Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par ashentara le Jeu 25 Juin 2015 - 11:45

Bonjour à tous,

je vais vous exposer ma situation brièvement - j'ai 38 ans, je suis en reconversion, j'ai obtenu le CAPES anglais l'an dernier, et je termine mon année de stage, qui s'est bien déroulée (même si ça a été très dur ! niveau charge de travail surtout... bref).
Je suis pacsée et j'ai deux enfants à charge, dont le fils de mon conjoint, qu'un syndicat m'a expressément demandé de ne pas mettre sur ma feuille de demande de mouvement inter à l'époque, car il ne serait jamais pris en compte, faute de lien de parenté directe, etc. Re-bref.
J'ai raté de 30 points à peine mon académie d'origine au mouvement, et me retrouve depuis mutée à 500 bornes de chez moi. J'ai entre-temps appris que j'avais été mal conseillée, et que mon beau-fils apparaissant sur notre déclaration commune cette année, il aurait été pris en compte si j'avais indiqué son nom pour le mouvement inter. Avec les 100 points supplémentaires que j'aurais obtenu, j'aurais eu mon académie sans pb.

Légèrement énervée par ces mauvais conseils et ce gros couac, j'ai entrepris diverses demandes pour avoir une révision d'affectation, une ATP, etc. En vain.

Mon but étant d'enseigner et de gagner ma vie, j'envisage de passer dans le privé (j'ai passé récemment l'entretien de pré-accord, que je pense obtenir sans souci dans les jours à venir).

Pour ce faire, cependant, il faudra que je démissionne de l'éducation nationale. Ma question est donc la suivante : si je demande ma démission, quelles sont les chances que je l'obtienne ? En attendant (j'ai cru comprendre qu'il y avait un délai légal de 4 mois pour la réponse), puis-je commencer des suppléances dès septembre ? Dois-je attendre d'avoir une réponse définitive du rectorat ?
Beaucoup de questions... Si qq pouvait m'éclairer....  veneration veneration je vous remercie d'avance Smile


Dernière édition par John le Jeu 25 Juin 2015 - 12:35, édité 1 fois (Raison : titre modifié)

ashentara
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par zouig le Jeu 25 Juin 2015 - 11:57

Tu aurais du penser à cela avant... c'est dommage de démissioner après tant d'efforts.
Ma femme ne passe pas les concours internes de son administration pour cette raison et ronge son frein (mutations nationales aussi).
Il y a des points pour les enfants et couples séparés par la distance pour réduire le temps d'attente etrevenir dans ton académie plus vite. Je comprends ton énervement, merci le syndicat, merci l'administration rigide.
Va voir sur iprof pour les conditions de démission. Les chances d'obtenir ta démission sont de 100%, on est pas en Corée du Nord.


Dernière édition par zouig le Jeu 25 Juin 2015 - 12:01, édité 2 fois

zouig
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 11:57

Pourquoi prendre plutôt une disponibilité de droit pour suivre un conjoint et repasser au mouvement l'an prochain ?
Dommage de démissionner.
Quant aux mutations attention auprès de qui on se renseigne.


Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par ashentara le Jeu 25 Juin 2015 - 12:01

Oui je pourrais prendre une dispo de droit, c'est clair, mais je ne peux pas me permettre de ne pas bosser pendant un an. Notre situation familiale et financière ne me le permet pas....

ashentara
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par BrindIf le Jeu 25 Juin 2015 - 12:02

Avec une dispo pour suivi de conjoint, on a le droit de travailler (sauf pour son administration d'origine, mais ça permet d'être contractuel ailleurs) et on peut retenter le mouvement l'année suivante.
Reste à vérifier si c'est effectivement de droit et quels sont les délais.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par Dionysos le Jeu 25 Juin 2015 - 12:32

Attention, contractuelle dans le privé sous contrat, tu seras à 1250 €/mois si tu as un master...

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 12:47

C'est mieux que rien, et toujours mieux qu'une démission qui est définitive. C'est un pis aller pour une période transitoire.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par ashentara le Jeu 25 Juin 2015 - 13:31

Ce serait une dispo de droit pour suivi de conjoint, oui - mais j'ai du mal à trouver des informations sur ce qu'on a le droit légalement ou pas de faire...
Brindif, tu es sûre de ça ? Je peux faire des suppléances dans le privé si je suis en dispo de l'EN ?

et pour répondre à Dionysos, oui je sais, mais en effet c'est un pis-aller. Si je peux rester dans l'EN, je retente en effet ma chance au prochain mouvement, si je passe dans le privé, je passerai le concours interne dans deux ou trois ans... Mon conjoint travaillant à plein temps, on a besoin d'un deuxième salaire, mais il n' apas besoin d'être mirobolant. Juste assez pour payer les crédits Smile

ashentara
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par Sashimi le Jeu 25 Juin 2015 - 16:31

@ashentara a écrit:Oui je pourrais prendre une dispo de droit, c'est clair, mais je ne peux pas me permettre de ne pas bosser pendant un an. Notre situation familiale et financière ne me le permet pas....
En même temps, on ne bosse pas toujours toute l'année quand on fait des suppléances. J'en fais aussi et il peut très bien se passer plusieurs mois sans qu'on m'appelle, ou où on ne me propose que des minis contrats. (Mais après, ça dépend aussi des régions bien sûr). Les suppléances, ce n'est pas vraiment une solution sur le long terme (à part si tu penses passer le concours plus tard ?)

_________________

Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux !
Mallarmé

Sashimi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission du public en fin de stage pour faire des suppléances dans le privé : quels délais ?

Message par proflatin le Jeu 25 Juin 2015 - 19:14

Etre suppléant dans le privé est une situation précaire. Comme le dit Sashimi, tu peux travailler toute l'année dans le même établissement (titulaire en longue maladie ou poste vacant) comme enchaîner des petits remplacements... ou attendre plusieurs semaines ou mois sans travailler ou alors faire des kilomètres.

Tu peux faire une année suppléante et tenter le cafep: si tu as eu le concours public, tu as tes chances pour réussir le concours privé même s'il est parfois plus difficile: mêmes épreuves mais moins de postes et note d'admission plus élevée.

Avec ce concours tu resteras dans ton académie et normalement dans ton département.

proflatin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum