .
Le dernier jour, je l'aperçois à la grille, lui demande si tout s'est bien passé pour l'inscription dans le collège privé de la ville ( Embarassed oui, je voulais être sûre de ne plus avoir l'élève à la rentrée prochaine Embarassed ). Réponse : "Oh.. ben non... y'avait trop de papiers à faire..." Suspect
J'en suis même venue à mettre en doute le diagnostique car, lors d'une dictée, j'ai dû accélérer la diction, prise de cours par le temps passé affreusement vite à vérifier je ne sais plus quoi,... et l'élève (excellent à l'oral, au demeurant) a écrit parfaitement. C'est-à-dire lisiblement et sans plus d'erreurs que d'habitude.

Donc voilà, il y a de fortes chances que je retroiuve cet élève en septembre et, à part l'envie furieuse d'envoyer bouler la mère, je ne sais pas quoi faire.
Des conseils ?
avatar
sand
Empereur

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par sand le Ven 10 Aoû 2012 - 7:27
Prendre ton mal en patience ?
avatar
Stered
Doyen

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Stered le Ven 10 Aoû 2012 - 7:52
Quand tu parles de bilan, celui-ci a-t-il été établi par le seul orthophoniste ou aussi par le médecin scolaire ?
Pour ma part, s'il n'y a pas de tiers temps officiel (qui implique un suivi orthophonique en cours), décidé par le médecin scolaire, je n'aménage ni les contrôles, ni les cours. Si les parents veulent qu'on aide leur enfant, qu'ils l'aident d'abord. Si on aménage tout et qu'officiellement il n'y a pas droit, comment va-t-il faire le jour des examens ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par User5899 le Ven 10 Aoû 2012 - 12:48
Je me demandais, est-ce que ceux qui n'ont pas de dys- ne pourraient pas être appelés des dysdysiques ?
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Dinaaa le Ven 10 Aoû 2012 - 13:05
Que faire ?

Contacter le médecin scolaire, lui faire part de tes doutes et interrogations, lui demander de convoquer la famille et l'élève, de lire les compte-rendu ortho, de demander si un suivi médical a été mis en place depuis l'année dernière, et si toutes ces démarches montrent un besoin réel de projet d'accueil individualisé, et ne rien faire tant que celui-ci n'a pas été validé.

(ouh ! Si un élève m'avait écrit ça, je lui marquerais dans la marge "phrase trop longue ! Utilise la ponctuation forte !") Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par User5899 le Ven 10 Aoû 2012 - 13:16
@Dinaaa a écrit:Que faire ?

Contacter le médecin scolaire, lui faire part de tes doutes et interrogations, lui demander de convoquer la famille et l'élève, de lire les compte-rendu ortho, de demander si un suivi médical a été mis en place depuis l'année dernière, et si toutes ces démarches montrent un besoin réel de projet d'accueil individualisé, et ne rien faire tant que celui-ci n'a pas été validé.

(ouh ! Si un élève m'avait écrit ça, je lui marquerais dans la marge "phrase trop longue ! Utilise la ponctuation forte !") Razz
Mais non. Elle est très bien, cette phrase. Elle manque de points-virgules, c'est tout.

Pour le reste du fil, je lis avec attention...


:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
Jaenelle
Habitué du forum

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Jaenelle le Ven 10 Aoû 2012 - 17:09
@Dinaaa a écrit:Que faire ?

Contacter le médecin scolaire, lui faire part de tes doutes et interrogations, lui demander de convoquer la famille et l'élève, de lire les compte-rendu ortho, de demander si un suivi médical a été mis en place depuis l'année dernière, et si toutes ces démarches montrent un besoin réel de projet d'accueil individualisé, et ne rien faire tant que celui-ci n'a pas été validé.

(ouh ! Si un élève m'avait écrit ça, je lui marquerais dans la marge "phrase trop longue ! Utilise la ponctuation forte !") Razz
Merci. C'est ce que je vais faire à la rentrée... même si l'élève n'est pas dans l'une de mes classes. On n'a plus de médecin scolaire mais je sais à qui m'adresser pour lancer les démarches.
Jaenelle
Habitué du forum

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Jaenelle le Ven 10 Aoû 2012 - 17:19
@Stered a écrit:Quand tu parles de bilan, celui-ci a-t-il été établi par le seul orthophoniste ou aussi par le médecin scolaire ?
Pour ma part, s'il n'y a pas de tiers temps officiel (qui implique un suivi orthophonique en cours), décidé par le médecin scolaire, je n'aménage ni les contrôles, ni les cours. Si les parents veulent qu'on aide leur enfant, qu'ils l'aident d'abord. Si on aménage tout et qu'officiellement il n'y a pas droit, comment va-t-il faire le jour des examens ?
Il n'y avait que le bilan orthophoniste datant de je ne sais plus quand (peut-être de son entrée en 6e - j'ai eu l'élève en 5e).
Je ne comprends pas ta remarque à propos du tiers temps, car il est d'usage, dans notre établissement, de ne le demander qu'à l'occasion du Brevet.
En tous cas, je suis décidée à ne plus rien faire, si je retrouve l'élève à la rentrée et si les parents ne se bougent pas. Et je leur dirai clairement (demande de RDV dès le premier jour).
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Provence le Ven 10 Aoû 2012 - 17:37
@Jaenelle a écrit:Je profite du "remontage" de ce fil pour exposer deux petits soucis.
Je ne tape pas mes cours ; ce sont quelques notes sur une feuille qui me servent juste à vérifier vers la fin de l'heure que, avec les élèves, nous avons bien abordé tel ou tel point. Mêmes mes petites synthèses que je prépare ne sont en général pas identiques à ce que j'écris au tableau parce que je vais utiliser "une bonne formule" d'un élève, suivre un ordre différent de ce que j'avis prévu, etc.
Tapez-vous réellement vos lectures analytiques de textes ? Si oui, la version tapée est-elle identique à ce que vous écrivez au tableau ? Ne vous reproche-t-on pas, alors, d'avoir un cours figé ?
Je ne tape rien.

Je précise que j'ai l'habitude de travailler avec des dyslexiques, essentiellement, et que nous avons toujours pu trouver des solutions pour la réussite de l'élève.
Chez moi, tout repose sur la communication : avec l'élève, d'une part, avec les parents d'autre part.
La plupart du temps, un binôme par cours était créé et les photocopies faites, parfois au collège même, parfois par les parents. Cela n'a jamais posé problème. En outre, je communiquais avec les parents par mail, souvent pour donner des précisions sur les devoirs, quoi réviser, préparer, etc.

C'est très généreux de ta part.

Cette année, un élève, qui arrivait du Sud, est entré diagnostiqué dys-quelque-chose (écrit très lentement) sur la base seule d'un bilan orthophoniste. Moi, voyant ces quatre ou cinq feuilles de bilan, j'ai accepté le diagnostique. Mais d'après ce que j'ai lu précédemment, l'orthophoniste seul ne suffit pas pour le poser. Quels papiers doit-on / peut-on demander aux parents qui clament la dyslexie de leur enfant ?
Je crois que c'est le médecin scolaire qui s'en charge.

Par exemple, la classe finissait sa journée de cours le mardi à 11h (!) - sauf les latinistes. Eh bien, c'est moi qui devais me démener pour trouver un cahier et le photocopier .

Tu t'es imposé une contrainte que rien ne justifiait, à mon avis.

Je me suis donc souvent retrouvée à recopier le cours, que je venais d'écrire au tableau, dans le cahier de l'élève pale .
Je ne l'aurais pas fait, surtout vu l'attitude des parents.

Donc voilà, il y a de fortes chances que je retroiuve cet élève en septembre et, à part l'envie furieuse d'envoyer bouler la mère, je ne sais pas quoi faire.
Des conseils ?

L'envoyer bouler? Very Happy Plus sérieusement, faire ton boulot, mais pas plus. Tu n'es pas AVS. Aux parents de se bouger un peu maintenant.
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Invité21 le Ven 10 Aoû 2012 - 17:41
Si on apprenait le vélo à l'école, vous verriez apparaître des dys-cyclie. Pédale trop lentement, problème d'équilibre... Razz

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
Jaenelle
Habitué du forum

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Jaenelle le Ven 10 Aoû 2012 - 18:17
Pour Provence : le problème, c'est que la mère était allée se plaindre au CDE (avec lequel je me suis accrochée plusieurs fois dans l'année - pour d'autres raisons) ; et j'étais la prof principale de la classe... Et je ne voulais pas pénaliser l'élève de l'attitude détestable de ses parents.
Mais là, je suis prête à la recevoir chevalier (c'est moi le requin).
"envoyer bouler" : j'ai encore utilisé un régionalisme ? Laughing ou jeu de mots bouler/boulot ? Wink
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Provence le Ven 10 Aoû 2012 - 18:59
@Jaenelle a écrit:Pour Provence : le problème, c'est que la mère était allée se plaindre au CDE (avec lequel je me suis accrochée plusieurs fois dans l'année - pour d'autres raisons) ; et j'étais la prof principale de la classe... Et je ne voulais pas pénaliser l'élève de l'attitude détestable de ses parents.
Qu'elle se plaigne, qu'est-ce que ça change? Dans le monde cruel de l'Education Nationale, mieux vaut sembler méchant loup que tendre agneau. Sinon, le prof principal se charge plus spécifiquement du suivi de l'élève, mais il n'est pas AVS. Quant à ne pas pénaliser l'élève, je suis bien d'accord, mais on peut supposer qu'il ne l'aurait pas été bien longtemps. On finit toujours par trouver des solutions lorsque les gens serviables et volontaires commencent à rechigner.

Mais là, je suis prête à la recevoir chevalier (c'est moi le requin).
ah? Vous n'êtes pas contents?:


"envoyer bouler" : j'ai encore utilisé un régionalisme ? Laughing ou jeu de mots bouler/boulot ? Wink

Non, c'est juste que cette solution me paraissait excellente, mais que tu semblais en rechercher une autre! Razz
avatar
Will.T
Prophète

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Will.T le Dim 9 Sep 2012 - 22:31
http://odieuxconnard.wordpress.com/2010/01/17/dysreflechie/
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Fesseur Pro le Dim 9 Sep 2012 - 22:57
Très bien
dys sur dys.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par User5899 le Dim 9 Sep 2012 - 23:27
J'adore le remède simple à l'hyperactivité Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par User5899 le Dim 9 Sep 2012 - 23:31
Oh, alors, ça !! lol!

http://odieuxconnard.wordpress.com/2010/01/17/dysreflechie/
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Loreleii le Lun 10 Sep 2012 - 0:45
En ce début d'année scolaire et avant que ça ne recommence à m'agacer sérieux, je voudrais savoir s'il existe des textes qui précisent qui un enseignant doit croire avant d'aménager quoi que ce soit pour les dys.[b]
Moi, j'aurais tendance à penser que seul le médecin scolaire a la compétence et " l'autorité" pour me dire comment je dois procéder avec tel dys...
Si j'ai bien compris, le bilan de l'orthophoniste ne suffit pas !?!
Dans mon collège, l'infirmière me dit qui est dys, mais je me suis aperçue qu'elle n'y connaissait pas grand chose. Quand il s'agit d'un dys pas courant, elle ne sait pas bien ce que c'est et elle m'imprime un truc trouvé sur le net ...
Je crois que pour les 6° elle se fie à ce qu'ont dit les instits, les parents ou les orthophonistes. Tout ça me semble bien flou et imprécis.
Je veux bien aider un dys, mais j'ai besoin de savoir de quoi il souffre.
Dans le passé, j'ai eu à faire à des parents exigeants et désagréables dont l'enfant n'était même plus suivi par l'orthophoniste...
Comment ça se passe chez vous?
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par MelanieSLB le Lun 10 Sep 2012 - 7:20
Médecin scolaire ou enseignant référent (c'est un enseignant spécialisé qui suit tous les élèves handicapés de son secteur), normalement, l'infirmière doit pouvoir te donner ses coordonnées.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par lapetitemu le Lun 10 Sep 2012 - 13:57
Deux questions pour ma part :

- pour l'instant, on n'a pas d'infirmière au collège (congé maladie). Les PAI (des 6e, notamment, enfin, de ceux qu'on ne connaît pas encore) sont donc temporairement très difficiles à mettre en place. En attendant, comment puis-je, concrètement et efficacement, repérer les dys- dans ma classe de 6e ?

- autre question qui me gêne beaucoup depuis l'an dernier : on dit souvent qu'il faut photocopier/imprimer les cours pour les élèves dys. Et on demande souvent aux profs eux-mêmes de le faire. Mais quand on n'a pas des cours préparés et prêts à l'impression, on fait comment ? Je veux dire par là que mes traces écrites ne sont pas toutes préparées avant le cours puisque, souvent, on les construit en classe, avec les élèves. Alors, je donne quoi, dans ces cas-là, aux élèves qui ont besoin d'une photocopie ?
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Loreleii le Lun 10 Sep 2012 - 16:36
Chez nous, ils doivent se prendre un peu en charge et aller au CDI pour photocopier le cahier/classeur d'un copain.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par MelanieSLB le Lun 10 Sep 2012 - 18:32
@lapetitemu a écrit:Deux questions pour ma part :

- pour l'instant, on n'a pas d'infirmière au collège (congé maladie). Les PAI (des 6e, notamment, enfin, de ceux qu'on ne connaît pas encore) sont donc temporairement très difficiles à mettre en place. En attendant, comment puis-je, concrètement et efficacement, repérer les dys- dans ma classe de 6e ?

- autre question qui me gêne beaucoup depuis l'an dernier : on dit souvent qu'il faut photocopier/imprimer les cours pour les élèves dys. Et on demande souvent aux profs eux-mêmes de le faire. Mais quand on n'a pas des cours préparés et prêts à l'impression, on fait comment ? Je veux dire par là que mes traces écrites ne sont pas toutes préparées avant le cours puisque, souvent, on les construit en classe, avec les élèves. Alors, je donne quoi, dans ces cas-là, aux élèves qui ont besoin d'une photocopie ?

J'ai commencé cette année à faire un cahier de classe (j'ai piqué l'idée à une néo): je (ou une élève qui écrit vite et bien, la plupart du temps) copie la leçon du jour dans le cahier de classe, ça me permet de savoir où j'en suis (j'ai 2 classes de 5e, 2 classes de 4e) et de préparer les interros. Ca permet aussi aux élèves qui ont un PAI d'avoir le cours facilement. Le cahier reste dans mon casier dans le collège où je n'ai pas de salle fixe.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par lapetitemu le Lun 10 Sep 2012 - 22:24
D'accord. C'est vrai que la plupart du temps les élèves se débrouillent. Mais parfois ce n'est pas possible, ou bien l'élève doit avoir des cours dactylographiés, etc...
Je n'arriverai jamais à copier la leçon au tableau et à la recopier sur un cahier à chaque cours, ça c'est sûr. La faire écrire par un élève, pourquoi pas. Mais les 6e restent quand même très lents, même les bons... donc je ne voudrais pas en pénaliser un.
avatar
paul31
Expert

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par paul31 le Lun 10 Sep 2012 - 22:27
Chez nous ils doivent faire des photocopies en salle des profs car la vie scolaire refuse de les faire mais généralement je fais les photocopies car il n'ont pas le droit de venir dans ce couloir (1 élève en retenue).

_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin.  cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par User5899 le Lun 10 Sep 2012 - 23:08
Arghhh !!! Cet avatar est monstrueux, Paul !! affraid
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Loreleii le Lun 10 Sep 2012 - 23:41
Je reviens à la charge: existe-t-il des textes qui expliqueraient si le simple bilan d'une orthophoniste suffit pour nous obliger à faire des aménagements (cours, travail maison, évaluation).
Parce que comme le nombre de dys ne cesse d'augmenter, je finis par me demander avec qui je vais travailler "normalement"!!
Le pourcentage de vrais dys est faible. Comment réagir face à des parents qui, munis (ou "armés) d'un bilan (parfois ancien) réclament toute une série d'aménagements. Souvent aussi, ces mêmes "dys" ne sont plus suivis par une orthophoniste !
Je déteste travailler dans le flou et s'il faut faire quelque chose pour un gamin, il faut le faire sérieusement. Mais si le bilan n'est pas complété par un médecin de l'hôpital, je trouve ça un peu léger...
Contenu sponsorisé

Re: Dans la famille des Dys, je demande Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysgraphie et Dyspraxie

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum