Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Sujet de français du bac

par WabiSabi le Sam 20 Juin 2015 - 12:25
@Pierre-Henri a écrit:Le texte de Laurent Gaudé a très certainement été choisi pour la densimétrie de figures de style faciles à voir. Voilà à quoi se réduit désormais l'étude de la littérature -- à faire en sorte que l'élève, au bon stimulus, soit capable de s'exclamer "anaphore !", "champ lexical !", "registre !"

Choisir un auteur d'aujourd'hui, au sommet de sa gloire, prépare aussi l'organisation des réunions mondaines, lors desquelles les pontes du ministère et des rectorats se passeront les petits-fours, dans l'espoir de serrer la main du Maître qu'ils ont honoré. Il est plus difficile de faire du "pipole" avec Racine.    

Pas si sûr, vous avez déjà lu Les nuits Racine de F. Taillandier? Sinon je vous le conseille vivement, une belle satire des mondanités du Festival d'Avignon... Mais il est vrai que Jeannot serait un peu plus rétif à la pommade ministérielle, s'il pouvait y goûter.

Ce que vous dites est parfaitement juste, et je me joins à tout le monde pour applaudir votre beau traité de l'enflure littéraire! Smile il est vrai que le lyrique, c'est un registre à double tranchant, ça passe ou ça casse.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sujet de français du bac

par JPhMM le Sam 20 Juin 2015 - 12:29
Pour faire people, ils auraient pu choisir Modiano, mais au gouvernement personne ne sait de qui il s'agit, pas même la ministre de la culture.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 12:48
Bon pour Gaudé je vous propose deux axes:
1) Une écriture du dépouillement
2) Le dépouillement de l'écriture
Je ne vois pas de troisième. Neutral
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 12:49
@JPhMM a écrit:Pour faire people, ils auraient pu choisir Modiano, mais au gouvernement personne ne sait de qui il s'agit, pas même la ministre de la culture.
Pourquoi? il est people , Modiano?
En tout cas pour l'écriture y a pas photo avec cet extrait de Gaudé...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sujet de français du bac

par JPhMM le Sam 20 Juin 2015 - 13:01
@Iphigénie a écrit:
@JPhMM a écrit:Pour faire people, ils auraient pu choisir Modiano, mais au gouvernement personne ne sait de qui il s'agit, pas même la ministre de la culture.
Pourquoi? il est people , Modiano?
En tout cas pour l'écriture y a pas photo avec cet extrait de Gaudé...
Je ne parlais pas des textes de Modiano, mais du contexte actuel autour de lui.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Sam 20 Juin 2015 - 13:02
ah! ok Very Happy J'ai l'esprit lent: c'est le week-end Laughing
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sujet de français du bac

par JPhMM le Sam 20 Juin 2015 - 13:03
Je n'ai pas été très clair, pardon.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: Sujet de français du bac

par Zazk le Sam 20 Juin 2015 - 15:40
Je suis toujours gênée quand on juge un écrivain sur un simple extrait pris pour un examen.
Ça me rappelle le "scandale" d'il y a plusieurs années sur la dictée du Brevet qui était la suivante :
"Pourtant il avait un père et une mère. Mais son père ne pensait pas à lui et sa mère ne l'aimait point. C'était un de ces enfants dignes de pitié entre tous qui ont père et mère et qui sont orphelins.
Il n'avait pas de gîte, pas de pain, pas de feu, pas d'amour ; mais il était joyeux parce qu'il était libre. V. Hugo"

Franchement, peut-on juger du style et du talent de Victor Hugo en ne s'inspirant que de ce seul texte ?
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Sujet de français du bac

par dita le Sam 20 Juin 2015 - 18:14
Gaudé et Sorman vont-ils toucher des droits d'auteur pour l'utilisation d'extraits de leurs oeuvres au bac ?
avatar
roxanne
Devin

Re: Sujet de français du bac

par roxanne le Sam 20 Juin 2015 - 20:11
@Luigi_B a écrit:Les élèves de Première qui sont tombés sur Gaudé en 2015 au bac sont tombés au brevet en 2013... sur Gaudé.
Il n'était pas tombé au bac pro? J'avais lu Le soleil des Scorta un été, c'était plombant.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Sujet de français du bac

par Thalia de G le Sam 20 Juin 2015 - 21:24
@roxanne a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les élèves de Première qui sont tombés sur Gaudé en 2015 au bac sont tombés au brevet en 2013... sur Gaudé.
Il n'était pas tombé au bac pro? J'avais lu Le soleil des Scorta un été, c'était plombant.
On peut être sensible à certains passages quand on est Pouilleux (originaire des Pouilles). La scène du repas chez Raffaele m'émeut, elle est l'image de mon propre vécu.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Sujet de français du bac

par trompettemarine le Dim 21 Juin 2015 - 0:18
@RogerMartin a écrit:@ Nadejda, Peter Pan & LuigiB : Merci pour les précisions! Un tigre qui est une hallucination, qui traverse l'Euphrate, et qui fait peut-être allusion à l'autre fleuve: je crois que j'ai saisi!
C'est vrai que c'est mieux de ne pas mettre de note, afin de défavoriser ceux qui auraient connaissance de la géographie de la Mésopotamie et qui comme nous tous auront perdu du temps à se gratter la tête: é-ga-li-té absolue des chances...
Décidément, je suis plus à l'aise avec mes allégories médiévales qui arrivent une pancarte autour du cou avec leur nom...

(Edité pour l'orthographe & pour dire à qui je m'adressais!)

Il faut relire aussi en intertexte l'Iliade et le combat du fleuve Xanthe.
Homère, dans l'Iliade, a écrit:
l'une des filles d'Akessamène,
l'aînée : à elle s'unit le fleuve aux tourbillons profonds. C'est sur lui qu'Achille s'élança; et lui, en face, sorti du fleuve, resta ferme, tenant deux lances. L'ardeur avait été mise en son âme par Xanthe, irrité du massacre des jeunes gens qu'Achille avait massacrés, dans son cours, sans pitié. Et quand ils furent près, marchant l'un sur l'autre, le premier le rapide et divin Achille dit :.


Dernière édition par trompettemarine le Dim 21 Juin 2015 - 18:45, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
ysabel
Devin

Re: Sujet de français du bac

par ysabel le Dim 21 Juin 2015 - 9:26
Je crois que ce ne sera pas dans les attendus ! Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de français du bac

par Iphigénie le Dim 21 Juin 2015 - 9:34
@ysabel a écrit:Je crois que  ce ne sera pas dans les attendus ! Razz

Ah ça c'est sûr: "aucune connaissance sur Alexandre le Grand n'est requise. On ne pénalisera pas les élèves qui interprèteront les derniers vers comme suggérant la mort d'un alcoolique notoire, d'autant que cette interprétation n'est pas aberrante compte tenu du comportement déviant d'A., relaté par les historiens."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Sujet de français du bac

par RogerMartin le Dim 21 Juin 2015 - 9:44
@ysabel a écrit:Je crois que  ce ne sera pas dans les attendus ! Razz

En revanche, la chanson d'Iron Maiden...  
Non plus?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Sujet de français du bac

par nlm76 le Dim 21 Juin 2015 - 18:10
@ Pierre-Henri : très bien. On peut diffuser ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Sujet de français du bac

par nlm76 le Dim 21 Juin 2015 - 18:26
Pour la dissert STMG, dans l'absolu, si leur professeur avait eu le temps de les y préparer vraiment, ils auraient pu utiliser :
Rabelais; Notre-Dame de Paris ; Les travailleurs de la mer; L'assommoir ; Moby Dick; L'appel de la forêt... mais surtout:

  • une partie sur l'inhumain, le monstre, le cruel
  • une partie sur le surhumain, et donc le héros au sens propre

Il s'agit pour moi de repasser en esprit les romans qu'on connaît et de se demander dans quelle mesure leur humanité, leur inhumanité, leur animalité, non-humanité donnent de l'intérêt au roman.?
La dissertation devient chose impossible si on n'y parle que des œuvres qui répondent a priori au sujet. L'idée, ce doit être toujours : «est-ce que l'hypothèse formulée vaut dans les romans/poèmes/pièces que je connais?»
Je peux ainsi relire en esprit n'importe quel roman, en me demandant dans quelle mesure l'humanité des personnages, ou leur absence d'humanité, en fait de bons personnages de roman.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Invité El
Esprit éclairé

Re: Sujet de français du bac

par Invité El le Dim 21 Juin 2015 - 20:23
Sur une page Facebook de l'une de mes élèves: "Ronsard, Montaigne, Rabelais, Balzac, Racine,... Mais ils n'ont pas trouvé mieux que L. Gaudé pour le commentaire! Et ça fait deux fois, avec le Brevet il y a deux ans..."

Il reste donc un peu de bon sens... chez les élèves!
avatar
alma_mater
Niveau 5

Re: Sujet de français du bac

par alma_mater le Dim 21 Juin 2015 - 20:35
Moi ce qui me choque encore plus c'est l'une des réponses de Laurent Gaudé sur twiter :
"Chez internautes du web,
Je m'occuperais personnellement de corriger vos copies
Pour la notation 20€ par point
Note négative je change pas"

voici le lien
avatar
roxanne
Devin

Re: Sujet de français du bac

par roxanne le Dim 21 Juin 2015 - 20:38
@Thalia de G a écrit:
@roxanne a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les élèves de Première qui sont tombés sur Gaudé en 2015 au bac sont tombés au brevet en 2013... sur Gaudé.
Il n'était pas tombé au bac pro? J'avais lu Le soleil des Scorta un été, c'était plombant.
On peut être sensible à certains passages quand on est Pouilleux (originaire des Pouilles). La scène du repas chez Raffaele m'émeut, elle est l'image de mon propre vécu.
Ah mais je n'ai pas dit que c'était pas dit que c'était mal écrit, j'ai apprécié mais je ne me vois pas l'étudier en classe.
avatar
Sei
Monarque

Re: Sujet de français du bac

par Sei le Dim 21 Juin 2015 - 20:41
@alma_mater a écrit:Moi ce qui me choque encore plus c'est l'une des réponses de Laurent Gaudé sur twiter :
"Chez internautes du web,
Je m'occuperais personnellement de corriger vos copies
Pour la notation 20€ par point
Note négative je change pas"

voici le lien

C'est un faux profil.

Nlm, bien sûr, mais le corpus induit tout autre chose, et partir en cette direction demande de la maturité (en matière de littérature) et je crains que peu n'y aient pensé.
avatar
roxanne
Devin

Re: Sujet de français du bac

par roxanne le Dim 21 Juin 2015 - 20:43
@alma_mater a écrit:Moi ce qui me choque encore plus c'est l'une des réponses de Laurent Gaudé sur twiter :
"Chez internautes du web,
Je m'occuperais personnellement de corriger vos copies
Pour la notation 20€ par point
Note négative je change pas"

voici le lien
C'est un faux. Sinon, il y a le lot d'insultes comme l'année dernière. Mort depuis 300 ans, vivant, illustre ou moins connu, ils ont un tort : ils ont écrit des livres et il faut travailler sur leurs textes.
Invité El
Esprit éclairé

Re: Sujet de français du bac

par Invité El le Dim 21 Juin 2015 - 20:43
Au fait, mon corrigé national, accompagné des préconisations académiques, mentionne encore que l'on puisse sanctionner une copie "pour une orthographe et une syntaxe particulièrement défaillante", mais non plus de quatre points comme l'an dernier, mais de deux points maximum seulement.
C'est pareil chez vous?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sujet de français du bac

par JPhMM le Dim 21 Juin 2015 - 20:45
Ça lui fait une belle publicité tout de même.

Avant le bac, je ne savais qui il était. Embarassed

PS : pourquoi écrit-on "qui il était" et "s'il était" (et non "si il était") ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Sujet de français du bac

par WabiSabi le Dim 21 Juin 2015 - 20:51
@JPhMM a écrit:Ça lui fait une belle publicité tout de même.

Avant le bac, je ne savais qui il était. Embarassed

PS : pourquoi écrit-on "qui il était" et "s'il était" (et non "si il était") ?

Parce que "qu'" n'existe que comme forme élidée de "que" et jamais de "qui", dont il a été décidé, sans doute afin de réduire les risques de confusion entre les pronoms relatifs qu'il serait toujours intègre, même devant voyelle.


Dernière édition par WabiSabi le Dim 21 Juin 2015 - 20:52, édité 1 fois

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
Sei
Monarque

Re: Sujet de français du bac

par Sei le Dim 21 Juin 2015 - 20:51
@JPhMM a écrit:Ça lui fait une belle publicité tout de même.

Avant le bac, je ne savais qui il était. Embarassed

PS : pourquoi écrit-on "qui il était" et "s'il était" (et non "si il était") ?

Peut-être pour ne pas confondre avec la conjonction "que" qui elle s'élide ? Cela dit, on (enfin, pas les élève) se débrouille bien pour faire la part des choses entre "que" pronom et "que" conjonction.

Edit : ah, WAbiSabi a apporté la réponse. Je n'avais pas suffisamment réfléchi, c'est logique.


Dernière édition par Sei le Dim 21 Juin 2015 - 20:53, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Sujet de français du bac

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum