Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par MUTIS le Mer 24 Juin 2015 - 9:48

@leskhal a écrit:L'explosion du budget com du gouvernement est ainsi justifié : l'enfumage fonctionne parfaitement.

Depuis quand l'esprit critique peut-il vaincre une communication bien rodée ?

Je crois encore à l'esprit critique ! Et je suis sorti fort motivé hier de la soirée en me disant que les gens avaient besoin d'informations et d'éclairages... Mais quand ils les ont, leur esprit critique balaie toute la communication bien rodée des dernières semaines ! Et la colère devient même beaucoup plus forte car ils s'aperçoivent de la supercherie et de l'enfumage médiatique !

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par mutine le Mer 24 Juin 2015 - 9:55

@MUTIS a écrit:Réunion publique d'informations hier chez nous organisée pour les adhérents des 3 fédérations de parents.
50 personnes attendues, 70 au rendez-vous et une présentation assurée par 4 d'entre nous.
1h15 de présentation, une heure de débat et une consternation unanime des parents, FCPE comprise. Nous avions énormément bossé pour analyser et déconstruire la réforme et l'exposé que nous avons fait a provoqué la stupeur de beaucoup !
100% d'adhésion et beaucoup de réactions du genre :Que pouvons nous faire ? Quand descendez-vous dans la rue ? Nous allons informer de ce pas tous les parents que nous connaissons ! C'est inadmissible !
Un chef d'entreprise très intéressant a témoigné en notre sens. Il nous a chaleureusement remerciés tout comme l'assistance. Nous avions volontairement limité l'auditoire et les délégués nous ont demandé de faire une réunion de rentrée pour tous les parents du collège ! (750 élèves) et du primaire. La conseillère municipale qui nous avait trouvé la salle a dit avoir été impressionnée par l'attention des gens car personne n'est parti malgré l'heure tardive. Bien au contraire, des gens sont arrivés tout au long de la soirée (de 20h00 à 22h30)
Le chef d'entreprise s'est tout de même étonné : comment se fait-il que les profs ne semblent pas réagir davantage et qu'ils n'aient pas fait des actions pour alerter l'opinion ? Comment se fait-il que dans certains collèges qu'il connaissait visiblement, personne n'ait fait remonter les informations aux parents ? Oui, comment se fait-il ?...

Dans la rue ?
Mais ce fut fait !
Un 11 juin, veille de la fin des cours au lycée...
Bravo les bureaucraties syndicales !

mutine
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par MUTIS le Mer 24 Juin 2015 - 9:59

Dans la rue...
Pour que l'on vienne avec vous.... un dimanche par exemple...
Ils seraient prêts à descendre en masse chez nous !
On attend toujours les projets de l'intersyndicale au passage...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par kero le Mer 24 Juin 2015 - 10:05

La réforme est censée s'appliquer en 2016. Ça laisse une année pour militer le plus possible contre pour essayer d'obtenir un moratoire.

Faudrait définir un vrai plan d'action à l'échelle de l'année, en oubliant les syndicats, trop pris dans leurs jeux d'appareils.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Ilse le Mer 24 Juin 2015 - 10:06

@kero a écrit:La réforme est censée s'appliquer en 2016. Ça laisse une année pour militer le plus possible contre pour essayer d'obtenir un moratoire.

Faudrait définir un vrai plan d'action à l'échelle de l'année, en oubliant les syndicats, trop pris dans leurs jeux d'appareils.

+ 1

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par HORA le Mer 24 Juin 2015 - 10:45

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Thalia de G a écrit:Combien ne savent pas que le changement de programme s'applique pour les 4 niveaux dès septembre 2016.

Pour illustration : le principal de mon collège a indiqué sur le tableau d'affichage de la plateforme numérique, qu'il ne s'agit que d'une rumeur. Rolling Eyes

Le mien aussi ; c'est ce qui lui aurait été signifié par les autorités lors d'une réunion rectorale.
Celles-ci auraient-elles commencé à se rendre compte que 4 niveaux d'un seul coup, c'était le bug assuré ?

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par gauvain31 le Mer 24 Juin 2015 - 10:52

Perso, moi aussi je me pose pas mal de questions sur certains collègues en collège; pourquoi ne sont-ils pas plus choqués que ça?
-de l'indifférence?
-de la paresse intellectuelle?
-de la lâcheté?
-de la fatigue?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Ronin le Mer 24 Juin 2015 - 10:54

La somme des quatre. ET puis c'est la gauche au pouvoir, pas la droite. Donc tout baigne, on peut dormir tranquille.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par gauvain31 le Mer 24 Juin 2015 - 11:01

@Ronin a écrit:La somme des quatre. ET puis c'est la gauche au pouvoir, pas la droite. Donc tout baigne, on peut dormir tranquille.

Et ils ne voient pas que c'est la même réforme que le lycée ? Ben si je retourne en collège ces prochaines années , ils n'ont pas intérêt à se plaindre

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par gauvain31 le Mer 24 Juin 2015 - 11:03

De toute façon , j'ai du mal à comprendre comment ils pourraient se laisser imposer la préparation de 4 niveaux d'un coup + les réunions de préparation pour les EPI ? Mais ils s'en fichent peut être ?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Cleroli le Mer 24 Juin 2015 - 11:05

@MUTIS a écrit:
@JPhMM a écrit:Des profs consternés par la réforme... et par la docilité des parents !

Quand ils sont informés par nos soins et non par la télé, ils semblent perdre leur docilité assez rapidement...
Et il semble finalement y avoir plus de résignation et de docilité dans les salles de profs que dans ce genre d'assemblée ! Twisted Evil

Je vais être plus pessimiste mais j'ai aussi participé à des discussions entre parents (j'avais la double casquette de parente et de prof). A la fin de la réunion, tout le monde était consterné et un tract a été rédigé MAIS quand j'en reparle avec certains, leur capacité d'opposition s'arrête là (ils mettent en avant le manque de temps et le fait que c'est aux profs de s'impliquer pour éviter ce massacre, en caricaturant, ils s'en lavent les mains et attendent que les autres bougent). J'espère qu'ils ne sont pas représentatifs de l'ensemble des familles ....

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Laepixia le Mer 24 Juin 2015 - 11:07

@Thalia de G a écrit:
La réforme est complexe et même des profs de collège s'y perdent. Combien ne savent pas que le changement de programme s'applique pour les 4 niveaux dès septembre 2016. En témoignent certaines questions et témoignages sur Neo.

Euh bon, ce n'est quand même pas si compliqué à comprendre (que c'est pourri moche). Par contre, il faut lire un peu, c'est sûr, s'informer quoi.

Sinon, on n'a pas une année pour faire des actions. La DHG tombe en janvier.

Bravo Mutis pour ta réunion réussie. Je suis en train de me demander si nous ne devrions pas en faire autant chez nous. Nous avons rédigé un tract et l'avons distribué à la sortie des cours en discutant avec des parents. Mais je crains que ça ne suffise pas.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Frisouille le Mer 24 Juin 2015 - 11:31

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Thalia de G a écrit:Combien ne savent pas que le changement de programme s'applique pour les 4 niveaux dès septembre 2016.

Pour illustration : le principal de mon collège a indiqué sur le tableau d'affichage de la plateforme numérique, qu'il ne s'agit que d'une rumeur. Rolling Eyes

Tu plaisantes, rassure moi ? C'est un coup à porter plainte contre le cde ça !

Dans mon collège, indifférence totale à la réforme, je suis la seule, c'est certain, à m'être intéressée aux programmes de français. On a déjà à batailler contre une cde incompétente, les collègues sont fatigués et puis ce sont des fonctionnaires, ils fonctionnent sans se poser de questions sur le contenu idéologique des programmes proposés.


Dernière édition par Frisouille le Mer 24 Juin 2015 - 11:35, édité 1 fois

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par emanao le Mer 24 Juin 2015 - 11:34

@MUTIS a écrit:Nous avions énormément bossé pour analyser et déconstruire la réforme et l'exposé que nous avons fait a provoqué la stupeur de beaucoup !

Bonjour Mutis,

vous avez une trame de votre exposé ? Ça m’intéresserait...
Dans notre collège, nous avons décidé de faire une réunion d'information aux parents à la rentrée. Et je ne sais pas comment nous allons présenter les choses. Comment être convaincants, comment ne pas passer pour de simples réac immobilistes ? Dans les discussions que j'ai eues avec des gens qui ne sont pas dans la profession et qui s'intéressent à ce que font leurs enfants à l'école, il ressort une réelle attractivité pour les EPI : travailler en projets, apprendre autrement, bref, toute la com ministérielle. Et lorsque je réponds que cela sera pris sur les horaires disciplinaires, que cela se fera en classe entière, on me ressort le "travailler autrement," en prenant modèle sur d'autres systèmes scolaires. Lorsque je vois la surcharge de travail inhérente à la mise en place d'un tel projet, lorsque je vois, en français, la démultiplication des objectifs fixés par le socle commun, je me dis qu'aucun ne pourra être atteint : ça me semble infaisable, irréaliste, du flan et du vent... On part dans tous les sens, on touche à tout, on butine... Mais cet aspect là n'est pas perçu ou reconnu pour les parents. Ce qui les inquiète : la formation des enseignants qui fera perdre des heures de cours à leurs enfants durant l'année à venir.

Pour info, dans notre département, la FCPE a envoyé un courrier à ses adhérents sur la réforme du collège en les appelant à une soirée d'échanges sur le sujet à la rentrée.

emanao
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par klaus2 le Mer 24 Juin 2015 - 11:46

je crois quand même que les parents ont compris l'enjeu de la disparition des classes bilangues.

_________________
"Il en coûte peu de prescrire l'impossible quand on se dispense de le pratiquer" (J.J. Rousseau, Confessions, Livre huitième)

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Caspar Goodwood le Mer 24 Juin 2015 - 11:47

@MUTIS a écrit:Quand on voit que beaucoup de profs eux-mêmes ont du mal à simplement lire la réforme et à l'analyser ou à exprimer un point de vue critique, comment penser que des non professionnels perçoivent les problèmes ? Ils ont la puce à l'oreille mais les médias leur bouchent aussi les oreilles...Et si les profs ne sont pas là pour expliquer, qui le fera ? Le Ministère ? La télé ?

Difficile en effet de tout comprendre quand on est extérieur. Ce n'est pas en regardant la télé ou en écoutant la radio que je risque de comprendre la réforme de l'hôpital et du système de santé par exemple.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Laepixia le Mer 24 Juin 2015 - 11:50

@emanao a écrit:
@MUTIS a écrit:Nous avions énormément bossé pour analyser et déconstruire la réforme et l'exposé que nous avons fait a provoqué la stupeur de beaucoup !

Bonjour Mutis,

vous avez une trame de votre exposé ? Ça m’intéresserait...
Dans notre collège, nous avons décidé de faire une réunion d'information aux parents à la rentrée. Et je ne sais pas comment nous allons présenter les choses. Comment être convaincants, comment ne pas passer pour de simples réac immobilistes ? Dans les discussions que j'ai eues avec des gens qui ne sont pas dans la profession et qui s'intéressent à ce que font leurs enfants à l'école, il ressort une réelle attractivité pour les EPI : travailler en projets, apprendre autrement, bref, toute la com ministérielle. Et lorsque je réponds que cela sera pris sur les horaires disciplinaires, que cela se fera en classe entière, on me ressort le "travailler autrement," en prenant modèle sur d'autres systèmes scolaires. Lorsque je vois la surcharge de travail inhérente à la mise en place d'un tel projet, lorsque je vois, en français, la démultiplication des objectifs fixés par le socle commun, je me dis qu'aucun ne pourra être atteint : ça me semble infaisable, irréaliste, du flan et du vent... On part dans tous les sens, on touche à tout, on butine... Mais cet aspect là n'est pas perçu ou reconnu pour les parents. Ce qui les inquiète : la formation des enseignants qui fera perdre des heures de cours à leurs enfants durant l'année à venir.

Pour info, dans notre département, la FCPE a envoyé un courrier à ses adhérents sur la réforme du collège en les appelant  à une soirée d'échanges sur le sujet à la rentrée.

Alors concernant le travail interdisciplinaire, voici ce que tu peux leur dire.

Ce n'est pas une nouveauté, ça a déjà été tenté avec les IDD.
Aucun diagnostic n'a été fait concernant les IDD, rien ne prouve leur efficacité, les élèves en difficulté avaient également des difficultés en IDD.

Le travail interdisciplinaire multiplie les tâches s'il est réellement complet. Si ça consiste à faire faire telle tâche à Tartampion et telle autre tâche à Tsointsoin, ce ne sera pas un travail complet.
Il faut donc que les élèves maîtrisent déjà les tâches en question pour que le travail interdisciplinaire ait une chance d'aboutir à quelque chose.
Or, ces fondamentaux ne peuvent être acquis qu'au sein des disciplines.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Lefteris le Mer 24 Juin 2015 - 11:52

@gauvain31 a écrit:Perso, moi aussi je me pose pas mal de questions sur certains collègues en collège; pourquoi ne sont-ils pas plus choqués que ça?
-de l'indifférence?
-de la paresse intellectuelle?
-de la lâcheté?
-de la fatigue?
Un peu de tout ça :  indifférence, car certains ne se sentent pas touchés ;  lâcheté car il est mal vu de s'opposer, et aussi peur de la perte de traitement ;   paresse intellectuelle, car on préfère tourner la tête que s'informer (et c'est parfois une forme de lâcheté)  ; fatigue , car beaucoup n'en peuvent plus, et se font avoir à l'usure.

Pour illustrer , dans mon établissement, il devait y avoir environ 20% de grévistes à la première grève, nous étions je pense seulement  deux à la seconde, le collègue d'allemand et moi. Cela tendrait  à confirmer ce que je subodore : pour beaucoup, cette réforme est mauvaise,  mais pas suffisamment pour se bouger vraiment et perdre sa journée de paie, c'est une affaire d'enseignants de latin et d'allemand. Il y a même des enseignants de LM totalement indifférents, voire satisfaits (remontée de collègues) de la disparition future des langues anciennes.

Entre temps est intervenu un fait nouveau : on commence à s’apercevoir que les IMP et la baisse des heures menacent plus de postes que d'habitude. Il y a donc un réflexe de panique et de sauvetage individuel, qui paradoxalement éloigne de l'action collective. De plus, certains sont absolument incapables de saisir les relations de cause à effet, entre la réforme du statut -donc entre autres les IMP - et la future réforme du collège, dont ce sont les premiers jalons.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Caspar Goodwood le Mer 24 Juin 2015 - 11:55

Tout le monde est concerné par les EPI pourtant, qui seront à mon avis une horreur, même si certains en sont contents.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Ronin le Mer 24 Juin 2015 - 11:56

Voila ce qui arrive avec des professionnels qui n'ont pas de compétences intellectuelles.

Spoiler:
J'assume

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Laepixia le Mer 24 Juin 2015 - 12:02

Tout-à-fait d'accord avec Lefteris.

Il y a aussi quelque chose qui a porté préjudice aux opposants, c'est la "contre-communication" qui a été faite.
Il aurait fallu dès le départ, ne pas centrer le problème autour du latin/grec et des bilangues. Disons intégrer ces points mais ne pas limiter les soucis que posent cette réforme à ces 2 domaines.

Si je prend ma matière par exemple, les collègues qui n'ont pas pris la peine de trop regarder les autres disciplines ont pu voir que les marges étaient à utiliser en priorité pour les sciences expérimentales. Donc, chouette ! On nous remet les groupes qu'on nous supprime depuis plusieurs années ! Tant pis pour la suppression d'une option dont ils n'ont rien à carrer et tant pis si les profs d'allemand vont se retrouver sur plusieurs établissements. Ils n'ont pas été chercher plus loin que çà, ils n'ont pas vu les problèmes que posaient les EPI et tout le reste... Ils n'ont même pas vu le danger de la globalisation des sciences en 6ème. Ils se sont dits : bah pas grave, il est dit qu'on peut pas nous forcer. Mais, une recommandation n'est pas une affirmation, un CDE gérera comme il l'entend...


Dernière édition par Laepixia le Mer 24 Juin 2015 - 12:06, édité 2 fois

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Sakei le Mer 24 Juin 2015 - 12:03

Les parents (citoyens, opinion publique) ont leur part de responsabilité dans la docilisation des professeurs...

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Ronin le Mer 24 Juin 2015 - 12:05

Ils veulent des consommateurs serviles pour pas cher.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par anneso de la 106 le Mer 24 Juin 2015 - 12:07

Même si on a le sentiment d'être très seuls quand on se bat, ça fait plaisir de voir que localement au moins on essaie de se bouger. Merci Mutis de ton message.
Chez moi, j'ai organisé une réunion debut juin. Une cinquantaine de parents présents.
Depuis, des parents qui n'avaient pas pu se libérer nous ont contactés pour qu'on en fasse une seconde, après avoir été informés par le bouche à oreille. (Ah oui, j'ai oublié de préciser que la représentante FCPE bloque mes mails...)
C'est demain soir. On espère avoir au moins autant de monde.
Et ensuite on préparera  l'agitation de la rentrée. On attend aussi impatiemment un appel des syndicats pour une manif le dimanche !

PS : j'envoie mon diaporama à qui le demande en MP...

anneso de la 106
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par Lefteris le Mer 24 Juin 2015 - 12:28

@Laepixia a écrit:Tout-à-fait d'accord avec Lefteris.

Il y a aussi quelque chose qui a porté préjudice aux opposants, c'est la "contre-communication" qui a été faite.
Il aurait fallu dès le départ, ne pas centrer le problème autour du latin/grec et des bilangues. Disons intégrer ces points mais ne pas limiter les soucis que posent cette réforme à ces 2 domaines.

Si je prend ma matière par exemple, les collègues qui n'ont pas pris la peine de trop regarder les autres disciplines ont pu voir que les marges étaient à utiliser en priorité pour les sciences expérimentales. Donc, chouette ! On nous remet les groupes qu'on nous supprime depuis plusieurs années ! Tant pis pour la suppression d'une option dont ils n'ont rien à carrer et tant pis si les profs d'allemand vont se retrouver sur plusieurs établissements. Ils n'ont pas été chercher plus loin que çà, ils n'ont pas vu les problèmes que posaient les EPI et tout le reste... Ils n'ont même pas vu le danger de la globalisation des sciences en 6ème. Ils se sont dits : bah pas grave, il est dit qu'on peut pas nous forcer. Mais, une recommandation n'est pas une affirmation, un CDE gérera comme il l'entend...

Certains collègues de sciences commencent à comprendre. le plus lucide a été un jeune TZR qui a fait plusieurs établissements : on imposera peu à peu l'EIST, ou un truc équivalent sous un autre nom,  et sur tous les niveaux. Ca fonctionnera aussi  au chantage : c'est ça, ou compléter le service ailleurs . Déjà, les IMP non convertibles en heures (labo , "vaisselle"...) rendent des services incomplets, et ça va s'aggraver.
Ca va être très douloureux pour beaucoup, certains ne voient pas encore les coups venir, et même ceux qui les voient ne les voient pas tous .
Paradoxalement, je défends des principes et pas mon poste, je suis un des plus anciens enseignants de lettres sur ce poste : mon quotidien -hors l'aspect moral - ne sera que très peu affecté, si ce n'est que je n'enseignerai plus le latin à terme (le rectorat semble tenir à ce que les cycles engagés soient poursuivis, donc fin de partie dans deux ans) .

Je le dis Urbi et orbi, il faut se bouger maintenant collectivement , mais vox clamans in deserto Rolling Eyes
Ensuite, ce sera la guerre de tranchée, individuelle, où je regarderai les autres subir, car je ne participerai à aucun EPI , et si on m'en impose légalement, je ferai le semblant de latin "sans langue"  pris sur mes 4H30 de français. Comme je ne réclame rien , ni HS, ni IMP , que je suis au dernier échelon avec de ce fait un barème qui frôle la HC imminente, que j'habite à côté, il n'y a aucun moyen de pression sur moi, même pas l'EDT araignée .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des parents consternés par la réforme... et par la docilité des profs !

Message par MUTIS le Mer 24 Juin 2015 - 12:36

@emanao a écrit:
@MUTIS a écrit:Nous avions énormément bossé pour analyser et déconstruire la réforme et l'exposé que nous avons fait a provoqué la stupeur de beaucoup !

Bonjour Mutis,

vous avez une trame de votre exposé ? Ça m’intéresserait...
Dans notre collège, nous avons décidé de faire une réunion d'information aux parents à la rentrée. Et je ne sais pas comment nous allons présenter les choses. Comment être convaincants, comment ne pas passer pour de simples réac immobilistes ? Dans les discussions que j'ai eues avec des gens qui ne sont pas dans la profession et qui s'intéressent à ce que font leurs enfants à l'école, il ressort une réelle attractivité pour les EPI : travailler en projets, apprendre autrement, bref, toute la com ministérielle. Et lorsque je réponds que cela sera pris sur les horaires disciplinaires, que cela se fera en classe entière, on me ressort le "travailler autrement," en prenant modèle sur d'autres systèmes scolaires. Lorsque je vois la surcharge de travail inhérente à la mise en place d'un tel projet, lorsque je vois, en français, la démultiplication des objectifs fixés par le socle commun, je me dis qu'aucun ne pourra être atteint : ça me semble infaisable, irréaliste, du flan et du vent... On part dans tous les sens, on touche à tout, on butine... Mais cet aspect là n'est pas perçu ou reconnu pour les parents. Ce qui les inquiète : la formation des enseignants qui fera perdre des heures de cours à leurs enfants durant l'année à venir.

Pour info, dans notre département, la FCPE a envoyé un courrier à ses adhérents sur la réforme du collège en les appelant  à une soirée d'échanges sur le sujet à la rentrée.

En fait nous avons établi un argumentaire très étayé sur les EPI...
J'ai distribué des documents qui montrent tout simplement ce que disent tous les spécialistes et les intellectuels : c'est une absurdité quand cela remplace des heures de cours pour le renforcement des fondamentaux.

Il suffit de lire le fil sur l'interdisciplinarité et de lire l'argumentaire de l'Académie Française.
http://www.neoprofs.org/t89693-l-interdisciplinarite-n-est-pas-un-dieu?highlight=n+est+pas+un+dieu
Je peux fournir mon doc en MP.
Il faut aussi montrer que les élèves perdent 522h d'enseignements disciplinaires au profit (sic!) de 468h d'AP et EPI dont l'efficacité est remise en cause par les spécialistes. Surtout quand cela remplace les cours.
Quelques exemples parlants :
Niveau 6ème
6h en français dans les années 70
5h + 1h ou 0,5 d'AP (souvent) maintenant
4,5 - 1h d'AP probablement pour "devenir collégien" (le texte) : soit 3,5 h de français !!!
Niveau 3ème :
4,5h actuellement
4h - 1h probablement prise sur le français en EPI ou AP : 3h de français au lieu de 4,5...
EPI : lisez ceci pour mesurer l'aberration... http://www.slate.fr/story/101073/ecole-debat-interdisciplinarite
et cela aussi : http://www.robertbibeau.ca/pedagogie%20efficace.pdf
Au collège on a besoin de renforcer les fondamentaux qui ont été négligés depuis des décennies. Voir les analyses et chiffres de Loys Bonod
http://www.laviemoderne.net/

Quant à la suppression des Options... Saviez-vous que dans les collèges et lycées internationaux (pour les véritables élites...) la réforme ne changera rien...
Cela a fait plaisir aux parents de l'apprendre hier !
Et il y a pas mal de surprises de ce genre...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum