Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hermione0908
Modérateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Hermione0908 le Dim 28 Juin 2015 - 0:28
@ RequiemForADream : C'est pas sympa pour les modos ça de lancer un pavé dans la mare et de fuir. Razz
Si ça part en sucette, je dirai à tout le monde que c'était toi ! Wink
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 0:29
@pink floyd a écrit:
@Al-qalam a écrit:

La méthode actuelle, est du moins jusqu'au collège, de considérer les enfants, notamment de milieu modeste comme des futurs jeunes en échec scolaire pour qui un cour de qualité est inaccessible. Baisser le niveau en français et en maths pour relever les moyennes au résultat du brevet et laisser la culture générale à ceux qui en ont les moyens. J'ai vu sur le forum un professeur qui va passer Mary Poppins à ses 6 ème. Si à 11/12 ans ils ne l'ont pas encore vu, c'est dommage.
Ca, ce n'est pas une méthode. C'est au mieux une idéologie, au pire votre fantasme, mais ça ne convient pas la définition d'une méthode. A votre avis, quelles METHODES sont employées actuellement en classe par tout le monde (puisque dans votre tête, visblement, tout le monde fait pareil).

Pour rappel, la définition d'une méthode, c'est un ensemble de moyens, de manières de faire, de procédés. C'est concret.

Et à côté, quelles METHODE préconisez-vous ?

Essayons de résumer cette fameuse méthode. Je dirais la combinaison du meilleur de l'ancien et du nouveau. La qualité des programmes anciens en mathématiques par exemple avec un niveau plus élevé, mais la pédagogie d'aujourd'hui avec un encouragement à bien travailler plutôt que des réprimandes pour ceux qui le font mal. Les écoles "à l'ancienne" sont caricaturales, elles prônent l'uniforme, banissent le numérique. En face, nous avons l'ultra liberté, pas de notes, pas de cours... Entre les deux, le programme de l'éducation nationale. Pas si mal dans son intention mais dont le résultat laisse à désirer. Et enfin ma méthode, pour laquelle j'aurais bientôt une page ou un blog afin de l'exprimer clairement.

Vous ne donnez toujours rien de concret. Que faites-vous en mathématiques et français en CP, par exemple ? Qu'apprenez-vous dans l'année, et comment le faites-vous passer aux élèves ? Bref, comment enseignez-vous ?

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mes idées pour l'école.

par User5899 le Dim 28 Juin 2015 - 0:29
Et si on commençait par un truc tout simple : au futur simple de l'indicatif, il n'y a pas de "s" à la 1re du singulier ? Rolling Eyes
Sinon, c'est un présent du conditionnel, et ça n'a pas du tout le même sens professeur
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Gryphe le Dim 28 Juin 2015 - 0:29
Ce topic est un gag ou bien ? sorciere2
avatar
RequiemForADream
Neoprof expérimenté

Re: Mes idées pour l'école.

par RequiemForADream le Dim 28 Juin 2015 - 0:29
@Hermione0908 a écrit:@ RequiemForADream : C'est pas sympa pour les modos ça de lancer un pavé dans la mare et de fuir. Razz
Si ça part en sucette, je dirai à tout le monde que c'était toi ! Wink

J'assume, j'assume Razz mais bon, notre vendeur de lessive qui prend "le meilleur de tout ce qui a été fait" semble insensible aux petites gommettes de couleurs.... araignée


Dernière édition par RequiemForADream le Dim 28 Juin 2015 - 0:30, édité 1 fois
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 0:30
C'est mon divertissement - insomnie. Razz

(Au fait, ça fait six pages que vous ne parlez que dans le vent. Vous avez eu largement la place et le temps de la montrer, votre méthode. Un bon message solide avec du concret et du sérieux, ça vous éviterait sans doute de faire les frais des ironiques).


Dernière édition par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 0:32, édité 1 fois
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Gryphe le Dim 28 Juin 2015 - 0:31
Pink Floyd, dépêche-toi de passer le concours ou de postuler pour faire des vacations, sinon ta méthode est nulle et non avenue d'avance.

Accessoirement, le forum est réservé aux personnels de l'EN.
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Mes idées pour l'école.

par Dinaaa le Dim 28 Juin 2015 - 0:32
@pink floyd a écrit:En clair, personne ne trouve que le niveau actuel en élémentaire est trop bas? Que les enfants méritent et sont capable de mieux? Que les réformes du collège/lycée sont dérisoires quand on sait l'importance des premières années? Et l'importance de la culture générale. Vous avez vu des enfants imiter Pokemon, jouer au cowboy après avoir vu un western... Une culture riche et variée, avec une préférence pour les œuvres au niveau langagier correct et qui ouvrent à la réflexion font toute la différence

Non, nous attendions que la Parole nous soit révélée.

Comment avons-nous osé entrer dans une salle de classe sans la Parole ?

Béni sois-tu, Pink Floyd, grâce à toi, désormais, nous savons.  veneration

Allez, j'vais m'coucher moi, c'est pas tout ça, mais les élèves - les vrais - risquent de revenir au centre aéré au collège la semaine prochaine, faut prendre des forces.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Gryphe le Dim 28 Juin 2015 - 0:34
@Dinaaa a écrit:Allez, j'vais m'coucher moi, c'est pas tout ça, mais les élèves - les vrais - risquent de revenir au centre aéré au collège la semaine prochaine, faut prendre des forces.
Ah, zut, ça me rappelle qu'il faut que je rajoute les salles pour l'EDT aménagé de la semaine prochaine.
Bon, je ferai ça demain... bounce
avatar
pink floyd
Niveau 3

Re: Mes idées pour l'école.

par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 0:51
@Al-qalam a écrit:C'est mon divertissement - insomnie. Razz

(Au fait, ça fait six pages que vous ne parlez que dans le vent. Vous avez eu largement la place et le temps de la montrer, votre méthode. Un bon message solide avec du concret et du sérieux, ça vous éviterait sans doute de faire les frais des ironiques).

Anticiper le programme de ms, dès la ps. De gs dès la ms. Toutefois, ne pas donner aux GS le programme de CP, plutôt un entre deux axé sur la culture générale (projection de films, lectures, activités manuelles, éveil musical), toujours en s'adressant à eux  de manière un peu plus élevée que ce qui est attendu à cet âge.
Petit exemple comme ça. Un élève de GS entend du Mozart.
- Madame, c'est quoi la chanson?
- C'est Mozart, c'est de la musique classique, c'était il y a très longtemps.
D'après une réponse que j'ai réellement entendue.
Ma réponse à l'élève est un moyen de
- enrichir son vocabulaire et corriger les fautes le cas échéant, de manière non répressive
- de lui répondre vraiment, édulcorer ou simplifier doit être exceptionnel
Ici, on peut très bien dire :
- Quelle est cette chanson, quel est ce morceau de musique? Et bien c'est Wolfgang Amadeus Mozart, un compositeur de musique classique du xviii ème siècle.
Et pourquoi pas l'écrire au tableau, proposer d'écouter un second morceau, montrer un portrait de Mozart. Rebondir sur la curiosité de l'enfant.
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 0:58
Mouarf. Vous savez comment et quand un enfant se construit une représentation du temps ? Et vous croyez qu'un élève de GS (!!!) peut comprendre quelque chose à la notion XVIIIe siècle ? Vous êtes consciente que vous avez vécu avec des dinosaures (d'ailleurs, il y en a un dans votre jardin)... à peu près jusqu'à la 6e ?
Vous avez aussi une vague idée de la capacité de concentration d'un enfant de 5 ans ?
Vous le sortez d'où, votre second morceau et votre portrait ? Vous en avez un pour chaque grand compositeur ? Et auteur ? Et peintre ? Et vous avez aussi dans votre classe de quoi réagir immédiatement sur les insectes, les arbres, le soleil, le père noël, et tout le reste ?
Et vous faites quoi des 27 autres enfants qui ont vu une libellule, marché sur un escargot, mouillé leur culotte ou qui s'interrogent tout à coup sur la mort, au même moment ?
Et vous croyez vraiment que quand c'est possible, les enseignants ne cherchent pas déjà à rebondir sur les questions des enfants ?
C'est grandiose, votre exemple.  Laughing Finalement, je vais aimer mes insomnies. Un autre, un autre !

Vous faites quoi, au fait, comme différence entre programme et méthode ? Parce que jusqu'ici, vous parlez de programme, vous voulez "anticiper", on ne sait pas quoi et on ne sait pas comment, mais vous ne parlez pas de méthode.


Dernière édition par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 1:05, édité 2 fois
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Gryphe le Dim 28 Juin 2015 - 1:01
Rebondir sur la curiosité de l'enfant.
Dans ton exemple, tout se passe comme s'il y avait un seul enfant dans la classe. Or pas de bol, il y en a une trentaine, dont une quinzaine capable de suivre ton discours, et les autres
- pas de vocabulaire,
- pas francophones/pas de logement/nuit dehors,
- retards de croissance/handicap,
- sommeil en retard car devant la télé jusqu'à pas d'heure,
- Bryan est en train de taper sur Jessica (t'obligeant à intervenir et ne te laissant pas le temps de finir ta phrase sur Mosart),
etc... bounce
avatar
F.Lemoine
Expert spécialisé

Re: Mes idées pour l'école.

par F.Lemoine le Dim 28 Juin 2015 - 1:08
Franchement, laissez tomber...

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
avatar
pink floyd
Niveau 3

Re: Mes idées pour l'école.

par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 1:10
@Gryphe a écrit:
Rebondir sur la curiosité de l'enfant.
Dans ton exemple, tout se passe comme s'il y avait un seul enfant dans la classe. Or pas de bol, il y en a une trentaine, dont une quinzaine capable de suivre ton discours, et les autres
- pas de vocabulaire,
- pas francophones/pas de logement/nuit dehors,
- retards de croissance/handicap,
- sommeil en retard car devant la télé jusqu'à pas d'heure,
- Bryan est en train de taper sur Jessica (t'obligeant à intervenir et ne te laissant pas le temps de finir ta phrase sur Mosart),
etc... bounce
Oui, il faut faire profiter toute la classe de l'intervention. Pour le cas de l'enfant qui manque de vocabulaire ou qui n'est pas encore francophone, ça lui fait du bien d'entendre une phrase construite.
Enfin ces problèmes de comportement et de concentration sont valables pour des élèves de GS qui découvrent mon programme mais sont très atténués si l'on part du principe qu'ils ont ce genre de classe dès la PS.


Dernière édition par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 1:16, édité 1 fois
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Gryphe le Dim 28 Juin 2015 - 1:14
Et pour Bryan qui tape sur Jessica en même temps que Shanon a envie d'aller aux toilettes, tu fais quoi ?
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 1:14
Oh non, c'est drôle, là. Qu'on puisse imaginer théoriser un truc aussi peu réfléchi, c'est magnifique. En gros, pour l'instant, on a deux éléments de cette méthode magique :
- il faut apprendre aux enfants plus de choses dans les classes maternelles.
- pour ça, il faut faire pareil que maintenant, mais avec des phrases plus longues et des notions complexes qu'ils ne peuvent pas comprendre.

Ça progresse.

J'aimerais bien un petit exemple sur les maths, aussi, pour rire un peu des énormités que pourrait sortir pink floyd sur la numération.

(De toute manière, j'attends toujours de pouvoir bâiller.)


Dernière édition par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 1:16, édité 1 fois
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 1:16
@pink floyd a écrit:
@Gryphe a écrit:
Rebondir sur la curiosité de l'enfant.
Dans ton exemple, tout se passe comme s'il y avait un seul enfant dans la classe. Or pas de bol, il y en a une trentaine, dont une quinzaine capable de suivre ton discours, et les autres
- pas de vocabulaire,
- pas francophones/pas de logement/nuit dehors,
- retards de croissance/handicap,
- sommeil en retard car devant la télé jusqu'à pas d'heure,
- Bryan est en train de taper sur Jessica (t'obligeant à intervenir et ne te laissant pas le temps de finir ta phrase sur Mosart),
etc... bounce
Oui, il faut faire profiter toute la classe de l'intervention. Pour le cas de l'enfant qui manque de vocabulaire ou qui n'est pas encore francophone, ça lui fait du bien d'entendre une phrase construite.

Parce que tu crois vraiment qu'ils vont te laisser finir ta phrase, ou ton intervention ?


Enfin ces problèmes de comportement et de concentration sont valables pour des élèves de GS qui découvrent mon programme mais sont très atténués si l'on part du principe qu'ils ont ce genre de classe dès la PS.
Non mais sans rire, vous l'évaluez à combien de temps en moyenne, la capacité de concentration d'un élève en GS ?
Et non mais sans rire 2, vous prenez tous les élèves tous les ans ?
Et non mais sans rire 3, vous croyez qu'un élève se socialise en combien de temps ?
avatar
pink floyd
Niveau 3

Re: Mes idées pour l'école.

par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 1:21
@Gryphe a écrit:Et pour Bryan qui tape sur Jessica en même temps que Shanon a envie d'aller aux toilettes, tu fais quoi ?
Évidemment, dans ce cas précis il y a priorité. Ça ne m'empêche pas d'y revenir ensuite. De plus j'ai vu des profs et aussi des parents qui se contentent de réponses lacunaires, non à cause des conditions environnantes mais parce qu'ils pensent que c'est comme ça qu'il faut parler à un enfant.

Je ne parle pas d'élèves qui m'auraient eu trois ans de suite comme prof personnellement, mais qui auraient eu accès à un cours de qualité, pour ne pas dire à ma méthode.


Dernière édition par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 1:24, édité 1 fois
InvitéPPP
Niveau 8

Re: Mes idées pour l'école.

par InvitéPPP le Dim 28 Juin 2015 - 1:22
Quel exemple digne d'une image d'Epinal, cette scène avec Mozart !

Mais dites-moi : si c'est ça cultiver un enfant, alors il peut le faire tout seul avec Google et le travail d'enseignant ne sert plus à rien. Si vous êtes d'accord avec moi pour penser que ce n'est pas le cas, alors dites-moi quelle est la différence ? Humm ?

Cherchez bien, il y a une solution qu'un peu de finesse et d'honnêteté intellectuelle vous permettrait de trouver tout seul.

Par ailleurs, vous avez bien dû déjà entendre parler des ravages que causent les errances sur internet suscitées par la curiosité dont vous parlez, et là aussi vous pourriez par vous-même comprendre en quoi elles sont néfastes à la concentration, à la compréhension, à l'approfondissement, au développement autonome de la pensée.

Serait-il essentiel à un jeune esprit qu'il s'applique longuement à des matières "intellectuelles" sous la direction, le contrôle et la correction d'un esprit déjà formé, et bien formé pour pouvoir lui-même l'être ?
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 1:29
@pink floyd a écrit:
@Gryphe a écrit:Et pour Bryan qui tape sur Jessica en même temps que Shanon a envie d'aller aux toilettes, tu fais quoi ?
Évidemment, dans ce cas précis il y a priorité. Ça ne m'empêche pas d'y revenir ensuite. De plus j'ai vu des profs et aussi des parents qui se contentent de réponses lacunaires, non à cause des conditions environnantes mais parce qu'ils pensent que c'est comme ça qu'il faut parler à un enfant.

Je ne parle pas d'élèves qui m'auraient eu trois ans de suite comme prof personnellement, mais qui auraient eu accès à un cours de qualité, pour ne pas dire à ma méthode.
Donc Bryan ayant eu accès à ta méthode (la seule capable d'assurer un cours de qualité) sera parfaitement socialisé en GS, n'aura plus envie de taper sur Jessica, comprendra la notion de XVIIIe siècle et pourra se concentrer plus d'un quart d'heure sur le même sujet sans se distraire. Il aura aussi exactement les mêmes centres d'intérêt que ses 28 petits camarades, qui seront tous au même niveau et comprendront tous aussi vite et aussi bien et de la même manière.

En bref, il pourra commencer à enseigner en fac à 6 ans, quoi. Razz

Evidemment, l'environnement familial n'aura aucun rôle dans son développement non plus, puisque c'est ta méthode qui enseigne tout. Donc avoir un parent défaillant, assister à un divorce ou arriver d'un pays non francophone (mais en PS, pas après, sinon, c'est trop tard, pas de chance pour lui) n'aura pas d'incidence.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Mes idées pour l'école.

par Gryphe le Dim 28 Juin 2015 - 1:31
En fait, en quoi y a-t-il innovation pédagogique dans ce topic ?
avatar
pink floyd
Niveau 3

Re: Mes idées pour l'école.

par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 1:33
philophilophilo a écrit:Quel exemple digne d'une image d'Epinal, cette scène avec Mozart !

Serait-il essentiel à un jeune esprit qu'il s'applique longuement à des matières "intellectuelles" sous la direction, le contrôle et la correction d'un esprit déjà formé, et bien formé pour pouvoir lui-même l'être ?
Je passe sur la première partie anti-google à l'heure où l'Etat fait enfin un plan pour l'accès et l'éducation à l'informatique.
Qu'il s'applique... moui, c'est déjà trop impérieux
longuement... pas forcément mais de manière régulière, ce n'est pas scolastique.
Intellectuelles... Pourquoi les guillemets?
La direction, le contrôle... Il faut bien à cet âge. Ce qui n'empêche pas d'aller dans le sens de l'enfant, vers son autonomie intellectuelle.
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 1:33
Tu peux pas comprendre, Gryphe, t'as pas suivi la méthode depuis la PS. C'est trop tard pour toi. Sad
avatar
Al-qalam
Grand sage

Re: Mes idées pour l'école.

par Al-qalam le Dim 28 Juin 2015 - 2:00
Bon, je vous laisse à vos délires et à vos grandes illusions, en espérant pour vous que vous ne serez jamais prof. La chute risquerait de faire mal tout de même. Mais les autres ont raison, une petite thèse sur ce que vous ne connaissez pas, et vous entrerez directement à l'ESPE ou au ministère pour nous apprendre à prononcer des phrases "normales" face à un élève non-francophone pour le sauver du cercle vicieux social. La phrase "normale" type étant quand même "c'est Wolfgang Amadeus Mozart, un compositeur de musique classique du XVIIIe siècle." veneration

Merci pour les fous-rires.

(EDIT. Ce post faisait réponse à un message supprimé par son inénarrable auteur entre temps).
avatar
pink floyd
Niveau 3

Re: Mes idées pour l'école.

par pink floyd le Dim 28 Juin 2015 - 2:02
@Gryphe a écrit:En fait, en quoi y a-t-il innovation pédagogique dans ce topic ?
Si, proposer des cours d'excellence en école publique. Un niveau élevé mais accessible. Hélas ça n'a pas été fait. Nous sommes passé du trop magistral d'avant 1968 au pas assez. La culture générale n'a pas trouvé sa place, par exemple les projections de films sont trop rares et inadaptées. Au hasard, Les Enfants du Paradis.
- Trop long, trop complexe, trop en noir et blanc pour de jeunes enfants.
Au contraire, plus tôt on leur montre ce genre de films, plus ils savent les apprécier.
Comme un enfant dont les profs et les parents sont hispanophones parlera espagnol, un enfant dont les profs et les parents sont "intello " parle intello.
- Si les profs ET les parents parlent " intello ", ça a de grandes chances de donner un intello mais
- Quand les parents n'ont pas les moyens de cela, le professeur ne sera pas là pour faire un petit génie mais simplement pour compenser, donner le minimum et pourquoi pas plus, afin d'éviter l'échec et le cercle vicieux social.
avatar
Frisouille
Enchanteur

Re: Mes idées pour l'école.

par Frisouille le Dim 28 Juin 2015 - 2:18
Tes intentions sont vraiment bien jolies, donner des références et du vocabulaire et de la culture et et et... - c'est d'ailleurs ce que nous essayons, pour la plupart, de transmettre dans nos classes- le seul problème est que quand tu te heurtes à la réalité de la classe -et souvent il s'agit d'une prise de conscience bien douloureuse- te voilà obligé(e) de revoir tes exigences/objectifs à la baisse car, comme te l'a décrit Gryphe, sur la trentaine de gosses que tu as face à toi :
- un tiers ne comprends pas le français que tu emploies
- un bonne moitié rencontre de tels problèmes, à la maison, que ce que qui se passe dans la classe lui passe très loin au-dessus
- une toute petite poignée est là pour travailler et relativement réceptive, mais là entre en ligne de compte les problèmes relationnels entre les marmots

Tout cela donne un gloubi boulga du tonnerre et bien souvent, tu t'épuises à faire tourner ta classe. Ça c’est la réalité. Je veux bien croire que n'ayant jamais été devant une classe, tu sois pleine d’illusion, mais alors tes "exemples" de "méthode" sont difficilement recevables, je suis désolée. Et ta naïveté, si tu es sincère, est émouvante. Mais ne persiste pas trop à essayer de donner des leçons, tu en deviendrais risible.
Contenu sponsorisé

Re: Mes idées pour l'école.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum