Topic des éléments de langage de la réforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Lefteris le Mer 10 Juin 2015 - 21:46

Je commence :
"renforcé, conforté"  .  utilisation intensive  pour les matières sacrifiées .  exemple : "l'allemand sera renforcé" "le latin sera conforté"
"s'emparer de" . Là c'est à toutes les sauces. Désigne en principe une nouvelle contrainte  : "les enseignants s'empareront des programmes/ de leur nouvelle liberté/ de la réforme/ de l'interdisciplinarité"
égalité . Utilisé pour désigner un dispositif discriminant, localiste, creusant l'écart entre bons établissements et "nouveaux publics"

à vous pour la suite du recensement de ce langage orwellien ...


Dernière édition par Lefteris le Mer 10 Juin 2015 - 22:03, édité 1 fois (Raison : frappe)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Albert Jarl le Mer 10 Juin 2015 - 22:01

@Lefteris a écrit:
"s'emparer de" . Là c'est à toutes les sauces. Désigne en principe une nouvelle contrainte  : "les enseignants s'empareront des programmes/ de leur nouvelle liberté/ de la réforme/ de l'interdisciplinarité"

"S'opposer à la réforme ne nous mènera nulle part, il faut au contraire s'en emparer..."

Insupportable si prononcé par un "prof de maison" [pour paraphraser Malcolm X] voulant faire son malin en employant une expression à la mode.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par archeboc le Jeu 11 Juin 2015 - 0:07


Attention, un élément de langage, ce n'est pas un élément lexical : un élément de langage est un argument simple, que chacun ensuite habille des éléments lexicaux dont il dispose. Les éléments lexicaux sont les mot utilisés pour présenter les éléments de langage. Ces éléments lexicaux sont particulièrement efficaces si ils sont en plus des marqueurs lexicaux.

Par exemple : "Le collège unique n'a jamais été vraiment unique", ou bien encore : "les options sont ségrégatives", ce sont des éléments de langage. "Ségrégatif", élément lexical, a la chance d'être un marqueur du camp socio-pédagogiste.

Eléments de langage :
* Il faut lutter contre les classes ségrégés.
* Le collège unique a réussi la massification, il faut réussir maintenant la démocratisation.
* L'interdisciplinarité est l'outil qui mettra du sens dans les disciplines.
* Nous allons construire une éducation civique à partir d'enquête sur l'environnement de l'école et de discussion sur son fonctionnement plutôt que par inculcation de valeurs.
* Une réforme vraiment démocratique doit veiller à ce que les élèves se sentent chez eux à l'école.
* L'école de la République ne doit pas se vivre comme une forteresse assiégée dans une société mauvaise, mais comme ce qui fait grandir les enfants pour la collectivité.
* Plutôt que de jouer l'autorité des maîtres contre celle des parents, l'autorité de la science contre celle de la religion, l'école démocratique développe le goût de vivre dans une société libre.
(ouaip, je viens de tomber sur une mine)

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Laepixia le Jeu 11 Juin 2015 - 19:16

Si vous voulez faire une petite liste pour un NVBtron, je suis votre femme pour en créer un comme celui-ci :

http://laepixia.voila.net/lunditron.htm

Laepixia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par JPhMM le Jeu 11 Juin 2015 - 19:18

@Laepixia a écrit:Si vous voulez faire une petite liste pour un NVBtron, je suis votre femme pour en créer un comme celui-ci :

http://laepixia.voila.net/lunditron.htm
De 8h à 8h55, les élèves se délassent dans la cour en jouant au foot ou au basket pour être prêts à affronter leur dure journée. Puis, de 9h à 9h50, en cours de français, ils participent à un débat sur la hiérachisation des pouvoirs des Pokemons. Ensuite, de 10h10 à 12h, après la récréation, les apprenants participent à un EPI "L'argile comme matériau" avec leurs professeurs d'arts plastiques et de technologie. Après la pause déjeuner, de 13h30 à 15h20, en EPS, les élèves apprennent le pilotage de leur corps en situation inhabituelle. Enfin, après la récréation, de 15h35 à 16h30, ils terminent leur dure journée de labeur en rentrant chez eux car les cours se terminent à 15h20.
scratch scratch scratch

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Laepixia le Jeu 11 Juin 2015 - 19:24

Ah, petite erreur, je corrige de suite.

Laepixia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par neo-fit le Ven 12 Juin 2015 - 0:49

Dans http://www.neoprofs.org/t88700p280-mathematiques-nouveaux-programmes-du-college
@ycombe a écrit:
[…]Le projet de circulaire pour la réforme […] ne mentionne pas les mathématiques comme prioritairement bénéficiaires des marges  pour des dédoublements:
[…]
Autrement dit, on va enseigner la programmation en classe entière.
[…]
 
Ça doit ce que, dans le cadre de sa stratégie mathématique, le ministère appelle «la promotion d'un environnement plus favorable à l'apprentissage».
 
   
Y'a pas un smiley qui dit je-mettrais-bien-un-LOL-mais-j-ai-pas-envie-de-rire ?

Extraits de http://www.dailymotion.com/video/x2tj0yb_un-plan-national-de-formation-pour-accompagner-la-reforme-college2016_school …
- "j'entends" = je n'écoute pas
- "formations ambitieuses"=4-5 jours
- "repenser nos méthodes de formation en plus des moyens que nous y consacrons"=comme d'hab

Extraits de : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Mediatheque/63/3/faq_college4_410633.pdf et de http://www.education.gouv.fr/cid86831/college-mieux-apprendre-pour-mieux-reussir.html#1.2_-%20Une%20nouvelle%20pratique%20pédagogique%20pour%20que%20les%20élèves%20s'approprient%20mieux%20les%20connaissances%C2%A0:%20les%20enseignements%20pratiques%20interdisciplinaires
- "Ce n’est pas un problème quantitatif, mais qualitatif" = on n'a pas de sous, on fait un joli emballage
- "La confiance dans la capacité des équipes pédagogiques et éducatives à définir les réponses aux besoins de leurs élèves est une des clés de la réussite de cette réforme""on vous passe la pommade, on sait bien que c'est pas ça la liberté pédagogique, comme nous, la clé on l'a perdue, on vous laisse la retrouver"

  • Des phrases dont la traduction nécessite un niveau d'étude que je n'ai pas :

- "cette autonomie est fortement encadré
la faute d'accord c'est pas moi, c'est dans le doc original p28 (où les coquilles, voire plus, sont assez nombreuses, cf http://www.neoprofs.org/t89813-des-coquilles-ministerielles)
- "[…] → le programme ne décrira plus le contenu des enseignements, mais ce que les élèves doivent savoir et savoir faire. " (finalement celle là peut aussi être classée ci-dessous).

  • Et toute une série de "débrouillez vous ! Nous on n'a pas d'autres idées" ou bien  "dites les professionnels c'est vous ! Faudrait vous mettre à bosser un peu"

- "les programmes sont moins prescriptifs : ils font davantage confiance aux équipes éducatives et à leur connaissance des besoins des élèves."
- "le renforcement viendra de la nouvelle conception des programmes et donc du travail pédagogique demandé aux professeurs dans les classes"
- "La répartition des heures d’accompagnement personnalisé entre enseignements relève de la responsabilité des équipes pédagogiques.→ La confiance dans les initiatives des équipes pédagogiques et éducatives est une des clés de la réussite. " 
- "Les enseignants définiront en équipe les contenus des cours. → La confiance dans les initiatives des équipes pédagogiques et éducatives est une des clés de la réussite."
- "Chaque collège définira les thèmes de travail – entre 6 et 8 – qui seront proposés aux élèves. Les modalités de choix seront définies au niveau de chaque collège. → La confiance dans les initiatives des équipes pédagogiques et éducatives est une des clés de la réussite." 
  "Ce sont les équipes qui préparent l’organisation des enseignements qui est ensuite fixée par le conseil d’administration, en toute transparence."

  • "Ca aurait dû être à nous de le faire mais on préfère vous compliquer la tâche, c'était trop simple de faire autrement"

- "Garantir la continuité école-collège"
détail:
Le conseil école-collège, composé des équipes de CM2 et de 6e, associe un collège et les écoles de son secteur de recrutement afin d’améliorer la continuité pédagogique et éducative entre l’école et le collège.
Le conseil école-collège a la charge :

  • de garantir la cohérence de la construction et de la mise en œuvre des programmes de la maternelle à la 3e. Il s’assure de la prise en compte de la progressivité des apprentissages sur tout le temps de la scolarité obligatoire ;

  • d’assurer une harmonisation des pratiques éducatives pour garantir la continuité des apprentissages entre le CM2 et la 6e ;

  • d’échanger sur les besoins des élèves en amont de leur entrée au collège ;

  • de faciliter la mise en commun des ressources éducatives et pédagogiques des enseignants du premier et du second degré ;

  • de mettre en place des temps de formation en commun entre les professeurs des écoles et les professeurs du collège, indispensables à l’harmonisation des pratiques éducatives. 


Il y en aurait encore pas mal mais bon j'arrête.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Piqueboufigue le Ven 12 Juin 2015 - 9:48

Ce n'est pas forcément un mot récurrent dans les textes de la réforme mais dans la bouche de nos supérieurs, depuis quelques mois, le mot tendance, c'est fléché : je ne sais pas si vous avez remarqué mais tout est fléché.
Un collègue me faisait remarquer il y a peu qu'il n'est pas innocent que ce vocable de comptabilité soit devenu un mot courant dans le monde pédagogique..

_________________
"Nous ne sommes pas des chrétiens, disent-ils. Le Christ s'est arrêté à Eboli."

Piqueboufigue
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par archeboc le Ven 12 Juin 2015 - 13:09

@Piqueboufigue a écrit:Ce n'est pas forcément un mot récurrent dans les textes de la réforme mais dans la bouche de nos supérieurs, depuis quelques mois, le mot tendance, c'est fléché : je ne sais pas si vous avez remarqué mais tout est fléché.
Un collègue me faisait remarquer il y a peu qu'il n'est pas innocent que ce vocable de comptabilité soit devenu un mot courant dans le monde pédagogique..

En quoi est-ce un vocable comptable ?
Je le connaît dans le contexte de la magouille : lorsqu'on publie un poste mais qu'on sait déjà qui sera choisi.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par neo-fit le Ven 12 Juin 2015 - 14:09

Trouvé dans le thème humour
http://images.math.cnrs.fr/Le-langage-pedadingo.html

EPI=Emberlificotage Pédagogique Imposé

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Asha Kraken le Ven 12 Juin 2015 - 23:43

Quelqu'un a parlé de pilotage ? Vroum vroum...

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Gryphe le Sam 13 Juin 2015 - 18:08

"Le numérique permet de pluri-contextualiser le savoir."

Ne me demandez pas ce que ça veut dire...

Trouvé ici : https://twitter.com/SnpdenUNSALyon/status/609358785669304321

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par neo-fit le Sam 13 Juin 2015 - 18:23

Numérique Pluri contextualiser 3 vedettes de collège 2016 et savoir le gd oublié, tout ça ds la même phrase
Elle est énorme celle la, bravo, quelle trouvaille veneration

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par neo-fit le Dim 14 Juin 2015 - 3:09

Retrouvé dans le topic http://www.neoprofs.org/post?p=3079621&mode=quote
@Spinoza1670 a écrit:Je ne sais pas si quelqu'un a déjà créé le sujet. Ce florilège oulipo-voltairien réalisé par Cécile (MERCI) et diffusé sur le blog de l'incontournable Luigi veneration mérite le détour.

Il pourrait être poursuivi par un tome 2. Les exemples sont tellement abondants ! Cela peut même être un joli cadeau à offrir à Luigi qui ne ménage pas sa peine pour nous informer et nous avertir.



extraits : 
Ne dites pas : « Les heures enlevées à des options ouvertes à tous seront redistribuées au petit bonheur la chance. » Dites : « L'autonomie des établissements est une richesse. »

Ne dites pas : « Les enseignants, qui sont sur le terrain, se rendent compte que cette réforme est inapplicable, inégalitaire et dangereuse. » Dites : « Les professeurs vont s'approprier les programmes. »

Ne dites pas : « Des gens qui ont une expérience d'enseignement bien plus longue que celle des concepteurs des programmes sont hostiles à la réforme. » Dites : « Des pseudo-intellectuels font de la désinformation. »

Ne dites pas : « Les Français sont inquiets pour l'école publique. » Dites : « Les élites veulent sauver leurs enfants. »

Ne dites pas : « Nous ferons passer en force un texte inique, que la communauté éducative ne souhaite pas dans son ensemble. » Dites : « Les professeurs, manipulés et trop bêtes, ne comprennent pas notre belle réforme. »

Ne dites pas : « La réforme prendra des heures aux disciplines, pour les donner à des projets aux titres ronflants et au vide intersidéral. » Dites : « Nous allons nous recentrer sur les fondamentaux. »

Ne dites pas : « Les programmes changent tous les quatre ans, et personne ne donne de direction. » Dites : « Les opposants à cette réforme sont des réactionnaires moisis. »


voir le reste à : Parlez-vous l'Éduc'nat ? Petit traité de communication à l'usage du ministère de l'Éducation nationale 


Dernière édition par neo-fit le Dim 14 Juin 2015 - 7:36, édité 1 fois

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Spinoza1670 le Dim 14 Juin 2015 - 7:34

@Laepixia a écrit:Si vous voulez faire une petite liste pour un NVBtron, je suis votre femme pour en créer un comme celui-ci :

http://laepixia.voila.net/lunditron.htm

John en a déjà fait une :
http://www.neoprofs.org/t89702-1-679-616-phrases-pour-defendre-la-reforme-du-college

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Laepixia le Dim 14 Juin 2015 - 10:11

Pas mal tout çà, je fais un petit machin dans la semaine. Merci les gens.

Laepixia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par neo-fit le Dim 14 Juin 2015 - 12:28

EPI Eparpillement Pratique Interdisciplinaire pour enfoncer les fondamentaux dans le socle
EPI Enfer Pédagogique Imposé

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Ventre-Saint-Gris le Dim 14 Juin 2015 - 13:22

@Lefteris a écrit:à vous pour la suite du recensement de ce langage orwellien ...

On est chez Orwell dès le sous-titre : la "réussite pour tous".
Cela fait déjà un bail qu'on prétend créer la réussite en faisant par magie disparaître l'échec. Suppression programmée des notes, compétences et évaluation positive qui incitent à valoriser les réussites pour mieux masquer les échecs (aux yeux de l'élève lui-même qui sera motivé par tout le bien que l'on dira de son travail, même quand il n'en fera pas une).
J'aime beaucoup les appréciations de certains collègues qui en viennent désormais à louer la sensibilité de l'élève face au texte, quand ils ne trouvent rien d'autre à valoriser. Bientôt, l'élève insultant donnera l'indice d'un fort tempérament, gage de réussite sociale.
Depuis longtemps déjà, le "décrocheur" est un élève qui a voulu s'accrocher, mais qui n'a pas pu tenir et a lâché sous la charge (à chaque fois que j'entends ce truc, je vois la très classique scène de tous les nanars où un gars va tomber dans le vide si une main secourable ne parvient à le hisser).
Vendredi dernier encore, en REP : interdiction l'année prochaine de faire du soutien avec des groupes de gamins "en difficulté", parce que ce n'est pas bienveillant : on les stigmatise en les rassemblant et en les montrant du doigt, ne serait-ce que pour une heure dans la semaine. De toute façon, paraît que les difficultés ne se règlent que dans le travail du groupe classe, et que des études le démontrent.

Cela fait effectivement des années que je pense à Orwell en pensant Educ' Nat'. La simple notion de réussite est-elle vidée de tout sens si l'on supprime son contraire, l'échec ? On s'en fout, comme on supprime tout moyen de dire, et donc de penser la révolte chez Orwell, créons la réussite de tous en supprimant tout moyen de nommer l'échec.

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par neo-fit le Dim 14 Juin 2015 - 14:07

@Ventre-Saint-Gris a écrit:
Vendredi dernier encore, en REP : interdiction l'année prochaine de faire du soutien avec des groupes de gamins "en difficulté", parce que ce n'est pas bienveillant : on les stigmatise en les rassemblant et en les montrant du doigt, ne serait-ce que pour une heure dans la semaine.
Dès 2016 ce sera tout bon, c'est exactement ce que prévoit l'AP.
Avez vous une trace écrite de cette interdiction ? Elle ne sera valable qu'un an, ce ne serait pas inintéressant de la ressortir au moment opportun. Twisted Evil

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par Ventre-Saint-Gris le Dim 14 Juin 2015 - 20:42

@neo-fit a écrit:
@Ventre-Saint-Gris a écrit:
Vendredi dernier encore, en REP : interdiction l'année prochaine de faire du soutien avec des groupes de gamins "en difficulté", parce que ce n'est pas bienveillant : on les stigmatise en les rassemblant et en les montrant du doigt, ne serait-ce que pour une heure dans la semaine.
Dès 2016 ce sera tout bon, c'est exactement ce que prévoit l'AP.
Avez vous une trace écrite de cette interdiction ? Elle ne sera valable qu'un an, ce ne serait pas inintéressant de la ressortir au moment opportun. Twisted Evil

J'ai bien gribouillé deux ou trois dessins, mais je n'ai rien de plus !

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Topic des éléments de langage de la réforme

Message par bernardo le Mar 16 Juin 2015 - 23:13

Amusant article, bien dans le sujet : http://www.slate.fr/story/102989/enjoy-reforme-le-college-de-demain
Extrait :

Latin et grec participatifs
Le gouvernement a pleinement conscience du fait que le latin et le grec sont des langues de la préhistoire –comme le discman ou le walkman. D’où l’idée de les ancrer dans le quotidien des élèves, par exemple, lors du debriefing quotidien de l’espace de socialisation par connivence ludique (la récré):
«Au travail les filles, dictionnaire de latin et hop! Le mot rumeur vient du latin rumor qui signifie "bruit vague", "bruit qui court", "nouvelle sans certitude garantie".
J’adore l’expression "bruit qui court", elle est très imagée, mais moi j’aime pas courir, alors qu’est-ce qu’on fait? Eh bien on fait comme tout le monde, on écoute, on croit, on s’interroge.»
Avec ce support pédagogique, main tendue à travers les âges, l’élève prend conscience qu’avant lui, les enfants latins pouvaient également être victimes de calomnies.

Littérature incarnée
L’écrit n’est pas un fait brut, isolé, hors contexte, mais le produit d’une culture à un moment et un espace donnés, ainsi qu’une appropriation par le lecteur. La réforme vise à déboulonner l’objet littéraire statufié en contextualisant les écrivains. Aux élèves de se les approprier pour mieux partager leur ressenti. Ainsi, il sera interdit d’écrire Albert Camus ou Marguerite Duras, patronymes désincarnés et intimidants, pour privilégier des formes comme:
«Un célèbre Lyonnais, Antoine de Saint-Exupéry.»
«Victor Hugo, que j’adore.»
De même, à la lecture fastidieuse de textes normatifs, on préfèrera l’énoncé de citations, à condition de les référencer grâce à une encyclopédie en ligne.

Vers une multi-transversalité
La transversalité sera encore renforcée avec des séquences mettant en jeu plusieurs disciplines. Les collèges seront invités à renforcer cette transversalité autour de la mixité générationnelle et sociale, avec intégration des filières primaires, techniques, voire de cycles universitaires. Se dessine la notion de classe unique, qui pourrait préfigurer une scolarité commune à tous les élèves de 5 à 25 ans, favorisant l’apprentissage solidaire. Ainsi, la séquence suivante mêle adroitement découverte d’un métier manuel (BEP coiffure), éveil freudien (mastère de psychologie) et conjugaison des verbes du premier groupe (CE2):
« Quoi qu’il en soit, je fais ce que je veux avec mes cheveux! Et mille excuses à tous les coiffeurs et coiffeuses du monde, vous faites un métier bien plus difficile qu’on ne le croit. Vous ne coupez pas que les cheveux, vous supportez tous les caprices, vous écoutez toutes les histoires: "Une psychanalyse et un shampoing, s’il vous plaît…" […] Imaginez-vous à la place d’un cheveu. Je te coupe, tu me brosses, il me sèche, nous vous bouclons, vous nous lissez, ils ou elles se décolorent.»
Il est probable que ce projet de réforme dresse encore contre lui la faction irréductible des conservateurs férus d’une langue totalitaire. Pourtant, c’est l’avenir de nos enfants. #EnjoyLAvenir.
Jean-Marc Proust

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum