Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Nicolatsar le Mer 24 Juin 2015 - 23:41

http://www.lepoint.fr/societe/une-institutrice-en-garde-a-vue-pour-violences-contre-des-eleves-24-06-2015-1939620_23.php

La directrice d'une école maternelle de Haute-Vienne a été placée en garde à vue mercredi, soupçonnée de "violences physiques et morales" contre une quinzaine d'enfants, a-t-on appris de sources concordantes. Âgée de 58 ans, l'enseignante de petite section de l'école maternelle de Feytiat, à quelques kilomètres au sud-est de Limoges, a été placée en garde à vue après le dépôt de plainte de parents d'élèves. "La brigade des mineurs enquête sur l'affaire depuis cinq mois. Ce genre de dossier est toujours sensible et il a fallu prendre le temps. À ce jour, il y a au moins une quinzaine de plaintes, et autant de personnes qui ont été entendues", a indiqué une source policière.
Selon le collectif formé par les parents


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 25 Juin 2015 - 4:34, édité 1 fois (Raison : Merci de ne citer qu'un extrait de l'article.)

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Whypee le Mer 24 Juin 2015 - 23:46

A vouloir nous tenir en poste jusqu'à 75 ans, il va falloir s'habituer à de telles situations...

J'imagine que la carrière de la collègue a été exemplaire jusque là. Mais arrivé un moment on craque devant cette jeunesse parfois incontrôlable.

Je n'excuse, ni ne défends ne connaissant rien de cette affaire. Par contre je la comprends parfaitement.

J'aimerai également qu'on reconnaisse le traumatisme qu'a dû subir notre collègue pour en arriver à ces faits !

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Cleroli le Mer 24 Juin 2015 - 23:50

Sur le site d'Orange, elle a 10 ans de moins et semble avoir des antécédents  Shocked

Agée de 48 ans, l'enseignante de petite section de l'école maternelle de Feytiat, à quelques kilomètres au sud-est de Limoges, a été placée en garde à vue après le dépôt de plaintes de parents d'élèves.

La brigade des mineurs enquête sur l'affaire depuis cinq mois. Ce genre de dossier est toujours sensible et il a fallu prendre le temps. A ce jour, il y a douze (bien: douze) plaintes, et une quinzaine de personnes qui ont été entendues", a indiqué une source policière à une correspondante de l'AFP.
http://actu.orange.fr/france/haute-vienne-une-institutrice-de-maternelle-en-garde-a-vue-pour-violences-contre-des-eleves-afp_CNT000000bpEuk.html


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 25 Juin 2015 - 4:42, édité 1 fois (Raison : Merci de ne citer qu'un extrait de l'article.)

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Thalia de G le Jeu 25 Juin 2015 - 4:53

Ma fille a eu affaire à ce genre d'instits. Comme elle était une des plus traumatisées, elle a changé de classe. Du jour au lendemain, elle n'a plus pleuré en allant à l'école. Une action a été menée par les parents et l'instit est partie à la fin de l'année.

Petit rappel technique :
On cite un extrait de l'article seulement, droits d'auteur, et on ajoute le lien

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 6:26

Pourquoi l'emploi des guillemets dans le titre du topic?

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Whypee le Jeu 25 Juin 2015 - 7:05

@Rendash a écrit:Pourquoi l'emploi des guillemets dans le titre du topic?

L'affaire n'est pas jugée, présomption d'innocence.

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par nouvelle78 le Jeu 25 Juin 2015 - 7:38

@Whypee a écrit:A vouloir nous tenir en poste jusqu'à 75 ans, il va falloir s'habituer à de telles situations...

J'imagine que la carrière de la collègue a été exemplaire jusque là. Mais arrivé un moment on craque devant cette jeunesse parfois incontrôlable.

Je n'excuse, ni ne défends ne connaissant rien de cette affaire. Par contre je la comprends parfaitement.

J'aimerai également qu'on reconnaisse le traumatisme qu'a dû subir notre collègue pour en arriver à ces faits !

Pareil je n'ai pas tous les tenants et aboutissants de cette affaire mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve! Comprendre qu'on puisse en arriver là avec des enfants si petits? Mais même si ils étaient plus grands! Faut arrêter!

nouvelle78
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par skindiver le Jeu 25 Juin 2015 - 7:45

Mon institutrice de CE2 était raciste et maltraitante envers certains élèves dont certains ont fini à l'hôpital.
(Elle avait saisi une copine par sa natte et l'avait frappée contre la table, son nez porte toujours la cicatrice, et une autre elle lui avait tiré l'oreille tellement fort que tout le lobe s'était déchiré).
C'était il y a 22 ans, et il n'y a jamais de suites, mais chaque année des élèves changeaient d'école lorsqu'ils rentraient en CE2 et qu'ils tombaient sur cette maitresse.
Elle n'était pas en burnout, tout le monde savait ce qu'elle faisait...
Si il y a des soupçons de maltraitance, c'est une bonne chose qu'il y ait une enquête.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Thierry30 le Jeu 25 Juin 2015 - 7:50

@skindiver a écrit:Mon institutrice de CE2 était raciste et maltraitante envers certains élèves dont certains ont fini à l'hôpital.
(Elle avait saisi une copine par sa natte et l'avait frappée contre la table, son nez porte toujours la cicatrice, et une autre elle lui avait tiré l'oreille tellement fort que tout le lobe s'était déchiré).
C'était il y a 22 ans, et il n'y a jamais de suites, mais chaque année des élèves changeaient d'école lorsqu'ils rentraient en CE2 et qu'ils tombaient sur cette maitresse.
Elle n'était pas en burnout, tout le monde savait ce qu'elle faisait...
Si il y a des soupçons de maltraitance, c'est une bonne chose qu'il y ait une enquête.

Et c'est tout à fait normal. Pour l'instant, la collègue est présumée innocente, elle va donc pouvoir se défendre.
Dans les années 60, j'ai moi aussi connu une maîtresse de CE1 qui "arrachait" les oreilles. Les CP étaient terrorisés à l'idée d'être dans sa classe!


Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par InvitéeSS le Jeu 25 Juin 2015 - 11:29

@nouvelle78 a écrit:
@Whypee a écrit:A vouloir nous tenir en poste jusqu'à 75 ans, il va falloir s'habituer à de telles situations...

J'imagine que la carrière de la collègue a été exemplaire jusque là. Mais arrivé un moment on craque devant cette jeunesse parfois incontrôlable.

Je n'excuse, ni ne défends ne connaissant rien de cette affaire. Par contre je la comprends parfaitement.

J'aimerai également qu'on reconnaisse le traumatisme qu'a dû subir notre collègue pour en arriver à ces faits !

Pareil je n'ai pas tous les tenants et aboutissants de cette affaire mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve! Comprendre qu'on puisse en arriver là avec des enfants si petits? Mais même si ils étaient plus grands! Faut arrêter!

Sans défendre la collègue le moins du monde - car si les faits sont avérés, c'est évidemment indéfendable -, je crois que tu n'imagines pas ce qu'est une classe de petite section. C'est un des niveau les plus difficiles en terme de gestion de classe justement.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Cleroli le Jeu 25 Juin 2015 - 13:27

@Thalia de G a écrit:
Petit rappel technique :
On cite un extrait de l'article seulement, droits d'auteur, et on ajoute le lien
Merci d'avoir corrigé Very Happy

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Thalia de G le Jeu 25 Juin 2015 - 13:39

Cléroli a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Petit rappel technique :
On cite un extrait de l'article seulement, droits d'auteur, et on ajoute le lien
Merci d'avoir corrigé Very Happy  
Au moins une que j'ai convaincue. Wink Razz

Pour en revenir au sujet, je suis bien convaincue qu'être maîtresse des tout petits doit être épuisant. Jamais je n'aurais pu être instit de primaire et encore moins de maternelle et j'admire sincèrement mes collègues PE. Cela n'excuse pas ces "violences".

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 14:11

@Whypee a écrit:
@Rendash a écrit:Pourquoi l'emploi des guillemets dans le titre du topic?

L'affaire n'est pas jugée, présomption d'innocence.

Alors les guillemets sont mal placés, il aurait fallu les refermer après "élèves". Là, on dirait que ce qui est mis en cause, c'est le fait de qualifier les faits décrits de violences, pas le fait qu'elle les ait effectivement commis ou non.
Pardon, je chipote, mais c'est parce que ça m'a fait penser à toutes les fois où j'ai vu quelque *** mettre, par exemple, agression entre guillemets au sujet d'une femme tripotée ou embrassée de force, ou viol entre guillemets dans d'autres cas, etc. Une façon d'affirmer que les faits ne sont pas si graves, que le terme doit être nuancé, etc.

Loin de moi l'idée de prêter cette pensée à Nicolatsar, hein.


@nouvelle78 a écrit:mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve!

Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Handsome Devil le Jeu 25 Juin 2015 - 15:03

@Rendash a écrit:Alors les guillemets sont mal placés, il aurait fallu les refermer après "élèves".
Parce que ce ne sont pas des élèves ? A mon avis, les guillemets ne s'imposent nulle part, le titre décrit un fait précis, celui de la mise en garde à vue d'une enseignante suite à des accusations de violences. Reste ensuite à la justice à se prononcer sur la réalité des faits et éventuellement sur une sanction.

@nouvelle78 a écrit:mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve!
Rolling Eyes
J'ai du mal à comprendre le sens de cette réaction.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par nouvelle78 le Jeu 25 Juin 2015 - 15:33

@Handsome Devil a écrit:

@nouvelle78 a écrit:mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve!
Rolling Eyes
J'ai du mal à comprendre le sens de cette réaction.

Moi non plus je ne comprends pas..

nouvelle78
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par gelsomina31 le Jeu 25 Juin 2015 - 15:36

supersoso a écrit:
@nouvelle78 a écrit:
@Whypee a écrit:A vouloir nous tenir en poste jusqu'à 75 ans, il va falloir s'habituer à de telles situations...

J'imagine que la carrière de la collègue a été exemplaire jusque là. Mais arrivé un moment on craque devant cette jeunesse parfois incontrôlable.

Je n'excuse, ni ne défends ne connaissant rien de cette affaire. Par contre je la comprends parfaitement.

J'aimerai également qu'on reconnaisse le traumatisme qu'a dû subir notre collègue pour en arriver à ces faits !

Pareil je n'ai pas tous les tenants et aboutissants de cette affaire mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve! Comprendre qu'on puisse en arriver là avec des enfants si petits? Mais même si ils étaient plus grands! Faut arrêter!

Sans défendre la collègue le moins du monde - car si les faits sont avérés, c'est évidemment indéfendable -, je crois que tu n'imagines pas ce qu'est une classe de petite section. C'est un des niveau les plus difficiles en terme de gestion de classe justement.

Je suis moi aussi prudente concernant cette collègue et les plaintes des parents d'élèves, ayant subi des menaces et du harcèlement de certains parents d'élèves en petite et moyenne section qui se sont monté la tête contre moi. Mon IEN leur a plus ou moins donné raison alors que je n'ai rien fait de mal à part ne pas obéir au doigt et à l’œil aux ordres de certains parents. Il aurait fallu que j'empêche tel enfant de faire la sieste alors qu'il s'effondrait de sommeil, que je vérifie le fond de culotte d'un autre, que j'ai l’œil sur chacun des 28 élèves constamment, que je les prépare tous pour le CE1, etc...) et m'a clairement poussée vers l'AM en me proposant des aménagements infaisables.

Tout ça pour dire qu'il y a des collègues dangereux mais qu'ils y a aussi des parents qui se montent la tête et des IENs qui en veulent pas de vagues. Nous sommes en queqlues années de "l'instit' intouchable" à l'instit "forcément coupable". Entre les deux, il y a des millions de nuances.

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par kero le Jeu 25 Juin 2015 - 15:50

@Whypee a écrit:A vouloir nous tenir en poste jusqu'à 75 ans, il va falloir s'habituer à de telles situations...

J'imagine que la carrière de la collègue a été exemplaire jusque là. Mais arrivé un moment on craque devant cette jeunesse parfois incontrôlable.

Je n'excuse, ni ne défends ne connaissant rien de cette affaire. Par contre je la comprends parfaitement.

J'aimerai également qu'on reconnaisse le traumatisme qu'a dû subir notre collègue pour en arriver à ces faits !

Shocked

À supposer que les faits soient avérés, je trouve ces remarques hallucinantes. En gros, vous postulez, sans rien en savoir, que si violence il y a eu, elles sont forcément imputables à des causes extérieures, et que l'enseignante est forcément victime de la situation... Là, pour le coup, c'est vraiment faire preuve du corporatisme le plus aveugle.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 17:27

@Handsome Devil a écrit:
@Rendash a écrit:Alors les guillemets sont mal placés, il aurait fallu les refermer après "élèves".
Parce que ce ne sont pas des élèves ? A mon avis, les guillemets ne s'imposent nulle part, le titre décrit un fait précis, celui de la mise en garde à vue d'une enseignante suite à des accusations de violences. Reste ensuite à la justice à se prononcer sur la réalité des faits et éventuellement sur une sanction.

La première partie de ta phrase, que j'ai graissée, n'a aucun sens. Ecrire violences contre "élèves" est aussi aberrant que "violences" contre élèves. Le problème n'est pas de savoir si les faits évoqués sont effectivement des actes de violences (ce que le fait de placer ce terme entre guillemets suggère, donc), ni évidemment de savoir s'il s'agit effectivement d'élèves. C'est assez malhonnête de faire semblant de croire précisément le contraire de ce que j'écris.
Je n'aurais pas mis de guillemets du tout moi non plus, à vrai dire. Mais quitte à en mettre, s'il s'agit de souligner la présomption d'innocence, il faut les mettre sur l'ensemble des faits reprochés puisque c'est là la nuance qu'on veut apporter ; autrement dit, il eût fallu écrire en garde à vue pour "violences contre élèves". C'est exactement ce que tu écris dans ta deuxième phrase, sauf erreur de ma part, et c'est précisément le point de vue que je défends.


@Handsome Devil a écrit:
@Rendash a écrit:
@nouvelle78 a écrit:mais si c'est vrai, pardon, mais elle avait des maternelles, parler de traumatisme avec des enfants de 3-4 ans? je rêve!
Rolling Eyes
J'ai du mal à comprendre le sens de cette réaction.

De quelle réaction peines-tu à comprendre le sens? Tu en cites deux Razz

Si c'est à ma réaction que tu fais allusion, elle est pourtant claire : je trouve les propos de nouvelle78 aberrants. Qui est-on pour juger que tel ou tel éventuel traumatisme, ou difficulté, n'a pas d'existence réelle puisqu'il ne s'agit "que d'enfants de 3-4 ans"? Certains collègues connaissent une vraie souffrance face à ces classes, et le fait que des personnes se croient autorisées à nier cette souffrance, ou à la juger exagérée, me met en colère. Mais après tout, enseigner en maternelle revient seulement à changer des couches et à faire faire des siestes, askondi. Pas de quoi traumatiser qui que ce soit, dans ces conditions, n'est-ce pas?

Donc, oui, ça me fout en rogne quand je vois quelqu'un se permettre de juger les souffrances vécues par autrui, surtout pour des motifs aussi stupides. C'est exactement la même chose que lorsqu'on entend des gens se moquer de collègues qui galèrent à tenir leurs CM2, ou leurs 6e, ou quelque classe que ce soit.
"Franchement, hein, quel manque d'autorité, c'est pourtant pas compliqué, c'est juste des gosses!". Ouais. Qu'ils aient quatre ans ou quatorze, en effet, ce sont juste des gosses. Et ceux qui galèrent avec certains, ce sont juste des personnes en souffrance, qui méritent un peu mieux qu'une réaction moqueuse.

Et ceci n'a aucun rapport avec les faits dont il est question, je réagissais simplement aux propos que j'ai cités, indépendamment de l'article.






edit : je n'avais pas vu, mais Thalia, comme toujours, a dit exactement ce qu'il fallait dire :
@Thalia de G a écrit:

Pour en revenir au sujet, je suis bien convaincue qu'être maîtresse des tout petits doit être épuisant. Jamais je n'aurais pu être instit de primaire et encore moins de maternelle et j'admire sincèrement mes collègues PE. Cela n'excuse pas ces "violences".


fleurs


Dernière édition par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 17:32, édité 1 fois

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par roxanne le Jeu 25 Juin 2015 - 17:32

@Thalia de G a écrit:
Cléroli a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Petit rappel technique :
On cite un extrait de l'article seulement, droits d'auteur, et on ajoute le lien
Merci d'avoir corrigé Very Happy  
Au moins une que j'ai convaincue. Wink Razz

Pour en revenir au sujet, je suis bien convaincue qu'être maîtresse des tout petits doit être épuisant. Jamais je n'aurais pu être instit de primaire et encore moins de maternelle et j'admire sincèrement mes collègues PE. Cela n'excuse pas ces "violences".
Tout à fait, mais c'est aussi un choix la plupart du temps. Oui, les tout petits c'est fatigant, il faut se fader les parents inquiets aussi. Mais on parle justement de tout petits enfants, et à priori d'incidents ou violences fréquentes. Je dis bien a priori effectivement. Mais ne défendons pas ce qui n'est pas défendable non plus. On ne peut pas d'un côté préconiser des sanctions lourdes contre des parents qui frappent des enseignants (et avec raison) et de l'autre "excuser" un enseignant qui userait de violences répétées envers des enfants de quatre ans.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 17:35

@roxanne a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Pour en revenir au sujet, je suis bien convaincue qu'être maîtresse des tout petits doit être épuisant. Jamais je n'aurais pu être instit de primaire et encore moins de maternelle et j'admire sincèrement mes collègues PE. Cela n'excuse pas ces "violences".
Tout à fait, mais c'est aussi un choix la plupart du temps. Oui, les tout petits c'est fatigant, il faut se fader les parents inquiets aussi. Mais on parle justement de tout petits enfants, et à priori d'incidents ou violences fréquentes. Je dis bien a priori effectivement. Mais ne défendons pas ce qui n'est pas défendable non plus. On ne peut pas d'un côté préconiser des sanctions lourdes contre des parents qui frappent des enseignants (et avec raison) et de l'autre "excuser" un enseignant qui userait de violences répétées envers des enfants de quatre ans.

Tout à fait d'accord sur ce point, roxanne, et c'est aussi ce que dit kero. Il ne s'agit effectivement pas de défendre ces actes s'ils sont avérés.
Mais il n'est pas tolérable de nier ou minimiser les difficultés et souffrances rencontrées par certains collègues, et dont nous avons eu quelques témoignages à faire froid dans le dos ici même.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par roxanne le Jeu 25 Juin 2015 - 17:36

Mais souvent des souffrances sont plus liées à des réactions d'adulte (collègues, inspecteur, parents) qu'aux enfants eux-mêmes qui, eux, agissent comme ...des enfants.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 17:41

@roxanne a écrit:Mais souvent des souffrances sont plus liées à des réactions d'adulte (collègues, inspecteur, parents) qu'aux enfants eux-mêmes qui, eux, agissent comme ...des enfants.

Très possible, tu en sais infiniment plus que moi sur ce point. Mais j'ai souvenir de témoignages terrifiants concernant le comportement des enfants proprement dits, de tous âges. J'ai encore notamment en mémoire celui de Cripure au sujet de l'instit violentée sciemment par ses élèves de CE2 alors qu'elle souffrait de la maladie de os de verre. Réaction d'enfants, comme arracher les ailes d'une mouche, toussah, je veux bien ; mais la souffrance est très réelle. La nier ou la minimiser, au prétexte qu'il s'agit d'enfants, n'est pas tolérable.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par roxanne le Jeu 25 Juin 2015 - 17:48

Je n'ai pas été claire. Les enfants ou ados font des conneries, ne sont pas toujours polis, respectueux, mentent...bon, ça ce n'est pas nouveau. Ce qui l'est plus, c'est finalement une certaine lâcheté des adultes face à ça. On les excuse, on ne les punit pas, donc on finit par légitimer un comportement qui n'est pas excusable. Bon, après, pour les tout petits c'est différent encore. Ils peuvent être insupportables mais sans réelle volonté de faire du mal.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par Cincinnata le Jeu 25 Juin 2015 - 17:49

Mais en fait je crois que vous dites tous la même chose : il faut reconnaître la difficulté liée à ce type de classe sans toutefois excuser un comportement intolérable de la part de la professeure, s'il est avéré.

Je ne supporte pas les commentaires de l'article, du genre : Oh nous, du temps de notre lointaine jeunesse, on nous a bien tabassés mais on n'en est pas morts, ça fait pas d'mal...
Je me souviens de certains profs en maternelle qui pratiquaient encore gifle, coups de pied aux fesses, tirage d'oreille etc, et encore je ne suis pas du temps des châtiments corporels plus importants, et ça me choquait. Je me promettais intérieurement que je ne serai jamais ainsi quand je serai adulte. Je tâche de m'en souvenir.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une institutrice en garde à vue pour "violences" contre des élèves

Message par PabloPE le Jeu 25 Juin 2015 - 17:57

J'ai eu des PS/MS et je trouve ça bien plus difficile physiquement et nerveusement que les grands. Même à 30 je trouve le CM2 plus reposant que la PS. Laughing
Sinon sur le sujet, j'ai eu une collègue dans cette situation, enquête toussatoussa et puis ben rien, tout a été démonté par la police.
Sauf que elle a du quitter son école, son logement de fonction et que ça a été un vrai calvaire.
Du coup je suis très très méfiante sur le sujet.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum