Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ronin
Guide spirituel

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Ronin le Jeu 25 Juin 2015 - 22:15
Depuis quand une info d'un ministre est considérée comme sérieuse :shock:
avatar
Bouboule
Sage

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Bouboule le Jeu 25 Juin 2015 - 22:24
@Ronin a écrit:Depuis quand une info d'un ministre est considérée comme sérieuse :shock:

Je n'ai pas dit que l'info était sérieuse, je l'ai juste sourcée...
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Ronin le Jeu 25 Juin 2015 - 22:26
Ah oui voilà, tu me rassures. Je suis prêt à parier un ou deux katanas que aucun professeur de mathématiques ne gagne 10 000 euros par mois à l'EN.

En même temps...:
manquerait plus que ça, déjà qu'ils font souffrir les zapprenants !

_________________
Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Keshik11
avatar
Bouboule
Sage

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Bouboule le Jeu 25 Juin 2015 - 22:28
@Ronin a écrit:Ah oui voilà, tu me rassures. Je suis prêt à parier un ou deux katanas que aucun professeur de mathématiques ne gagne 10 000 euros par mois à l'EN.

En même temps...:
manquerait plus que ça, déjà qu'ils font souffrir les zapprenants !

Malgré tout le mal que je pense du ministère Peillon, je pense qu'il y en a une dizaine. Affaire de croyances.
avatar
GENY
Je viens de m'inscrire !

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par GENY le Ven 26 Juin 2015 - 5:29
On me demande des précisions :
revenus, localisation, envies, quantité de travail
minimum 2000
paris voire idf
envies : maths dans le secondaire
quantité : un "temps plein" (je ne sais pas ce que cela veut dire dans l'EN pour un prof de maths)

Bien à vous tous
avatar
hobbit
Niveau 8

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par hobbit le Ven 26 Juin 2015 - 6:53
@GENY a écrit:On me demande des précisions :
revenus, localisation, envies, quantité de travail
minimum 2000
paris voire idf
envies : maths dans le secondaire
quantité : un "temps plein" (je ne sais pas ce que cela veut dire dans l'EN pour un prof de maths)

Bien à vous tous
"Minimum 2000".

2000 quoi ? Tartes dans la tronche ? Si tu t'attends à avoir 2000 euros par mois, net, il va te falloir passer le concours et attendre de nombreuses années avant d'atteindre ce montant. Ou bien faire plusieurs heures supplémentaires et bonjour la charge de travail surtout en étant débutant.

Pour info : je suis certifié bi-admissible à l'agrégation (ce qui me fait gagner un peu plus) échelon 4 et je touche un peu plus de 1800 € par mois. Sachant que le point d'incide est gelé depuis 2010 et que les cotisations PC augmentent chaque année, en 2016 je toucherai moins qu'en 2015 et en 2017 moins qu'en 2016.

Alors 2000, je ne suis pas près de les atteindre.

Temps plein dans le secondaire c'est 18 h d'enseignement par semaine. À ça tu ajoutes la préparation des cours, des devoirs, correction des devoirs, remplir les bulletins et conseils de classe à chaque fin de trimestre, avec sur la même période une réunion parents-prof, etc. J'en oublie, d'autant plus qu'avec la réforme du collège il risque d'y avoir des réunions à n'en plus finir.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Thalia de G le Ven 26 Juin 2015 - 7:02
Je ne vais pas être très encourageante non plus.
Tu as 58 ans (cf ta présentation). Cela vaut-il la peine de t'investir dans un concours de l'EN pour si peu de temps avant ta retraite ? Sachant que la rémunération est celle qui t'a été expliquée et que tu n'es pas sûr d'enseigner en lycée en idf.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
EU1
EU1
Fidèle du forum

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par EU1 le Ven 26 Juin 2015 - 7:08
Je n'avais pas lu ta présentation...

En effet, je rejoins Thalia, je dirais même qu'à mon sens, non seulement je trouve que ça ne vaut pas le coup de se lancer dans le concours, mais pas non plus dans les remplacements en tant que contractuel...

après ce n'est qu'un avis.
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par mamieprof le Ven 26 Juin 2015 - 7:18
@GENY a écrit:Bonjour,

Merci pour toutes ces réactions, ces conseils et ces mises en garde.
Cher "288", je ne me considère pas du tout comme membre d'une élite. J'ai eu mon diplôme il y a si longtemps... et il ne prouvait que ma capacité à analyser des suites convergentes ou à calculer des cinétiques d'oxydation. Pas grand chose à voir avec la vraie vie dans une entreprise.
Je retiens : des besoins existent, plutôt contractuel que titulaire (pas envie de repasser des diplômes), salaire avec moins de zéros (comme prévu), des élèves parfois très difficiles (j'ai connu lorsque je faisais du bénévolat), des profs souvent solidaires.
Une nouvelle question : public ou privé (je pressens que la question est minée...)

Jeff

Après de nombreuses années en entreprise je suis passée à L' EN il y avait avec moi des personnes d'age varié (35 à 55 ans) très diplômées (un ingénieur agro par exemple...) nous avons passé le capes de SES et nous sommes contents.
le gros hic avec le public c est que tu peux te retrouver très loin de chez toi (sauf si tu as 4 enfants de moins de 18 ans...) je crois que le concours privé permet de rester dans sa région car "on démarche les établissements" me semble-t-il
avatar
Eclipse02
Niveau 6

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Eclipse02 le Ven 26 Juin 2015 - 7:28
Je suis contractuelle échelon 4 avec 2h sup et je gagne plus de 1800 euros. J'ai des collègues qui ont fait du privé et qui ont réussi à faire valoir leurs années auprès de l'EN pour avoir un salaire correct.

Suivant la matière où tu enseignes, ton expérience dans le privé va pouvoir t'aider pour intéresser les élèves et non pas "juste" faire ton cours.

Ensuite je rejoins certaines personnes, j'ai 28 ans et parfois je suis sidérée par les comportements des élèves et ils m'épuisent. Lorsque l'on se retrouve entre jeunes collègues dans le sens peu d'expérience, les vieux collègues avec plus de 20 ans de bouteille nous disent : bon courage! Cela traduit bien les changements qui ont eu lieu au sein de l'institution, des élèves devenus plus difficile à tenir et les parents dont certains ne se préoccupent pas de leur progéniture.

freche
freche
Esprit éclairé

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par freche le Ven 26 Juin 2015 - 7:54
@EU1 a écrit:
@Haydens a écrit:
@Tonton Marcel a écrit:Hola, passer d’ingénieur-docteur d'une très grande école à prof (même agrégé) dans le secondaire est une mauvaise idée.

Pourquoi ? J'ai travaillé dans le privé avant d'être enseignant et je suis très content et pour rien au monde je reviendrai.

Oui cela dépend de chacun...
j'ai deux copains qui ont été ingénieurs pendant une bonne dizaine d'années et qui sont devenus enseignants par la suite. Certes ils gagnaient deux fois moins bien qu'en étant ingénieurs mais bossaient aussi deux fois moins. Ils n'avaient plus non plus de chef sur leur dos... finalement cela leur convient tout à fait.

C'est aussi le cas de mon mari, et il ne regrette rien non plus. Pourtant, il fait en plus de ses 18h (il est agrégé), en moyenne 6 heures par semaine de TD ou TP dans une école d'ingé, avec les correction des exam en plus. Et il est bien moins fatigué et stressé qu'avant.
avatar
Bouboule
Sage

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Bouboule le Ven 26 Juin 2015 - 12:59
@GENY a écrit:On me demande des précisions :
revenus, localisation, envies, quantité de travail
minimum 2000
paris voire idf
envies : maths dans le secondaire
quantité : un "temps plein" (je ne sais pas ce que cela veut dire dans l'EN pour un prof de maths)

Bien à vous tous

2000 nets ? (juste que dans le privé, on parle plus en brut)

idf, c'est facile si on n'est pas regardant (mais pas Paris)

Tu as de bons diplômes. Parmi les questions qui me viennent à l'esprit :
- que t'en reste-t-il ? (ça dépend un peu de ce que tu faisais)
- es-tu dans un domaine loin de la fonction publique (comme statut ; ça c'est pour les passerelles)
- pourquoi plus les maths que la physique (voire chimie, tu parles de cinétique d'oxydation)
- une piste : les écoles d'ingénieurs, les formations professionnalisantes (y compris à les universités qui recherchent des vacataires en maths) peuvent t'intéresser (actuellement, le niveau à bac+1, voire bac+2 est du même type qu ece que tu as connu dans les années 70) et tu peux les intéresser (diplômes mais surtout vécu professionnel, ce que n'ont pas les purs produits EdNat (j'ai préféré une ENS à l'école des Mines de Paris et je vois bien ce qui me manque depuis toujours pour discuter orientation)

Pour avancer sur la question des concours, regarde les sujets 2015 du Capes, et des agrégations internes et externes.

L'avantage des maths, est qu'il y en a partout et que tu peux reconstituer un temps plein avec des mordeaux à droite te à gauche (surtout à Paris);

Juste quelques idées jetées en vrac.
avatar
Vincent83
Niveau 6

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Vincent83 le Ven 26 Juin 2015 - 13:22
Bonjour GENY

Etes-vous compétent en informatique (élémentaire!) car une casquette maths/info actuellement ça plaît, vous pouvez demander un poste de contractuel en maths...
Effectivement la rémunération est peu engageante, le tout est de savoir si votre situation personnelle (logement payé, enfants éventuels casés,etc) vous permet de vous contenter de peu.
Nous sommes deux (ma soeur et moi) à avoir fait ce parcours ingénieur->EN, elle a été atterrée de son premier traitement qu'elle avait prévu car elle envisageait une charge de travail très très inférieure à celle qu'elle avait dans le privé (malgré mes avertissements...) !!!
Enfin le plus gros choc va sûrement être d'avoir le sentiment de se trouver au bas (enfin presque) de l'échelle sociale...Par contre, contrairement à ce que pensent les pédagogues bas de gamme, les élèves sont toujours ravis d'avoir quelqu'un de compétent devant eux.
Bon courage, si vous trouvez un poste "sympa" vous allez découvrir ce qui peut être amha un des plus beaux métiers.
Vincent

ps: pour les profs de CPGE à 10000E/mois il y en a probablement pour une raison très simple: l'introduction de l'info en CPGE scientifique... sans enseignant nommé pour faire les heures. Evidemment cela ne justifie pas ces services pléthoriques (>30H semaine)! cf l'article de Sylvie Bonnet (présidente clairvoyante et posée de l'UPS) dans le monde.

avatar
JohnDupuis
Je viens de m'inscrire !

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty yep je suis daccord

par JohnDupuis le Lun 6 Juil 2015 - 14:22
@Vincent83 a écrit:Bonjour GENY

Etes-vous compétent en informatique (élémentaire!) car une casquette maths/info actuellement ça plaît, vous pouvez demander un poste de contractuel en maths...
Effectivement la rémunération est peu engageante, le tout est de savoir si votre situation personnelle (logement payé, enfants éventuels casés,etc) vous permet de vous contenter de peu.
Nous sommes deux (ma soeur et moi) à avoir fait ce parcours ingénieur->EN, elle a été atterrée de son premier traitement qu'elle avait prévu car elle envisageait une charge de travail très très inférieure à celle qu'elle avait dans le privé (malgré mes avertissements...) !!!
Enfin le plus gros choc va sûrement être d'avoir le sentiment de se trouver au bas (enfin presque) de l'échelle sociale...Par contre, contrairement à ce que pensent les pédagogues bas de gamme, les élèves sont toujours ravis d'avoir quelqu'un de compétent devant eux.
Bon courage, si vous trouvez un poste "sympa" vous allez découvrir ce qui peut être amha un des plus beaux métiers.
Vincent

ps: pour les profs de CPGE à 10000E/mois il y en a probablement pour une raison très simple: l'introduction de l'info en CPGE scientifique... sans enseignant nommé pour faire les heures. Evidemment cela ne justifie pas ces services pléthoriques (>30H semaine)! cf l'article de Sylvie Bonnet (présidente clairvoyante et posée de l'UPS) dans le monde.


Je suis dans le même cas que toi mon cher ami... Ce fût un début plutôt douloureux dans l'ensemble mais cela a fini par s'apaiser au fur et à mesure. Il est par ailleurs évident que l'info en CPGE scientifique n'a rien à voir.

Pour ce qui est de l'estime sociale, forcément tu en prends un coup mais après c'est à toi de voir si tu tiens ou pas. L'accroche est raide et bon courage !
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par Balthazaard le Lun 6 Juil 2015 - 14:58
Whypee a écrit:
@Ronin a écrit:Sans être expert ( jsuis PE koi ) je pense nécessaire de préciser que l'on est beaucoup, mais alors beaucoup plus proche des 1000 que des 10 000. Juste pour rendre service.
+1

Par contre, j'aimerai avoir un exemple de situation amenant à émarger à 10 000...

j'ai un peu du mal aussi....l'indice maximum en chaire supérieure est 963 soit à la louche 4459 euros brut, une Hs est entre 90 et 120 euros, la prime en prépa est d'environ 1200 euros /an. Donc pour un prof dernier échelon, qui a environ 11 Hs ou qui se blinde d'heures de colle (+de20 par semaine) au taux le plus fort il peut arriver à cela...

J'ai vu quand j'étais gamin la photo d'un type qui arrivait à empiler six pièces de 1 francs sur la tranche.
pinioufette
pinioufette
Niveau 3

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par pinioufette le Lun 6 Juil 2015 - 16:25
@GENY a écrit:On me demande des précisions :
revenus, localisation, envies, quantité de travail
minimum 2000
paris voire idf
envies : maths dans le secondaire
quantité : un "temps plein" (je ne sais pas ce que cela veut dire dans l'EN pour un prof de maths)

Bien à vous tous

Contractuel avec 2 HSA en maths minimum pour arriver à ce niveau de rémunération (on parle bien de BRUT).
Sinon, les profs de maths étant une  denrée rare, il ne devrait pas être trop difficile de trouver des heures en maths en IDF. De là à les faire toutes dans le même établissement, faut pas rêver non plus...
Je ne sais pas si les contractuels (sans expérience de l'enseignement) peuvent être PP, mais ça peut être un moyen d'atteindre les objectifs financiers fixés.

J'aimerais vraiment avoir un retour de ton expérience a posteriori.
Bonne chance!
avatar
N119
Niveau 2

Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques - Page 2 Empty Re: Reconversion ingénieur vers professeur de mathématiques

par N119 le Mer 29 Juil 2015 - 15:10
J étais dans le même cas que toi il y a 10a ! Mais je suis plus jeune ! Après avoir été contractuel pendant quelques mois, j'ai décidé de devenir prof ! J'ai opté pour faire une année de prépa capes (on peut se faire rénumérer par l'anpe ...ben oui c'est un stage ...) et j'ai passé et réussi le capes !
Il est clair que si tu demandes l'académie de Versailles ou de Créteil, tu les auras sans souci ! Par contre pour l'académie de Paris, là cela sera plus compliqué !

Après mon année de stage, j'ai tout de suite eu un poste fixe (le fait d'être marié, d'avoir des enfants et en plus de faire du rapprochement de conjoint m'a apporté pas mal de points par rapport aux "jeunes" profs)

Pour le salaire, effectivement c'est rude ! Mais bon tu vas sourire quand on va te demander si tu veux faire des heures sup (quoi avoir 22h de cours au lieu de 18h ...), mais tu découvriras aussi que 4h de plus en maths revient à avoir une classe en plus généralement et donc un peu plus de travail ...). Ensuite, tu peux être PP ...

Maintenant, même si certains s'étonnent qu'un ingénieur puisse changer de boulot et devenir prof, dis toi que tu y gagnes beaucoup en qualité de vie ! et plus vraiment de petit chef au dessus de toi ! tu es le boss dans ta classe !

N hésite pas à me contacter en mp, si tu as des questions sur mon parcours
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum