Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par amalricu le Jeu 25 Juin 2015 - 5:32


L'Education nationale sera-t-elle capable de créer les 54 000 postes prévus dans la loi d'orientation ? Recevant F. Robine, directrice générale de l'enseignement scolaire, le 24 juin, la Commission des finances du Sénat en doute. Les sénateurs pointent le bas niveau des salaires des enseignants français et l'incapacité de l'Education nationale à recruter qui s'en suit. Cette éventualité ne fait pas peur à la majorité sénatoriale, plutôt partisane d'améliorer la "productivité" de l'Education nationale en diminuant le nombre d'enseignants...

Reprenant les postes ouverts depuis 2012, G Longuet se demande comment le ministère va créer 34 000 postes d'ici 2017, soit 24 500 en 2016. "Est ce que c'est tenable ? " Il souligne le spostes non couverts aux concours. Il pointe la sous réalisation des emplois dans le premier degré. Pour 2015, l'écart entre les postes mis au budget et les postes crées est conséquent : 1 077. "Le salaire d'un professeur débutant va bientot être rattrapé par le smic", dit-il , citant Les Echos. Il souligne les écarts de salaire entre les enseignants français et ceux de l'OCDE. Jean-Claude Carle l'appuie. "Si on compare les salaires en France et en Allemagne on passe de 34 000 à 65 000 $", dit-il. "Et le professeur français fait 924 heures d'enseignement quand un allemand en fait 782. Comment s'étonner qu'il y ait peu de candidats". veneration

F. Robine "ne conteste pas les écarts salariaux" mais rappelle les efforts réalisés avec l'ISAE, une prime versée dans le 1er degré,qui devrait rejoindre le niveau de l'ISOE (celle du 2d degré). "Le problème est surtout en début de carrière", relativise-t-elle. Les 54 000 postes "restent un objectif essentiel, un engagement que nous nous astreignons à suivre même si cela a été difficile".


Mais l'idée des sénateurs c'est qu'on ne peut pas "faire du qualitatif et du quantitatif". En embauchant de nouveaux enseignants, l'Education nationale s'empêche de les payer correctement. "Il y a un choix à faire" demande G Longuet. D'autant que pour lui les nouveaux salaires sont payés en partie par la réduction des heures supplémentaires (-3% par rapport à 2012-2013). Il demande une hausse de la "productivité " en classe. L'idée est développée par Roger Karoutchi. "Le nombre d'élèves par classe est une aberration pédagogiste" dit-il. "On a davantage d'élèves par classe à l'étranger et de meilleurs résultats. Ne faudrait -il pas moins d'enseignants mais mieux payés ?"

Florence Robine rappelle qu'il faut des heures d'enseignement pour accueillir les nouveaux élèves, 30 000 par an dans le 2d degré par exemple. "Pour moi l'efficience réside dans la qualité de la formation des enseignants. Il faut des professeurs en nombre, en quantité et en qualité grâce à une bonne formation".


François Jarraud (café pédagogique)

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 8:29

On connaît la chanson : "moins de profs mais mieux payés."
Total suppression de 80 000 postes en 5 ans et un max d'HS.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Sullien le Jeu 25 Juin 2015 - 9:02

Productivité/Education. Deux mots qu'on ne devrait pas associer...

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par JPhMM le Jeu 25 Juin 2015 - 9:19

Pour 2015, l'écart entre les postes mis au budget et les postes crées est conséquent : 1 077. "Le salaire d'un professeur débutant va bientot être rattrapé par le smic", dit-il , citant Les Echos. Il souligne les écarts de salaire entre les enseignants français et ceux de l'OCDE. Jean-Claude Carle l'appuie. "Si on compare les salaires en France et en Allemagne on passe de 34 000 à 65 000 $", dit-il. "Et le professeur français fait 924 heures d'enseignement quand un allemand en fait 782. Comment s'étonner qu'il y ait peu de candidats".
Qu'ils arrêtent d'en parler, et qu'ils passent aux actes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Raoul Volfoni le Jeu 25 Juin 2015 - 9:26

@amalricu a écrit:

F. Robine "ne conteste pas les écarts salariaux" mais rappelle les efforts réalisés avec l'ISAE, une prime versée dans le 1er degré,qui devrait rejoindre le niveau de l'ISOE (celle du 2d degré). "Le problème est surtout en début de carrière", relativise-t-elle. Les 54 000 postes "restent un objectif essentiel, un engagement que nous nous astreignons à suivre même si cela a été difficile".

Et ça dure combien de temps, selon elle, ce "début de carrière" ? Que je puisse me préparer à me goberger d'ici dix ou vingt ans...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Carnyx le Jeu 25 Juin 2015 - 9:27

@Raoul Volfoni a écrit:
@amalricu a écrit:

F. Robine "ne conteste pas les écarts salariaux" mais rappelle les efforts réalisés avec l'ISAE, une prime versée dans le 1er degré,qui devrait rejoindre le niveau de l'ISOE (celle du 2d degré). "Le problème est surtout en début de carrière", relativise-t-elle. Les 54 000 postes "restent un objectif essentiel, un engagement que nous nous astreignons à suivre même si cela a été difficile".

Et ça dure combien de temps, selon elle, ce "début de carrière" ? Que je puisse me préparer à me goberger d'ici dix ou vingt ans...
20-25 ans… Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Samuel DM le Jeu 25 Juin 2015 - 13:30

@Daphné a écrit:On connaît la chanson : "moins de profs mais mieux payés."
Total suppression de 80 000 postes en 5 ans et un max d'HS.

Comment donc augmenter le salaire des enseignants ? Si le budget est fixe, il n'y a pas beaucoup d'alternatives... La précédente majorité a préféré cibler les départs à la retraite, ce qui n'est pas forcément l'idéal. Qui aura le courage de déboulonner le personnel qui ne sert à rien ?

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Handsome Devil le Jeu 25 Juin 2015 - 14:35

@Samuel DM a écrit:Comment donc augmenter le salaire des enseignants ? Si le budget est fixe, il n'y a pas beaucoup d'alternatives... La précédente majorité a préféré cibler les départs à la retraite, ce qui n'est pas forcément l'idéal. Qui aura le courage de déboulonner le personnel qui ne sert à rien ?
On les cherchait depuis plusieurs fils de discussion, on vient de les trouver ! Ce sont eux les derniers soutiens du PS !

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 15:44

François Jarraud a écrit:

Florence Robine rappelle qu'il faut des heures d'enseignement pour accueillir les nouveaux élèves, 30 000 par an dans le 2d degré par exemple.  "Pour moi l'efficience réside dans la qualité de la formation des enseignants.  Il faut des professeurs en nombre, en quantité et en qualité grâce à une bonne formation".

Ben, c'est pas gagné.


_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 25 Juin 2015 - 15:57

Il faut apprendre aux appreneurs à apprendre aux apprenants à apprendre. Sans cela, point de salut.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Désintox

Message par Luigi_B le Jeu 25 Juin 2015 - 16:35

furieux  furieux  furieux

F. Robine "ne conteste pas les écarts salariaux" mais rappelle les efforts réalisés avec l'ISAE, une prime versée dans le 1er degré,qui devrait rejoindre le niveau de l'ISOE (celle du 2d degré). "Le problème est surtout en début de carrière", relativise-t-elle.
Faux : c'est tout au long de la carrière... Les salaires de fin de carrière, atteints beaucoup plus tard que dans l'UE (34 ans au lieu de 25 ans en moyenne), servent à faire illusion. Un élément de langage à contrecarrer systématiquement.

Spoiler:

Quant aux 60.000 postes, on sait que ce n'est qu'une fiction, entre les milliers qui ne sont pas pourvus et les dizaines de milliers de postes de "stagiaires", c'est-à-dire à mi-temps.

L'idée est développée par Roger Karoutchi. "Le nombre d'élèves par classe est une aberration pédagogiste" dit-il. "On a davantage d'élèves par classe à l'étranger et de meilleurs résultats. Ne faudrait -il pas moins d'enseignants mais mieux payés ?"
C'est totalement faux : il y a plus d'élèves par classe en France jusqu'au collège. Et ne parlons pas des taux d'encadrement...

Spoiler:

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Raoul Volfoni le Jeu 25 Juin 2015 - 16:47

L'opposition s'inquiète du faible traitement des enseignants.
Donc, dès qu'elle sera revenue au pouvoir, cette brave opposition s'empressera d'augmenter le traitement des enseignants.
Comment ça, pas du tout ?

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par MUTIS le Jeu 25 Juin 2015 - 16:48

@Luigi_B a écrit:furieux  furieux  furieux

F. Robine "ne conteste pas les écarts salariaux" mais rappelle les efforts réalisés avec l'ISAE, une prime versée dans le 1er degré,qui devrait rejoindre le niveau de l'ISOE (celle du 2d degré). "Le problème est surtout en début de carrière", relativise-t-elle.
Faux : c'est tout au long de la carrière... Les salaires de fin de carrière, atteints beaucoup plus tard que dans l'UE (34 ans au lieu de 25 ans en moyenne), servent à faire illusion. Un élément de langage à contrecarrer systématiquement.

Spoiler:

Quant aux 60.000 postes, on sait que ce n'est qu'une fiction, entre les milliers qui ne sont pas pourvus et les dizaines de milliers de postes de "stagiaires", c'est-à-dire à mi-temps.

L'idée est développée par Roger Karoutchi. "Le nombre d'élèves par classe est une aberration pédagogiste" dit-il. "On a davantage d'élèves par classe à l'étranger et de meilleurs résultats. Ne faudrait -il pas moins d'enseignants mais mieux payés ?"
C'est totalement faux : il y a plus d'élèves par classe en France jusqu'au collège. Et ne parlons pas des taux d'encadrement...

Spoiler:


Excellent !
Vraiment Luigi, quelle mine ! veneration

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Luigi_B le Jeu 25 Juin 2015 - 16:57

J'ai l'impression que la notion de "pédagogisme" est confuse dans la tête de M. Karoutchi...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Yazilikaya le Jeu 25 Juin 2015 - 17:07

Merci Luigi.
Les schémas valent mieux qu'un long discours.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Lenagcn le Jeu 25 Juin 2015 - 18:24

@Daphné a écrit:On connaît la chanson : "moins de profs mais mieux payés."
Total suppression de 80 000 postes en 5 ans et un max d'HS.

Pas pour le primaire, les HS.

Mais nous ne sommes pas des profs, j'oubliais.

Et... étant nous-même HS après une journée de classe, on oublie.

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Ronin le Jeu 25 Juin 2015 - 18:27

On s'en fout des HS. Ce qu'il nous faut c'est un meilleur taux de passage à la HC, ça profitera à tout le monde. Mais comme il paraît que nous préférons de meilleures conditions de travail et que nous ne faisons pas ça pour l'argent..

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 19:21

@Raoul Volfoni a écrit:L'opposition s'inquiète du faible traitement des enseignants.
Donc, dès qu'elle sera revenue au pouvoir, cette brave opposition s'empressera d'augmenter le traitement des enseignants.
Comment ça, pas du tout ?

Nan, elle supprimera des postes en masse et compensera en multipliant les HS.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 19:22

@Ronin a écrit:On s'en fout des HS. Ce qu'il nous faut c'est un meilleur taux de passage à la HC, ça profitera à tout le monde. Mais comme il paraît que nous préférons de meilleures conditions de travail et que nous ne faisons pas ça pour l'argent..

C'est vrai, le premier degré est vraiment lésé sur ce plan.
Et au moins la HCL est prise en compte pour la retraite.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par e-Wanderer le Jeu 25 Juin 2015 - 19:54

@Daphné a écrit:
@Ronin a écrit:On s'en fout des HS. Ce qu'il nous faut c'est un meilleur taux de passage à la HC, ça profitera à tout le monde. Mais comme il paraît que nous préférons de meilleures conditions de travail et que nous ne faisons pas ça pour l'argent..

C'est vrai, le premier degré est vraiment lésé sur ce plan.
Et au moins la HCL est prise en compte pour la retraite.
Je dirais même plus : lésé, avec un grand "B".

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 20:01

@e-Wanderer a écrit:
@Daphné a écrit:
@Ronin a écrit:On s'en fout des HS. Ce qu'il nous faut c'est un meilleur taux de passage à la HC, ça profitera à tout le monde. Mais comme il paraît que nous préférons de meilleures conditions de travail et que nous ne faisons pas ça pour l'argent..

C'est vrai, le premier degré est vraiment lésé sur ce plan.
Et au moins la HCL est prise en compte pour la retraite.
Je dirais même plus : lésé, avec un grand "B".

Je n'osais pas ! La charte, toussa Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Asha Kraken le Jeu 25 Juin 2015 - 20:04

@Rendash a écrit:
François Jarraud a écrit:

Florence Robine rappelle qu'il faut des heures d'enseignement pour accueillir les nouveaux élèves, 30 000 par an dans le 2d degré par exemple.  "Pour moi l'efficience réside dans la qualité de la formation des enseignants.  Il faut des professeurs en nombre, en quantité et en qualité grâce à une bonne formation".

Ben, c'est pas gagné.


Mouarf... C'est le moins qu'on puisse dire.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Olympias le Jeu 25 Juin 2015 - 20:34

@Asha Kraken a écrit:
@Rendash a écrit:
François Jarraud a écrit:

Florence Robine rappelle qu'il faut des heures d'enseignement pour accueillir les nouveaux élèves, 30 000 par an dans le 2d degré par exemple.  "Pour moi l'efficience réside dans la qualité de la formation des enseignants.  Il faut des professeurs en nombre, en quantité et en qualité grâce à une bonne formation".

Ben, c'est pas gagné.


Mouarf... C'est le moins qu'on puisse dire.
C'est surtout de la déformation

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traitement des enseignants évoqué au sénat par l'opposition (source café pédagogique)

Message par Presse-purée le Jeu 25 Juin 2015 - 21:51

Plus encore avec ce qui nous attend l'an prochain. Ceux qui échouent aux manettes.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum