Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 14:56

@clairlaure a écrit:Mais en réfléchissant je me dis que l'échec remet en cause mon niveau, en tout cas le regard que j'ai sur moi.

J'ai connu ça ausssi. Puis j'ai écrit des poèmes, participé à quelques concours. J'en ai gagné trois. De là, j'ai écrit des albums jeunesse...
J'ai eu le congé de formation en me demandant s'il fallait que je le prenne (puisque je prenais très mal mes échecs à l'agrégation...et que ça aurait pu être un nouvel échec).

Mais je crois que justement, avoir fait autre chose (et d'être enceinte) m'a permis d'être plus zen.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Leclochard le Mer 17 Juin 2015 - 15:49

@clairlaure a écrit:Vous soulevez des questions intéressantes qui me font réfléchir. Sans mentir, je sais que j'irai jusqu'au bout de cette nouvelle session. Mais je sais aussi que je ne veux pas rentrer dans une spirale et la retenter je ne sais combien de fois. Pour tout un tas de raisons, j'espère parvenir à arrêter et à me libérer de ce concours si jamais il reste pour moi inaccessible.
Ce concours demande tellement de sacrifices que je ne suis pas certaine que les enjeux en soient simples pour tous ceux qui se lancent dans l'aventure. S'il ne s'agissait que de gagner un peu plus ou de faire moins d'heures.... Mais chez moi, et chez un grand nombre de personnes, beaucoup de choses rentrent en ligne de compte, à commencer par le regard que j'ai sur moi. Entre autres, j'ai besoin d'être fière de moi et de me prouver quelque chose. Alors bien sûr, l'agrégation n'est pas la vie et tout et tout mais elle est importante pour moi et à plus d'un titre.

Si je comprends bien, l'enjeu est psychologique. Pas sûr que l'agrégation suffise à soigner la mauvaise image de soi. Pourquoi ne pas te lancer dans un projet personnel non- professionnel (sportif, artistique; voyage ?) dont la réussite te rendrait fière ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clairlaure le Mer 17 Juin 2015 - 18:15

L'enjeu n'est pas que psychologique.
Il est déjà grandement financier, puis je l'envisage en perspective de carrière aussi, et puis, quoi de mieux qu'être à 16 heures pour s'occuper des enfants? Il y a énormément d'enjeux mêlés.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 18:28

@clairlaure a écrit:L'enjeu n'est pas que psychologique.
Il est déjà grandement financier, puis je l'envisage en perspective de carrière aussi, et puis, quoi de mieux qu'être à 16 heures pour s'occuper des enfants? Il y a énormément d'enjeux mêlés.

15 h
C'est aussi quelque chose qui m'a motivée.

Mais j'étais en congé de formation cette année.
Je suis d'accord avec Reine Margot. Bon...j'ai entendu un formateur me dire cette année que le congé n'était pas une bonne idée, que ça ne réussissait pas à tout le monde...
Mais ça m'a réussi.
(Le grand souci, c'est entre les écrits et les résultats d'admissibilité car comme on n'enseigne pas, on a tout le temps de ronger son frein, de stresser, de se demander si ça sert encore à quelque chose...surtout que dans ma fac, entre les écrits et les résultats d'admissibilité, je n'ai été convoquée que deux fois au PAF alors que ça avait été intensif jusque là.)

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par sano le Mer 17 Juin 2015 - 18:53

Clairlaure, si tu te poses déjà des questions, c'est peut-être que tu n'es pas prête à encore faire des sacrifices... Perso, après quelques tentatives et une bi-admissibilité, j'ai décidé d'arrêter. Je pense aussi que je voulais me prouver quelque chose (que j'étais capable de l'avoir) et que ça me donnait l'impression d'exister pour moi (mon petit projet à moi toute seule!!!), et non pas uniquement pour le boulot, les enfants et la maison. Je suis contente de cette décision, j'ai à nouveau du temps pour lire, aller au ciné, faire du sport. Je suis beaucoup moins stressée et vois la vie bien plus sereinement. Je repasserai peut-être le concours dans plusieurs années, quand les enfants auront grandi et que j'aurai vécu d'autres choses. En attendant, je profite... Quant au côté financier, dis-toi que l'agreg coûte cher (achats des bouquins, CNED, déplacements pour le PAF) et que toutes ces heures passées à la préparer (environ une vingtaine d'heures par semaine ?) compenseront à peine les 3 h par semaine que tu vas gagner en étant agrégée Smile

sano
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par InvitéeEv le Mer 17 Juin 2015 - 20:17

sano, 
je suis pas trop d'accord avec la fin de ton message : 
je me suis mise à temps partiel cette année et l'an prochain pour préparer l'agreg… 
Et rester à 15 heures est devenu ma principale motivation !
3h en moins, c'est un soulagement énorme !
J'ai deux classes et des heures bouche-trou : je revis.
Et j'ai le temps de préparer un peu l'agreg, ce qui veut dire qu'à 15h, agrégée, j'aurais le temps de faire des choses pour moi… et je ne serais pas là à corriger des copies sans arrêt! En lettres, on a vraiment trop de boulot pour tenir à 18h, non ?
(Bon, après, tout le monde ne vit pas pareil ses heures de cours : je prépare énormément, je passe un temps incalculable et inadmissible sur mes copies, mais je me suis faite une raison, je n'arrive pas à faire autrement…)

InvitéeEv
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Mer 17 Juin 2015 - 20:21

L'année prochaine, j'aurai trois 5e (15 h / semaine).
L'année dernière, j'avais deux 5e, deux 4e (20 h / semaine).

Une classe en moins.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par polie2046 le Dim 4 Oct 2015 - 16:42

Vous êtes brillante Clairlaure. Le tout est de vous préserver au maximum et d'aménager quelques moments de détente, il paraît que c'est salvateur. La natation aussi aide beaucoup à garder son souffle, si je puis dire.

polie2046
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par clairlaure le Dim 4 Oct 2015 - 19:53

C'est gentil polie2046 mais je ne suis pas brillante!
En tout cas, je n'ai rien lâché jusque maintenant et je passerai les écrits quelles que soient les difficultés. Et à ce propos, je ne remercierai jamais assez Fantômette pour tous ses conseils, ses coups de téléphone pour me remonter le moral, son aide si précieuse. fleurs2

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Fantômette le Ven 9 Oct 2015 - 18:27

Quel hommage! C est trop gentil, merci...tu sais bien que ça me gêne !  
C'est toi qui fais tout et bosses avec une ténacité admirable. Et cela compte beaucoup.
fleurs bisous

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Dr Raynal le Ven 9 Oct 2015 - 20:13

@clairlaure a écrit:
En tout cas, je n'ai rien lâché jusque maintenant et je passerai les écrits quelles que soient les difficultés.

Et tu auras raison.
Ne survalorise pas l'agreg: ce n'est qu'un concours, il ne dit rien de ta "valeur" dans ta discipline, ça c'est le rôle des diplômes. Selon le nombre de postes, telle année, un même travail te rendra admissible, telle autre, ce ne sera pas le cas. Cette confusion concours / diplopie est typiquement française, et causée par le peu de cas que l'on fait chez nous de l'université.

Dans ma discipline, il n'y a quasiment pas de postes en interne. Pourtant, chaque année, je passe l'agrèg interne "pour le fun", en révisant juste à partir des vacances d'octobre. Mais, en fait, je n'arrête jamais de travailler ma matière. Au premier coup, j'ai eu 12 (sciences) et 8 (didactique). Au second 13 et 7. Comme je ne me prive pas, dans l'épreuve de didactique, de dire tout le bien que je pense des pseudosciences de l'éducation, des compétences et autres calembredaines, je sais très bien que je risque pas de devoir aller à l'oral (à moins de tomber à l'écrit de sciences sur un de mes sujets de thèse ou de travaux, et d'enfoncer ainsi les lignes ;-). Dommage, j'aurais bien aimer ferrailler avec un jury. Mais qu'importe : c'est bien plus beau lorsque c'est inutile.

Alors arrête de te juger d'après les résultats d'un concours franco-français (personne ne le comprend à l'étranger, il est intraduisible, d'ailleurs!) qui dit plus des incongruités de notre histoire que de ta valeur. Tu es profs de lettres, alors si tu veux te prouver quelque chose, écris ! C'est, à mes yeux, la seule mesure de ton génie. Le reste, c'est de l'administration.

Pour le futur, je sais bien moins optimiste : je ne vois pas l'agrèg survivre plus de quelques années. Qui vivra verra.



Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Lornet le Ven 9 Oct 2015 - 21:15

@Dr Raynal a écrit:Tu es profs de lettres, alors si tu veux te prouver quelque chose, écris ! C'est, à mes yeux, la seule mesure de ton génie. Le reste, c'est de l'administration.


C'est ce que j'ai fait en 2013 après les écrits de l'agrégation que j'avais encore ratés.
Au final, 5 albums jeunesse et 1 recueil de poèmes plus tard, j'ai eu l'agrégation cette année.

Mais l'écriture n'a que peu à voir avec l'agrégation. Smile

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Dr Raynal le Sam 10 Oct 2015 - 0:52

[/quote]Mais l'écriture n'a que peu à voir avec l'agrégation. Smile [/quote]
Mais beaucoup à voir avec l'estime de soi-même, qui pose ici problème ! cheers

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par micaschiste le Sam 10 Oct 2015 - 8:21

De Raynal, pourquoi pas l'agrégation externe ?

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par gauvain31 le Sam 10 Oct 2015 - 8:41

@Dr Raynal a écrit:
@clairlaure a écrit:
En tout cas, je n'ai rien lâché jusque maintenant et je passerai les écrits quelles que soient les difficultés.

Et tu auras raison.
Ne survalorise pas l'agreg: ce n'est qu'un concours, il ne dit rien de ta "valeur" dans ta discipline, ça c'est le rôle des diplômes. Selon le nombre de postes, telle année, un même travail te rendra admissible, telle autre, ce ne sera pas le cas. Cette confusion concours / diplopie est typiquement française, et causée par le peu de cas que l'on fait chez nous de l'université.

Dans ma discipline, il n'y a quasiment pas de postes en interne. Pourtant, chaque année, je passe l'agrèg interne "pour le fun", en révisant juste à partir des vacances d'octobre. Mais, en fait, je n'arrête jamais de travailler ma matière. Au premier coup, j'ai eu 12 (sciences) et 8 (didactique). Au second 13 et 7. Comme je ne me prive pas, dans l'épreuve de didactique, de dire tout le bien que je pense des pseudosciences de l'éducation, des compétences et autres calembredaines, je sais très bien que je risque pas de devoir aller à l'oral (à moins de tomber à l'écrit de sciences sur un de mes sujets de thèse ou de travaux, et d'enfoncer ainsi les lignes ;-). Dommage, j'aurais bien aimer ferrailler avec un jury. Mais qu'importe : c'est bien plus beau lorsque c'est inutile.

Alors arrête de te juger d'après les résultats d'un concours franco-français (personne ne le comprend à l'étranger, il est intraduisible, d'ailleurs!) qui dit plus des incongruités de notre histoire que de ta valeur. Tu es profs de lettres, alors si tu veux te prouver quelque chose, écris ! C'est, à mes yeux, la seule mesure de ton génie. Le reste, c'est de l'administration.

Pour le futur, je sais bien moins optimiste : je ne vois pas l'agrèg survivre plus de quelques années. Qui vivra verra.



Micashiste a raison: pourquoi ne passes-tu pas l'externe? Je l'ai passé il y a très récemment en ayant pas mal travaillé déjà l'interne quelques mois avant; résultats : j'avais eu l'admissibilité aux deux!!.... mais pas encore l'admission. L'an passé le taux de réussite à l'interne était de 5.4% et à l'externe de 14.9%. Donc à mon avis tu as plus de chance de l'avoir en externe en t'y mettant vraiment. Car même à l'interne il faut bosser le fond scientifique...; et c'est comme ça que je l'ai eu plus tard (avec 14.9 en épreuve scientifique à l'écrit). J'ai eu beaucoup de questions en scientifique à l'oral où j'ai pu répondre du tac au tac; à la fin la membre du jury(prof de CPGE) a "laissé tomber" ses questions scientifiques en me faisant un grand sourire Very Happy elle n'avait pas réussi à me coincer Donc, même à l'interne ils sont sensibles au niveau scientifique du candidat. ET je pense même que c'est ça qui a fait que j'ai pu être admis.A aucun moment je n'ai parlé du mot compétence, plutôt de savoir et de savoir-faire

Allez, au boulot docteur ! on se bouge les f.... chevalier

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Dr Raynal le Sam 10 Oct 2015 - 12:43

Je n'avais même pas pensé à l'externe ! (Je pensais naïvement que nous ne pouvions pas le passer une fois "dans la place"). Il faudra que j'y songe. En fait, je n'attache pas, personnellement, grand prix à l'agrèg, je la passe pour "m'entretenir" intellectuellement, tant j'ai de livres à lire et surtout, à écrire... Mais il est vrai que, par exemple, dans mon établissement, si je pouvais l'obtenir cela "libérerai" trois heures pour une collègue qui aurait ainsi son temps complet... En plus, j'aurai un peu plus de temps... Merci de m'avoir fait penser à l'externe !

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par micaschiste le Sam 10 Oct 2015 - 12:44

@Dr Raynal a écrit:Je n'avais même pas pensé à l'externe ! (Je pensais naïvement que nous ne pouvions pas le passer une fois "dans la place"). Il faudra que j'y songe. En fait, je n'attache pas, personnellement, grand prix à l'agrèg, je la passe pour "m'entretenir" intellectuellement, tant j'ai de livres à lire et surtout, à écrire... Mais il est vrai que, par exemple, dans mon établissement, si je pouvais l'obtenir cela "libérerai" trois heures pour une collègue qui aurait ainsi son temps complet... En plus, j'aurai un peu plus de temps... Merci de m'avoir fait penser à l'externe !
allez, zou, direction l'inscription !il est encore temps, je crois.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 10 Oct 2015 - 12:47

Bon courage Dr Raynal.
Ce que tu dis de la valeur disciplinaire est vrai, sans doute, dans les disciplines scientifiques. Malheureusement, en SHS les diplômes (doctorat compris) se dévalorisent tellement que l'agrégation est devenue le seul moyen de voir si un étudiant maîtrise sa discipline. Et on est bien d'accord, c'est anormal.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme ; continuer agrégation ou pas?

Message par gauvain31 le Sam 10 Oct 2015 - 13:35

Entièrement d'accord avec Marcel; voici ce que disait Georges Pompidou : "On ne sait plus très bien où l'on en est, on ne sait plus très bien la valeur d'un titre ou d'un examen; c'est là que le concours garde tout son prix. Il doit permettre de garantir un certains niveau de culture, une capacité de dévouement aux choses de l'esprit et à l'enseignement, c'est-à-dire à la formation de la jeunesse. Voilà bien le propre d'un concours comme l'agrégation"
[/i]
Tu vois tout y est dit. Par contre pour l'externe, il faut t'y mettre dès maintenant, et tu peux prendre l'interne comme répétition générale pour l'externe (tu n'as pas pensé au congé formation?) : il y a une épreuve scientifique qui vaut autant que l'externe. L'année ou j'avais obtenu l'admissibilité à l'externe , le fait d'avoir passé l'interne deux mois avantm'avait déjà pas mal aidé. Tu as jusqu'à la fin de la semaine prochaine pour t'inscrire. Alors fonce !

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum