Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Vinteuil
Niveau 5

"La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Vinteuil le Dim 14 Juin 2015 - 10:06
"La déconstruction de l'école est un crime contre la jeunesse et contre la France"

Extraits :

* Il faut être sociologue ou techno au ministère de l'Education pour ne pas voir que le niveau culturel des jeunes qui sortent du système éducatif a dramatiquement baissé.

* On méprise tellement les élèves qu'en plus de tout, on leur fait croire qu'ils sont au niveau. Résultat: seuls ceux qui jouissent chez eux d'un environnement favorable au travail et à l'effort s'en sortent. Autrement dit, plus on prend des mesures en faveur de l'égalité, plus l'école est inégalitaire.

* Avant d'être génial, Picasso a appris à dessiner et Einstein a fait des maths à l'école. Une fois que vous avez appris à réfléchir, à travailler, à vous concentrer, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité, déconstruire tous les schémas que vous avez appris si ça vous chante. Mais faire croire aux jeunes que l'expression spontanée de leur «moi» a une valeur en soi, c'est encore une fois les condamner à la médiocrité. Créer suppose de se libérer de ses chaînes, mais pour cela, il faut avoir des chaînes.

* Les véritables « héritiers », les enfants de l'élite, ont déserté l'Education nationale depuis longtemps.

La suite ici : La déconstruction de l'école est un crime

_________________
"Un homme est toujours assez beau quand il ne fait pas peur à son cheval."
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Daphné le Dim 14 Juin 2015 - 10:57
@Vinteuil a écrit:"La déconstruction de l'école est un crime contre la jeunesse et contre la France"

Extraits :

* Il faut être sociologue ou techno au ministère de l'Education pour ne pas voir que le niveau culturel des jeunes qui sortent du système éducatif a dramatiquement baissé.

Ou professeur.... nous sommes quand même en première ligne......c'est fou ça, on parle de l'Ecole sans jamais tenir compte des professeurs furieux

* On méprise tellement les élèves qu'en plus de tout, on leur fait croire qu'ils sont au niveau. Résultat: seuls ceux qui jouissent chez eux d'un environnement favorable au travail et à l'effort s'en sortent. Autrement dit, plus on prend des mesures en faveur de l'égalité, plus l'école est inégalitaire.

* Avant d'être génial, Picasso a appris à dessiner et Einstein a fait des maths à l'école. Une fois que vous avez appris à réfléchir, à travailler, à vous concentrer, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité, déconstruire tous les schémas que vous avez appris si ça vous chante. Mais faire croire aux jeunes que l'expression spontanée de leur «moi» a une valeur en soi, c'est encore une fois les condamner à la médiocrité. Créer suppose de se libérer de ses chaînes, mais pour cela, il faut avoir des chaînes.

* Les véritables « héritiers », les enfants de l'élite, ont déserté l'Education nationale depuis longtemps.

La suite ici : La déconstruction de l'école est un crime
Cath
Bon génie

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Cath le Dim 14 Juin 2015 - 11:01
(relis, Daphné, un truc a dû t'échapper)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Daphné le Dim 14 Juin 2015 - 11:19
@Cath a écrit:(relis, Daphné, un truc a dû t'échapper)

Ah, je n'ai pas tout lu c'est vrai, je répondais à cette phrase en particulier.....car ça commençait déjà à m'énerver.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Une passante le Dim 14 Juin 2015 - 11:23
je pense que la négation t'a échappée Wink elle indique ceux qui NE voient PAS que le niveau a baissé...
avatar
Carabas
Vénérable

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Carabas le Dim 14 Juin 2015 - 11:42
On m'aurait dit un jour que je serais d'accord avec E. Lévy, je n'y aurais pas cru...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
The Goon
Érudit

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par The Goon le Dim 14 Juin 2015 - 11:50
* On méprise tellement les élèves qu'en plus de tout, on leur fait croire qu'ils sont au niveau.

+1

avatar
gauvain31
Monarque

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par gauvain31 le Dim 14 Juin 2015 - 11:53
@Carabas a écrit:On m'aurait dit un jour que je serais d'accord avec E. Lévy, je n'y aurais pas cru...

Il n'y a aucune honte ! Elle est juste lucide
avatar
Albius
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Albius le Dim 14 Juin 2015 - 11:57
@Vinteuil a écrit:"La déconstruction de l'école est un crime contre la jeunesse et contre la France"

Extraits :

* Avant d'être génial, Picasso a appris à dessiner et Einstein a fait des maths à l'école. Une fois que vous avez appris à réfléchir, à travailler, à vous concentrer, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité, déconstruire tous les schémas que vous avez appris si ça vous chante.

Tellement vrai.  aai

Mais faire croire aux jeunes que l'expression spontanée de leur «moi» a une valeur en soi, c'est encore une fois les condamner à la médiocrité. Créer suppose de se libérer de ses chaînes, mais pour cela, il faut avoir des chaînes.

Cela vaut évidemment pour l'apprentissage des moyens d'expression -ah, ces poèmes niais et bancals, ces barbouillages insipides…!-, mais aussi pour la formation de soi, tout simplement.

Et sinon, moi, je suis très souvent en accord avec Elisabeth Lévy. Wink


Dernière édition par Albius le Dim 14 Juin 2015 - 12:58, édité 3 fois
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Daphné le Dim 14 Juin 2015 - 12:01
@Une passante a écrit:je pense que la négation t'a échappée Wink elle indique ceux qui NE voient PAS que le niveau a baissé...

Ah oui Embarassed Embarassed

Ceci dit on ne parle pas de nous.
avatar
qui-vive
Niveau 1

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par qui-vive le Dim 14 Juin 2015 - 12:05
Elisabeth Lévy a écrit:Autrement dit, plus on prend des mesures en faveur de l'égalité, plus l'école est inégalitaire. Les défenseurs de la dernière réforme répètent sur tous les tons qu'elle créera plus d'égalité, plus de justice… et plus d'excellence. On voit mal comment les mêmes causes produiraient des effets radicalement différents. Peu importe, on continue! C'est consternant.
cheers C'est tellement vrai…
Même si elle joue beaucoup sur l'outrance et qu'elle fait parfois un peu peur ( sorciere2 ), il lui arrive souvent de dire des choses assez sensées.


Dernière édition par qui-vive le Dim 14 Juin 2015 - 13:14, édité 3 fois
avatar
Albius
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Albius le Dim 14 Juin 2015 - 12:06
@Daphné a écrit:
@Une passante a écrit:je pense que la négation t'a échappée Wink elle indique ceux qui NE voient PAS que le niveau a baissé...

Ah oui Embarassed Embarassed

Ceci dit on ne parle pas de nous.

De nous, non, mais d' "elle" et de sa réforme, si:

C'est bien l'objectif de Najat Vallaud-Belkacem, non?
Je ne mettrai certainement pas en doute les excellentes intentions de la ministre mais sa réforme ne peut qu'accélérer le désastre, parce qu'elle ne fait qu'amplifier les raisons qui ont produit ce désastre dont la droite et la gauche sont également responsables. En effet, de René Haby à Najat Vallaud-Belkacem, toutes les réformes procèdent de la même inspiration pseudo-égalitaire, reposent sur les mêmes conceptions pédagogistes et introduisent les mêmes «innovations», comme les travaux de groupe et les enseignements pluri-disciplinaires. Derrière ce jargon chatoyant, la réalité est sinistre: comme on est incapable d'amener le grand nombre à un niveau correct, on s'efforce de faire baisser le niveau des meilleurs qui risquent de traumatiser les autres. Et on trafique le thermomètre, si bien qu'on peut aujourd'hui décrocher le bac sans savoir écrire deux phrases correctes.
avatar
Vinteuil
Niveau 5

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Vinteuil le Dim 14 Juin 2015 - 12:09
Autre extrait

L'élève doit être au centre du système et l'école ouverte sur le monde. Les pères fondateurs de l'école républicaine pensaient exactement le contraire: pour eux, l'école devait être un sanctuaire, où le bruit de la société ne parvient pas. Aujourd'hui, le monde est sans cesse invité à l'école, c'est-à-dire qu'au lieu d'offrir aux élèves ce qu'ils ne trouveront pas à l'extérieur (la littérature ou les maths), on veut les doper au numérique et leur faire étudier Jamel Debbouze. L'école n'est plus ce lieu singulier situé «entre les murs»: il n'y a plus de murs.

_________________
"Un homme est toujours assez beau quand il ne fait pas peur à son cheval."
frdm
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par frdm le Dim 14 Juin 2015 - 12:19
@qui-vive a écrit:
Même si elle joue beaucoup sur l'outrance et qu'elle fait parfois un peu peur ( sorciere2 ), il lui arrive souvent de dire des choses assez sensées.
Je suis d'accord avec toi Very Happy .


Dernière édition par frdm le Dim 14 Juin 2015 - 12:25, édité 1 fois
avatar
qui-vive
Niveau 1

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par qui-vive le Dim 14 Juin 2015 - 12:24
Oups, corrigé ! Embarassed
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par kensington le Dim 14 Juin 2015 - 12:25
... le désastre scolaire est un sujet identitaire.
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par bruno09 le Dim 14 Juin 2015 - 12:31
Le FN et les Républicains ne remercieront jamais assez le PS de lui avoir fourni un si magnifique thème de campagne. Les Républicains peuvent sans aucun doute compter sur l'amnésie des électeurs...

_________________
 Pour les Italophiles et les Italolâtres: http://www.viaggio-italia.fr
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Ronin le Dim 14 Juin 2015 - 12:51
On dirait que le PS jouit à pratiquer un gigantesque suicide de tout ce qui a été son identité. Et ils en sont fiers et le revendiquent. Partant de là, j'ai envie de les aider en appuyant sur la détente. Pour rendre service.

_________________
avatar
oloc
Niveau 7

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par oloc le Dim 14 Juin 2015 - 12:53
@Albius a écrit:
Et sinon, moi, je suis très souvent en accord avec Elizabeth Lévy. Wink

[HS]
L'orthographe de ce beau prénom est souvent massacrée, pourquoi ? No
|/HS]

Spoiler:
Si j'avais une fille un jour, je crois que ce serait Elisabeth  I love you


Dernière édition par oloc le Dim 14 Juin 2015 - 13:20, édité 1 fois
avatar
Albius
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Albius le Dim 14 Juin 2015 - 12:56
@oloc a écrit:
@Albius a écrit:
Et sinon, moi, je suis très souvent en accord avec Elizabeth Lévy. Wink

[HS]
L'orthographe de ce beau prénom est souvent massacrée, pourquoi ? No
|/HS]
Spoiler:
Si j'avais une fille une jour, je crois que ce serait Elisabeth  I love you
Oups, me voilà coupable d'anglophilie galopante et de sympathies crypto-monarchiques…! Non, je ne chanterai pas God Save the Queen …! Embarassed
Je m'en vais corriger de ce pas Embarassed
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Celadon le Dim 14 Juin 2015 - 13:08
@frdm a écrit:
@qui-vive a écrit:
Même si elle joue beaucoup sur l'outrance et qu'elle fait parfois un peu peur ( sorciere2 ), il lui arrive souvent de dire des choses assez sensées.
Je suis d'accord avec toi Very Happy .
Elle m'énerve tellement que je ne suis plus capable d'écouter la moindre des paroles sensée ou pas, qu'elle profère en état de survoltage permanent.
Entre elle et Finkie, on est servi.
Encore que... je ne sais plus dans quelle émission j'ai vu ce dernier, mais il m'a bcp surprise par sa coupe de cheveux, sa couleur, ses gestes et bégaiements maîtrisés. Je veux le nom de son antispasmodique.
avatar
Albius
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Albius le Dim 14 Juin 2015 - 13:15
@bruno09 a écrit:Le FN et les Républicains ne remercieront jamais assez le PS de lui avoir fourni un si magnifique thème de campagne. Les Républicains peuvent sans aucun doute compter sur l'amnésie des électeurs...

@Ronin a écrit:On dirait que le PS jouit à pratiquer un gigantesque suicide de tout ce qui a été son identité. Et ils en sont fiers et le revendiquent. Partant de là, j'ai envie de les aider en appuyant sur la détente. Pour rendre service.

En même temps, s'il y a bien eu, depuis une quarantaine d'années, une continuité politique dépassant l'alternance, c'est dans le domaine de l'éducation -ce que souligne d'ailleurs E. Lévy-.

UDF, PS, RPR, UMP, re PS … -je dois oublier des étapes-, ils ont eu le mérite de la constance dans l'aveuglement et la soumission aux analyses des "scientifiques de l'éducation", à de rarissimes et partielles exceptions ... Twisted Evil
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par bruno09 le Dim 14 Juin 2015 - 13:41
@Albius a écrit:
@bruno09 a écrit:Le FN et les Républicains ne remercieront jamais assez le PS de lui avoir fourni un si magnifique thème de campagne. Les Républicains peuvent sans aucun doute compter sur l'amnésie des électeurs...

@Ronin a écrit:On dirait que le PS jouit à pratiquer un gigantesque suicide de tout ce qui a été son identité. Et ils en sont fiers et le revendiquent. Partant de là, j'ai envie de les aider en appuyant sur la détente. Pour rendre service.

En même temps, s'il y a bien eu, depuis une quarantaine d'années, une continuité politique dépassant l'alternance, c'est dans le domaine de l'éducation -ce que souligne d'ailleurs E. Lévy-.

UDF, PS, RPR, UMP, re PS … -je dois oublier des étapes-,  ils ont eu le mérite de la constance dans l'aveuglement et la soumission aux analyses des "scientifiques de l'éducation", à de rarissimes et partielles exceptions ... Twisted Evil

On est bien d'accord, c'est pourquoi je parlais d'amnésie. Les sciences de l'educ étaient bien pratique puisqu'on pouvait leur faire dire ce que l'on voulait, pourvu que ce soit pour faire des économies.

Une anecdote. Quand les modules sortent en seconde, en 91 de mémoire, à plusieurs collègues, on examine la réforme sans s'occuper du charabia pédago et en cherchant uniquement l'économie budgétaire (on était déjà un peu au parfum). Pas de miracle: on a trouvé! (des cours de 45mn au lieu de 55. Ca en fait des sous, les petites 10 mn mises bout à bout).
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Daphné le Dim 14 Juin 2015 - 13:59
@Ronin a écrit:On dirait que le PS jouit à pratiquer un gigantesque suicide de tout ce qui a été son identité. Et ils en sont fiers et le revendiquent. Partant de là, j'ai envie de les aider en appuyant sur la détente. Pour rendre service.

Laughing Laughing
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par JaneB le Dim 14 Juin 2015 - 14:00
@The Goon a écrit:
* On méprise tellement les élèves qu'en plus de tout, on leur fait croire qu'ils sont au niveau.

+1

C'est vrai mais n'en sommes -nous pas, nous professeurs, responsables?
J'en discutais avec une copine qui n'en revenait pas des excellentes notes de ses neveux/ nièces au collège alors qu'ils peinent à écrire une phrase sans une faute par mot...
A mon époque, au collège, même les plus brillants élèves n'avaient pas les moyennes qu'un élève moyen obtient aujourd'hui...la plus haute moyenne générale en 3ème plafonnait à 14,50.
Je pense qu'à force de " bienveillance", on surnote beaucoup et on leurre les élèves sur leur véritable niveau...
Contenu sponsorisé

Re: "La déconstruction de l'école est un crime...", Elisabeth Lévy (Le Figaro)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum