À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par archeboc le Mar 23 Juin 2015 - 20:11


En accès libre, sur le site de la revue Esprit, un article de Philippe Mérieu :
À l'école, offrir du temps pour la pensée

La difficulté des enseignants à capter et à retenir l’attention de leurs élèves est aujourd’hui reconnue. Pourtant, on réfléchit assez peu – en dehors de la lamentation nostalgique – à la manière de regagner cette attention, de recréer des conditions qui permettent à l’élève de s’« installer » dans une classe et dans les savoirs que l’on y enseigne.

http://www.esprit.presse.fr/archive/review/article.php?code=37678

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par gauvain31 le Mar 23 Juin 2015 - 20:14

Le temps de la pensée, suppose du temps disciplinaire. On ne peut pas être pour la réforme des collèges et demander à avoir du temps pour la pensée, puisque justement le but inavoué est de faire des élèves de simples exécutant et non plus des citoyens qui réfléchissent. Enfin bon M.Meirieu n'est plus à une contradiction près... il n'est plus à la retraite lui?


Dernière édition par gauvain31 le Mer 24 Juin 2015 - 12:42, édité 1 fois

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par InvitéFi le Mar 23 Juin 2015 - 21:22

Il a des idées intéressantes le Mérieu. C'était l'Elu pour mes formateurs. Lui, Piaget et sa clique. Pourquoi ne pas le nommer conseiller spécial auprès de la ministre, chargé de mission pour la déconstruction des disciplines ?

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par the educator le Mar 23 Juin 2015 - 21:38

Le temps de la pensée, suppose du temps disciplinaire. On ne peut pas être pour ma réforme des collège et demander à avoir du temps pour la pensée, puisque justement le but inavoué est de faire des élèves de simples exécutant et non plus des citoyens qui réfléchissent.
Répondre à Meirieu par le complotisme après une assertion discutable (la pensée et le disciplinaire....), je ne sais pas si cela fait réellement avancer le débat. Le texte lui même est très pauvres: un ou deux postulats vulgarisés pêchés à droite à gauche, des exemples bidons, des conclusions vagues....
Franchement, si Meirieu co-organise avec les petits gris la mise en esclavage de l'humanité, on a le temps de voir arriver...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par gauvain31 le Mar 23 Juin 2015 - 21:41

@the educator a écrit:
Le temps de la pensée, suppose du temps disciplinaire. On ne peut pas être pour ma réforme des collège et demander à avoir du temps pour la pensée, puisque justement le but inavoué est de faire des élèves de simples exécutant et non plus des citoyens qui réfléchissent.
Répondre à Meirieu par le complotisme après une assertion discutable (la pensée et le disciplinaire....), je ne sais pas si cela fait réellement avancer le débat. Le texte lui même est très pauvres: un ou deux postulats vulgarisés pêchés à droite à gauche, des exemples bidons, des conclusions vagues....
Franchement, si Meirieu co-organise avec les petits gris la mise en esclavage de l'humanité, on a le temps de voir arriver...

Ah mais je ne pense que ce soit Meirieu lui-même qui complote, il y croit vraiment à ce qu'il dit, c'est ça le pire.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par User5899 le Mar 23 Juin 2015 - 21:43

Il a maintenant du temps, serait-ce trop demander qu'il nous fichât la paix (à défaut de l'AP) ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par gauvain31 le Mar 23 Juin 2015 - 21:45

Oui qu'on lui offre un voyage loin , loin , très loin , et si possible dans un lieu où il n'y a pas Internet

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Ronin le Mar 23 Juin 2015 - 22:19

Il parle de lui, c'est de la projection de base, il n'a pas eu de temps pour penser, on voit le tombereau d'âneries qu'il débite depuis 35 ans.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Asha Kraken le Mar 23 Juin 2015 - 22:22

@archeboc a écrit:
En  accès libre, sur le site de la revue Esprit, un article de Philippe Mérieu :
À l'école, offrir du temps pour la pensée

La difficulté des enseignants à capter et à retenir l’attention de leurs élèves est aujourd’hui reconnue. Pourtant, on réfléchit assez peu – en dehors de la lamentation nostalgique – à la manière de regagner cette attention, de recréer des conditions qui permettent à l’élève de s’« installer » dans une classe et dans les savoirs que l’on y enseigne.

http://www.esprit.presse.fr/archive/review/article.php?code=37678

C'est vrai, personne autour de moi ne s'interroge jamais sur les moyens de raccrocher les élèves. Personne. Jamais.
Bon râlez pas sinon, Meirieu a utilisé savoirs dans une phrase... vache

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 23 Juin 2015 - 22:24

La difficulté des enseignants à capter et à retenir l’attention de leurs élèves est aujourd’hui reconnue.

Par qui ? Comment ?


Pourtant, on réfléchit assez peu – en dehors de la lamentation nostalgique – à la manière de regagner cette attention

Qu'est-ce qu'il en sait ? Il se prend pour qui ?

de recréer des conditions qui permettent à l’élève de s’« installer » dans une classe et dans les savoirs que l’on y enseigne.

Entrez et installez-vous dans les savoirs.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Asha Kraken le Mar 23 Juin 2015 - 22:26

Attention avant d'entrer, ça pique ! araignée

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par InvitéPPP le Mar 23 Juin 2015 - 22:59

Toujours le même discours : prétendre aller toujours plus loin en ignorance consciencieuse des bases indispensables. "Je vois le meilleur et je fais le pire" : ce qui était un problème pour toute la tradition philosophique semble être devenu une solution et une revendication méthodologique chez nos pédagogues.

nb : pour lui, "savoir" = chaise ou table.

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par InvitéFi le Mar 23 Juin 2015 - 23:06

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
La difficulté des enseignants à capter et à retenir l’attention de leurs élèves est aujourd’hui reconnue.

Par qui ? Comment ?


Par Sainte Najat, la ministre qui va révolutionner le collège. veneration

"Au collège, les élèves s'ennuient" -- NVB, 2015

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:

Pourtant, on réfléchit assez peu – en dehors de la lamentation nostalgique – à la manière de regagner cette attention

Qu'est-ce qu'il en sait ? Il se prend pour qui ?

Il est l'Elu de tous les formateurs que j'ai croisé, on ne remet pas en cause la parole sacrée veneration

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
de recréer des conditions qui permettent à l’élève de s’« installer » dans une classe et dans les savoirs que l’on y enseigne.

Entrez et installez-vous dans les savoirs.

Bienvenue dans la société de consommation du savoir. nutella

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par archeboc le Mar 23 Juin 2015 - 23:23

fixb a écrit:
Il est l'Elu de tous les formateurs que j'ai croisé, on ne remet pas en cause la parole sacrée veneration

Oui, mais non. Regardez la production récente de la garde rapprochée de la ministre : Mérieu n'est pas dans le corpus. Je pense qu'on peut décoder une bonne partie de l'inflexion du discours de Mérieu, ces dernières années, comme une réaction contre sa perte d'influence et la montée en puissance des coteries plus alignées sur le PS, tendance Lelièvre, Meuret, ou Duru-Bellat.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par InvitéFi le Mer 24 Juin 2015 - 0:10

Bah tu sais comme Mérieu s'est engagé chez EELV, il plait moins à Najat. Son boss adoré, Manuel, I love you n'aime pas trop ces gens là.

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Pseudo le Mer 24 Juin 2015 - 0:45

Penser, c'est déjà désobéir. C'est donc en dehors de l'éthique du fonctionnaire.


Dernière édition par Pseudo le Mer 24 Juin 2015 - 8:35, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Reine Margot le Mer 24 Juin 2015 - 7:14

@gauvain31 a écrit:Le temps de la pensée, suppose du temps disciplinaire.

Voila, c'est tout.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par the educator le Mer 24 Juin 2015 - 7:18

fixb a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
La difficulté des enseignants à capter et à retenir l’attention de leurs élèves est aujourd’hui reconnue.

Par qui ? Comment ?


Par Sainte Najat, la ministre qui va révolutionner le collège. veneration

"Au collège, les élèves s'ennuient" -- NVB, 2015

Oui enfin c'est bien, tu écoutes Europe 1, mais tourner en ridicule la question de l'attention alors que c'est surement l'un des noeuds les plus importants auquel l'école doit faire face, ça fait léger. Parce que dans le camp d'en face, ils ont pris ça très au sérieux... Pour les sources, Desmurger, Citton, Stiegler, y'a déjà de quoi faire. On peut discuter leurs propositions, mais les ignorer...
la seule chose qui rend Meirieu pertinent, ce sont ses détracteurs, finalement....

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Thierry30 le Mer 24 Juin 2015 - 7:37

@Ronin a écrit:Il parle de lui, c'est de la projection de base, il n'a pas eu de temps pour penser, on voit le tombereau d'âneries qu'il débite depuis 35 ans.


diable

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par e-Wanderer le Mer 24 Juin 2015 - 7:54

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:

de recréer des conditions qui permettent à l’élève de s’« installer » dans une classe et dans les savoirs que l’on y enseigne.

Entrez et installez-vous dans les savoirs.
Oui, c'est un zeugme. Meirieu se prend pour un patineur, il fait des figures. Mais ce n'est pas très gracieux.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par gauvain31 le Mer 24 Juin 2015 - 12:47

ou encore ça !

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par cube le Mer 24 Juin 2015 - 21:11

La difficulté des enseignants à capter et à retenir l’attention de leurs élèves est aujourd’hui reconnue. Pourtant, on réfléchit assez peu – en dehors de la lamentation nostalgique – à la manière de regagner cette attention, de recréer des conditions qui permettent à l’élève de s’« installer » dans une classe et dans les savoirs que l’on y enseigne.

Ah, mais non ! On n'enseigne pas des savoirs, monsieur Mérieu, dans la nouvelle réforme ! On met les jeunes (on ne dit pas "élèves", on dit "jeunes". "élèves", c'est passéiste, ça les réduit à une condition d'apprenants passifs) en situation de recherche pour qu'ils construisent eux-mêmes les savoirs. L'enseignant-post-2016 est un"directeur de recherche" (expression entendue en stage PAF), qui est là pour guider les jeunes sur la voie de la découverte. Et il ne faut pas surexposer les jeunes aux savoirs (phrase d'un IPR), c'est comme le soleil : un peu, tu bronzes et tu fais ta vitamine D ; trop, tu crames.
Et, du coup, ça résout le problème de l'attention, non ? Si le cours "classique" (moi qui parle et eux qui écoutent) est obsolète, mes jeunes n'auront plus l'occasion de s'embêter à écouter ce que je raconte.

Je n'enseigne plus, je guide ...

Et, personne, jamais au grand jamais, ne se dit qu'il faudrait peut-être se remettre à secouer les élèves au lieu de secouer les profs ? Ils n'ont jamais vu un ado qui a la flemme, tous ces gens aux grandes idées ?

Désolée, je suis grognon ...

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Ronin le Mer 24 Juin 2015 - 21:18

Non, ils sont justes cons. Le constructivisme ça fait 15 ans qu'on l'a abandonné dans le spé pour les élèves en grande difficulté et/ou handicapés. Mais faut croire que les IPR et les chargés de missions du MEN sont tellement incompétents qu'ils ne sont même pas au courant.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par Olympias le Mer 24 Juin 2015 - 21:19

topela topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'école, offrir du temps pour la pensée (Ph. Mérieu)

Message par bruno09 le Mer 24 Juin 2015 - 22:02

J'ai lu attentivement le texte de Mérieu. A aucun moment on ne trouve trace de la plus petite injonction de travailler, la moindre mention d'un devoir exigé ou exigible. Pas une fois, on ne se pose la question de savoir si les élèves ne seraient pas inattentifs entre autre parce qu'on leur permet de l'être.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum