une autre méthode pour réformer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une autre méthode pour réformer

Message par bernardo le Lun 15 Juin 2015 - 22:07

Quand on y pense, la réforme du collège c’est d’abord quoi ? Une formidable atteinte à notre liberté pédagogique, non ?

Qu’on fasse des économies, c’est une chose. Mais qu’on oblige les professeurs à faire de la m..., c’est autre chose.

Je suggère donc ceci, pour la prochaine réforme : qu’on fasse plancher un collège de professeurs représentatifs du métier (donc des gens qui enseignent encore, dans toutes les disciplines, choisis pour leur intelligence et leur expérience, choisis … par leurs camarades : un professeur délégué par établissement) sur une réforme, avec un budget précis. La réforme pondue est soumise par référendum à tous les professeurs qui enseignent dans des vraies classes. Si elle est adoptée par 80% des professeurs on l’applique (avec des amendements proposés par les 20% qui sont contre, et discutés par tous). Et le tour est joué. Si elle n’est pas adoptée, on la remet dans les placards et on n’en parle plus.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre méthode pour réformer

Message par Volubilys le Lun 15 Juin 2015 - 22:11

Quel doux rêve...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre méthode pour réformer

Message par bernardo le Lun 15 Juin 2015 - 22:29

@Volubilys a écrit:Quel doux rêve...

Oui …
Mais entre ce doux rêve et le violent cauchemar qu'on vit avec la méthode NVB, n'y a t-il pas des "justes milieux" ? Wink

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre méthode pour réformer

Message par Ratatouille le Mar 16 Juin 2015 - 13:54

Si je puis me permettre, qu'est-ce que qu'enseigner dans une "vraie" classe? Il y en a donc des fausses?

Je réagis car sur votre autre post vous employez ce terme plusieurs fois : "vrais programmes", "vrais diplômes"... et je me demande du coup si ma question est une "vraie" question...

Ratatouille
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre méthode pour réformer

Message par Pseudo le Mar 16 Juin 2015 - 14:08

Cela suppose beaucoup de pré-requis.
Que les professeurs choisis pour ce collège le soient pour leur intelligence et leur expérience (au demeurant, comment reconnait-on l'intelligence et l'expérience ?)
Que ce collège arrive à faire travailler ensemble tous ces enseignants, arrive à des réunions productives et arrive à mettre d'accord tout ce beau monde.
Que cette réforme accouchée certainement dans les plus grandes souffrances soit finalement adoubée et appliquée par le reste des enseignants.
On a pas le cul sorti des ronces.

Y a qu'a voir, rien que le terme "vrai" va nous emmener dans des considérations sans fins Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre méthode pour réformer

Message par Pierre-Henri le Mar 16 Juin 2015 - 21:09

Le corps enseignant est trop disparate pour qu'on trouve un terrain d'entente. Aucune assemblée ne serait représentative. Entre un professeur de lycée qui met Marc Levy sur ses listes de bac et un autre qui étudie Flaubert, entre ceux qui plantent des potagers mélomanes et ceux qui donnent des exercices de grammaire, entre ceux qui font slammer les élèves et ceux qui leur enseignent les techniques de dissertation, il n'y a plus rien en commun.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre méthode pour réformer

Message par bernardo le Mar 16 Juin 2015 - 22:59

@Pierre-Henri a écrit:Le corps enseignant est trop disparate pour qu'on trouve un terrain d'entente. Aucune assemblée ne serait représentative. Entre un professeur de lycée qui met Marc Levy sur ses listes de bac et un autre qui étudie Flaubert, entre ceux qui plantent des potagers mélomanes et ceux qui donnent des exercices de grammaire, entre ceux qui font slammer les élèves et ceux qui leur enseignent les techniques de dissertation, il n'y a plus rien en commun.

Dans ce cas-là, la méthode que j'ai présentée a prévu ceci : pas de réforme. La réforme qui instaura le collège unique étant une mauvaise réforme, toutes les réformes qui ont suivi, visant à aggraver le processus enclenché en 1975 par Haby, étaient des mauvaises réformes. La réforme 2016 ne fait qu'enfoncer encore le clou. Ceci dit, je suis plus optimiste que vous. Je ne pense qu'il y ait vraiment beaucoup de professeurs qui mettent Marc Levy sur leurs listes de bac … OU alors ce ne sont pas de vrais professeurs Very Happy

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum