Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 0:19
Je trouve, après lecture rapide, que "tigre" ne pose pas tant de problème que ça, et que l’ambiguïté avec l'animal fonctionne, qu'on n'aboutit pas à une ânerie.
BEn non si c'est un tigre Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet de français du bac

par User5899 le Sam 20 Juin 2015 - 0:20
@Iphigénie a écrit:
Je trouve, après lecture rapide, que "tigre" ne pose pas tant de problème que ça, et que l’ambiguïté avec l'animal fonctionne, qu'on n'aboutit pas à une ânerie.
BEn non si c'est un tigre Razz





Fille d'Agamemnon, allez promener votre biche, et prendre l'air, par la même occasion professeur
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sujet de français du bac

par JPhMM le Sam 20 Juin 2015 - 0:29
@RogerMartin a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:
@ysabel a écrit:

Clairement, je ne vois pas ce qu'ils peuvent trouver en dehors du corpus... Avec une  collègue, on cherchait justement à midi : Qu'Est-ce qu'on pourrait citer comme texte littéraire en dehors de la littérature jeunesse ?

C'est quand même très marginal comme problématique, c'est clair ! J'ai un collègue qui a travaillé la Métamorphose de Kafka... en dehors de ça...

Oui, sur le sujet je ne vois pas beaucoup de littéraire pur et dur en roman, surtout francophone (c'est rageant, on ne peut utiliser ni Rhinocéros, ni les fables ou contes, encore moins élargir aux Métamorphoses d'Ovide...).

On pouvait utiliser Zola, mais il fallait vraiment argumenter dur (le grand magasin ou la locomotive comme personnage à part entière?), en 1e je ne sais pas si j'aurais osé me lancer... A part la Planète des Singes de Pierre Boulle, les seuls exemples qui me viennent sont anglo-saxons: Moby Dick de Melville, évidemment, ou Animal Farm d'Orwell. Et puis dans Une Histoire du monde en dix chapitres 1/2 de Julian Barnes, l'épisode de l'Arche de Noé est raconté par un ver à bois...

Mais pour moi c'est franchement une problématique de science-fiction, de littérature d'anticipation ou carrément de fantasy. Est-ce que les concepteurs du sujet voulaient que les élèves citent Dracula de Stoker, le Hobbit / le Seigneur des anneaux de Tolkien, ou encore Asimov, ou les Femmes de Stepford d'Ira Levin? J'aimerais bien avoir l'avis des collègues qui enseignent dans les classes.
Les Oiseaux.
Demain les Chiens.
Le Lion.
Jonathan Livingstone.
Le Vent dans les saules.
Chien Blanc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 0:34
Cripure a écrit:
@Iphigénie a écrit:
Je trouve, après lecture rapide, que "tigre" ne pose pas tant de problème que ça, et que l’ambiguïté avec l'animal fonctionne, qu'on n'aboutit pas à une ânerie.
BEn non si c'est un tigre Razz





Fille d'Agamemnon, allez promener votre biche, et prendre l'air, par la même occasion professeur
c'est ça, envoyez-moi balader, tant que vous y êtes! Laughing
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Sujet de français du bac

par RogerMartin le Sam 20 Juin 2015 - 0:55
@Sei a écrit: Dans les romans français, il y a Un balcon en forêt (la forêt comme personnage), mais c'est pointu pour des lycéens, et certainement pas induit par le corpus.

J'aurais bien vu L'Odyssée de l'espace en exemple, avec HAL.

Sinon, pourquoi pas Dorian Gray ?

2001 c'est le 1er ex. de personnage-machine qui me venait, mais j'avais un vague souvenir que le roman de Clarke était plus ou moins un collage de plusieurs nouvelles, publié en lien avec la sortie du film, un peu comme les "novelisations" aujourd'hui?

Pour Dorian Gray ce serait le portrait le personnage -- après tout pourquoi pas? Dans la même veine, je me demandais si le Horla, ou la Peau de chagrin marcheraient? Mais on est loin de ce que suggérait le corpus.

@JPhMM a écrit: Demain les chiens
Merci je ne connaissais pas  bounce

Cripure a écrit:    

Maintenant que j'ai compris à quel point ce fil est strict, j'ai peur de proposer Truismes de Darrieussecq -- en même temps, probabilité nulle que le roman soit connu des élèves.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
sansara
Modérateur

Re: Sujet de français du bac

par sansara le Sam 20 Juin 2015 - 8:21
Vous pensez qu'on pourrait utiliser Cœur de Chien, de Boulgakov, sur ce sujet ?
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Sujet de français du bac

par Luigi_B le Sam 20 Juin 2015 - 8:49
L'Âne d'or !
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Sujet de français du bac

par Luigi_B le Sam 20 Juin 2015 - 8:52
Cripure a écrit:En revanche, les commissions de sujets semblent être obligées de fourguer une camelote récente dans chaque corpus, aujourd'hui... C'est vraiment plat et;.. ben plat titanic titanic

Le bac se brevétise ? Pas rassurant, compte tenu de ce qui tombe déjà au brevet.

avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 9:10
Si l'on reste dans la littérature et française, c'est clair que, comme tous les ans, il y a un gros problème avec les sujets technologiques: désinvolture ou perversité , je ne sais.
D'autant que le sujet des S était cette annee un bon sujet de techno....
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet de français du bac

par User5899 le Sam 20 Juin 2015 - 9:32
@Sei a écrit:Honnêtement, je ne suis pas fan du texte, je le trouve assez "facile" (je ne sais pas quel serait le terme approprié)
Nul ? Mauvais ? Plat ? Inabouti ? Digne d'une invention de L ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet de français du bac

par User5899 le Sam 20 Juin 2015 - 9:33
Cripure a écrit:Je trouve, après lecture rapide, que "tigre" ne pose pas tant de problème que ça, et que l’ambiguïté avec l'animal fonctionne, qu'on n'aboutit pas à une ânerie. Non ?
Non ? (Bis repetita placent...)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 9:34
Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet de français du bac

par User5899 le Sam 20 Juin 2015 - 9:36
Des personnages de roman non humains ?
- L'Âne d'or
- Le chien de La Bête et la Belle
- Carrie Ca La Tempête du siècle Christine Cujo chez Stephen King
- La Machine à remonter le temps
- la locomotive de La Bête humaine
- le Paradou de La Faute de l'abbé Mouret
- l'océan dans La Joie de vivre
- la grande toile dans L'Oeuvre
- la mine dans Germinal
- Le Horla
- la série des Harry Potter
- le Nautilus
- le portrait de Dorian Gray

Dans la perspective d'une problématique autour de la nécessité de l'humain, fût-il utilisé en contraste avec du non-humain, justement. Mais bon, vu les élèves visés, c'est pervers.


La nullité de Racine ? Et les collègues qui disent ça ne se posent aucunes questions sur eux ? Alors, ils méritent bien des auteurs comme Gaude... Ou la littérature sextoy Rolling Eyes
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 9:37
Cripure a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve, après lecture rapide, que "tigre" ne pose pas tant de problème que ça, et que l’ambiguïté avec l'animal fonctionne, qu'on n'aboutit pas à une ânerie. Non ?
Non ? (Bis repetita placent...)
Je pense que tout dépendra de l'importance accordée à cette interprétation dans le commentaire: s'il se transforme en chasse au tigre inaboutie, ça craint un peu quand même: faudra voir les copies...
Dans la platitude du texte, y voir un effet de style, pourquoi pas: ça en fera un...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 9:40
Cripure a écrit:Des personnages de roman non humains ?
- L'Âne d'or
- Le chien de La Bête et la Belle
- Carrie Ca La Tempête du siècle Christine Cujo chez Stephen King
- La Machine à remonter le temps
- la locomotive de La Bête humaine
- le Paradou de La Faute de l'abbé Mouret
- l'océan dans La Joie de vivre
- la grande toile dans L'Oeuvre
- la mine dans Germinal
- Le Horla
- la série des Harry Potter
- le Nautilus
- le portrait de Dorian Gray

Dans la perspective d'une problématique autour de la nécessité de l'humain, fût-il utilisé en contraste avec du non-humain, justement. Mais bon, vu les élèves visés, c'est pervers.



Je suis bien d'accord sur l'idée que ce qui correspond le mieux dans nos romans français, ce sont les romans de Zola: mais les élèves n'iront sûrement pas jusqu'à considérer ce traitement fantastique des objets chez Zola...
Sinon vous ne trouvez pas que, de plus en plus, les sujets concernent les programmes de seconde plus que de première? (voire de troisième si on en croit Luigi...)
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Sujet de français du bac

par Thalia de G le Sam 20 Juin 2015 - 9:42
@Iphigénie a écrit:Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...
J'hallucine !
On peut apprécier Gaudé, ou une partie de son œuvre, mais cet extrait ne me dit rien qui vaille et je lui reproche des tics d'écriture qui, ma foi, m'empêchent de le considérer comme un grand écrivain qui mérite d'être commenté à tout va.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Adso
Niveau 6

Re: Sujet de français du bac

par Adso le Sam 20 Juin 2015 - 9:45
D'accord avec Cripure pour le choix des adjectifs à propos de Gaudé : je coche toutes les cases! Iphigénie comment faites vous pour entendre çà de vos collègues avec calme. (Racine : Athalie un de mes plus beaux souvenirs de représentation théâtrale au Festival d'Angers dans l'abbaye de Fontevraud. I love you ) Je me réjouis d'avoir pu permettre à ma fille de 16 ans d'aimer Racine en dépit de l'EN. Elle ne l'a jusqu'ici jamais étudié.
avatar
Saltaojos
Niveau 10

Re: Sujet de français du bac

par Saltaojos le Sam 20 Juin 2015 - 9:46
@Iphigénie a écrit:Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...

:shock: pale
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Sujet de français du bac

par Carabas le Sam 20 Juin 2015 - 9:47
@Saltaojos a écrit:
@Iphigénie a écrit:Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...

:shock: pale
Pourquoi passer un capes si on n'aime pas les classiques?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Sei
Monarque

Re: Sujet de français du bac

par Sei le Sam 20 Juin 2015 - 9:48
@Thalia de G a écrit:
@Iphigénie a écrit:Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...
J'hallucine !
On peut apprécier Gaudé, ou une partie de son œuvre, mais cet extrait ne me dit rien qui vaille et je lui reproche des tics d'écriture qui, ma foi, m'empêchent de le considérer comme un grand écrivain qui mérite d'être commenté à tout va.

C'est quelque chose de cet ordre-là que je reproche à l'extrait du Bac (je n'ai pas lu les livres de Gaudé, donc je ne peux pas juger de l'ensemble), et que je désignais maladroitement par l'adjectif "facile", ces répétitions et ces parallélismes qui désignent plus qu'elles ne provoquent l'émotion, par exemple.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Sujet de français du bac

par Luigi_B le Sam 20 Juin 2015 - 9:49
Les concepteurs du sujet se sont sûrement dit qu'il valait mieux se couper de Racine et que Gaudé, ça paierait. professeur
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Sujet de français du bac

par Pierre-Henri le Sam 20 Juin 2015 - 9:51
Je n'aurais pas trouvé grand chose à dire sur le texte de Laurent Gaudé, sinon que son pastiche d'Aimé Césaire n'est pas drôle, ou plutôt faible par rapport à l'original. L'écriture lyrique, au fond, c'est simple comme aller à la ligne.

Je vais vers vous,
Lecteurs de ce forum,
Pour vous présenter mon opinion sur ce texte,
Ce texte que je trouve assez faible,
Faible comme une tirade de théâtre
Qui souligne trop ses effets.
Une tirade qui joue sur l'exotisme
Géographique
Et historique.
Les répétitions en début de vers,
Les répétitions sur lesquelles l'auteur insiste trop
Les répétitions en viennent à l'alourdir.
L'alternance entre les vers longs censés exprimer les regrets lointains du personnage qui meurt maintenant
Et les courts
Sonne presque faux à mes oreilles.
Correcteurs qui serez bientôt des stylos s'agitant
Sur des feuilles de silence
Dans des labyrinthes de syntaxe bachelière,
Correcteurs dont la gloire et l'œuvre
S'effaceront
Dans la Grande Harmonisation des notes,
Malgré vos désirs de justice
Malgré votre fierté d'enseignants,
Pleurez sur vous
Qui bossez
Pour pas grand chose.


Dernière édition par Pierre-Henri le Sam 20 Juin 2015 - 9:59, édité 1 fois
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Sujet de français du bac

par Thalia de G le Sam 20 Juin 2015 - 9:51
@Sei a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Iphigénie a écrit:Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...
J'hallucine !
On peut apprécier Gaudé, ou une partie de son œuvre, mais cet extrait ne me dit rien qui vaille et je lui reproche des tics d'écriture qui, ma foi, m'empêchent de le considérer comme un grand écrivain qui mérite d'être commenté à tout va.

C'est quelque chose de cet ordre-là que je reproche à l'extrait du Bac (je n'ai pas lu les livres de Gaudé, donc je ne peux pas juger de l'ensemble), et que je désignais maladroitement par l'adjectif "facile", ces répétitions et ces parallélismes qui désignent plus qu'elles ne provoquent l'émotion, par exemple.
J'y ajouterais superficiel, ce qui est une cause ou une conséquence.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 9:53
Les textes récents utilisent une langue souvent tellement simple qu'il est difficile en fait de les commenter sur d'aussi courts extraits, je trouve. On arrive encore à cette situation où à force de vouloir gommer les difficultés pour les élèves on les met, finalement, en difficulté devant un texte où il y a peu à s'accrocher.
Je suis persuadée que le commentaire de Racine (dont je concède que le récit de Théramène n'est pas le meilleur, seule excuse...) offrait plus de facilité à être commenté.

Pierre-Henri: Laughing Laughing Laughing Laughing cheers
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet de français du bac

par User5899 le Sam 20 Juin 2015 - 9:55
@Carabas a écrit:
@Saltaojos a écrit:
@Iphigénie a écrit:Cela dit j'ai entendu mes collègues aussi se féliciter du choix du commentaire sur Gaudé plutôt que sur "cette nullité de Racine" dont "on se demande bien pourquoi on continue de l'étudier".(sic)
Vivent les Modernes...

:shock: pale
Pourquoi passer un capes si on n'aime pas les classiques?
Pourquoi passer un concours avec des épreuves sans rapport avec sa discipline comme le Capes si on aime les classiques ? Et après, on va venir nous dire que les agrégés et les certifiés, c'est pareil. Ben je crains qu'avec les années, ce ne soit plus vraiment le cas, alors que pendant des décennies, les deux catégories avaient le même bagage...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Sujet de français du bac

par Thalia de G le Sam 20 Juin 2015 - 9:56
@Iphigénie a écrit:Pierre-Henri: Laughing Laughing Laughing Laughing cheers
Merci Pierre-Henri pour cet "Art poétique". Razz Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Contenu sponsorisé

Re: Sujet de français du bac

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum