Partageons nos meilleures idées d'EPI

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Duplay le Dim 21 Juin 2015 - 0:09

@ycombe a écrit:
@Hélips a écrit:Et n'oublions pas que parmi les EPI c'est le centre le plus dangereux !
Le ranha  n'est pas mal non plus.

Et le taf est fatal.
Depuis le temps qu'on le dit ! Twisted Evil

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Elyas le Dim 21 Juin 2015 - 9:09

Le but est-il uniquement de se moquer des EPI ? Ou peut-on proposer un vrai EPI sans avoir droit à une déferlante haineuse qui ne fera que descendre le collègue et son travail comme on le voit depuis pas mal de temps sur le forum dès qu'un collègue vient montrer son travail (déferlante haineuse faite en majorité par des gens qui ne montrent jamais ce qu'ils font et postent rarement dans les fils de leurs disciplines) ?

Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Hérodoute le Dim 21 Juin 2015 - 9:16

@ycombe a écrit:EPI: propreté des plages du littoral  et pavillon bleu, en SVT/mathématiques/lettre/EPS/Documentation.

Prévu pour une période de 3 semaines au mois de juin, cet EPI travaillera la propreté des plages dans une optique scientifique (mesure des pollutions et de la propreté), citoyenne (le pavillon bleue: arnaque publicitaire ou réalité objective) et de santé (la plage comme lieu de développement du bien-être corporel).

Des sorties d'une journée sur chacune des plages du secteur proche seront organisées afin d'y étudier le milieu littoral sablonneux, d'y effectuer des prélèvements d'eau et de sable. Prévoir crème solaire et maillot de bain, les prélèvement devront être effectués à différent moments de la journée et différente distance du bord afin de mesurer la variabilité des pollutions à l'heure (et à la marée si littoral océanique).

Le professeur d'EPS à abordera la notion de sécurité en milieu aquatique non standardisé, les courants et les vagues, les pratiques sportives de ce milieu (surf planche à voile…).

Le professeur de SVT abordera les dangers du soleil et la nécessité de la protection solaire.

Les prélèvements seront étudiés rapidement afin de présenter un graphique de l'évolution des pollutions, qui sera réalisé sous la conduite du professeur de mathématiques.

Les professeurs de lettre et de documentation étudieront les pavillon bleus, la rhétorique marketing et confronteront les discours avec la réalité dans une démarche éco-citoyenne de regard critique sur l'information.

Le fond de réserve de l'établissement sera sollicité pour l'achat de crème bronzante.


Bonne idée ce sujet, merci Ycombe. Smile

A cet EPI, tu peux rajouter la géographie autour des questions sur l'impact économique du pavillon bleu sur les communes concernées (+ la guerre des pavillons entre organismes les donnant...) et les enjeux du développement durable dans les communes littorales.

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par MUTIS le Dim 21 Juin 2015 - 9:17

@Elyas a écrit:Le but est-il uniquement de se moquer des EPI ? Ou peut-on proposer un vrai EPI sans avoir droit à une déferlante haineuse qui ne fera que descendre le collègue et son travail comme on le voit depuis pas mal de temps sur le forum dès qu'un collègue vient montrer son travail (déferlante haineuse faite en majorité par des gens qui ne montrent jamais ce qu'ils font et postent rarement dans les fils de leurs disciplines) ?

Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Et peux-tu nous expliquer, Elyas, en quoi faire une heure d'EPI est plus utile qu'une heure de cours disciplinaire ? Et peux-tu nous citer une étude sérieuse qui montre son intérêt supérieur à celui d'une heure d'enseignement, en particulier pour les enfants les plus faibles ? Je parle d'une étude objective, pas des discours d'auto-promotion que l'on trouve partout chez ceux qui vantent leur propre méthode et leur génie innovateur...
Je lirai cela avec intérêt.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par flo le Dim 21 Juin 2015 - 9:24

@Elyas a écrit:
Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Mais ça, Elyas, c'est ce que nous faisions déjà, non? On n'a attendu personne pour proposer des travaux interdisciplinaires Français/Hist-géo/Doc/Hda. Cette année, j'ai travaillé avec mes deux collègues d'hist-géo et doc sur le Moyen- Age et en deuxième partie de l'année sur les grandes découvertes. Avec présentation sous Power point. Bref, que du classique mais efficace, en lien avec les programmes et surtout, VOLONTAIRE. Et je rajoute ponctuel, surtout pas systématique.

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par ycombe le Dim 21 Juin 2015 - 9:56

@Hérodoute a écrit:
@ycombe a écrit:EPI: propreté des plages du littoral  et pavillon bleu, en SVT/mathématiques/lettre/EPS/Documentation.

Prévu pour une période de 3 semaines au mois de juin, cet EPI travaillera la propreté des plages dans une optique scientifique (mesure des pollutions et de la propreté), citoyenne (le pavillon bleue: arnaque publicitaire ou réalité objective) et de santé (la plage comme lieu de développement du bien-être corporel).

Des sorties d'une journée sur chacune des plages du secteur proche seront organisées afin d'y étudier le milieu littoral sablonneux, d'y effectuer des prélèvements d'eau et de sable. Prévoir crème solaire et maillot de bain, les prélèvement devront être effectués à différent moments de la journée et différente distance du bord afin de mesurer la variabilité des pollutions à l'heure (et à la marée si littoral océanique).

Le professeur d'EPS à abordera la notion de sécurité en milieu aquatique non standardisé, les courants et les vagues, les pratiques sportives de ce milieu (surf planche à voile…).

Le professeur de SVT abordera les dangers du soleil et la nécessité de la protection solaire.

Les prélèvements seront étudiés rapidement afin de présenter un graphique de l'évolution des pollutions, qui sera réalisé sous la conduite du professeur de mathématiques.

Les professeurs de lettre et de documentation étudieront les pavillon bleus, la rhétorique marketing et confronteront les discours avec la réalité dans une démarche éco-citoyenne de regard critique sur l'information.

Le fond de réserve de l'établissement sera sollicité pour l'achat de crème bronzante.


Bonne idée ce sujet, merci Ycombe.  Smile

A cet EPI, tu peux rajouter la géographie autour des questions sur l'impact économique du pavillon bleu sur les communes concernées (+ la guerre des pavillons entre organismes les donnant...) et les enjeux du développement durable dans les communes littorales.
Absolument. Tous les profs de bonne volonté sont le bienvenu pour les sorties plage, à partir du moment où ils ont un maillot de bain. On peut ajouter l'HG.
topela

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par JPhMM le Dim 21 Juin 2015 - 10:00

EPI Maths/Français :
Lecture de problèmes mathématiques et résolution.

EPI Maths/Anglais :
Lecture de problèmes mathématiques écrits en anglais et résolution.

EPI Maths/Anglais :
Lecture de problèmes mathématiques écrits en espagnol et résolution.

EPI SVT/Maths :
Lecture de problèmes mathématiques sur les SVT et résolution.

EPI Sc. Phy/Maths :
Lecture de problèmes mathématiques sur les Sc. Phy et résolution.

EPI Maths/Histoire :
Lecture de problèmes mathématiques anciens et résolution.

EPI EPS/Maths :
Lecture de problèmes mathématiques sur l'EPS et résolution.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Elyas le Dim 21 Juin 2015 - 10:01

@flo a écrit:
@Elyas a écrit:
Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Mais ça, Elyas, c'est ce que nous faisions déjà, non? On n'a attendu personne pour proposer des travaux interdisciplinaires Français/Hist-géo/Doc/Hda. Cette année, j'ai travaillé avec mes deux collègues d'hist-géo et doc sur le Moyen- Age et en deuxième partie de l'année sur les grandes découvertes. Avec présentation sous Power point. Bref, que du classique mais efficace, en lien avec les programmes et surtout, VOLONTAIRE. Et je rajoute ponctuel, surtout pas systématique.


Mais ce n'est pas ce que je dis, Flo (et contrairement à ce que pense  MUTIS, je ne défends pas l'interdisciplinaire, d'ailleurs, les études qu'il cite pour casser l'interdisciplinaire posent autant de souci de méthodologie et de comparaison avec le système français que celles qui vantent l'interdisciplinarité). C'est juste que c'est la loi et que si on ne propose pas quelque chose de solide, tout ce que vous craignez va se réaliser. En clair, vous créez toutes les conditions d'une prophétie auto-réalisatrice.

Il serait sans doute intéressant justement de proposer des EPI qui vont éviter la "catastrophe" que vous craignez.

Cependant, à la lecture de certaines réactions, les réponses à mes deux questions sont évidentes. Ce fil ne sert qu'à se moquer et que si un collègue avait l'inconscience de venir publier son idée d'EPI, il ferait face à une déferlante haineuse. Triste pour un forum qui se dit professionnel.

Bon week-end. Amusez-vous bien !

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Stered le Dim 21 Juin 2015 - 10:07

Ben oui, ce fil était purement ironique Laughing Il suffit de relire le 1er post.
Mais tu peux en ouvrir un sérieux pour proposer des EPI sérieux Smile Et affronter les déferlantes d'enthousiasme ou de critiques. Parler de "haine" est un rien outrancier, non ? Ce n'est que virtuel ici, inutile de se sentir haï par des inconnus. Rolling Eyes

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Hélips le Dim 21 Juin 2015 - 10:10

On peut aussi envisager DEUX fils, l'un sérieux et l'autre, celui-ci, pour se défouler ?

edit :
Stered topela

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par MUTIS le Dim 21 Juin 2015 - 10:33

@MUTIS a écrit:
@Elyas a écrit:Le but est-il uniquement de se moquer des EPI ? Ou peut-on proposer un vrai EPI sans avoir droit à une déferlante haineuse qui ne fera que descendre le collègue et son travail comme on le voit depuis pas mal de temps sur le forum dès qu'un collègue vient montrer son travail (déferlante haineuse faite en majorité par des gens qui ne montrent jamais ce qu'ils font et postent rarement dans les fils de leurs disciplines) ?

Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Et peux-tu nous expliquer, Elyas, en quoi faire une heure d'EPI est plus utile qu'une heure de cours disciplinaire ? Et peux-tu nous citer une étude sérieuse qui montre son intérêt supérieur à celui d'une heure d'enseignement, en particulier pour les enfants les plus faibles ? Je parle d'une étude objective, pas des discours d'auto-promotion que l'on trouve partout chez ceux qui vantent leur propre méthode et leur génie innovateur...
Je lirai cela avec intérêt.

C'est marrant Elyas, chaque fois que je pose une question de ce genre tu pars en courant !
Il n'y a aucune agressivité me semble-t-il.
J'attends réellement de lire une étude sur ce sujet, car celles que j'ai lues jusque là montrent plutôt l'intérêt des cours disciplinaires et du renforcement des fondamentaux (plutôt que la pédagogie de projet interdisciplinaire)
Comme tu fais des formations en pédagogie, ce qui n'est pas mon cas, tu dois connaître mieux que moi.
Pour te dire jusqu'où va ma curiosité, j'ai même acheté le numéro des Cahiers Pédagogiques consacré au sujet que je suis en train de lire. Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Adri le Dim 21 Juin 2015 - 10:50

Pas envie de faire ce que font toujours les profs, écoper à la petite cuiller pendant que le MEN charge la barque...Pas envie de me prendre la tête aujourd'hui pour faire des cours décents dans le cadre délirant imaginé par le MEN.

Dans les EPI, il y a du bon : prendre en compte la nécessité parfois de travailler avec un collègue avec/devant une classe.
Pour moi, la concrétisation intéressante aurait été : 0,5 à 2h hebdo dans l'ORS des profs qui se sont portés volontaires parce qu'ils avaient une idée vraiment intéressante avec ce groupe-là, ce collègue-là, pour cette année-là. Une prise en compte du travail de conception, de concertation, d'organisation.
Pas une nouvelle usine à gaz sur le dos des profs, à titre gracieux.

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Elyas le Dim 21 Juin 2015 - 11:06

@MUTIS a écrit:
@MUTIS a écrit:
@Elyas a écrit:Le but est-il uniquement de se moquer des EPI ? Ou peut-on proposer un vrai EPI sans avoir droit à une déferlante haineuse qui ne fera que descendre le collègue et son travail comme on le voit depuis pas mal de temps sur le forum dès qu'un collègue vient montrer son travail (déferlante haineuse faite en majorité par des gens qui ne montrent jamais ce qu'ils font et postent rarement dans les fils de leurs disciplines) ?

Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Et peux-tu nous expliquer, Elyas, en quoi faire une heure d'EPI est plus utile qu'une heure de cours disciplinaire ? Et peux-tu nous citer une étude sérieuse qui montre son intérêt supérieur à celui d'une heure d'enseignement, en particulier pour les enfants les plus faibles ? Je parle d'une étude objective, pas des discours d'auto-promotion que l'on trouve partout chez ceux qui vantent leur propre méthode et leur génie innovateur...
Je lirai cela avec intérêt.

C'est marrant Elyas, chaque fois que je pose une question de ce genre tu pars en courant !
Il n'y a aucune agressivité me semble-t-il.
J'attends réellement de lire une étude sur ce sujet, car celles que j'ai lues jusque là montrent plutôt l'intérêt des cours disciplinaires et du renforcement des fondamentaux (plutôt que la pédagogie de projet interdisciplinaire)
Comme tu fais des formations en pédagogie, ce qui n'est pas mon cas, tu dois connaître mieux que moi.
Pour te dire jusqu'où va ma curiosité, j'ai même acheté le numéro des Cahiers Pédagogiques consacré au sujet que je suis en train de lire.  Twisted Evil


Je sui navré de te le dire mais tu es très agressif dans tes messages.
Ensuite, je ne fais pas de formation en pédagogie interdisciplinaire, juste en disciplinaire. L'interdisciplinaire ne m'intéresse que parce qu'on me force à en faire.
Par rapport à ce que tu affirmes, je ne connais aucune étude réellement sérieuse et faite à grande échelle sur différentes organisations et différentes cultures pour pouvoir affirmer quoi que ce soit. Utiliser les études que tu cites sur le Québec et le Canada en les décontextualisant pour les utiliser comme argument absolu pour le contexte français est un problème méthodologique grave. Les résultats de ces études sont un argument intéressant à porter au débat avec d'autres.

Pour ma part, je n'ai entendu parler que d'un seul projet sérieux d'étude à grande échelle de méta-analyse des systèmes éducatifs, ce sont les travaux de Hattie.

Sinon j'ai beaucoup lu des expériences pratiquées ici et là en France, lu les travaux de Stéphane Bonnéry sur l'explicitation et regardé les différentes mises en pratique des pédagogies. Les deux seules choses qui paraissent pertinentes de ces lectures et observations (car présentes dans tous le exemple de réussite, que ce soit en disciplinaire ou interdisciplinaire, en pédagogie traditionnelle ou autre) sont l'explicitation permanente et le fait de confronter les élèves à la difficulté après les avoir initiés aux bases des pratiques langagières des disciplines. Tout le reste est vain si ces deux points ne sont pas mis en pratique. Cela n'a rien à voir avec le débat sur l'interdisciplinaire en fait. D'ailleurs, Hattie, Bonnéry et ton étude sur l'analyse des pédagogies dans les systèmes canadiens et étatsuniens arrivent à la même conclusion : explicitation et connaissance des pratiques langagières sont cruciales, peu importe que ce soit du constructivisme ou de la Direct Instruction. C'est sur cela qu'il faut travailler, tant en disciplinaire qu'en interdisciplinaire pour la réussite de tous. Rien d'autre.

Après, les études et les chiffres peuvent toujours être utilisés pour asseoir une idéologie ou son contraire. On voit bien des gens dire que la chronologie avait disparu du collège avec les programmes de 2008...


EDIT : j'oubliai, la majorité des travaux concordent sur un autre point : l'importance de la remobilisation des connaissances et du feedback. Lieury, les chercheurs américains de Harvard (Meke it stick!) et de Louvain-la-neuve, Hattie et bien d'autres sont d'accord sur ce point.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par may68 le Dim 21 Juin 2015 - 11:24

L'interdisciplinarité a certainement des qualités sauf qu'ici elle est utilisée pour faire des économies , c'est un vernis pédagogique . Et ça va mettre un bazar pas possible dans les établissements car les moyens ne seront pas alloués pour mettre en place des projets intéressants . C'est l'huile de coude sur laquelle nos décideurs compte , notre indécrottable désir de bien faire pour nos élèves malgré tout ce qu'on peut nous cracher à la figure .
Et de toute façon primaire ou secondaire , je ne pense pas que nous ayons attendu les injonctions d'une réforme pour faire de l'interdisciplinarité quand cela nous paraît utile , faisable ou nécessaire .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Peinard le Dim 21 Juin 2015 - 11:26

@Elyas a écrit:L'interdisciplinaire ne m'intéresse que parce qu'on me force à en faire.
C'est tout de même problématique.

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par MUTIS le Dim 21 Juin 2015 - 12:07

@Elyas a écrit:

Par rapport à ce que tu affirmes, je ne connais aucune étude réellement sérieuse et faite à grande échelle sur différentes organisations et différentes cultures pour pouvoir affirmer quoi que ce soit. Utiliser les études que tu cites sur le Québec et le Canada en les décontextualisant pour les utiliser comme argument absolu pour le contexte français est un problème méthodologique grave. Les résultats de ces études sont un argument intéressant à porter au débat avec d'autres.
.

C''est amusant comme argument car c'est justement cette décontextualisation systématique qui est à l'arrière plan du discours réformiste : regardez comme ça marche mieux ailleurs et donc il faut nous aligner. "Cela marche ainsi ailleurs" "Les experts recommandent" etc... Discours tout à fait erroné mais qui est repris unanimement.
Bien sûr personne n'y croit vraiment et on prend des éléments qui arrangent les réformistes ici ou là : rien de bien rigoureux là dedans.
Interessantes tes remarques : quand cela confirme le discours réformiste, les analyses sont fiables. Mais toutes celles qui infirment sont forcément douteuses. Sur l'interdisciplinarité et la pédagogie active en "projets", les comparaisons proposées par les études canadiennes et américaines sont tout à fait intéressantes et tout à fait fiables (comme l'explique très bien Nathalie Bulle) Et au fait que penses-tu de L'Ecole et son double (Nathalie Bulle) et du dernier livre de Marcel Gauchet qui portent tous les deux un sérieux coup aux fondements idéologiques des discours "réformistes" ?
Enfin dernière chose ; je comprends qu'on ne te voie guère sur les fils de contestation car selon toi, il faut obéir avant de contester, de réagir et d'agir. Et c'est vrai, cet esprit d'obéissance et de soumission à des principes fort contestables (dont tu contestes toi même la pertinence) qui est aussi la garantie de conserver son poste de formateur, a quelque chose pour moi d'assez pénible pour être gentil...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par flo le Dim 21 Juin 2015 - 12:42

@Adri a écrit:Pas envie de faire ce que font toujours les profs, écoper à la petite cuiller pendant que le MEN charge la barque...Pas envie de me prendre la tête aujourd'hui pour faire des cours décents dans le cadre délirant imaginé par le MEN.

Dans les EPI, il y a du bon : prendre en compte la nécessité parfois de travailler avec un collègue avec/devant une classe.
Pour moi, la concrétisation intéressante aurait été : 0,5 à 2h hebdo dans l'ORS des profs qui se sont portés volontaires parce qu'ils avaient une idée vraiment intéressante avec ce groupe-là, ce collègue-là, pour cette année-là. Une prise en compte du travail de conception, de concertation, d'organisation.
Pas une nouvelle usine à gaz sur le dos des profs, à titre gracieux.


C'est exactement ce que je pense.  topela


Et Mutis, si, tu es souvent agressif dans tes posts concernant cette réforme et cela ne laisse aucune place à la réflexion ni à l'échange.


Dernière édition par flo le Dim 21 Juin 2015 - 12:49, édité 1 fois

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Elyas le Dim 21 Juin 2015 - 12:49

@MUTIS a écrit:
@Elyas a écrit:

Par rapport à ce que tu affirmes, je ne connais aucune étude réellement sérieuse et faite à grande échelle sur différentes organisations et différentes cultures pour pouvoir affirmer quoi que ce soit. Utiliser les études que tu cites sur le Québec et le Canada en les décontextualisant pour les utiliser comme argument absolu pour le contexte français est un problème méthodologique grave. Les résultats de ces études sont un argument intéressant à porter au débat avec d'autres.
.

C''est amusant comme argument car c'est  justement cette décontextualisation systématique qui est à l'arrière plan du discours réformiste : regardez comme ça marche mieux ailleurs et donc il faut nous aligner. "Cela marche ainsi ailleurs" "Les experts recommandent" etc... Discours tout à fait erroné mais qui est repris unanimement.
Bien sûr personne n'y croit vraiment et on prend des éléments qui arrangent les réformistes ici ou là : rien de bien rigoureux là dedans.
Interessantes tes remarques : quand cela confirme le discours réformiste, les analyses sont fiables. Mais toutes celles qui infirment sont forcément douteuses. Sur l'interdisciplinarité et la pédagogie active en "projets", les comparaisons proposées par les études canadiennes et américaines sont tout à fait intéressantes et tout à fait fiables (comme l'explique très bien Nathalie Bulle) Et au fait que penses-tu de L'Ecole et son double (Nathalie Bulle) et du dernier livre de Marcel Gauchet qui portent tous les deux un sérieux coup aux fondements idéologiques des discours "réformistes" ?
Enfin dernière chose ; je comprends qu'on ne te voie guère sur les fils de contestation car selon toi, il faut obéir avant de contester, de réagir et d'agir.  Et c'est vrai, cet esprit d'obéissance et de soumission à des principes fort contestables (dont tu contestes toi même la pertinence) qui est aussi la garantie de conserver son poste de formateur, a quelque chose pour moi d'assez pénible pour être gentil...

Euh... après tu ne te trouves pas agressif. Là, en plus, tu fais des attaques ad hominem affraid

Tu te cherches des ennemis, MUTIS. Tu ne comprends même pas que je dis des choses qui vont dans ton sens. Tu veux juste me taper dessus. Quant à ta remarque sur le fait que je suis prêt à tout pour être formateur, c'est un procès d'intention infâmant. Soit ! Mais ne te plains pas qu'après ce type de message qu'on ne vienne pas débattre avec toi. Surtout que tu ne lis pas ce que j'écris. Si c'était le cas, tu n'aurais pas écrit ce message.

Bonne journée et bon combat, MUTIS,
Cordialement,
Elyas.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par ycombe le Dim 21 Juin 2015 - 13:52

@Adri a écrit:
Dans les EPI, il y a du bon : prendre en compte la nécessité parfois de travailler avec un collègue avec/devant une classe.
Nécessité? Je trouve le mot un peu fort.


C'était un fil défouloir pour recenser des idées qu'on peut s'amuser à présenter tout à fait sérieusement, tout en délirant complètement. EPI ne mérite pas plus que notre ironie la plus mordante.

EPI omelette aux cèpes avec dégustation pour les évaluateurs.
EPI journées à la plage en juin, avec sports nautiques.
EPI journées à la montagne en hiver, avec pratique des sports d'hiver.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Albert Jarl le Dim 21 Juin 2015 - 14:14

@Elyas a écrit:
@flo a écrit:
@Elyas a écrit:
Si les réponses sont non aux deux questions, je prendrais bien le risque de publier une idée d'EPI HG/Lettres/HiDA basée sur la culture médiévale autour du thème merveilleux et réalité dans le monde médiéval. L'EPI serait dans Culture et création artistiques, l'un des 8 thèmes des EPI.

Mais ça, Elyas, c'est ce que nous faisions déjà, non? On n'a attendu personne pour proposer des travaux interdisciplinaires Français/Hist-géo/Doc/Hda. Cette année, j'ai travaillé avec mes deux collègues d'hist-géo et doc sur le Moyen- Age et en deuxième partie de l'année sur les grandes découvertes. Avec présentation sous Power point. Bref, que du classique mais efficace, en lien avec les programmes et surtout, VOLONTAIRE. Et je rajoute ponctuel, surtout pas systématique.


Mais ce n'est pas ce que je dis, Flo (et contrairement à ce que pense  MUTIS, je ne défends pas l'interdisciplinaire, d'ailleurs, les études qu'il cite pour casser l'interdisciplinaire posent autant de souci de méthodologie et de comparaison avec le système français que celles qui vantent l'interdisciplinarité). C'est juste que c'est la loi et que si on ne propose pas quelque chose de solide, tout ce que vous craignez va se réaliser. En clair, vous créez toutes les conditions d'une prophétie auto-réalisatrice.

Il serait sans doute intéressant justement de proposer des EPI qui vont éviter la "catastrophe" que vous craignez.

Cependant, à la lecture de certaines réactions, les réponses à mes deux questions sont évidentes. Ce fil ne sert qu'à se moquer et que si un collègue avait l'inconscience de venir publier son idée d'EPI, il ferait face à une déferlante haineuse. Triste pour un forum qui se dit professionnel.

Bon week-end. Amusez-vous bien !

Laisse moi deviner... il faut s'emparer de la réforme ! Razz

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Fires of Pompeii le Dim 21 Juin 2015 - 14:19

Justement, pour répondre à Elyas, l'interdisciplinarité ne me fait fuir que parce qu'on me force à en faire. Car au quotidien, on fait tous des projets ponctuels avec des collègues, et si on n'en fait pas c'est que ça ne nous correspond pas et je ne vois pas le problème.

Forcer des enseignants à adopter une méthode de travail qui ne leur convient peut-être pas, et qui permet de faire des économies en douce, ça ça me dérange.

Et penser déjà à faire des bons EPI c'est acter la réforme, et je m'y refuse.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par neo-fit le Dim 21 Juin 2015 - 14:34

@Elyas a écrit:[…] peut-on proposer un vrai EPI sans avoir droit à une déferlante haineuse qui ne fera que descendre le collègue et son travail ?
Honnêtement, moi je veux bien en voir (ici ou dans un autre fil ou en MP) parce que pour le moment pas rencontré un seul EPI qui tienne la route par rapport à la pub qui en est faite.
Peut-on dans ce cas, avoir la garantie qu'une analyse critique ne sera pas considérée comme "une déferlante haineuse" ?
Sinon, c’est une excuse un peu facile pour ne pas en proposer.

Pour les études, il y a surtout justement l'absence de bilan mené par le 1er concerné (MEN) sur les dispositifs du même genre qui n'ont pas fait leurs preuves (IDD, PPCP, TPE, EE).
Pour rester en France, on a le point de vue d’E. Bautier (chercheuse au laboratoire Escol de Paris VIII) qui a observé les TPE :
détail:
"L’interdisciplinarité ne s’attache pas à des disciplines mais davantage à la manière dont on traite les savoirs, permettent de comprendre le monde dans sa complexité. Mais c’est plus long et ça prend plus de temps. […] Ce que nous avons observé, depuis quelques années, c’est que les meilleurs élèves tirent un avantage supplémentaire de ce genre de dispositif. Les entrées par thème favorisent les élèves qui savent construire un texte ou une réflexion en cherchant dans différents domaines. Ils naviguent entre les savoirs. C’est une tâche sophistiquée qui laisse les plus faibles sur le bord de la route. Avec la généralisation de telles méthodes les écarts vont se creuser. […] On risque de rendre l’enseignement plus superficiel, c’est un danger… »
http://www.slate.fr/story/101073/ecole-debat-interdisciplinarite
ou celui d’un syndicat d’inspecteurs :
détail:
Les EPI ne doivent pas reproduire en collège ce qu’aujourd’hui des études universitaires démontrent, à savoir la faible plus-value des TPE en termes d’apprentissage, particulièrement pour les élèves éloignés de l’Ecole."
http://www.syndicat-ia.fr/actualites/2015/20mai15_reforme-clg_analyse_sia.pdf
Pour un avis sur la réforme du collège 2016, et notamment l’interdisciplinarité, il y a celui de Daisy Christodoulou spécialiste de l'éducation au Royaume-Uni répond à quelques questions en rapport avec Collège 2016, sur l’interdisciplinarité, ça commence par :
détail:
« Une des mesures phare de la réforme du collège en France est de mettre en place davantage d' «interdisciplinarité», qui impliquera des «projets» et des «activités» de la part des élèves. Est-ce une façon de fabriquer de meilleurs élèves?
Pas du tout. Le problème de l'interdisciplinarité, c'est qu'elle confond les objectifs et les méthodes. L'objectif de l'éducation, c'est de donner les moyens à l'élève d'appréhender le monde dans sa globalité: l'interdisciplinarité est la fin de l'éducation, pas sa méthode. »
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/05/29/31003-20150529ARTFIG00340-ecole-l-idee-que-le-savoir-n-a-plus-d-importance-est-le-plus-grand-mythe-des-pedagogues.php
On peut en trouver d’autres.
Mais bien sûr, on doit pouvoir en trouver dans l’autre camp.
La question n’est pas tout à fait là mais dans le fait d’imposer une pratique de surcroît sur des heures disciplinaires en faisant croire qu’elle permet la liberté pédagogique et sans aucune garantie de son efficacité mais plutôt avec de sérieuses réserves là dessus ne serait-ce que par les expériences déjà tentées.
Alors oui, des exemples intéressants, ce serait pertinent d’en proposer mais ce n'est pas à ceux qui sont opposés de le faire.

@Elyas a écrit: […]  C'est juste que c'est la loi et que si on ne propose pas quelque chose de solide, tout ce que vous craignez va se réaliser. En clair, vous créez toutes les conditions d'une prophétie auto-réalisatrice.
C'est bien parce que c'est devenu la loi que ça pose problème, qui a envie d'être hors la loi ?

@JPhMM a écrit:EPI Maths/Français :
Lecture de problèmes mathématiques et résolution.

EPI Maths/Anglais :
Lecture de problèmes mathématiques écrits en anglais et résolution.

EPI Maths/Anglais :
Lecture de problèmes mathématiques écrits en espagnol et résolution.

EPI SVT/Maths :
Lecture de problèmes mathématiques sur les SVT et résolution.

EPI Sc. Phy/Maths :
Lecture de problèmes mathématiques sur les Sc. Phy et résolution.

EPI Maths/Histoire :
Lecture de problèmes mathématiques anciens et résolution.

EPI EPS/Maths :
Lecture de problèmes mathématiques sur l'EPS et résolution.
JPhmm, trop voyant l’interdisciplinarité tout seul même si c’est bien comme ça que certains d’entres nous le font le mieux. Wink
Plus facile à caser dans l’edt aussi, notamment pour la concertation.

@ycombe a écrit:
EPI math/svt/EPS/Latin/lettre/HG: boletus et ovules de gallus gallus domesticus,
et
EPI étude de la fermentation des jus de fruits.

L'objectif du premier EPI est l'étude conjointe des boletus, sous leurs variante boletus edulis principalement, et des ovules de gallus gallus domesticus.

La première partie consistera en une étude sur place du biotope des boletus edulis, étude qui se terminera par la récolte à des fins d'études scientifiques du plus grand nombre de specimens possible.
Les enseignants d'EPS et  de SVT et de géographie pourraient être impliqués dans cette partie.

La seconde partie consistera en une étude scientifique de la récolte: un specimen sera partiellement sacrifié sur l'autel de la science en général et du microscope en particulier, des statistiques de taille, poids, forme seront effectués.
Les enseignants de SVT et mathématiques seront impliqués directement.

Les enseignants d'histoire et de lettre s'intéresseront à la notion de sacrifice à travers les âges et la littérature pour répondre à la question: le sacrifice d'un boletus à la science se justifie-t-il?

La troisième partie s'intéressera aux gallus gallus domesticus et à leurs produits, place dans l'histoire et importance pour l'alimentation.

Le professeur de lettre classique discutera des noms latins utilisés en sciences, formation et usage.

La SEGPA sera mise à contribution pour aider à la réalisation une préparation culinaire basée sur ces produits.


Cet EPI sera couplé avec un EPI sur la fermentation des jus de fruits, basé sur l'exemple des fruits du Vitis vinifera. Quelques millilitres de produits de fermentation seront analysés par les élèves (degré alcoolique, quantité de sucre, etc...). L'analyse dégustative sera effectuée par les enseignants au moment de l'évaluation (voir ci-dessous).

Ces EPI seront intégré dans un parcours PIODMEP en relation avec le lycée hôtelier du secteur (formation cuisinier et sommelier).

Les deux EPI seront évalués conjointement par les enseignants au cours d'une dégustation d'omelette aux cèpes et de vin.
Quel bel Epi cure !

Une variante : une petite erreur dans le ramassage des champignons, cause manque de temps dans la discipline, évaluation par NVB en personne et au moins ce résultat :

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Aliceinwonderland le Dim 21 Juin 2015 - 14:54

@Fires of Pompeii a écrit:Justement, pour répondre à Elyas, l'interdisciplinarité ne me fait fuir que parce qu'on me force à en faire. Car au quotidien, on fait tous des projets ponctuels avec des collègues, et si on n'en fait pas c'est que ça ne nous correspond pas et je ne vois pas le problème.

Forcer des enseignants à adopter une méthode de travail qui ne leur convient peut-être pas, et qui permet de faire des économies en douce, ça ça me dérange.

Et penser déjà à faire des bons EPI c'est acter la réforme, et je m'y refuse.

+1

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par ycombe le Dim 21 Juin 2015 - 14:59

@Elyas a écrit:Utiliser les études que tu cites sur le Québec et le Canada en les décontextualisant pour les utiliser comme argument absolu pour le contexte français est un problème méthodologique grave. Les résultats de ces études sont un argument intéressant à porter au débat avec d'autres.
Un autre argument intéressant est le refus de publication de l'évaluation de la réforme du lycée par le ministère, et la quasi absence d'études sérieuses en France sur les lubies pédagogiques qu'on finit par nous imposer.

En mode paranoïaque, je dirais que ce ne sont pas les résultats des élèves qu'on souhaite voir s'améliorer. On souhaite voir se répandre ces pédagogies dans un autre but. Lequel? je n'irai pas plus loin dans la paranoïa pour l'instant.



Pour ma part, je n'ai entendu parler que d'un seul projet sérieux d'étude à grande échelle de méta-analyse des systèmes éducatifs, ce sont les travaux de Hattie.
Le travail de Hattie existe parce qu'il y a des études comparatives sérieuses de faites dans certains pays. Malheureusement, très peu chez nous.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par Caspar Goodwood le Dim 21 Juin 2015 - 15:10

Heureux d'échapper aux EPI grâce à ma récente mutation en lycée mais curieux de voir comment ils vont être organisés sur un plan purement concret et pratique (emploi du temps des professeurs et des élèves), une réalité très peu évoquée par le Ministère (cf les exemples proposés par ledit Ministère).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partageons nos meilleures idées d'EPI

Message par JPhMM le Dim 21 Juin 2015 - 15:12

Oui, le changement d'EPI donc de discipline par semestre risque de provoquer de jolis casse-têtes d'emploi du temps.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum