Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Reine Margot le Ven 26 Juin 2015 - 9:05

Alors que "Marianne" en kiosques ce vendredi en appelle à "sauver l'école", Marianne.net se penche sur la mainmise du ministère de l'Education nationale sur les manuels scolaires, afin que l’approche pédagogique préconisée par Najat Vallaud-Belkacem dans sa réforme soit utilisée par tous les professeurs, sans exception.

Notre source nous prévient, elle veut nous dévoiler le prochain coup fomenté par le ministère de l’Education nationale, mais souhaite rester anonyme. Et pour cause : en plus d'être professeur de français au collège, elle est auteur de manuels scolaires. « Avec les changements de programmes, les éditeurs doivent évidemment mettre à jour leurs manuels scolaires, afin de les mettre en conformité avec les nouveaux programmes » , nous confie-t-elle. Jusqu’ici, rien de plus normal. Ce toilettage annuel est à la fois une tradition et un juteux business pour les éditeurs. La nouveauté, c’est que « la Direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco) essaie d’imposer aux éditeurs scolaires une charte qui les oblige à faire un type, et seulement un certain type, de manuels. »

Concrètement, qu’est-ce que cela changerait ? « Jusqu’à aujourd’hui, poursuit notre interlocutrice, les manuels scolaires ont toujours été de formes très variées. Ce sont des choix pédagogiques qui relèvent des auteurs en accord avec leur éditeur. Cette pluralité permet d’offrir aux professeurs de chaque discipline une variété pédagogique dans les approches possibles. Ce que veut faire la Dgesco, c’est imposer dans toutes les disciplines des manuels de cycles. » Qu’est-ce à dire ? « Il faudrait publier dans un seul volume l’ensemble d’un cycle, c’est-à-dire un volume pour CM1-CM2-6e et un autre pour 5e-4e-3e » Déjà qu’élèves et parents se plaignent chaque année des cartables toujours plus lourds, on se dit que ce n’est pas près de s’arranger avec des manuels qui couvrent trois années en même temps. Mais passons, là n'est pas le principal problème...

La manœuvre cacherait une volonté plus pernicieuse de la part du ministère : une volonté d’imposer un type d’organisation par discipline. « En français, c’est ce que l’on appelle le “travail en séquences”. Pour vous donner un exemple concret, l’obligation de travailler en séquences, cela signifie qu’il ne faut plus faire de leçons de grammaire en bonne et due forme, mais à la place glisser des “remarques” sur la grammaire au moment où l’on étudie des textes. C’est quelque chose de complétement décousu, pas du tout méthodique. Si j’étudie une scène de Molière, je peux faire une remarque sur la conjugaison du présent parce que c’est un dialogue où les personnages se parlent au présent, une remarque sur la manière de ponctuer les phrases… »

Suite ici: http://www.marianne.net/reforme-du-college-chapitre-2-opa-les-manuels-scolaires-100234939.html

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par KrilinXV3 le Ven 26 Juin 2015 - 9:10

Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Al9 le Ven 26 Juin 2015 - 9:13

Plus le temps passe, moins je m'étonne.
Je ne les utilise déjà pas, cela m'encouragera encore plus à ne pas le faire.

Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Pseudo le Ven 26 Juin 2015 - 9:31

De toute façon, la dotation pour les manuels ne permettra jamais de changer les manuels. Nous avons des manuels en circulation qui datent de 2001. Les changement de programme passent, les vieux bouquins restent...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Ronin le Ven 26 Juin 2015 - 10:45

Tout cela démontre quand même la logique à l'oeuvre. Du totalitarisme mou. Qu'ils agonisent dans leurs déjections.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par JPhMM le Ven 26 Juin 2015 - 11:09

Quand la liberté pédagogique est devenue un problème...

« La première lame soulève le poil et la seconde le coupe avant qu’il ne se rétracte »

Très bientôt la seconde lame va interdire la liberté pédagogique.
Dans l'intérêt de l'enfant, bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par nitescence le Ven 26 Juin 2015 - 11:17

mouais, enfin rien n'oblige un professeur à utiliser un manut et rien n'oblige les éditeurs à s'aligner, d'autant plus qu'au final ce sont les enseignants qui sont prescripteurs...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Hermiony le Ven 26 Juin 2015 - 11:22

Les éditeurs commencent à se pencher sur la question : j'ai reçu un mail d'Hatier qui me demandait mon avis sur les nouveaux programmes et la façon dont les nouveaux manuels devraient être conçus. S'ils lisent vraiment les réponses, ils ne vont pas être déçus ! Razz

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Laepixia le Ven 26 Juin 2015 - 11:54

Les élèves n'auront plus des cartables mais des valises pour venir en cours.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par kero le Ven 26 Juin 2015 - 11:58

arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.

Pareil.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 12:06

@kero a écrit:
arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.

Pareil.

De même pour moi.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par benjy_star le Ven 26 Juin 2015 - 12:41

Dans mon collège, en physique-chimie, normalement, on ne devrait pas acheter de manuels du tout.

On ne s'en sert que pour les exercices, et éventuellement quelques images que l'on peut vidéoprojeter.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Provence le Ven 26 Juin 2015 - 12:50

arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.
En français, c'est un choix de textes et leurs questionnaires, c'est une préparation de travail de vocabulaire et d'expression écrite, c'est aussi une façon d'enseigner la grammaire qui est proposée. Un manuel mal conçu peut être franchement inutilisable.

@nitescence a écrit:mouais, enfin rien n'oblige un professeur à utiliser un manut et rien n'oblige les éditeurs à s'aligner, d'autant plus qu'au final ce sont les enseignants qui sont prescripteurs...
Nous savons très bien que beaucoup de nos collègues ne lisent pas les programmes mais s'appuient uniquement sur les manuels. Et les éditeurs cherchent à vendre, rien, d'autre.

Je crois que vous sous-estimez les dangers d'un contrôle par l'Etat des manuels scolaires.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par bernardo le Ven 26 Juin 2015 - 13:01

@Provence a écrit:
arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.
En français, c'est un choix de textes et leurs questionnaires, c'est une préparation de travail de vocabulaire et d'expression écrite, c'est aussi une façon d'enseigner la grammaire qui est proposée. Un manuel mal conçu peut être franchement inutilisable.

@nitescence a écrit:mouais, enfin rien n'oblige un professeur à utiliser un manut et rien n'oblige les éditeurs à s'aligner, d'autant plus qu'au final ce sont les enseignants qui sont prescripteurs...
Nous savons très bien que beaucoup de nos collègues ne lisent pas les programmes mais s'appuient uniquement sur les manuels. Et les éditeurs cherchent à vendre, rien, d'autre.

Je crois que vous sous-estimez les dangers d'un contrôle par l'Etat des manuels scolaires.

J'approuve et j'ajoute que les manuels utilisés par les professeurs sont, du même coup, utiles et utilisables pour les élèves. Ils deviennent un outil de travail, économique, puisque réutilisable pendant plusieurs années, démocratique (pour ceux qui sont démunis à la maison) et surtout commun à une petite génération d'élèves. Autrefois (car avant c'était mieux) dans les écoles primaires, tous les enfants passaient par le même manuel pendant une très longue période. Culture commune donc : si tous les élèves de France utilisaient le même manuel de français (par exemple), un manuel bien sûr excellent, cela renforcerait le caractère national de l'éducation qui tend à l'être de moins en moins (nationale). Donc la discussion sur les manuels n'est pas accessoire.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 14:19

@kero a écrit:
arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.

Pareil.

Idem. S'ils avaient d'ailleurs la grâce de ne pas mettre de questions ou de titres avec les documents, ils me rendraient service car les élèves pensent que le titre = explication du document...Lire le titre devient alors suffisant pour comprendre et analyser le document, pas besoin de lire le document lui-même.


Dernière édition par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 14:33, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par kero le Ven 26 Juin 2015 - 14:31

@Elyas a écrit:
@kero a écrit:
arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.

Pareil.

Idem. S'ils avaient d'ailleurs la grâce de ne pas mettre de questions ou de titres avec les documents, ils me rendraient service car les élèves pensent que le titre = explication du document...Lire el titre devient alors suffisant pour comprendre et analyser le document, pas besoin de lire le document lui-même.

Tiens.

Je vais leur donner des documents sans titres. J'y avais jamais pensé.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Albius le Ven 26 Juin 2015 - 14:31

guennec a écrit:
@Provence a écrit:
arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.
En français, c'est un choix de textes et leurs questionnaires, c'est une préparation de travail de vocabulaire et d'expression écrite, c'est aussi une façon d'enseigner la grammaire qui est proposée. Un manuel mal conçu peut être franchement inutilisable.

@nitescence a écrit:mouais, enfin rien n'oblige un professeur à utiliser un manut et rien n'oblige les éditeurs à s'aligner, d'autant plus qu'au final ce sont les enseignants qui sont prescripteurs...
Nous savons très bien que beaucoup de nos collègues ne lisent pas les programmes mais s'appuient uniquement sur les manuels. Et les éditeurs cherchent à vendre, rien, d'autre.

Je crois que vous sous-estimez les dangers d'un contrôle par l'Etat des manuels scolaires.

J'approuve et j'ajoute que les manuels utilisés par les professeurs sont, du même coup, utiles et utilisables pour les élèves. Ils deviennent un outil de travail, économique, puisque réutilisable pendant plusieurs années, démocratique (pour ceux qui sont démunis à la maison) et surtout commun à une petite génération d'élèves. Autrefois (car avant c'était mieux) dans les écoles primaires, tous les enfants passaient par le même manuel pendant une très longue période. Culture commune donc : si tous les élèves de France utilisaient le même manuel de français (par exemple), un manuel bien sûr excellent, cela renforcerait le caractère national de l'éducation qui tend à l'être de moins en moins (nationale). Donc la discussion sur les manuels n'est pas accessoire.

Très juste. Mais comme il s'agit à plus ou moins long terme de déconstruire le caractère national de l'enseignement… Crying or Very sad

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Isis39 le Ven 26 Juin 2015 - 14:41

@Elyas a écrit:
@kero a écrit:
arth75 a écrit:Un manuel pour moi, c'est juste une banque documentaire en couleur. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, je ne m'en soucie guère.

Pareil.

Idem. S'ils avaient d'ailleurs la grâce de ne pas mettre de questions ou de titres avec les documents, ils me rendraient service car les élèves pensent que le titre = explication du document...Lire le titre devient alors suffisant pour comprendre et analyser le document, pas besoin de lire le document lui-même.

Tous les profs ne pensent pas comme ça. Beaucoup veulent un questionnement déjà fait. Crying or Very sad

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Pseudo le Ven 26 Juin 2015 - 15:14

Et je ne veux même pas imaginer le poids et l'encombrement des bestiaux regroupant jusqu'à trois années de classe...
Ces gens sont fous.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par kero le Ven 26 Juin 2015 - 15:15

Ce que je trouve surtout chelou, ce sont les questions à la con qu'on trouve avec tous les documents. Jamais compris l'utilité. Y a vraiment des gens qui se servent de ça ?

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par kero le Ven 26 Juin 2015 - 15:16

@Pseudo a écrit:Et je ne veux même pas imaginer le poids et l'encombrement des bestiaux regroupant jusqu'à trois années de classe...
Ces gens sont fous.

Je pense que l'idée est plutôt de faire des manuels de la même taille que les actuels, mais pour trois années...

Allégement des programmes, réduction du contenu, économies sur les dotations...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 15:20

@kero a écrit:Ce que je trouve surtout chelou, ce sont les questions à la con qu'on trouve avec tous les documents. Jamais compris l'utilité. Y a vraiment des gens qui se servent de ça ?

Oui.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Pseudo le Ven 26 Juin 2015 - 15:27

@kero a écrit:
@Pseudo a écrit:Et je ne veux même pas imaginer le poids et l'encombrement des bestiaux regroupant jusqu'à trois années de classe...
Ces gens sont fous.

Je pense que l'idée est plutôt de faire des manuels de la même taille que les actuels, mais pour trois années...

Allégement des programmes, réduction du contenu, économies sur les dotations...

Il ne m'a pas semblé que nous allions vers un allègement des programmes. Mais pourquoi pas.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par trompettemarine le Ven 26 Juin 2015 - 15:30

@Reine Margot a écrit:« En français, c’est ce que l’on appelle le “travail en séquences”. Pour vous donner un exemple concret, l’obligation de travailler en séquences, cela signifie qu’il ne faut plus faire de leçons de grammaire en bonne et due forme, mais à la place glisser des “remarques” sur la grammaire au moment où l’on étudie des textes. C’est quelque chose de complétement décousu, pas du tout méthodique. Si j’étudie une scène de Molière, je peux faire une remarque sur la conjugaison du présent parce que c’est un dialogue où les personnages se parlent au présent, une remarque sur la manière de ponctuer les phrases… »

Mon Dieu (s'il existe), que cela me rappelle les pires heures du début des années 90 ! Quel retour aveugle vers les inepties qui ont montré à quel point elles étaient dévastatrices en français !

Il ne reste qu'une seule échappatoire : ne plus faire acheter de manuels et demander au collège (et donc au conseil général) d'augmenter le crédit photocopies pour les textes et les exercices.
Mais surtout, faire écrire les leçons dans le cahier, faire acheter des romans et travailler le plus possible sur des oeuvres intégrales.

Ce ne sera pas forcément évident pour les collègues qui débutent, tant ils peuvent être tentés de croire que le Saint Graal se trouve dans les manuels.

Quand plus aucun collège n'achètera de manuels, les éditeurs demanderont peut-être une réforme au ministre de l'éducation nationale. Ils auront probablement plus de chances d'être entendus que nous !


Dernière édition par trompettemarine le Ven 26 Juin 2015 - 15:33, édité 4 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège: le problème de la liberté pédagogique dans les manuels

Message par Nicéphore le Ven 26 Juin 2015 - 15:31

Bientôt le ministère nous donnera des cours préparés par ses soins, les évaluations qui vont avec, et aussi ce qu'il faudra mettre en oeuvre si jamais un élève n'obtenait pas la moyenne. Mais il n'y aura plus de notes...

_________________
"Il ne faut pas être un imbécile trop tôt"
Henri Michaux

Nicéphore
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum