Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalia de G
Médiateur

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Thalia de G le Mar 23 Juin 2015 - 9:15
@badin a écrit:Les 80% datent de Chevènement qui admirait le modèle japonais.
80% issus d'un malentendu. Il s'agissait en l'occurrence d'un examen japonais intermédiaire entre le brevet et le bac. Je l'ai appris dans un bouquin très sérieux, qui remonte à au moins vingt ans et dont je ne me rappelle plus le titre.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Daphné le Mar 23 Juin 2015 - 10:54
@leyade a écrit:
Cripure a écrit:Je suis de plus en plus favorable à une réforme des Français...

Laughing

+1
Le problème étant que chacun a son projet de réforme qui ne convient pas forcément à celle des autres Razz
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Daphné le Mar 23 Juin 2015 - 10:56
@stench a écrit:Quand je vois les résultats faibles obtenus pendant l'année par certains élèves paresseux, puis ces derniers revenir nous voir en montrant leur bac avec mention obtenu dans les conditions qu'on connait, je me dis de plus en plus que la prise en compte des notes de l'année peut avoir un effet bénéfique.

C'est pas faux ça !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Daphné le Mar 23 Juin 2015 - 11:00
@Thalia de G a écrit:
@badin a écrit:Les 80% datent de Chevènement qui admirait le modèle japonais.
80% issus d'un malentendu. Il s'agissait en l'occurrence d'un examen japonais intermédiaire entre le brevet et le bac. Je l'ai appris dans un bouquin très sérieux, qui remonte à au moins vingt ans et dont je ne me rappelle plus le titre.
Oui, c'est dû à une erreur de traduction.
Le Che en visite au Japon demande quel est le % de jeunes qui passent le bac.
Le bac n'existant pas au Japon en tant que tel, le traducteur signale que c'est un examen qui se passe à 18 ans - traduction quel est le % d'élèves scolarisés jusqu'à 18 ans.
Et voilà !
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Thalia de G le Mar 23 Juin 2015 - 11:02
@Daphné a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@badin a écrit:Les 80% datent de Chevènement qui admirait le modèle japonais.
80% issus d'un malentendu. Il s'agissait en l'occurrence d'un examen japonais intermédiaire entre le brevet et le bac. Je l'ai appris dans un bouquin très sérieux, qui remonte à au moins vingt ans et dont je ne me rappelle plus le titre.
Oui, c'est dû à une erreur de traduction.
Le Che en visite au Japon demande quel est le % de jeunes qui passent le bac.
Le bac n'existant pas au Japon en tant que tel, le traducteur signale que c'est un examen qui se passe à 18 ans - traduction quel est le % d'élèves scolarisés jusqu'à 18 ans.
Et voilà !
Merci de confirmer. Une erreur de traduction transformée en diktat avec les dérives que nous savons. Rolling Eyes
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Balthazaard le Mar 23 Juin 2015 - 11:04
Sans doute un malentendu, mais il n'a jamais eu de démenti et, officieusement cela a été pris pour la norme de fait. Difficile de croire à une maladresse.
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Ponocrates le Mar 23 Juin 2015 - 11:18
@Daphné a écrit:
@ysabel a écrit:Le plus simple serait de leur signer un papier de fin de scolarité au lycée. De toute manière, il aurait autant de valeur que le bac actuel.

Et sélection à l'entre dans le SUP : ça commencerait à être marrant.
Blague à part, le baccalauréat étant le premier grade universitaire ce serait logique qu'il soit évalué par des enseignants du supérieur - sans pression possible des inspecteurs du coup Twisted Evil
Il pourrait il y avoir le papier d'Ysabel et un examen d'entrée dans le supérieur, évaluant les matières nécessaires pour la filière demandée - ce qui éviterait l'envoi de S à 3 en maths en fac de sciences, ou de L à 8 en français en fac de lettres et obligerait les bacheliers à avoir un vrai projet. Moins de matières, moins de candidats- ils ne veulent pas tous poursuivre dans le supérieur. Examen payant - pas beaucoup, juste pour décourager les touristes qui s'inscrivent à la fac parce que c'est chauffé et qu'ils ont une couverture sociale- permettant des économies pour l'Etat. Seraient mises à contribution aussi bien les facs que les classes prépas que les écoles recrutant au niveau IV :le supérieur ne pourrait plus se plaindre de la baisse du niveau, déterminerait ce qu'il faut pour poursuivre ses études - et j'ai dans l'idée qu'il n'y aurait pas beaucoup de compétences - mais devrait probablement se résoudre à avoir des effectifs moins pléthoriques en L1. Cerise sur le gâteau, les non bacheliers des années sérieuses - je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans...- qui n'ont pas passé ou obtenu le bac mais ont reçu une formation de base de qualité seraient moins gênés pour reprendre des études, tout comme les autodidactes qui se sont arrêtés en 3ème -si, si il y en a.
Ensuite de deux choses l'une, soit le MEN continuerait à abaisser le niveau dans le secondaire et il y aurait plein d'officines privées prêtes à aider monchérimoncoeur à avoir cet examen, soit ce serait l'occasion pour les collègues de monter le niveau -"Bah, oui, parce que si nous suivons le programme, les enfants, vous ne l'aurez jamais l'examen d'entrée".
Mais je ne me fais pas d'illusions, on va continuer à mentir aux familles et aux élèves, passer le bac au contrôle continu, pendant que l'élite mettra ses enfants à l'école alsacienne ou au cours Hattemer, où l'on méprise les programmes au rabais, bons pour les gueux. Comme de toute façon il n'y a plus de travail pour tout le monde, pourquoi dépenser des sommes folles pour former un futur chômeur, n'est-ce pas ? Ne tapez pas, je suis déjà dehors.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Kimberlite le Mar 23 Juin 2015 - 11:56
@ysabel a écrit:
@Daphné a écrit:
@ysabel a écrit:Le plus simple serait de leur signer un papier de fin de scolarité au lycée. De toute manière, il aurait autant de valeur que le bac actuel.

Et sélection à l'entre dans le SUP : ça commencerait à être marrant.

Effectivement... Mais on y viendra à la sélection pour la fac devant le désastre qui grandit chaque année un peu plus.
La sélection existe... du moins elle existait en première année (quand j'ai commencé la fac, moins de la moitié des inscrits avaient leur première année directement. Une partie était repêchée au rattrapage mais on avait bien un tiers d'éliminé...).
Et ça m'a toujours fait marrer 'entendre nos politiciens pleurnicher sur le taux d'échec à la fac et dire qu'il fallait "sauver" ces étudiants. Pour en faire quoi?

La prof responsable d'une option que j'avais prise tenait un annuaire des anciens élèves. C'était très intéressants, car on voyait que la première année de bio menait vraiment à tout... d'un certaine côté, ça montrait aussi qu'un échec en fac permettait à pas mal d'étudiant de comprendre que ce n'était pas leur voie et de rebondir. Certains ont l'air de préférer parquer ces étudiants dans la fac "en attendant"...

K

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Kimberlite le Mar 23 Juin 2015 - 12:01
@Ponocrates a écrit:
@Daphné a écrit:
@ysabel a écrit:Le plus simple serait de leur signer un papier de fin de scolarité au lycée. De toute manière, il aurait autant de valeur que le bac actuel.

Et sélection à l'entre dans le SUP : ça commencerait à être marrant.
Blague à part, le baccalauréat étant le premier grade universitaire ce serait logique qu'il soit évalué par des enseignants du supérieur - sans pression possible des inspecteurs du coup Twisted Evil.
Malheureusement l'uni a aussi beaucoup perdu de son indépendance et est de plus en plus sous pression pour donner les diplômes à tous. M'étonnerait qu'on lâche la bride aux enseignants du supérieur pour faire le ménage en refusant ceux qui n'ont rien à faire à la fac...

K.
PS: un truc par contre à garder en mémoire, quand on institue un barrage sélectif à un niveau donné: laisser quelques possibilités de passerelles pour ceux qui ont échoué mais aimeraient plus tard reprendre les études et en ont la volonté et les capacités...

_________________
Spoiler:
Contenu sponsorisé

Re: Les Français de plus en plus favorables à une réforme du bac

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum