[3e] Précisions pour programme de français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[3e] Précisions pour programme de français

Message par Alexlafée le Jeu 18 Juin - 12:16

Bonjour,

j'ai des 3ème l'année prochaine et je suis en train de réfléchir à ma progression annuelle.
Mes collègues de français sont très attachées aux récits d'utopies et contre-utopies... certaines aiment, d'autres pas du tout ....

Mais j'ai lu relu les programmes, rien n'impose de les aborder....Je ne vois pas où elles ont été chercher ce point dans les programmes : point de Bradbury ni de Barjavel...Or dans les manuel, des chapitres y sont consacrés...

Ma question est : est-ce bien au programme pour 2015 ou ai-je la berlue ? scratch

Par ailleurs, je vous soumets une autre incertitude : je suis un peu gênée d'aborder des oeuvres étrangères (Bradbury par exemple ou Shakespeare pour le théâtre) . En effet, en formation il nous a été dit et redit de ne pas faire de lecture analytique sur des textes traduits (sauf pour textes fondateurs, évidemment).... Alors quid? Shocked

Merci de vos réponses.


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 2 Juil - 3:19, édité 1 fois (Raison : Titre précisé.)

Alexlafée
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par V.Marchais le Jeu 18 Juin - 12:18

Tu fais ce que tu veux, et tes collègues aussi. Pas besoin de s'écharper. Les programmes parlent de "romans porteurs d'un regard sur le monde contemporain" ou "sur l'Histoire". Les dystopies peuvent entrer dans ce cadre. Mais il y a aussi plein d'autres moyens de traiter ce point si cela ne te plaît pas.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par Cyane le Dim 21 Juin - 22:35

Bonjour Alexlafée,
Je te conseille le roman Les Enfants de Calliope, pour les raisons suivantes :

1- Il s'agit effectivement d'un roman d'anticipation, mais qui va à contre-courant les romans du genre dans le sens où ce n'est ni une dystopie ni une utopie mais une anticipation réaliste, et ça peut réconcilier tout le monde car il plaira autant à ceux qui aiment la SF qu'à ceux qui préfèrent les classiques (un peu comme La Nuit des temps de Barjavel)

2- Ce roman est justement recommandé par l'Education Nationale pour les collégiens de 3e, car il est facile d'accès tout en offrant matière à de nombreux débats et travaux en classe.

3- Par les thèmes environnementaux qu'il aborde, il peut entrer dans le cadre d'un projet autour de la COP21.




Cyane
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par cannelle21 le Lun 22 Juin - 4:59

C'est un chapitre que je fais depuis deux ans car j'en avais marre de parler de la guerre.
Il faut que j'affine le sujet l'année prochaine. J'ai déjà fait Soleil vert dans le cadre de l'HDA et cela a très bien fonctionné. J'ai également fait des extraits de La route.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par roxanne le Lun 22 Juin - 5:59

J'ai fait cette année La Planète des singes. Ca a fonctionné sans plus. En tout cas, contre toute attente, à la fin de l'année leur préféré reste Vipère au Poing. Je dis contre toute attente car le style de Bazin est ardu, c'est un contexte social (la bourgeoisie catholique ruinée) inconnu, mais l'histoire de cette haine mère fils les touche. Et puis, on a fait le procès de Folcoche, un grand moment. Ils ont adoré et joué le jeu à fond , avec des réquisitoires impitoyables ! Et puis bien-sûr Antigone, toujours. Mais j'ai fait aussi, en audio, Matin Brun, ça reste un peu compliqué, ils le prennent au premier degré. Moralité : c'est encore dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par cannelle21 le Lun 22 Juin - 6:23

Pour moi aussi, c'est Vipère au poing qui a le mieux fonctionné. Je voulais changer l'année prochaine, mais je crois que je vais le garder encore un an.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par Ryuzaki le Mer 1 Juil - 22:13

@Alexlafée a écrit:

En effet, en formation il nous a été dit et redit de ne pas faire de lecture analytique sur des textes traduits (sauf pour textes fondateurs, évidemment)....  Shocked

Ah ? Je ne vois pas du tout ce que ça a d'évident : pourquoi un traitement particulier pour les textes fondateurs ? Soit la lecture analytique consiste à étudier les choix d'écriture de l'auteur, et dans ce cas on ne peut pas la faire sur un texte traduit, qu'il soit "fondateur" ou non, soit on s'attache plus à faire comprendre le sens du texte et à en montrer l'intérêt, et dans ce cas, je ne vois pas pourquoi on exclurait les textes traduits.

Ryuzaki
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par V.Marchais le Jeu 2 Juil - 5:25

Ne jamais prendre pour parole d'évangile ce qu'on nous dit en formation. Les formateurs ne font pas la loi. Les IPR non plus, d'ailleurs.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Précisions pour programme de français

Message par doukipudonktan le Jeu 2 Juil - 15:06

Bonjour,

J’interviens très peu sur les forums mais là, vraiment... Roméo et Juliette est une oeuvre proposée dans les programmes, et un formateur interdirait d’étudier la pièce ? Au nom de quoi ? C’est absurde ! C’est une oeuvre immensément célèbre, très riche, et surtout très belle ! Je la fais lire chaque année à mes élèves, et ils adorent, même si le texte est difficile. Et pourquoi les textes fondateurs feraient-ils exception ? D’autant plus que les programmes, je crois, ne parlent pas de textes fondateurs mais de textes de l’Antiquité... Impossible donc d’étudier Croc-Blanc, Robinson Crusoé, L’Ile au trésor en cinquième ; impossible, également, d’étudier des oeuvres de Poe ou d’Emily Brontë en quatrième... De même, exit La Ferme des animaux en troisième, dont l’étude est pourtant proposée dans le Terre des Lettres. Le discours de Sage l’Ancien est un modèle d’argumentation et de persuasion, je me sers souvent de ce texte pour initier les élèves au débat...

Ah, vraiment ! Que ne faut-il pas entendre... Faites donc étudier aux élèves les oeuvres du programme qui vous plaisent, qui vous émeuvent, qui font réfléchir sur l’Homme, sur sa condition, bref des oeuvres riches, sans vous soucier des formateurs qui, au lieu de formater, feraient mieux d’apprendre à enseigner...

doukipudonktan
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum