Réforme du collège : le projet de circulaire

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par may68 le Mer 10 Juin - 18:12

Apparemment les syndicats ont quitté la table des négociations :


Communiqué SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et Sud Education du 10 juin 2015
mercredi 10 juin 2015

Alors qu’elle déclare sa porte ouverte pour la reprise des discussions sur la réforme du collège, et avant même le groupe de travail prévu ce mercredi, la ministre a annoncé à l’Assemblée nationale qu’il s’agissait de recevoir « les organisations syndicales pour travailler sur les textes d’application qui permettront à la réforme d’entrer en vigueur dans les meilleures conditions possibles ».

Les organisations syndicales SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et Sud Education dénoncent une ouverture de façade, et la fuite en avant coupable de la Ministre. La réforme prévue ne résoudra en rien les difficultés actuelles du collège. Sans répondre aux véritables besoins du collège, elle ne ferait en outre, si elle était mise en œuvre en 2016, qu’engendrer davantage d’inégalités entre les élèves, aggraver les conditions de travail des personnels, mettre en concurrence personnels, disciplines et établissements.

Lors du groupe de travail du 10 juin, ces organisations syndicales ont rappelé leur opposition à la réforme, leur demande d’abrogation du décret et de l’arrêté, leur refus de toute négociation sur des textes d’application et leur exigence de nouveaux textes réglementaires intégrant les demandes des personnels. Or les propos tenus par son cabinet montrent que la ministre n’envisage pas de remettre en cause « les fondamentaux de la réforme », mais seulement de « préciser » et d’apporter « des recommandations de mise en œuvre ». Ce cadre de discussion n’est pas acceptable. C’est pourquoi les organisations ont quitté le groupe de travail.

SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et Sud Education rappellent le large rejet de cette réforme chez les personnels du second degré, comme chez une part croissante des parents. Elles sont déterminées à poursuivre et à amplifier la mobilisation, en particulier par la journée nationale de grève du 11 juin. Elles se rencontreront à nouveau très rapidement pour définir les suites de l’action.

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Sullien le Mer 10 Juin - 18:57

@henriette a écrit:Mais c'eût été vraiment extraordinaire, et pour tout dire inespéré.



Qui joue le gorille dans cette histoire ?

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par the educator le Mer 10 Juin - 19:09

Caser des cours d'1h, c'est facile ; caser des cours qui ne font pas 1h, ça prend le triple de temps dans la conception de l'EDT.
Et la demi heure de rhabillage donne du boulot a la vie scolaire, soit en terme de grilles décalées, soit en terme de prise en charge des gamins, dp en particulier. Et comme en prime la tendance dans le coin est au déshabillage des services, avec des coupes dans les effectifs d'aed (alors qu'objectivemen ça ne coute pas grand chose), jsais pas comment on va s'en sortir... plus l'edt est complexe, moins il est compact, flexible en cas d'absences, et plus on a d'élèves a prendre en charge en vs....

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Gryphe le Mer 10 Juin - 19:15

@the educator a écrit:Et la demi heure de rhabillage donne du boulot a la vie scolaire, soit en terme de grilles décalées, soit en terme de prise en charge des gamins, dp en particulier. Et comme en prime la tendance dans le coin est au déshabillage des services, avec des coupes dans les effectifs d'aed (alors qu'objectivemen ça ne coute pas grand chose), jsais pas comment on va s'en sortir... plus l'edt est complexe, moins il est compact, flexible en cas d'absences, et plus on a d'élèves a prendre en charge en vs....
Malheureusement, je sais bien...

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par ylm le Mer 10 Juin - 19:20

Question à laquelle je n'ai pas encore vu de réponse: qu'est-ce qu'on fait si la majorité des profs d'un collège refuse de participer aux EPI? Parce que c'est ce qui va se passer dans la plupart des collèges vu comme c'est parti.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Ergo le Mer 10 Juin - 19:24

Penses-tu ?
J'ai trop d'exemples de "non, on ne fera pas / on ne cèdera pas tant que..." qui se transforment en "bon, ben faut y aller" quand la sonnerie retentit...

Je suis peut-être modérément pessimiste mais je pense qu'à part quelques irréductibles qu'on trouve ici et d'autres râleurs, la majorité se pliera aux EPI avec plein d'enfer de bonnes intentions pour transformer ça en quelque chose de le-moins-pourri-possible... humhum


Dernière édition par Ergo le Mer 10 Juin - 19:32, édité 1 fois (Raison : J'ai appris l'orthographe en EPI...)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Osmie le Mer 10 Juin - 19:25

@ylm a écrit:Question à laquelle je n'ai pas encore vu de réponse: qu'est-ce qu'on fait si la majorité des profs d'un collège refuse de participer aux EPI? Parce que c'est ce qui va se passer dans la plupart des collèges vu comme c'est parti.
Je n'y crois pas du tout : entre ce que disent et ce que font les collègues, existe un gouffre abyssal. Le décret doit être abrogé ; dans le cas contraire, on peut compter sur les collègues pour faire les EPI, même en traînant les pieds.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par MUTIS le Mer 10 Juin - 20:04

@Osmie a écrit:
@ylm a écrit:Question à laquelle je n'ai pas encore vu de réponse: qu'est-ce qu'on fait si la majorité des profs d'un collège refuse de participer aux EPI? Parce que c'est ce qui va se passer dans la plupart des collèges vu comme c'est parti.
Je n'y crois pas du tout : entre ce que disent et ce que font les collègues, existe un gouffre abyssal. Le décret doit être abrogé ; dans le cas contraire, on peut compter sur les collègues pour faire les EPI, même en traînant les pieds.

Il suffit du claquement de doigt d'un chef ou d'un inspecteur pour voir tout le monde rentrer dans le rang et baisser la tête, de peur de se faire gronder ou mal voir.. N'oublions pas que nous sommes dans l'EN... La docilité et la passivité y sont tout de même plus fréquentes que le courage...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par archeboc le Mer 10 Juin - 22:20


Le fonctionnaire doit obéissance à son supérieur hiérarchique. Vous ferez des heures d'EPI. Les éléments rédigés par les élèves, collectés dans un classeur, seront la preuve que vous leur avez demandé une réalisation spécifique. En EPS, il y aura peut-être des prises de vue. J'ai la flemme d'aller chercher comment s'appelle une vidéo dans la novlangue pédago.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Ilse le Mer 10 Juin - 22:23

sur le site de l'unsa, des précisions : http://www.se-unsa.org/spip.php?article8081

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Dr Raynal le Mer 10 Juin - 23:19

Des cours de 45 min ? Facile : les cours qui précèdent les récrés sont des "séquences" de 55 min amputées de 10 min, et comme 55-10 =45, nous retrouvons nos 45 min. CQFD

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Daphné le Jeu 11 Juin - 4:36

@Dr Raynal a écrit:Des cours de 45 min ? Facile : les cours qui précèdent les récrés sont des "séquences" de 55 min amputées de 10 min, et comme 55-10 =45, nous retrouvons nos 45 min. CQFD

Nan : on aura des cours de 45mn et donc bien plus de séances !

Et il suffit de modifier les sonneries : facile !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par touby le Jeu 11 Juin - 5:48

Et comme ça, on donne l'illusion de ne pas perdre d'heures...

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Jane le Jeu 11 Juin - 6:08

Je suis de plus en plus convaincue que le meilleur moyen de contrer la réforme est son refus franc et massif de la mettre en pratique: refus de EPI, refus d'appliquer les nouveaux programmes; certes, on ne peut pas désobéir, mais on peut contourner, non ? Y aura-t-il des EPI obligatoire par matière ? Si non, laissons les pédagogistes excessifs mettre en place les animations; quant à moi....

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Sullien le Jeu 11 Juin - 6:29

@Jane a écrit:Je suis de plus en plus convaincue que le meilleur moyen de contrer la réforme est son refus franc et massif de la mettre en pratique: refus de EPI, refus d'appliquer les nouveaux programmes; certes, on ne peut pas désobéir, mais on peut contourner, non ? Y aura-t-il des EPI obligatoire par matière ? Si non, laissons les pédagogistes excessifs mettre en place les animations; quant à moi....

Toutes les disciplines doivent contribuer aux EPI au cours du cycle 4. (Arrêté, Article 3, §1°).

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin - 6:55

A chaque réforme, j’ai souvent un sentiment diffus que ce ne sont pas les élèves qu’on essaye de faire travailler mais les personnels, comme si en Ht lieu, on redoutait l’installation d’une routine confortable plutôt que d’un travail peaufiné au fil des ans.
 
Celle là tient le pompon dans le genre infaisable, il faut vraiment croire qu’on pense qu’à part le temps devant élèves on ne fait rien.
 
Déjà que ça ne sentait pas bon mais là c’est vraiment du délire et pas d’extension prévue à la Verrière ! Il va falloir réserver une chambre ou aller squatter à La Lanterne après un séjour à la SaleP.
 
Vraiment rigolo : voilà ce qu’il y avait avant et ce qu’il y a maintenant, vous voyez que c’est possible (curieux d’ailleurs pour une circulaire d’application, non ?).
 
Je ne m’explique pas pourquoi la marge heure prof est de 2h45 en 2016 et 3h en 2017, est-ce que ça vient du décalage de la mise en place des EPI pour les 4° et 3° (cf. §2) ou j'ai raté un épisode ?
 
Au secours : «Les groupes à effectifs réduits ont vocation à être constitués en priorité pour les sciences expérimentales, la technologie, les langues vivantes étrangères, les langues régionales et l’enseignement moral et civique ».
Vu les programmes, est-ce que Maths est maintenant considérée comme « science expérimentale » ? Français et HG aller vous débrouiller avec le prof doc.


Alors une question, histoire de voir ce qu’il reste :  sans se fier à cette liste, sans compter AP et EPI, mais juste pour votre discipline et à la lecture des projets de programme que vous connaissez déjà par coeur (la formation avait commencé par la consultation, trop fort le Men), à combien estimez-vous votre « besoin » en heures dédoublées par semaine dans chaque niveau ?
   
Pour les § sur la formation et l’intéressante contradiction « La mise en œuvre des nouveaux cadres d’enseignement et d’organisation pédagogique suppose un effort massif de formation »/ « Les formations des enseignants et conseillers principaux d’éducation se dérouleront entre octobre 2015 et mai 2016, dans un format qui doit être compatible avec l’importance des changements engagés. Elles dureront de 4 à 5 jours » : il vaut mieux rire ou pleurer ?


Si ça suffit de l'écrire, y aura qu'à bilanter "j'ai fait un EPI massif : très pratique, très interdisciplinaire qui a bien enfoncé (oups, renforcé) les fondamentaux".

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par BrindIf le Jeu 11 Juin - 7:10

@neo-fit a écrit:Je ne m’explique pas pourquoi la marge heure prof est de 2h45 en 2016 et 3h en 2017, est-ce que ça vient du décalage de la mise en place des EPI pour les 4° et 3° (cf. §2) ou j'ai raté un épisode ?
Une hypothèse : cette réforme se ferait en gros à moyens constants. La première année, la suppression directe des options et la diminution d'heures en tronc commun permetrait de financer la marge. L'année supplémentaire permettrait de constater la non-demande en heures de LCA, LCR ou LV autre que l'anglais dans plusieurs coins, et d'ajouter les heures récupérées à la marge.

Une autre hypothèse encore plus cynique : c'est la fuite en avant budgétaire, tout ce qui est noté à l'exercice suivant est toujours ça de gagné.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Elyas le Jeu 11 Juin - 7:15

Pour la formation massive de 5 jours, j'entends parler de 3 jours interdisciplinaires (avec formation en établissements) et 2 jours disciplinaires.

C'était le point info de Radio Elyas Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin - 7:22

Ah oui au fait, intéressant pour monter un projet d'établissement de ne pas envoyer tous les enseignants d'un même établissement en formation en même temps !
Le problème de la formation commence là : par le remplacement des professeurs pendant leur temps de formation.
Moi (et je ne suis pas la seule) je n'en demande plus pour ne pas perdre d'heures surtout quand je vois le faible apport de celles qui me sont imposées. Et en dehors, ben désolée mais je travaille pour mes élèves (qui sont de plus en plus nombreux à gérer, ça demande plus de temps aussi).
L'heure de cours doit être au centre du dispositif, rien ne doit venir faire croire que c'est facultatif, sinon comment demander assiduité et ponctualité ?

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par ylm le Jeu 11 Juin - 7:26

@Elyas a écrit:Pour la formation massive de 5 jours, j'entends parler de 3 jours interdisciplinaires (avec formation en établissements) et 2 jours disciplinaires.

C'était le point info de Radio Elyas ;)
En maths on a une nouvelle discipline, pour laquelle on n'est pour la plupart pas formés, à enseigner. Deux jours, ça va être un peu court. Deux semaines seraient plus appropriées (et toujours insuffisantes probablement).

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par V.Marchais le Jeu 11 Juin - 7:27

@Osmie a écrit:
@ylm a écrit:Question à laquelle je n'ai pas encore vu de réponse: qu'est-ce qu'on fait si la majorité des profs d'un collège refuse de participer aux EPI? Parce que c'est ce qui va se passer dans la plupart des collèges vu comme c'est parti.
Je n'y crois pas du tout : entre ce que disent et ce que font les collègues, existe un gouffre abyssal. Le décret doit être abrogé ; dans le cas contraire, on peut compter sur les collègues pour faire les EPI, même en traînant les pieds.

Au-delà de la question du courage, je ne vois pas tellement comment refuser ces heures si elles sont de toute façon inscrite à mon EDT et à celui des élèves. Par contre, une fois que j'ai pris les élèves en charge, je me demande bien comment on pourrait m'obliger à y faire autre chose que du Français. S'il faut balancer une tâche complexe à la fin, une rédaction fera très bien l'affaire.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Fires of Pompeii le Jeu 11 Juin - 7:40

@V.Marchais a écrit:
@Osmie a écrit:
@ylm a écrit:Question à laquelle je n'ai pas encore vu de réponse: qu'est-ce qu'on fait si la majorité des profs d'un collège refuse de participer aux EPI? Parce que c'est ce qui va se passer dans la plupart des collèges vu comme c'est parti.
Je n'y crois pas du tout : entre ce que disent et ce que font les collègues, existe un gouffre abyssal. Le décret doit être abrogé ; dans le cas contraire, on peut compter sur les collègues pour faire les EPI, même en traînant les pieds.

Au-delà de la question du courage, je ne vois pas tellement comment refuser ces heures si elles sont de toute façon inscrite à mon EDT et à celui des élèves. Par contre, une fois que j'ai pris les élèves en charge, je me demande bien comment on pourrait m'obliger à y faire autre chose que du Français. S'il faut balancer une tâche complexe à la fin, une rédaction fera très bien l'affaire.

Absolument.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par ycombe le Jeu 11 Juin - 10:07

@ylm a écrit:
@Elyas a écrit:Pour la formation massive de 5 jours, j'entends parler de 3 jours interdisciplinaires (avec formation en établissements) et 2 jours disciplinaires.

C'était le point info de Radio Elyas Wink
En maths on a une nouvelle discipline, pour laquelle on n'est pour la plupart pas formés, à enseigner. Deux jours, ça va être un peu court. Deux semaines seraient plus appropriées (et toujours insuffisantes probablement).
Et le projet de circulaire ne mentionne pas les mathématiques comme prioritairement bénéficiaires des marges pour des dédoublements:

http://www.se-unsa.org/spip.php?article8081[/mention] a écrit:Les groupes à effectifs réduits ont vocation à être constitués en priorité pour les sciences expérimentales, la technologie, les langues vivantes étrangères, les langues régionales et l’enseignement moral et civique.

Autrement dit, on va enseigner la programmation en classe entière. Je croise les doigts pour avoir ma mutation au lycée.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par BrindIf le Jeu 11 Juin - 10:16

Euh...
(Au lycée on fait de l'algo en classe entière.)

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin - 10:28

@ycombe a écrit:
@ylm a écrit:En maths on a une nouvelle discipline, pour laquelle on n'est pour la plupart pas formés, à enseigner. Deux jours, ça va être un peu court. Deux semaines seraient plus appropriées (et toujours insuffisantes probablement).
Et le projet de circulaire ne mentionne pas les mathématiques comme prioritairement bénéficiaires des marges  pour des dédoublements:

http://www.se-unsa.org/spip.php?article8081[/mention] a écrit:Les groupes à effectifs réduits ont vocation à être constitués en priorité pour les sciences expérimentales, la technologie, les langues vivantes étrangères, les langues régionales et l’enseignement moral et civique.

Autrement dit, on va enseigner la programmation en classe entière. Je croise les doigts pour avoir ma mutation au lycée.

C'est pour ça que je demandais ironiquement si on pouvait placer les maths dans "sciences expérimentales" parce que algorithmique, programmation, sans oublier tableur, logiciel de calcul, de géométrie dynamique, visée laser… en classe entière, comment dire …?
Comme le dit Brindif, c'est déjà le cas en Lycée depuis Réforme Chatel : les dédoublements se négocient au cas par cas en conseil pédagogique et selon les séries (où on doit utiliser le numérique) ben y en a pas de dédoublements. Bienvenus au club.

C'est aussi pour ça que ma question est sérieuse : raisonnablement combien d'heures dédoublées par discipline imposées par les futurs programmes ?
Si on peut faire le calcul précis : on le tweet (je viens d'être contaminée par le fil http://www.neoprofs.org/t90766-reforme-du-college-guerre-du-tweet), pour montrer que la marge heure est insuffisante pour tout.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le projet de circulaire

Message par Melyne5 le Jeu 11 Juin - 10:36

@MUTIS a écrit:
@Osmie a écrit:
@ylm a écrit:Question à laquelle je n'ai pas encore vu de réponse: qu'est-ce qu'on fait si la majorité des profs d'un collège refuse de participer aux EPI? Parce que c'est ce qui va se passer dans la plupart des collèges vu comme c'est parti.
Je n'y crois pas du tout : entre ce que disent et ce que font les collègues, existe un gouffre abyssal. Le décret doit être abrogé ; dans le cas contraire, on peut compter sur les collègues pour faire les EPI, même en traînant les pieds.

Il suffit du claquement de doigt d'un chef ou d'un inspecteur pour voir tout le monde rentrer dans le rang et baisser la tête, de peur de se faire gronder ou mal voir.. N'oublions pas que nous sommes dans l'EN... La docilité et la passivité y sont tout de même plus fréquentes que le courage...

Forcément, tout le monde a peur pour SA note admin s'il n'est pas un bon élève, pour SON avancement et plus encore pour SON emploi du temps ! Suspect

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum