Quand les profs craquent - Documentaire

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par administratophage le Jeu 2 Juil 2015 - 21:53

Avec des collègues comme vous, plus besoin de chefs!!!!!

administratophage
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par Salammb0 le Jeu 2 Juil 2015 - 21:58

Permettez-moi de vous dire que votre stupéfaction est tout à fait déplacée, tout comme vos attaques personnelles (que vous vous permettez sans doute du fait de l'anonymat que permet un forum ?)

Ceci étant dit, vous n'avez pas répondu à ma question. Je vous en prie, éclairez-moi.

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par Salammb0 le Jeu 2 Juil 2015 - 22:10

Bon, je vais me coucher, donc je vais abréger.

De façon générale, le code du travail régit les contrats de droit privé, les fonctionnaires relevant eux d'un régime statutaire (ce qui n'est pas sans inconvénients, on peut en discuter). Si le code du travail peut exceptionnellement s'appliquer aux fonctionnaires, cela reste trop exceptionnel pour que l'on puisse en faire une règle générale.

C'est pour cela que cette remarque :
Oui toujours rappeler la loi puisqu'elle existe encore, rappeler le code du travail ou ce qu'il en reste et rappeler nos employeurs à leurs obligations
me semble abusive. Je crois, de mémoire, qu'une partie du code du travail seulement s'applique aux fonctionnaires (mais je ne suis même pas sûre que cela concerne les enseignants).

Vous savez, un débat intéressant est un débat constructif. Et à cette fin, il ne sert à rien de se draper dans une attitude de mépris et de suffisance.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par administratophage le Jeu 2 Juil 2015 - 22:18

Je vous invite à aller sur cette page:
http://www.education.gouv.fr/cid4253/sante-bien-etre-securite-travail.html

le ministère de l'Education nationale dit ça: "le ministère de l’éducation nationale prend les mesures nécessaires pour la protection de la sécurité et de la santé et pour l’amélioration des conditions de travail de ses personnels. Il applique les principes généraux de prévention définis dans le code du travail et met en place une organisation permettant de mener des actions de prévention des risques professionnels, d'information et de formation;"

"Les principes généraux de prévention sont définis à l'article L.4121-2 du code du travail." Donc le code du travail pour les risques professionnels s'applique à l'Education Nationale.

Un enseignant peut déposer plainte, les chefs d'établissement craignent ce genre de procédures. La collègue qui dit demander conseil à un avocat a parfaitement raison.

administratophage
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par administratophage le Jeu 2 Juil 2015 - 22:23


Je ne me drape pas dans le mépris, je réagis parce que j'estime que les chefs nous baladent assez sur nos droits, ce n'est pas la peine d'en rajouter... Plus nous serons informés et plus nous conserverons un peu de dignité et ce n'est pas un luxe compte tenu de ce qui se passe...

administratophage
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par e-Wanderer le Jeu 2 Juil 2015 - 22:53

@Annabel Lee a écrit:2010.
On sent bien l'ère Sarkozy et ses raccourcis journalistiques du genre " immigration + enfants  d'ouvriers depuis 1985 et le secondaire de masse = danger"

Par contre, je trouve certains aspects des solutions canadiennes assez intéressants ( prise en compte de la psychologie des ados, valorisation de l'estime de soi, deux profs par classe, et, pourquoi pas, présence policière dans l'établissement)

Oui, et apparemment ça donne des résultats. Mais je constate aussi que visiblement, les canadiens regroupent les élèves en difficulté pour avoir des classes de niveau homogène (chez nous, ça ferait hurler les pédagogues fous) ; que ces classes n'ont pas l'air surpeuplées, ça aide… ; que l'encadrement adulte est considérable (surveillants, administration présente sur le terrain, 2 professeurs dans la classe…). Cela suppose une vraie prise de conscience de problèmes par l'administration (et pas des autruches méprisantes comme Josette Théophile – qui a en fait des yeux de chouette éblouie) et des moyens financiers importants. Et aussi l'implication des parents (comme la mère du gamin de 10 ans devenu médiateur).

On ferait mieux de prendre modèle sur nos cousins de la Belle Province plutôt que d'acheter à grands frais des dizaines de milliers de tablettes numériques pour faire semblant d'être moderne, alors qu'on ne sait même pas à quoi elles serviront. La tablette vs le paravent en carton qui empêche de copier sur le voisin : tout un symbole.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par archeboc le Jeu 2 Juil 2015 - 23:58

@e-Wanderer a écrit:
@Annabel Lee a écrit:2010.
On sent bien l'ère Sarkozy et ses raccourcis journalistiques du genre " immigration + enfants  d'ouvriers depuis 1985 et le secondaire de masse = danger"

Par contre, je trouve certains aspects des solutions canadiennes assez intéressants ( prise en compte de la psychologie des ados, valorisation de l'estime de soi, deux profs par classe, et, pourquoi pas, présence policière dans l'établissement)

Oui, et apparemment ça donne des résultats. Mais je constate aussi que visiblement, les canadiens regroupent les élèves en difficulté pour avoir des classes de niveau homogène (chez nous, ça ferait hurler les pédagogues fous) ; que ces classes n'ont pas l'air surpeuplées, ça aide… ; que l'encadrement adulte est considérable (surveillants, administration présente sur le terrain, 2 professeurs dans la classe…). Cela suppose une vraie prise de conscience de problèmes par l'administration (et pas des autruches méprisantes comme Josette Théophile – qui a en fait des yeux de chouette éblouie) et des moyens financiers importants. Et aussi l'implication des parents (comme la mère du gamin de 10 ans devenu médiateur).

On ferait mieux de prendre modèle sur nos cousins de la Belle Province plutôt que d'acheter à grands frais des dizaines de milliers de tablettes numériques pour faire semblant d'être moderne, alors qu'on ne sait même pas à quoi elles serviront. La tablette vs le paravent en carton qui empêche de copier sur le voisin : tout un symbole.

Vous oubliez un truc : la prof de français qui dit que les élèves auront bien assez d'intelligence pour apprendre la grammaire à 20 ans, et que pour le moment, il faut leur apprendre l'estime d'eux-même. Il est évident que cela ne peut marcher qu'avec des fils de pauvres et de sous-développés. Si une prof me tient ce discours pour mon gamin, j'organise les cours de grammaire à la maison. Si ils s'y mettent à trois à me vendre cette salade, je réfugie ma marmaille dans le privé.

C'est pour cela que ce système québecois fonctionne avec des classes de niveau. J'aimerais bien savoir aussi comment fonctionne la carte scolaire là-bas.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par Whypee le Ven 3 Juil 2015 - 8:36

@e-Wanderer a écrit:
Oui, et apparemment ça donne des résultats. Mais je constate aussi que visiblement, les canadiens regroupent les élèves en difficulté pour avoir des classes de niveau homogène (chez nous, ça ferait hurler les pédagogues fous) ; que ces classes n'ont pas l'air surpeuplées, ça aide… ; que l'encadrement adulte est considérable (surveillants, administration présente sur le terrain, 2 professeurs dans la classe…). Cela suppose une vraie prise de conscience de problèmes par l'administration (et pas des autruches méprisantes comme Josette Théophile – qui a en fait des yeux de chouette éblouie) et des moyens financiers importants. Et aussi l'implication des parents (comme la mère du gamin de 10 ans devenu médiateur).

On ferait mieux de prendre modèle sur nos cousins de la Belle Province plutôt que d'acheter à grands frais des dizaines de milliers de tablettes numériques pour faire semblant d'être moderne, alors qu'on ne sait même pas à quoi elles serviront. La tablette vs le paravent en carton qui empêche de copier sur le voisin : tout un symbole.

Et pourtant on sait le faire en France, qui a déjà vu les antilopes et les lions dans le même enclos dans un zoo... ? Ah ! Et le contraire choquerait tout le monde. C'est comme la taille des classes, les effectifs de classe augmentent sans cesse alors que les salles de classe sont toujours les mêmes. Allez mettre plus de poules dans un poulailler et vous allez voir les autorités vous tomber dessus.

Bilan, en France, on protège plus les animaux que les enfants. Alors les professeurs...

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par the educator le Ven 3 Juil 2015 - 8:56

J'ai le droit de trouver la comparaison douteuse?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par Whypee le Ven 3 Juil 2015 - 9:02

@the educator a écrit:J'ai le droit de trouver la comparaison douteuse ?
Bien évidemment.

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par dita le Ven 3 Juil 2015 - 11:41

Si notre société avait l'humanité de traiter les animaux comme des êtres pensants et doués de sensibilité et d'émotions complexes, les enfants, il en va de soi, seraient traités comme ils en ont besoin.
Il n'est pas pertinent, à mon avis, de considérer les enfants vs les animaux.
Le problème est que notre société, qui est d'une violence extrême, ne protège pas ceux qui en ont le plus besoin.
C'est le monde inversé, vous ne terouvez pas ? Et c'est là, à mon avis, qu'est le problème.
J'ai, comme beaucoup de personnes ici, lu des posts de professeurs stagiaires qui étaient traités plus bas que terre. Leurs élèves s'en faisaient-ils autant ? Certainement pas.


dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les profs craquent - Documentaire

Message par Salammb0 le Sam 4 Juil 2015 - 20:38

@administratophage a écrit:Je vous invite à aller sur cette page:
http://www.education.gouv.fr/cid4253/sante-bien-etre-securite-travail.html

le ministère de l'Education nationale dit ça: "le ministère de l’éducation nationale prend les mesures nécessaires pour la protection de la sécurité et de la santé et pour l’amélioration des conditions de travail de ses personnels. Il applique les principes généraux de prévention définis dans le code du travail et met en place une organisation permettant de mener des actions de prévention des risques professionnels, d'information et de formation;"

"Les principes généraux de prévention sont définis à l'article L.4121-2 du code du travail." Donc le code du travail pour les risques professionnels s'applique à l'Education Nationale.

Un enseignant peut déposer plainte, les chefs d'établissement craignent ce genre de procédures. La collègue qui dit demander conseil à un avocat a parfaitement raison.


Avez-vous lu le lien que vous m'avez envoyé ? cafe  cafe  cafe
Je ne crois pas, et c'est très énervant que vous m'infligiez la lecture de quelque chose que vous n'avez lu que partiellement, en diagonale. "Non mais je rêve là, pincez-moi, je rêve"  Very Happy
Parce qu'il appuie ce que je vous ai dit, que le code du travail ne s'applique pas aux enseignants, sauf exception. Ce qui s'applique aux enseignants, selon le lien que vous m'avez envoyé, c'est un décret qui fait référence à cet article (loi) du code du travail, pas l'article directement donc (mais son contenu s'applique indirectement, j'en conviens). Cela souligne le caractère exceptionnel de cette application, qui n'est pas automatique. On chipote là, mais c'était juste histoire de souligner à quelle point votre ridicule réaction était disproportionnée et déplacée  fleurs2 .

Je ne nie pas qu'un enseignant ne puisse pas déposer plainte, et je ne défends pas les gros méchants CDE, je nuançais juste votre propos, à vous, qui était abusif et erroné, lorsque vous disiez qu'un fonctionnaire n'avez qu'à brandir le code du travail pour se défendre. Il peut se défendre, mais généralement plutôt en brandissant autre chose, sauf exception. Là est la nuance.

Ceci étant, je n'ai que trop perdu de temps avec ces histoires de détails juridiques. Même si j'avais eu tort, votre réaction aurait tout de même été excessive. Mettons cela sur le compte d'un malentendu humhum

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum