Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par Moonchild le Ven 12 Juin 2015 - 15:45

@Carnyx a écrit:3. L’Acadomia au lycée L’AP est une fumisterie qui nous fait perdre notre temps à part les bahuts où on l’a transformée en cours. Déjà l’appellation en novlangue : « accompagnement personnalisé » ! « Accompagnement » : le pédagol adore le vocabulaire médical et « personnalisé » à 30-35 élèves (qu’on ne connaît pas de préférence) ?
Mais il ne va pas au bout de sa logique ; ce dispositif, moi je l'aurais appelé "soins palliatifs".

D'ailleurs certains collègues qui n'ont pas réussi à déserter le front de la seconde et qui ne sont pourtant pas des pédagoles finissent par dire que, compte tenu de la proportion croissante d'élèves qui nous arrivent avec un niveau absolument catastrophique et pour lesquels aucune remédiation ne sera efficace, ces heures d'AP où on ne fait pas de l'enseignement mais de l'animation, du tutorat, du pseudo-culturel, deviennent une nécessaire soupape de sécurité pour éviter que certaines classes n'explosent.

La fonction concrète de l'AP dans certains établissements est donc bien de prolonger au maximum la durée de présence au lycée de certains élèves dont on sait qu'ils sont déjà scolairement condamnés, tout en faisant en sorte que ça soit le moins douloureux possible pour tout le monde.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par Carnyx le Ven 12 Juin 2015 - 18:49

@Moonchild a écrit:ces heures d'AP où on ne fait pas de l'enseignement mais de l'animation, du tutorat, du pseudo-culturel, deviennent une nécessaire soupape de sécurité pour éviter que certaines classes n'explosent.

La fonction concrète de l'AP dans certains établissements est donc bien de prolonger au maximum la durée de présence au lycée de certains élèves dont on sait qu'ils sont déjà scolairement condamnés, tout en faisant en sorte que ça soit le moins douloureux possible pour tout le monde.
Oui, toutafé !
Ces élèves qui n'ont pas le niveau du tout n'arrivaient pas au lycée il y a quelques années. Ils souffrent, finissent par faire les khons et ralentissent les classes : je fais faire des exos que je donnais en 4e et certains trop nombreux n'y arrivent pas !
Dire qu'il m'est arrivé de faire construire des graphiques climatiques avec des 6e en 1 heure ! Je sais c'est élitiste…

Et au LP arrivent maintenant des gens proches de la débilité, pas tous heureusement. Comme il m'est arrivé de devoir y faire des heures, je plains les collègues PLP qui eux n'avaient pas droit aux décharges par exemple et qui sont estimés injustement à l'aune de leurs élèves !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par Iphigénie le Ven 12 Juin 2015 - 19:15

ces heures d'AP où on ne fait pas de l'enseignement mais de l'animation, du tutorat, du pseudo-culturel, deviennent une nécessaire soupape de sécurité pour éviter que certaines classes n'explosent.
Voilà: on en arrive à ça:
le système doit se mettre en faillite pour intégrer les faillites antérieures.
D'où les justifications par le fait qu'"on n'est pas allé assez loin encore".
(C'est d'ailleurs la seule façon dont on transmet la culture grecque aujourd'hui Suspect)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par Presse-purée le Ven 12 Juin 2015 - 21:33

Réponse: La chute du niveau des élèves car les contenus ne sont plus que des prétextes à exercer des méthodes et à développer le vivre-ensemble-post-11-janvier.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par Presse-purée le Ven 12 Juin 2015 - 22:04

Cléroli a écrit: et une de mes collègues d'Italien a dû gérer 2 ans de suite un groupe d'élèves germanistes !!!

Bof, un bon EPI et c'est réglé. L'allemand ... l'italien... après tout ce sont toutes les deux des LV...

Plus sérieusement, on touche là le fond du problème, le point de clivage infranchissable: pour les fans de la réforme, au fond, les contenus n'ont aucune espèce d'importance. Ce qui importe, ce sont les méthodes et le contenu n'est qu'un prétexte à exercer ces méthodes.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par archeboc le Sam 13 Juin 2015 - 0:26

@Carnyx a écrit:Et au LP arrivent maintenant des gens proches de la débilité,

Il paraît que sur ces profils, Daesch recrute des conducteurs.

Mais je ne pense pas que le LP en ait le monopole. Avec l'orientation choisie d'un côté, et la sélectivité de nombreuses filières LP, il n'est pas exclu qu'on assiste à une forte dépréciation de la seconde "indifférencié" au profit du LP.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par Presse-purée le Sam 13 Juin 2015 - 9:01

Remarquons enfin que le bilan de cette fabuleuse réforme du lycée est curieusement reporté sine die...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme Lycée 2010 et Réforme collège 2016 : quelles ressemblances ?!

Message par linkus le Sam 13 Juin 2015 - 9:29

@neo-fit a écrit:@Jane
@Carnyx
@Iphigénie
merci pour ces témoignages qui permettent de se dire que c'est un peu pareil partout.
Oui il ne fallait pas oublier les enseignements exploratoires.
Dans mon lycée en MPS, ceux de maths qui s'y sont frottés (avec beaucoup d'investissement au début) on vite dit non merci. Mais chaque année la menace plane. ace
Avec ma collègue, au début j'avais préparé quelque chose d'ambitieux avec des recherches ect.
Au bout du compte, il s'avère que cela me prenait plus de temps que les cours. J'ai arrêté tout de suite quand j'ai vu l’intérêt de ce truc.
On a fait faire un entrainement des TPE à la place.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum