Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Pythie le Mar 14 Juil 2015 - 19:35

Merci à vous pour ces informations. Cela éclaircit quelque peu les choses.

Pythie
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par chenmawon le Mer 15 Juil 2015 - 9:45

Oui CFE/MGEN je regardais ça de loin quand j'étais peinard en contrat résident. Étant passé par un contrat local de 2 ans en dispo pour suivi de conjoint je cerne mieux!
Je peux donc expliquer certaines choses:
- j'ai abandonné la MGEN comme mutuelle pendant ces 2 ans (au départ j'étais sans revenu donc il fallait faire des coupes budgétaires). J'ai pris seulement la CFE pour la sécu de base (coût 133 euros par mois), bien que mon pays d'accueil proposait une sécu minimale mais on pouvait demander à être exempté des prélèvements comme étranger (donc un petit d'argent pour payer la CFE pré-citée)
- je repars sur un contrat résident: je suis retourné voir la MGEN SEM qui au moment où j'avais tenté de leur dire que j'arrêtais temporairement notre collaboration pour cause de revenus insuffisants, m'avaient un peu pris de haut, en me disant que si je revenais ils me demanderaient 2  ans de cotisations!
- finalement ils ne me prennent que 0.2% de cotisation supplémentaire par année de non cotisations.
- A noter que la CFE se payant par trimestre, je garde cette dernière pour couvrir mes 3 mois de "faux" résident et ne redémarre la MGEN SEM que lors de mon premier bulletin de salaire "français" au 1er décembre.

Pour être complet avec une personne néophyte, j'ai aussi cotisé des trimestres de retraite avec la CFE: 1245 euros par trimestre (non il n'y a pas de faute de frappe). Ceci n'est pas une cotisation supplémentaire, simplement quand (Inch'allah) je ferais valider ma retraite en France, mes trimestres travaillés comme contrat local (en Corée du Sud dans mon cas) seront comptabilisés comme cotisés.
Voilà vous en savez autant que moi!
Manu
avatar
chenmawon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Pythie le Mer 15 Juil 2015 - 10:22

Merci pour ces informations Chenmawon. A défaut d'être rassurantes sur le plan financier, elles sont précises.
Il ne me reste plus qu'à attendre la réponse de la MGEN.
Bonne journée !

Pythie
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Tmota le Sam 25 Juil 2015 - 19:35

Merci pour vos réponse Isidoria et Mehitabel Smile

Tmota
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Camille B le Dim 28 Fév 2016 - 6:57

Petite question sur le détachement. Quand on est en poste à l'étranger, est-on toujours d'une façon ou d'une autre rattaché à son académie d'origine ?

Explication : sur I prof je suis en V4 = académie hors de France et c'est le bureau des personnels hors de France à Paris qui gère tout mon dossier administratif. Pour moi c'est un point positif ça m'a permis d'obtenir un détachement puis une dispo sans aucun souci et très rapidement (et j'espère que ça va continuer...)

Cependant en lisant les fils de discussion il y a des cas de profs en postes depuis plusieurs années à l'étranger qui se voient soudain refuser leur détachement  par leur académie d'origine et qui doivent rentrer en France.

D'où ma question : L'académie d'origine exerce-t-elle toujours un droit de regard même si on est géré par le bureau des Hors de France ? Ou bien ces collègues étaient-ils toujours gérés par leur académie d'origine ?
avatar
Camille B
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 14:47

@Isidoria a écrit:Tous les contrats sont différents, même ceux de résident à l'AEFE. L'important est de bien lire son contrat et de prendre la mesure de ce qui est compris dedans. Dans mon établissement, les contrats locaux en détachement direct déchantent, l'AEFE est venue en direct leur dire que maintenant ils étaient des salariés du privé et qu'il fallait qu'ils assument le contrat qu'ils avaient signé... Certains pensent qu'ils sont toujours fonctionnaires, or le détachement est un simple contrat temporaire administratif, qui ne lie plus le salarié avec l'état français.
Pour les contrats de résident, certains établissements offrent billet d'avion, prime de déménagement,... mais c'est rare. Il y a des établissements où il est même plus intéressant d'être recruté en local plutôt qu'en résident.
Les situations sont extrêmement variables.
Pour en revenir à la question du début, le MENSER met de plus en plus de barrières au détachement pour l'AEFE, sans doute pour cause de crise du recrutement en France, c'est regrettable mais c'est ainsi.


" qui ne lie plus le salarié à l'état français" pouvez vous expliquer? je ne comprends pas du tout le sens et l'intérêt de cette phrase pour tout fonctionnaire en résident, en dispo ou en détachement direct... dans les 3 cas, le lien existe ne serait ce que par le droit à réintégrer.

en quoi cette liaison à l'état français se manifeste-t-elle durant le contrat de résident?

que ce soit en détachement direct ou en résident, les droits essentiels ( droit à réintégrer, à l'avancement, à la retraite...) sont préservés.
Les contrats résidents AEFE sont eux aussi temporaire ( 3 ans)
De même, les situations sont très variables et je crois savoir que même en tant que résident à l'AEFE, il n'y a aucune garantie de voir son détachement renouvelé ou même d'être gardé par l'agence.

Les contrats locaux peuvent même parfois être plus avantageux non?
Aussi, beaucoup de résidents déchantent aussi lorsqu'ils se rendent compte sur place
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Mehitabel le Sam 21 Jan 2017 - 18:30

C'est-à-dire qu'en cas de problème l'Etat français ne peut rien pour toi, tu es tout seul. En contrat local avec détachement pendant trois ans, j'ai expérimenté cette situation: l'école où je travaillais m'a annulé tout simplement l'arrêt maladie que j'avais d'un médecin français, arrêt signé en bonne et due forme. L'école a envoyé un médecin siégeant au conseil de gestion pour me signifier l'invalidité de cet arrêt.
Dans cette situation, tu n'es plus fonctionnaire, tu es salarié du privé. Tout seul. Tu peux te tourner vers les autorités du pays dans lequel tu vis (dans mon cas, cela aurait été totalement risible, vu que c'est une des dictatures les plus strictes du monde), te tourner vers la France? Les syndicats? La réponse est la même: vous êtes en disponibilité, vous êtes salariés du privé.
Effectivement, tu conserves tes droits à réintégrer comme tout fonctionnaire, et tu peux aussi rentrer quand tu veux, mais pendant le temps où tu travailles pour cette entreprise, tu es à la "merci" de cette dite entreprise, que tu sois fonctionnaire ou pas, tu es d'ailleurs entièrement rémunéré par l'école en local, en détachement ou pas, et non plus par le MEN.
Ma réponse ne vaut que pour le local, avec ou sans détachement, ce dont parlait Isi.

Quant aux contrats locaux, dans certaines régions du monde, comme le Golfe, ils sont en effet plus intéressants que les contrats résidents.
avatar
Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 18:41

Oui mais cette situation est banale et peut très bien arriver aussi dans le cadre d'un statut de résident ou bien tout bonnement en France. Je connais beaucoup de collègues qui ont eu des problèmes justement avec l'Etat français parce que celui ci refusait de reconnaître une invalidité notifiée par un médecin du travail mais refusée par les médecins de l'éducation nationale. Et je parle d'ici en France.
Dans quelle mesure ce type de situation n'est pas possible avec l'AEFE? C'est tout à fait envisageable.

Ce que je veux dire par là c'est que les problèmes peuvent émaner du lycée homologué mais l'Etat peut tout ussi bien faire des problèmes!

Par ailleurs n'est ce pas exagéré de dire que la réponse des yndicats est la même? sachant que des conventions sont passées entre ces lycées et l'agence? Aussi les syndicats intègrent de plus en plus les problématiques des non résidents dans leurs revendications... Les TNR ne sont-ils pas en dispo? Or dans certains pays leur priorisation dans les résidentialisations est du aux revendications syndicales. De la même façon, nous pouvons croire aussi dans un souci de solidarité que certains représentants syndicats peuvent s'insurger contre certains situations vécues par les détachés directs, inadmissibles et mettre en place des actions. N'oublions pas que les détachés directs le sont dans des établissements homologués/conventionnés Ce qui implique le respect de ces conventions.

Du reste pour la mésaventure qui vous est arrivée, elle est bénine et peut arriver dans n'importe quelle situation: en activité, en résident, en détaché direct...
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Mehitabel le Sam 21 Jan 2017 - 18:54

Je n'ai jamais vu aucun médecin en France annuler purement et simplement un arrêt maladie donné par un confrère. Et je n'ai jamais/vu ou entendu cela chez aucun résident non plus.
Ce dont vous parlez en France est une situation très précise, pour faire intervenir la médecin du travail, il faut avoir empiler un sacré nombre d'arrêt maladie dans l'EN. Vous parlez d'invalidité, je vous parle d'un arrêt de travail consécutif à une maladie non invalidante.
Je ne vois pas un médecin débarquer en France chez un prof et dire "ben non vous n'avez pas la gastro, j'annule l'arrêt maladie de Dr Machin parce que je le décide et vous repartez bosser demain."
Par ailleurs, dans les établissements AEFE avec résidents, les syndicats informent, défendent, siègent et protègent lorsqu'on leur demande. L'école où j'étais en détachement, le mot même de syndicat faisait rire n'importe quel employé. On savait que l'on pouvait nous renvoyer n'importe quand, c'est d'ailleurs ce qui est arrivé à deux détachés un 25 juin, sans annonce préalable. Les syndicats peuvent aider, encore faut-il qu'ils soient représentés, ce qui évidemment dans ce type d'école bien loin d'être le cas partout.
Donc oui, on est à la merci, et non ce n'est en rien comparable avec ce qui pourrait se passer en France, ni même dans aucune école AEFE.
Les suspensions de salaire pour X ou Y raisons en sont une autre preuve. Vers qui vous tourner si l'école décide de garder tel montant de votre salaire car vous n'avez pas assuré telle ou telle mission qu'elle juge comme faisant partie de votre contrat? Et bien personne, vous êtes seuls.
La question n'était pas de savoir si l'Etat est un bon employeur, on sait bien qu'il est loin d'être exemplaire, mais plutôt de savoir s'il peut quelque chose quand on est en détachement ou disponibilité: la réponse est claire, non il ne peut rien, vous ne dépendez plus de lui. La seule réponse qu'il peut vous apporter c'est: si vous n'êtes plus en accord avec le contrat que vous avez signé de votre plein droit, alors réintégrer et rentrer en France.
avatar
Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 19:13

Je ne sais pas depuis combien de temps vous êtes à l'étranger mais croyez mois, que l'on parle d'arrêt ou d'invalidité, les contrôles se font de plus en plus. Et de plus en plus de collègues à bout se résignent à abandonner tout combat et renonce à leurs indemnités. L'an dernier, c'est arrivé à 3 de mes collègues.

Maintenant, c'est vrai que l'on est à la merci de l'établissement mais dans le cadre d'un contrat de résident, celui ci peut ne pas être renouvelé par l'agence quand bien même le détaché souhaiterait continuer. Dans ce cas précis, que peuvent faire les syndicats ou même l'Etat qui a pris cette décision? Dans ce cas précis, nous sommes aussi à la merci de l'agence.

Si convention il y a, alors le fonctionnaire détaché direct a tout intérêt à faire valoir ses droits devant les juridictions locales compétentes. Dans certains pays les juridiction en question sont il est vrai incompétentes, mais dans beaucoup d'autres, elles sont très compétentes.

Combien d'années avez vous enseigné en détachement direct? avez vous eu systématiquement des problèmes? Il n'y a pas de bon employeur certes mais il n'y a pas non plus de règles. L'éthique et le professionnalisme ne sont pas le monopole de la fonction publique. Beaucoup d'écoles conventionnées/ homologuées sont éthiquement bien au dessus de certains établissement EGD dont les méthodes de direction s'apparentent à celles du privé! Il n'y a pas de règles en la matière.

Dernier point. Un ami à moi qui était détaché résident dans un gros établissement d'Afrique que je ne citerai pas a eu de gros problème d'harcèlement de la part du chef. Bien entendu se sentent en sécurité, il se retourne vers l'agence Réponse toute aussi claire que celle que l'on apporterait à un détaché direct: je cite vos mots: si vous n'êtes plus en accord avec le contrat que vous avez signé de votre plein droit, alors réintégrer et rentrer en France.
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Mehitabel le Sam 21 Jan 2017 - 19:16

J'enseigne à l'étranger depuis 2002 Very Happy Je vous laisse donc à votre dernière réponse et vous souhaite bonne chance, à Carthage ou ailleurs.
avatar
Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 19:19

Je crois que vous mettez sur le même plan des choses qui ne le sont pas...
Mais après tout, si vous estimez que le fonctionnaire n'est pas protégé mais livré à la merci du fait du prince, alors ce type d'école est fait pour vous!!
avatar
nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 19:27

2002! bien des choses ont changé ici en France dans les pratiques... Mais j'aurais malgré tout aimé avoir plus d'éléments pour apprécier le risque d'être détaché direct...

Je vous souhaite bonne chance également, à Doha ou ailleurs Very Happy
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 19:35

@neoprof86 a écrit:2002! bien des choses ont changé ici en France dans les pratiques... Mais j'aurais malgré tout aimé avoir plus d'éléments pour apprécier le risque d'être détaché direct...

Je vous souhaite bonne chance également, à Doha ou ailleurs Very Happy

J'enseigne en France et je ne vois pas ce qui a changé... Vous voulez dire que maintenant les arrêts pour complaisance sont surveillés?! Quelle misère! où va la fonction publique?!
Pour ce qui est des "risques" évoqués dans votre propos, cela dépend des lois du pays dans lequel vous signez ce fameux contrat de travail...
avatar
nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 19:38

J'enseigne également en France et beaucoup de choses ont changé, il faut être aveugle pour ne pas s'en rendre compte... d'où crise de recrutement
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 19:39

Alors je suis aveugle...
avatar
nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 19:42

façon de parler bien sûr... mais bon sur le principe, si l'on établi des règles à partir d'anecdotes vécues ou entendues ici et là, alors... il y a des milliers de règles.

Sur le changement, il n'y a quà voir les réformes engagées, les pouvoirs croissants des chefs d'établissements... et ça ce ne sont pas des " je connais, j'ai vu"
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Isidoria le Sam 21 Jan 2017 - 19:46

Eh bien! Donc si je comprends bien, vous venez ici pour qu'on vous conseille sur une éventuelle expatriation? Votre ton ne donne pas très envie de vous répondre, pourtant. Je veux bien renseigner, mais pas me faire agresser parce que ma réponse ne vous satisfait pas.
Ah et j'ai essayé d'en apprendre plus sur vous, de savoir d'où vous venaient les affirmations que vous martelez, mais il aurait fallu que vous vous présentiez pour ça!


Dernière édition par Isidoria le Sam 21 Jan 2017 - 19:47, édité 1 fois
avatar
Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 19:47

Ah si... Parce que personnellement, ça va! Et je me connais assez bien...
Méhitabel connait aussi assez bien les contrats qu'elle a signé en local détaché...

Mais je ne me souviens plus du sujet? Vous êtes en France et vous voulez savoir si c'est bien d'être en local détaché ou vous êtes en France et vous nous expliquez que c'est aussi bien d'être en local détaché?
avatar
nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 20:20

@Isidoria a écrit:Eh bien! Donc si je comprends bien, vous venez ici pour qu'on vous conseille sur une éventuelle expatriation? Votre ton ne donne pas très envie de vous répondre, pourtant. Je veux bien renseigner, mais pas me faire agresser parce que ma réponse ne vous satisfait pas.
Ah et j'ai essayé d'en apprendre plus sur vous, de savoir d'où vous venaient les affirmations que vous martelez, mais il aurait fallu que vous vous présentiez pour ça!

Vous êtes agressive ! incroyable. On échange des idées et vous remettez en question mon ton! C'est vous qui êtes agressive et pourquoi? parce que nous ne sommes pas d'accord avec votre point de vue sou souhaitons plus d'explications. Sur ce ton, je ne recherche plus rien!

Merci et au revoir
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Sam 21 Jan 2017 - 20:30

j'ai déjà été en local détaché et résident. Dans les deux cas, mes droits ont été respectés. Dans les deux cas, en cas de conflit d'intérêt on s'en est remis à la règle stipulée dans le contrat... je remettais en cause ce qui s'est dit dans le forum ( n'en déplaise à certains) selon laquelle un local détaché n'est plus fonctionnaire ce qui en soi ne veut rien dire... être fonctionnaire ce sont des droits... et que ce soit en local détaché ou en résident ce qui compte c'est ce qui est stipulé dans le contrat!

Ceux qui avancent que le local détaché est risqué avance des arguments anecdotes et ils veulent que l'on écoute ces arguments anecdote! lors je leur dis que moi aussi j'ai pleins d'arguments anecdote où le fonctionnaire ici ou résident voit ses droits écrasés... et de la même façon je veux bien qu'on les entende!

Pour ma part lorsque je pars à l'étranger, je suis attentive à deux choses: le contrat ( qu'il soit en résident ou local détaché) et la réputation du lycée qu'il soit homologué ou EGD! combien d'EGD font souffrir les collègues justement à cause de tous les pb évoqués juste avant. Encore une fois, l'éthique n'est pas le monopole des EGD.

avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 20:54

Very Happy


Dernière édition par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 20:56, édité 1 fois
avatar
nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par nautie le Sam 21 Jan 2017 - 20:55

Il me semble que d'habitude on parle d'arguments anecdotiques... Mais je ne suis pas prof de Lettres...
Ceci dit, si je résume:
vous avez été contente de vos détachements en local, car vous saviez que c'est votre contrat qui vous engage et seulement lui.
La discussion plus haut disait cela, en fait, mais bon... et disait aussi que si vous pensez que lors d'un contrat local en détachement, vous êtes soumis aux lois du travail françaises, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil jusqu'au coude... Vous, vraisemblablement vous le saviez, d'autres l'oublient souvent!
après, on peut longtemps discourir sur la qualité du code du travail en France, mais c'est un autre débat (enfin, il me semble...).
avatar
nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Camille B le Dim 22 Jan 2017 - 3:08

@neoprof86 a écrit:2002! bien des choses ont changé ici en France dans les pratiques... Mais j'aurais malgré tout aimé avoir plus d'éléments pour apprécier le risque d'être détaché direct...

Bonjour, je crois que vous vous êtes forgée votre propre opinion, vous n'avez pas l'air d'avoir besoin de plus de renseignements. Quand on vous a donné des exemples précis vous les avez rembarrés en les tenant pour anecdotiques, ou alors pour comparables aux risques d'un contrat de résident.

Selon vous au final, il n'y a pas plus de risque à être détaché en direct. Voilà. Vous avez votre réponse.
avatar
Camille B
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par neoprof86 le Lun 23 Jan 2017 - 12:55

@Camille B a écrit:
@neoprof86 a écrit:2002! bien des choses ont changé ici en France dans les pratiques... Mais j'aurais malgré tout aimé avoir plus d'éléments pour apprécier le risque d'être détaché direct...

Bonjour, je crois que vous vous êtes forgée votre propre opinion, vous n'avez pas l'air d'avoir besoin de plus de renseignements. Quand on vous a donné des exemples précis vous les avez rembarrés en les tenant pour anecdotiques, ou alors pour comparables aux risques d'un contrat de résident.

Selon vous au final, il n'y a pas plus de risque à être détaché en direct. Voilà. Vous avez votre réponse.

Oui je me suis forgé mon opinion, encore heureux. De la même façon que vous vous êtes forgé la votre... que vous rependez comme une traînée de poudre. Quand je vous ai aussi donné des exemples précis, vous les avez rembarrés en les tenant pour inventées...
avatar
neoprof86
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détachement à l'étranger dans un établissement privé homologué

Message par Camille B le Mar 24 Jan 2017 - 3:07

avatar
Camille B
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum