Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sei
Monarque

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par Sei le Sam 13 Juin 2015 - 10:38
Ah d'accord ! Ah, ben, merci alors ! Very Happy
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par Iphigénie le Sam 13 Juin 2015 - 10:41
@Rosanette a écrit:Tout de même, le registre pathétique appelle des effets d'écriture assez marqués et précis.

Pour revenir au thème du fil, je ne suis pas sûre qu'un candidat essayant de justifier en EAF une lecture pathétique de ce poème pourrait le faire à partir de la lettre du texte. Tirer parti des contrastes oui, de la chute surprenante, oui, dire qu'il en résulte une forte émotion, que le poète nous présente cette mort comme indécente ou obscène... J'en suis moins sûre.

L'effet d'écriture, c'est la structure, la "mise en scène", pour le dire autrement , le choix de l'instant de la découverte.
Et l'effet de contraste ne prend de sens que pathétique sinon, what else? remarquer le contraste pour le contraste?

Mais bon, on pinaille là, non?
Ah si, encore: j'ai du mal avec une conception de" l'effet littéraire" qui passe par "registre" donc" effets d'écriture": je pense qu'il y a plus de liberté que cela dans les choix de l'écriture, voire que justement ici, le jeu littéraire consiste à nous faire croire qu'on va vers autre chose, alors que.
Invité El
Esprit éclairé

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par Invité El le Mar 23 Juin 2015 - 21:30
Pour l'abbaye de Thélème, j'ai résolu le problème en plaçant la question "l'abbaye de Thélème est-elle vraiment une utopie?" en sous-titre, et, sous le texte (et plus seulement dans les textes complémentaires), un court paragraphe de F. Rigolot. La question est nulle, mais suscite au moins le doute de l'éventuel examinateur inculte, qui, alors,  daubera sur moi et non sur la supposée ignorance de mes élèves. Je leur épargne au moins une humiliation...

C'est comme pour la lettre de Gargantua à Pantagruel: ras le bol des clichés sur le supposé mépris envers le Moyen-Âge: "science sans conscience", c'est une expression emblématique de la scolastique!


Dernière édition par elpenor08 le Mar 23 Juin 2015 - 21:32, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par User5899 le Mar 23 Juin 2015 - 21:33
@nitescence a écrit:Ca dénonce la guerre, mais par la tangente
Un EPI !! pale



Plus sérieusement, je suis plutôt l'analyse de Rosanette. Et je ne suis pas pour les interprétations qui n'en sont pas, mais sont plutôt des affirmations inventées.


Dernière édition par Cripure le Mar 23 Juin 2015 - 21:40, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par User5899 le Mar 23 Juin 2015 - 21:35
@Orlanda a écrit:Pour Thélème toujours, comment prendre au sérieux cette architecture ornée de statues dont on nous dit, pour les trois Grâces par exemple, qu'elles "rejetaient l'eau par les mamelles, la bouche, les oreilles, les yeux et les autres orifices du corps"Laughing 

Je ris à chaque fois.
L'oracle de Delphes arrivait par le fondement...
Invité El
Esprit éclairé

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par Invité El le Mar 23 Juin 2015 - 21:39
Cripure a écrit:
L'oracle de Delphes arrivait par le fondement...

Encore un EPI! SVT et LCA...
J'ai bon?
avatar
nauje
Niveau 5

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par nauje le Mar 23 Juin 2015 - 22:03
bon...petit avis sans prétention
Rimbaud s'est engagé plus tard dans l'armée Hollandaise (encore un coup de tête me direz-vous ...) Pour moi il évoque dans ce texte le gâchis du soldat qui meurt pour une cause qui n'en vaut pas la peine. La sérénité première retrouvée dans une Nature-mère = celle de "Sensation"
Les soldats sont naïfs chez Rimbaud ce sont des pioupiou qui enjôlent les bonnes et qui écoutent les ordres de l’empereur dans le Mal
Contenu sponsorisé

Re: Méthode magique pour réussir l'EAF

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum