Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lichisnago77
Niveau 1

Philo : Sujets Bac métropole 2015

par lichisnago77 le Mer 17 Juin 2015 - 9:21
Bonjour,

Voici les sujets de Bac 2015:

Série L : Littéraire (coef 7)
Sujet 1 : Respecter tout être vivant est-ce un devoir moral?
Sujet 2 : Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?
Sujet 3 : explication de texte : Tocqueville extrait de De la démocratie en Amérique

Série ES : Economique (coef 4)
Sujet 1 : La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient?
Sujet 2 : L’artiste donne-t-il quelque chose à comprendre?
Sujet 3 : explication de texte de Spinoza extrait du Traité théologico-politique

Série S : Scientifique (coef 3)
Sujet 1 : La politique échappe-t-elle à l’exigence de vérité ?
Sujet 2 : Une œuvre d’art a-t-elle toujours un sens?
Sujet 3 : explication de texte de Cicéron extrait de De la divination

Bonne journée!


Dernière édition par lichisnago77 le Mer 17 Juin 2015 - 9:39, édité 1 fois
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Jane le Mer 17 Juin 2015 - 9:33
Merci !
Suis sûre que fiston a pris le sujet 1 (S) car il espérait la politique !

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 9:45
Je complète avec les textes :
Pour les L :
"Les croyances dogmatiques sont plus ou moins nombreuses, suivant les temps. Elles naissent de différentes manières et peuvent changer de forme et d’objet ; mais on ne saurait faire qu’il n’y ait pas de croyances dogmatiques, c’est-à-dire d’opinions que les hommes reçoivent de confiance et sans les discuter. Si chacun entreprenait lui-même de former toutes ses opinions et de poursuivre isolément la vérité dans des chemins frayés par lui seul, il n’est pas probable qu’un grand nombre d’hommes dût jamais se réunir dans aucune croyance commune. Or, il est facile de voir qu’il n’y a pas de société qui puisse prospérer sans croyances semblables, ou plutôt il n’y en a point qui subsistent ainsi ; car, sans idées communes, il n’y a pas d’action commune, et, sans action commune, il existe encore des hommes, mais non un corps social. Pour qu’il y ait société, et, à plus forte raison, pour que cette société prospère, il faut donc que tous les esprits des citoyens soient toujours rassemblés et tenus ensemble par quelques idées principales ; et cela ne saurait être, à moins que chacun d’eux ne vienne quelquefois puiser ses opinions à une même source et ne consente à recevoir un certain nombre de croyances toutes faites. Si je considère maintenant l’homme à part, je trouve que les croyances dogmatiques ne lui sont pas moins indispensables pour vivre seul que pour agir en commun avec ses semblables".
TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique (1840).

Pour les ES :
"Dans un État démocratique, des ordres absurdes ne sont guère à craindre, car il est presque impossible que la majorité d’une grande assemblée se mette d’accord sur une seule et même absurdité. Cela est peu à craindre, également, à raison du fondement et de la fin de la démocratie, qui n’est autre que de soustraire les hommes à la domination absurde de l’appétit1 et à les maintenir, autant qu’il est possible, dans les limites de la raison, pour qu’ils vivent dans la concorde et dans la paix. Ôté ce fondement, tout l’édifice s’écroule aisément. Au seul souverain, donc, il appartient d’y pourvoir ; aux sujets, il appartient d’exécuter ses commandements et de ne reconnaître comme droit que ce que le souverain déclare être le droit. Peut-être pensera-t-on que, par ce principe, nous faisons des sujets des esclaves ; on pense en effet que l’esclave est celui qui agit par commandement et l’homme libre celui qui agit selon son caprice. Cela cependant n’est pas absolument vrai ; car en réalité, celui qui est captif de son plaisir, incapable de voir et de faire ce qui lui est utile, est le plus grand des esclaves, et seul est libre celui qui vit, de toute son âme, sous la seule conduite de la raison".
SPINOZA, Traité théologico-politique (1670)

Pour les S :
"Comment peut-on prévoir un événement dépourvu de toute cause ou de tout indice qui explique qu'il se produira ? Les éclipses du soleil et de la lune sont annoncées avec beaucoup d'années d'anticipation par ceux qui étudient à l'aide de calculs les mouvements des astres. De fait, ils annoncent ce que la loi naturelle réalisera. Du mouvement invariable de la lune, ils déduisent à quel moment la lune, à l'opposé du soleil, entre dans l'ombre de la terre, qui est un cône de ténèbres, de telle sorte qu'elle s'obscurcit nécessairement. Ils savent aussi quand la même lune en passant sous le soleil et en s'intercalant entre lui et la terre, cache la lumière du soleil à nos yeux, et dans quel signe chaque planète se trouvera à tout moment, quels seront le lever ou le coucher journaliers des différentes constellations. Tu vois quels sont les raisonnements effectués par ceux qui prédisent ces événements. Ceux qui prédisent la découverte d'un trésor ou l'arrivée d'un héritage, sur quel indice se fondent-ils ? Ou bien, dans quelle loi naturelle se trouve-t-il que cela arrivera ? Et si ces faits et ceux du même genre sont soumis à pareille nécessité, quel est l'événement dont il faudra admettre qu'il arrive par accident ou par pur hasard ? En effet, rien n'est à ce point contraire à la régularité rationnelle que le hasard, au point que même un dieu ne possède pas à mes yeux le privilège de savoir ce qui se produira par hasard ou par accident. Car s'il le sait, l'événement arrivera certainement ; mais s'il se produit certainement, il n'y a plus de hasard ; or le hasard existe : par conséquent, il n'y a pas de prévision d'événements fortuits".
Cicéron, De la divination (1er siècle avant J.-C).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par User5899 le Mer 17 Juin 2015 - 9:45
Texte de ES intéressant, je trouve, alors que sujet 1 :shock:

Razz
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 9:53
Oui, je trouve que les textes sont bien. Je crains cependant que le mot "dogmatique" ne pose problème à certains élèves de L (je sais, ça ne devrait pas, mais de fait...). Je ne suis pas non plus emballée par le sujet 1 des S... Et pour le sujet 1 des ES, ma foi, il y a à craindre que les copies évoquent plus ce qu'ils auront vu en socio qu'autre chose...

[Edit : ceci étant, ce fil ne devrait-il pas être déplacé dans la section philo au vu de l'indication de la section "pour les sujets qui ne concernent pas une discipline en particulier" ?]
avatar
lichisnago77
Niveau 1

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par lichisnago77 le Mer 17 Juin 2015 - 10:05
Les sujets bac géo sont dans cette rubrique aussi...

Après, vous faisez ça quoi y'en a vous voulez... :-)
avatar
Levincent
Niveau 9

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Levincent le Mer 17 Juin 2015 - 10:08
@Aspasie a écrit:Oui, je trouve que les textes sont bien. Je crains cependant que le mot "dogmatique" ne pose problème à certains élèves de L (je sais, ça ne devrait pas, mais de fait...).

Le sens de "croyance dogmatique" étant expliqué dans le texte lui-même, ça ne devrait pas être trop pénalisant, même pour des élèves ne connaissant pas la définition du mot.
avatar
Benji-X
Niveau 9

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Benji-X le Mer 17 Juin 2015 - 10:11
Tocqueville. I love you I love you I love you
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 10:11
@Levincent a écrit:
@Aspasie a écrit:Oui, je trouve que les textes sont bien. Je crains cependant que le mot "dogmatique" ne pose problème à certains élèves de L (je sais, ça ne devrait pas, mais de fait...).

Le sens de "croyance dogmatique" étant expliqué dans le texte lui-même, ça ne devrait pas être trop pénalisant, même pour des élèves ne connaissant pas la définition du mot.
C'est vrai. Et cela explique que les concepteurs n'aient mis aucune note d'explication du mot. Mais les élèves peuvent être frileux face à un mot qui est au coeur du texte et dont ils ne maîtrisent pas le sens.
Ceci étant c'est une remarque anecdotique. Je trouve le texte très bien.
avatar
Catalunya
Expert

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Catalunya le Mer 17 Juin 2015 - 10:18
Les textes me semblent très courts non?
avatar
Panturle
Niveau 9

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Panturle le Mer 17 Juin 2015 - 10:24
Joli lot de sujets, comme chaque année !

@Aspasie a écrit:il y a à craindre que les copies évoquent plus ce qu'ils auront vu en socio qu'autre chose...

Ça relèverait déjà du miracle, non ?

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 10:31
@Catalunya a écrit:Les textes me semblent très courts non?
Remis en page format classique du bac, je pense qu'ils tournent autour d'une quinzaine de lignes, ce qui est la moyenne.

@Panturle a écrit:Joli lot de sujets, comme chaque année !

@Aspasie a écrit:il y a à craindre que les copies évoquent plus ce qu'ils auront vu en socio qu'autre chose...

Ça relèverait déjà du miracle, non ?
Ben... pas tellement. En ES, il est fréquent que les élèves s'accrochent aux connaissances de SES, où ils ont le sentiment d'avoir des "données" indiscutables qui les dispensent de questionner les idées. Du coup, là, je vois bien un plan du type : 1) ben oui... la pensée est collective, elle relève de l'habitus quoi. 2) mais pas tout à fait, il y a quand même la liberté de penser de l'individu. Et on zappe ainsi à la fois toute recherche d'un dépassement, et surtout, toute analyse de ce que serait réellement une conscience collective...
Pépère
Niveau 4

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Pépère le Mer 17 Juin 2015 - 10:52
Le sujet 1 de la série L est d'un très grand intérêt (mais aussi d'une très grande ambition ...). Peut-être que certains auront lu Peter Singer ou Tom Regan ... Laughing
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par JPhMM le Mer 17 Juin 2015 - 10:56
@lichisnago77 a écrit:Sujet 1 : Respecter tout être vivant est-ce un devoir moral?
Laughing

(cf un autre topic)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Sei
Monarque

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Sei le Mer 17 Juin 2015 - 10:57
J'aime bien le sujet 2 des L.
avatar
Panturle
Niveau 9

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Panturle le Mer 17 Juin 2015 - 11:00
Mhh, je vois. La filière ES ne m'est pas encore familière. C'est dommage si ça se passe majoritairement comme ça : le sujet, comme beaucoup d'autres, me semble inviter à une belle discussion, dans laquelle les sciences sociales ont leur mot à dire (au moins en intro... pour illustrer la "doxa"... qui n'existerait pas, d'après certains que ça arrange... diable  ).

Je disais aussi ça parce que, d'après ce que j'ai retenu de mes discussions avec des amis profs de SES, leur programme n'invite malheureusement pas vraiment à la lecture des auteurs. Connaissant la difficulté qu'ont beaucoup d'élèves à décloisonner leurs savoirs, j'imagine que Bourdieu et Marx (s'ils sont évoqués en cours de philo) doivent être avant tout des philosophes pour pas mal d'entre eux...
Pour moi aussi, mais c'est une autre histoire.

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
Panturle
Niveau 9

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Panturle le Mer 17 Juin 2015 - 11:04
@JPhMM a écrit:
@lichisnago77 a écrit:Sujet 1 : Respecter tout être vivant est-ce un devoir moral?
Laughing

(cf un autre topic)

Question connexe : Y a-t-il une consommation respectueuse ?

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 11:11
@Pépère a écrit:Peut-être que certains auront lu Peter Singer ou Tom Regan ... Laughing
Oui... ou pas ! Laughing

Ceci étant, ce sujet est un grand classique de la morale, avec Kant en arrière-plan, puis l'ouverture bioéthique ; c'est très honnêtement abordable par un élève de terminale. Après, il y a moyen de discriminer entre ceux qui en font vraiment quelque chose. Du coup c'est ce que j'ai tendance à appeler un "bon" sujet.
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 11:14
@Sei a écrit:J'aime bien le sujet 2 des L.
Oui, moi aussi ! Et je me réjouis en prime d'avoir fait bosser en révision sur la méthode, des élèves un peu hésitants, mais visiblement sérieux, sur "Changer, est-ce devenir quelqu'un d'autre ?". J'espère que ça les aura mis en confiance lorsqu'il auront vu le sujet. (On se rassure comme on peut hein Laughing )
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 11:15
@Panturle a écrit:Mhh, je vois. La filière ES ne m'est pas encore familière. C'est dommage si ça se passe majoritairement comme ça : le sujet, comme beaucoup d'autres, me semble inviter à une belle discussion, dans laquelle les sciences sociales ont leur mot à dire (au moins en intro... pour illustrer la "doxa"... qui n'existerait pas, d'après certains que ça arrange... diable  ).
Oui. Et c'est sans doute dans cet esprit qu'il a été proposé et validé. Mais malheureusement, en général... Bon. Disons que cela permettra de distinguer les copies où l'on n'a qu'une redite de celles où on réfléchit les données...
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Leclochard le Mer 17 Juin 2015 - 11:18
@JPhMM a écrit:
@lichisnago77 a écrit:Sujet 1 : Respecter tout être vivant est-ce un devoir moral?
Laughing

(cf un autre topic)

Very Happy
Attention, il faut distinguer ceux qui sont doués de sensibilité des autres (légumes, arbres, moustiques, mouches etc...). professeur

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
philopoussin
Niveau 8

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par philopoussin le Mer 17 Juin 2015 - 11:22
@Aspasie a écrit:
@Sei a écrit:J'aime bien le sujet 2 des L.
Oui, moi aussi ! Et je me réjouis en prime d'avoir fait bosser en révision sur la méthode, des élèves un peu hésitants, mais visiblement sérieux, sur "Changer, est-ce devenir quelqu'un d'autre ?". J'espère que ça les aura mis en confiance lorsqu'il auront vu le sujet. (On se rassure comme on peut hein  Laughing )

Tout pareil. A 17 ans comme maintenant j’aurais choisi celui ci... I love you

_________________
avatar
Panturle
Niveau 9

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Panturle le Mer 17 Juin 2015 - 11:30
"Mes cicatrices me rappellent que mon passé n'est pas un rêve."
Spoiler:
Mac Tyer, dans "Ouais Ouais" de Booba, album Ouest Side, 2006   Laughing  

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
philopoussin
Niveau 8

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par philopoussin le Mer 17 Juin 2015 - 11:31
@Panturle a écrit:"Mes cicatrices me rappellent que mon passé n'est pas un rêve."
Spoiler:
Mac Tyer, dans "Ouais Ouais" de Booba, album Ouest Side, 2006   Laughing  

lol!

_________________
avatar
Aspasie
Niveau 10

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Aspasie le Mer 17 Juin 2015 - 11:33
@Leclochard a écrit:
@JPhMM a écrit:
@lichisnago77 a écrit:Sujet 1 : Respecter tout être vivant est-ce un devoir moral?
Laughing

(cf un autre topic)

Very Happy
Attention, il faut distinguer ceux qui sont doués de sensibilité des autres (légumes, arbres, moustiques, mouches etc...). professeur
Ame sensitive, nutritive et motrice, âme rationnelle...
Contenu sponsorisé

Re: Philo : Sujets Bac métropole 2015

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum