Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clairlaure le Sam 13 Juin 2015 - 19:16

Bonjour à tous,

C'est compliqué.... J'ai tenté l'agrégation de LM cette année après plus d'un an de travail ( à temps plein au collège, deux garçons de 3 et 5 ans, un mari absent en semaine) et je n'ai pas été admissible. (9 et 10). J'ai été au-delà de ce que je pouvais faire, puisé dans mes réserves, dans ma volonté la plus profonde.
Après les résultats, gros coup de déprime, mais j'ai repris après 3 semaines de "vacances".
Et là, je ne sais pas quoi faire.... Je suis littéralement exténuée par mon année, ai l'impression que bcp de choses ont été vaines.
Je vis mal d'avoir pris quelques kilos, de prendre un peu moins soin de moi qu'avant (plus de manucure, plus de nvx vêtements...)
Le problème est que j'ignore si j'aurai le courage d'aller jusqu'au bout.
Et pourtant, pour le moment, je tiens le rythme. .
Je ne suis pas logique parce qu'aux coups de mou, j'alterne avec de vrais moments de plaisir.
Seulement, je suis fatiguée d'avoir une humeur qui fait les montagnes russes, je ne parviens pas à véritablement me détacher de tout cela. J'aimerais retrouver un quotidien sans me demander toutes les 5 minutes quand je trouverai le temps pour ma prochaine plage de travail. De plus, on nous a dit à la fac que si on ne bossait pas à fond, ce n'était pas la peine....

J'avoue aussi, j'ai peur de me planter de nouveau, de revivre tout cela. Parfois j'aimerais être une personne plus simple, qui serait satisfaite de son quotidien et tout.
Bref, je suis fatiguée...

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Saloum le Sam 13 Juin 2015 - 19:44

Je ne pense pas qu'il vaille le coup de se miner la santé et le moral en passant l'agrèg. Si en pesant le pour et le contre tu y trouves davantage d'inconvénients, pour moi la  question ne se pose pas: arrête, repose-toi, reprends l'an prochain. Passe les écrits pour garder la main. Pour ma part, j'ai toujours veillé à ce que l'équilibre soit maintenu entre efforts, moments de doute, fatigue et plaisir. Mais...je n'ai jamais eu le concours.
Je ne sais pas s'il y a un surcroît de gloire à obtenir un concours (facultatif qui plus est) dans la souffrance. En tout cas ce n'est pas ma philosophie. Je continue d'avoir envie de préparer ce concours pour ce qu'il m'apporte de richesse intellectuelle. Si je ne l'obtiens pas, tant pis.
Mais encore une fois ce n'est que mon avis, et d'aucuns jugeront que je manque de combativité. Rolling Eyes

Saloum
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clo74 le Sam 13 Juin 2015 - 19:59

Je suis d'accord avec toi, Saloum. Il faut vivre ce concours comme une chance, non comme un fardeau.
Je l'ai raté la première fois (4,5 points!!!), l'ai retenté, mais ai très peu eu l'angoisse du "et si je ne l'ai pas?". Si je ne l'avais pas eu, j'aurais fait autre chose (me serais lancée dans le théâtre, par exemple), ou j'aurais au moins fait une pause d'un an.
Si cela te rend aussi malade, prends un temps de réflexion. Réfléchis à tes motivations, au temps que tu es prête à te donner pour l'avoir, etc. C'est à discuter aussi avec ta famille.
Nous sommes tous différents. Un collègue s'est accroché à l'agrégation, l'a eue au bout de 7 ans, y a perdu son couple! Un autre l'a obtenue au bout de la 4è année (admissible 3 ans de suite!), mais a toujours pris cet "échec" avec philosophie, et a recommencé l'année suivante, sans se mettre la pression. D'autres abandonnent, et ont raison, puisque finalement ce n'est qu'un concours, qui ne vaut pas que l'on fiche sa santé ou son moral en l'air pour lui.
Profite de cette fin d'année pour faire un peu le point, peut-être es-tu très fatiguée, un peu de repos et tu verras les choses différemment.
Bon courage en tout cas! fleurs2

clo74
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Hermiony le Sam 13 Juin 2015 - 20:05

@clairlaure : si préparer le concours te met déjà dans cet état, alors qu'on est à plus de 6 mois des écrits, il vaut peut-être mieux que tu arrêtes pour cette année, quitte à la préparer plus tard, une fois que tu auras repris des forces et du temps pour toi et les tiens. Tu peux également envisager d'y aller plus "cool" cette année, sans te mettre la pression, car de toute manière tout le travail que tu as fourni l'an dernier n'est pas perdu. Tes notes ne sont pas infâmantes, elles prouvent que tu as le niveau, mais qu'il te faudra sans doute du temps pour caler les choses. L'agreg est un marathon, surtout l'interne, à moins d'avoir un congé de formation.
Je l'ai décrochée cette année en la passant pour la 2e fois, mais j'ai failli y laisser pas mal de plumes, et je sais qu'en cas d'échec, je n'aurais pas remis ça - en tout cas, j'aurais attendu d'avoir vécu pour moi avant de reprendre une vie de moine. Et encore, je n'ai pas d'enfant, ce fut donc plus facile pour moi.

On est en juin, tu as encore du temps, prendre un rythme de fou dès maintenant me paraît contre-productif. Je ne sais pas ce qu'entendent tes formateurs par "à fond", mais je peux t'assurer que l'été dernier, je travaillais 3h/jour maxi. Fais une pause dès que tu satures, il ne sert à rien d'arriver crevée à la rentrée. Les phases que tu décris, je les ai connues en novembre-décembre, puis juste avant les oraux, mais pas en juin...

Quelle que soit ta décision, prends celle qui te coûtera le moins et te rendra la plus épanouie possible. L'agreg n'est pas une fin en soi quand on est déjà en poste (mais je sais qu'on peut tenir à décrocher ce concours pour tout un tas de raisons...), elle n'est qu'un plus. Courage, prends soin de toi.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Fantômette le Sam 13 Juin 2015 - 23:08

Je suis d'accord avec ce qui a été dit, Clairelaure, fais une VRAIE pause quelques semaines  (jusque fin du mois). Tu n'as plus l'esprit clair et le plaisir va diminuer,le travail devenir un fardeau. Tu connais mon " cas" Wink :  attention au burn out. Si tu ne supportes pas l'idée de renoncer cette année, ce que je peux comprendre d'autant plus que tu as déjà fourni un travail énorme, souffle vraiment les 3 semaines qui viennent et après tu avises. Tu as déjà des cartes en main et de l'avance, ne l'oublie pas.  Tu peux respirer un peu sans que cela te soit préjudiciable, au contraire.

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par ycombe le Sam 13 Juin 2015 - 23:36

@clairlaure a écrit:Bonjour à tous,

C'est compliqué.... J'ai tenté l'agrégation de LM cette année après plus d'un an de travail ( à temps plein au collège, deux garçons de 3 et 5 ans, un mari absent en semaine) et je n'ai pas été admissible. (9 et 10).



Bref, je suis fatiguée...

Tes notes sont bonnes. Elles montrent que tu es sûr la voie. Continue, et limite un peu l’empiétement de ta préparation sur ta vie privée.

Tu te sens fatiguée.Tu y as passé beaucoup de temps. C'est normal. Il faut que tu te poses un peu, et que tu continue en soignant ton hygiène de vie: fais du sport, régulièrement, et amène tes enfants jouer souvent. Ne crois pas que ces moments de détente sont du temps perdu par rapport à l'agrégation: toutes les questions que tu travailles, ton cerveau les repasse quand tu fais autre chose, et c'est souvent dans ces moments de break que les solutions apparaissent. Évidentes. C'est tellement normal que cela fait l'objet d'un  chapitre du livre How we learn.


Dernière édition par ycombe le Dim 14 Juin 2015 - 1:30, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par InvitéPPP le Dim 14 Juin 2015 - 1:11

A mon avis, passe les épreuves que tu peux passer sans travailler le programme, juste pour faire de ton mieux du point de vue méthode et entraînement à l'écrit. Et l'année prochaine, commence à travailler tout le concours et surtout le programme de l'oral, surtout !-, dès la parution des programmes. Mais là, à six mois des épreuves, bon ...

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Vitasol le Dim 14 Juin 2015 - 20:47

Quand j'ai décidé de préparer l'agrégation, je me suis promis de m'impliquer sérieusement sans sacrifice. J'ai réussi le concours dès la première fois et je suis persuadée que si j'avais déprimé ou si j'avais eu le sentiment de m'abandonner, c'était l'échec assuré. Parfois, il faut savoir mettre de côté certains projets pour mieux les accomplir plus tard. Cela dit, tu as peut-être simplement besoin de souffler un peu : un mois de vacances cet été peut aussi te permettre de repartir de pied ferme !

Vitasol
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par olive-in-oil le Dim 14 Juin 2015 - 22:03

J'ai fini par décrocher l'agreg au bout de 5 tentatives, avec 3 gamins de 10 ans à 2 ans, avec un mari très souvent absent et pas à la maison avant 19h30... J'avoue que je me servais souvent de ces excuses pour expliquer ma mauvaise préparation... Rolling Eyes
Je ne l'ai réellement préparée (entraînements aux écrits, à la pratique, lectures, recherches et discussions) que lors de ma première admissibilité, il y a 4 ans. Le reste du temps, j'y suis allée pour garder de l'entraînement, jusqu'à cette année où, admissible de nouveau, j'ai bachoté comme une malade entre les résultats du premier tour et l'admission.

Mais j'ai aussi pris les choses avec beaucoup de distance. J'étais heureuse d'apprendre, heureuse de lire et d'écrire, de théoriser, de partager mes interrogations avec d'autres collègues la préparant ou l'ayant eu par le passé. Zéro pression de mon côté et même les résultats ne me faisaient pas frémir (ceux de l'admissibilité of course !!)

En lisant ton message, cela donne l'impression que le problème est ailleurs, comme si ton état actuel était accentué par ta préparation mais que celle-ci n'était pas la cause réelle.

Pose toi quelques questions :
Pourquoi cette agreg te tient-elle vraiment à coeur ?
Pourquoi vis-tu ta prépa comme une contrainte ?
Pourquoi l'échec te fait-il si mal (ce n'est qu'un concours, cela ne remet pas en cause ton réel niveau...)
Est-ce si difficile de renoncer ? Est-ce que ton jugement sur toi-même serait si dur ?
Qu'est-ce qui serait le plus terrible ? L'abandon ou la poursuite ?

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Dim 14 Juin 2015 - 22:09

J'ai souvent eu 9 et 10.
Mais j'ai fait une pause avant d'obtenir mon congé de formation et je ne la regrette pas.

Tu auras tôt ou tard ce concours.
La question est plutôt de savoir si tu te sens d'attaque cette année ou si tu ménages ta monture pour l'avoir quand tu seras zen, en congé ou à temps partiel.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Aliceinwonderland le Dim 14 Juin 2015 - 22:18

Tôt ou tard...Si le nombre de postes reste stable. Le nombre de postes joue. Si la droite repasse, le nombre de postes peut baisser brutalement. Et après la réforme du collège, si l'on décidait de supprimer tout simplement l'agrégation cela ne m'étonnerait même plus.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Iliana le Mer 17 Juin 2015 - 0:07

Clairlaure, j'aurais pu écrire ton message mot pour mot... Courage à toi.

Philiphilophilo, pour l'interne ce n'est pas possible de la passer sans préparer les épreuves. Il n'y a que deux disserts à l'écrit, pour être admissible, et le plus gros coef est justement la dissert sur auteur au programme.

Je ne sais pas s'il est possible de s'accorder un mois plein d'été sans travailler (parce que c'est quand même la seule période où l'on peut bosser sans se préoccuper des copies, conseils de classe, préparations diverses, rendez-vous avec les parents, bla bla bla), mais peut-être t'accorder le mois de juin pour souffler, sachant que ce n'est vraiment pas une période facile ni agréable.
Pour l'instant pour ma part, j'en suis encore à lire tranquillement des oeuvres autour du programme (d'autres oeuvres de Yourcenar, du Zola...). Pour le programme proprement dit, j'attaquerai ça en juillet, sur un transat, entre deux spectacles à Avignon. Mais là je n'en peux plus. Et les conseils d'Ycombe me semblent très bons : je crois que pour la santé de mon cerveau, il sera indispensable que j'aille courir toutes les semaines.

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 0:16

@Aliceinwonderland a écrit:Tôt ou tard...Si le nombre de postes reste stable. Le nombre de postes joue. Si la droite repasse, le nombre de postes peut baisser brutalement. Et après la réforme du collège, si l'on décidait de supprimer tout simplement l'agrégation cela ne m'étonnerait même plus.

Ah oui...il y a ça aussi.

Mais le nombre de postes n'est déjà pas bien haut, surtout en LC.

En LM, on était 123 admis cette année. C'était un peu supérieur aux autres années, je crois. Mais à la réunion, ils ont parlé de 8% d'admis à l'interne LM.

Ensuite, avec les notes de clairlaure, 9 et 10, j'avais été admissible en 2008. Mais maintenant, il faut 10 et 11 pour atteindre la barre (et donc être dans les derniers admissibles et devoir être brillant lors des oraux pour réussir). Ce n'est pas impossible mais pour avoir eu souvent 9 et 10, je sais combien ça peut être frustrant. Le programme de l'année prochaine est lourd.

Peut-être qu'une préparation en deux ans, didactique cette année et les oeuvres au programme en 2016/2017 ensuite, serait un choix judicieux ?


Dernière édition par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 0:28, édité 1 fois

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 0:24

@clairlaure a écrit:De plus, on nous a dit à la fac que si on ne bossait pas à fond, ce n'était pas la peine....

Non, ça, c'est faux.
Cette année, j'avais lu et relu les oeuvres. Mes livres sont soulignés, surlignés, remplis de post-its. Mon exemplaire des MH est tellement rempli de post-its qu'il est gondolé.

En revanche, avant les écrits du concours, je n'ai rendu qu'une seule dissertation de didactique et aucune sur les oeuvres. Je n'ai fait aucune contribution (sauf un résumé d'un Atlande avec les candidats du PAF, qui en ont aussi résumé).

Je ne peux pas dire que je n'ai pas bossé mais j'ai privilégié la lecture des oeuvres et celle des Atlande ou des cours... à l'écriture.
Disons que les épreuves blanches, les dissertations, c'est très bien quand on n'a pas l'expérience du concours. Quand on l'a déjà passé et qu'on a eu 9 et 10, c'est qu'on a la méthode. Ce qu'il faut, c'est la connaissance approfondie des oeuvres et coller au sujet (et à la problématique en didactique).

Et puisque tu enseignes, tu peux t'acheter les CD des oeuvres au programme : c'est pratique dans l'auto-radio en allant au travail, surtout si tu as une mémoire auditive.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Leclochard le Mer 17 Juin 2015 - 10:08

@Aliceinwonderland a écrit:Tôt ou tard...Si le nombre de postes reste stable. Le nombre de postes joue. Si la droite repasse, le nombre de postes peut baisser brutalement. Et après la réforme du collège, si l'on décidait de supprimer tout simplement l'agrégation cela ne m'étonnerait même plus.

Oui. Par définition tout le monde ne l'aura pas. La garantir me semble mensonger même après X tentatives.
Sa disparition pure et simple me semble improbable. Il suffirait en revanche de réduire le nombre de postes à un chiffre ridicule pour la rendre quasi impossible à obtenir dans les faits.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Leclochard le Mer 17 Juin 2015 - 10:11

@olive-in-oil a écrit:J'ai fini par décrocher l'agreg au bout de 5 tentatives, avec 3 gamins de 10 ans à 2 ans, avec un mari très souvent absent et pas à la maison avant 19h30... J'avoue que je me servais souvent de ces excuses pour expliquer ma mauvaise préparation... Rolling Eyes
Je ne l'ai réellement préparée (entraînements aux écrits, à la pratique, lectures, recherches et discussions) que lors de ma première admissibilité, il y a 4 ans. Le reste du temps, j'y suis allée pour garder de l'entraînement, jusqu'à cette année où, admissible de nouveau, j'ai bachoté comme une malade entre les résultats du premier tour et l'admission.

Mais j'ai aussi pris les choses avec beaucoup de distance. J'étais heureuse d'apprendre, heureuse de lire et d'écrire, de théoriser, de partager mes interrogations avec d'autres collègues la préparant ou l'ayant eu par le passé. Zéro pression de mon côté et même les résultats ne me faisaient pas frémir (ceux de l'admissibilité of course !!)

En lisant ton message, cela donne l'impression que le problème est ailleurs, comme si ton état actuel était accentué par ta préparation mais que celle-ci n'était pas la cause réelle.

Pose toi quelques questions :
Pourquoi cette agreg te tient-elle vraiment à coeur ?
Pourquoi vis-tu ta prépa comme une contrainte ?
Pourquoi l'échec te fait-il si mal (ce n'est qu'un concours, cela ne remet pas en cause ton réel niveau...)
Est-ce si difficile de renoncer ? Est-ce que ton jugement sur toi-même serait si dur ?
Qu'est-ce qui serait le plus terrible ? L'abandon ou la poursuite ?

Que de bonnes questions !
J'ai croisé une collègue qui la vivait comme une revanche sociale (origines modestes). On peut la passer plein de fois, le problème, c'est qu'on y sacrifie du temps, un peu d'argent et parfois sa famille ou son couple, quand ça tourne à l'obsession.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clairlaure le Mer 17 Juin 2015 - 13:54

Vous soulevez des questions intéressantes qui me font réfléchir. Sans mentir, je sais que j'irai jusqu'au bout de cette nouvelle session. Mais je sais aussi que je ne veux pas rentrer dans une spirale et la retenter je ne sais combien de fois. Pour tout un tas de raisons, j'espère parvenir à arrêter et à me libérer de ce concours si jamais il reste pour moi inaccessible.
Ce concours demande tellement de sacrifices que je ne suis pas certaine que les enjeux en soient simples pour tous ceux qui se lancent dans l'aventure. S'il ne s'agissait que de gagner un peu plus ou de faire moins d'heures.... Mais chez moi, et chez un grand nombre de personnes, beaucoup de choses rentrent en ligne de compte, à commencer par le regard que j'ai sur moi. Entre autres, j'ai besoin d'être fière de moi et de me prouver quelque chose. Alors bien sûr, l'agrégation n'est pas la vie et tout et tout mais elle est importante pour moi et à plus d'un titre.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 14:03

@Leclochard a écrit:
Oui. Par définition tout le monde ne l'aura pas. La garantir me semble mensonger même après X tentatives.

Pas tout le monde mais une candidate qui a eu 9 et 10 n'est pas loin de l'avoir. Je parlais dans le cas de clairlaure.

Il y a moins de 10 ans, avec les mêmes notes, elle aurait été admissible.

Reste aussi la possibilité de passer l'externe, mais en travaillant et avec des enfants, ça me semble compliqué (par contre, la barre est à 8,1 donc plus accessible).
Au niveau du programme, il n'y aura pas une grosse différence cette année (surtout en comparée : la deuxième question de l'externe paraît plus "légère").

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par abricotedapi le Mer 17 Juin 2015 - 14:05

@Saloum a écrit:Je ne pense pas qu'il vaille le coup de se miner la santé et le moral en passant l'agrèg. Si en pesant le pour et le contre tu y trouves davantage d'inconvénients, pour moi la  question ne se pose pas: arrête, repose-toi, reprends l'an prochain.
Je partage l'avis de Saloum.

@clairlaure a écrit:S'il ne s'agissait que de gagner un peu plus ou de faire moins d'heures.... Mais chez moi, et chez un grand nombre de personnes, beaucoup de choses rentrent en ligne de compte, à commencer par le regard que j'ai sur moi. Entre autres, j'ai besoin d'être fière de moi et de me prouver quelque chose. Alors bien sûr, l'agrégation n'est pas la vie et tout et tout mais elle est importante pour moi et à plus d'un titre.
Tu peux peut-être, parallèlement ou à la place de, chercher des sources de fierté de toi-même ailleurs ? Il y a d'autres moyens de se valoriser, peut-être plus sains, plus "accessibles", des moyens d'apprendre à s'aimer et s'estimer moins "coûteux"...

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clairlaure le Mer 17 Juin 2015 - 14:10

Mais en réfléchissant je me dis que l'échec remet en cause mon niveau, en tout cas le regard que j'ai sur moi.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clairlaure le Mer 17 Juin 2015 - 14:12

Après, ma situation financière ne me convient pas du tout et l'obtention du concours ferait du bien.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lefteris le Mer 17 Juin 2015 - 14:23

@clairlaure a écrit:Vous soulevez des questions intéressantes qui me font réfléchir. Sans mentir, je sais que j'irai jusqu'au bout de cette nouvelle session. Mais je sais aussi que je ne veux pas rentrer dans une spirale et la retenter je ne sais combien de fois. Pour tout un tas de raisons, j'espère parvenir à arrêter et à me libérer de ce concours si jamais il reste pour moi inaccessible.
Ce concours demande tellement de sacrifices que je ne suis pas certaine que les enjeux en soient simples pour tous ceux qui se lancent dans l'aventure. S'il ne s'agissait que de gagner un peu plus ou de faire moins d'heures.... Mais chez moi, et chez un grand nombre de personnes, beaucoup de choses rentrent en ligne de compte, à commencer par le regard que j'ai sur moi. Entre autres, j'ai besoin d'être fière de moi et de me prouver quelque chose. Alors bien sûr, l'agrégation n'est pas la vie et tout et tout mais elle est importante pour moi et à plus d'un titre.
Continue en faisant ce que tu peux. Pour ma part, deux oraux foirés en LC , dont l'un vraiment sur le fil pale .
Une année très difficile, où j'ai dû partir à chaque vacances scolaires pour raisons  personnelles (donc quasiment sans bosser, en me contentant de lire) ,  j'ai continué en faisant ce que je pouvais, en me disant que j'allais de toute manière passer à la HC , je commençais à être  résigné, et j'envisageais même un dossier pour changer d'administration. La chance relative joue beaucoup : je me suis inscrit en externe pour voir, et pour avoir une semaine tranquille avant les oraux de l'interne (on est mieux dans une salle de concours que face à des gremlins) et là, paf ! Une oeuvre sur laquelle j'avais fait l'impasse en interne jusque là et que je venais de bosser à fond pour les oraux tombe. C'était tout frais pour moi, bonne note, et comme j'avais assuré l'essentiel sur les épreuves  techniques, admissible. Et à l'oral, avec l'équilibre des coefficients, l'épreuve  hors-programme très égalitaire,  reçu... les acquis en langues anciennes qui m'ont permis de ne pas être grotesque même sur des oeuvres peu bossées, et je n'ai pas tiré en français ou leçon  les deux oeuvres que je connaissais le moins, car hors du programme interne.  
Je n'ai jamais rendu un devoir de français (épreuves blanches trop tôt dans l'année), quelques versions les deux premières années de cours au PAF, et je me suis juste entraîné à faire des plans à partir de conseils. J'ai même eu 9,5 une fois  en didactique Very Happy
En externe, j'ai bossé le dernier mois dans l'urgence , dès les résultats, à fond quand même. J'en savais peu, mais bien, et j'ai mobilisé à l'oral ce peu  comme il fallait, au lieu de me noyer, et en jouant beaucoup sur la présentation , le plan bien construit en leçon.

Tout ça pour dire qu'il y a autre chose que les connaissances exhaustives, qui ne peuvent nuire certes, mais ne font pas tout. Ca n'a rien à voir avec le niveau intrinsèque, sauf peut-être les épreuves techniques : la preuve, on peut être admissible une année, pas l'autre, et une bonne partie de ce qu'on a appris pour l'agreg s'évapore vite après.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Reine Margot le Mer 17 Juin 2015 - 14:33

Je te conseille de demander un congé de formation. Tu ne l'auras pas tout de suite, il te faudra patienter pendant plusieurs années, tu pourras conserver ton niveau en travaillant l'agreg tranquillement pendant ce temps, juste histoire de ne pas perdre le contact avec le concours. Avec ton congé tu auras tout le temps de le bosser plus à fond, et tes enfants seront plus grands.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lefteris le Mer 17 Juin 2015 - 14:43

@Reine Margot a écrit:... conserver ton niveau en travaillant l'agreg tranquillement pendant ce temps, juste histoire de ne pas perdre le contact avec le concours.
Voilà, ça me paraît important , ne pas perdre le contact, c'est ce que je me suis dit l'année où je n'y croyais guère. Et finalement on apprend aussi bien en étant décontracté, on lit mieux, il me semble.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 14:56

@clairlaure a écrit:Mais en réfléchissant je me dis que l'échec remet en cause mon niveau, en tout cas le regard que j'ai sur moi.

J'ai connu ça ausssi. Puis j'ai écrit des poèmes, participé à quelques concours. J'en ai gagné trois. De là, j'ai écrit des albums jeunesse...
J'ai eu le congé de formation en me demandant s'il fallait que je le prenne (puisque je prenais très mal mes échecs à l'agrégation...et que ça aurait pu être un nouvel échec).

Mais je crois que justement, avoir fait autre chose (et d'être enceinte) m'a permis d'être plus zen.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum