Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par janis le Ven 26 Juin 2015 - 13:47

Franchement moi je suis écœurée. C'est ça aujourd'hui l'histoire-géo ? Des questions dignes de fin de CM2 ! On courre après le temps toute l'année, on essaie de faire passer des notions complexes, de faire réfléchir nos élèves, de les faire rédiger... Pour au final se retrouver avec du flan. Et en plus ils trouvent le moyen de se planter. Quand je repense aux sujets quand j'étais élève dans les années 90 !

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Fesseur Pro le Ven 26 Juin 2015 - 13:59

Le pire étant que les élèves s'adaptent au niveau d'exigence qui baisse.
Les résultats ne seront pas meilleurs que d'habitude.
J'attends avec une curiosité morbide les conseils de bienveillance qui nous seront donnés Lundi.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Raoul Volfoni le Ven 26 Juin 2015 - 14:02

+1 avec Janis. C'est du foutage de tronche, ni plus ni moins. On voudrait dire aux élèves de ne rien glander qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Bref, moi aussi, l'an prochain, si j'ai des 3e, je ne vais pas m'embêter avec le brevet. On bossera pour la suite, le brevet n'est qu'une péripétie, bientôt on pourra envoyer son hamster composer à sa place en gardant toutes ses chances de réussite.

Les réactions des élèves sur Twitter sont unanimes, on les a pris pour des c**.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par leyade le Ven 26 Juin 2015 - 14:07

@Fesseur Pro a écrit:Le pire étant que les élèves s'adaptent au niveau d'exigence qui baisse.
Les résultats ne seront pas meilleurs que d'habitude.
J'attends avec une curiosité morbide les conseils de bienveillance qui nous seront donnés Lundi.

+ 1

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Jézabel le Ven 26 Juin 2015 - 14:13

Le problème c'est que si l'on continue, pendant l'année de 3e, à mettre un niveau d'exigences bien supérieur à celui du DNB (afin de remplir correctement la mission qui nous été confiée, c'est-à-dire d'apprendre des choses aux élèves), les élèves risquent de se planter à l'examen car on les aura habitués à bien plus dur, et ils seront déstabilisés, croiront à un piège. Et on passera pour le mauvais prof à qui il ne faut surtout pas confier de troisièmes... Suspect

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Osmie le Ven 26 Juin 2015 - 14:19

Nous n'avons pas étudié des disciplines et passé des concours disciplinaires pour mépriser notre métier et les élèves. Préparer des 3e à entourer des drapeaux français, à faire des additions et à jouer avec les préfixes et les suffixes, c'est du mépris et pour eux, et pour nous. On passe déjà pour des moins que rien ; mieux vaut s'en détacher et faire son travail en son âme et conscience, tout en s'organisant pour sauver notre profession, notamment de la grande destruction contenue dans la réforme du collège.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Jézabel le Ven 26 Juin 2015 - 14:23

Je vais avoir des 3e l'an prochain. Il est clair que je ne leur montrerai pas les sujets des 2 dernières sessions, sinon ils ne bosseront pas. Il vaut mieux leur préparer des brevets blancs plus valorisants pour eux.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 14:29

La question de développement construit en géographie sur le poids et le rayonnement de Paris était une question de connaissance du DNB de l'an dernier, non ? Cela m'a frappé.

Pas mal d'élèves n'y ont pas répondu, au passage. En plus, elle ne vaut que 5 points. Cela en dit long sur beaucoup de choses et ce constat crée chez moi une grande lassitude.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par titus06 le Ven 26 Juin 2015 - 14:30

Certains aspects du sujet étaient vraiment indigents (je pense surtout aux repères de géographie).
Un sujet de bisounours pour les bisounours...
Après c'est sur, ça ne sera pas trop difficile à corriger.

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Guillaume le Grand le Ven 26 Juin 2015 - 14:33

@Raoul Volfoni a écrit:+1 avec Janis. C'est du foutage de tronche, ni plus ni moins. On voudrait dire aux élèves de ne rien glander qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Bref, moi aussi, l'an prochain, si j'ai des 3e, je ne vais pas m'embêter avec le brevet. On bossera pour la suite, le brevet n'est qu'une péripétie, bientôt on pourra envoyer son hamster composer à sa place en gardant toutes ses chances de réussite.

Les réactions des élèves sur Twitter sont unanimes, on les a pris pour des c**.

Effectivement, c'est comique: https://twitter.com/hashtag/BrevetHistoire?src=tren

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par KrilinXV3 le Ven 26 Juin 2015 - 14:43

@Docteur OX a écrit:
arth75 a écrit:On ferait mieux de pas fanfaronner sur la simplicité du sujet. Lundi on corrige et mon p'tit doigt me dit que ça va être aussi catastrophique que d'habitude.

Donc quoi ? Si, sur des questions aussi débiles, ils n'y arrivent pas, on fait quoi ?

Ben on continue.

Juste, je tiens à préciser qu'il y a des disparités énormes en France, en terme de niveau scolaire. Travaillant dans un collège où le niveau est assez faible en maîtrise de la langue, je ne me reconnais quasiment jamais dans les anecdotes qui sont racontées par des collègues, ici ou là, sur le forum.
Je me félicite par exemple, d'avoir lourdement insisté cette année sur la différence entre la source "primaire" (d'où vient le document en réalité) et la source "secondaire" (dans quel ouvrage le document a-t-il été récupéré ?). Peut être que certains de ceux qui ont suivi mon enseignement m'épargeront la honte de les voir écrire "2006" à la question sur la date de la chanson ou "Mme Le Seuil" à la question sur l'interlocutrice de Régis Debray.
Cela nous paraît évident et trop simple, mais pour des élèves en difficulté qui ont assimilé les méthodes du traitement documentaire sous forme de mécanisme, plutot que de réflexion (70 % de mes élèves, notamment parce qu'ils ne maîtrisent pas la langue et se révèlent incapable d'avoir recours à l'abstraction), il est parfois nécessaire de refaire ce point. Comme par exemple sur les ordres de grandeur en Mathématiques ("ce tableau mesure 431 m de largeur").

@Docteur OX a écrit:Non, mais, "entourez un drapeau sur des photos, trouvez la date d'un texte daté, remplir une légende d'un croquis presque déjà complète, savoir à qui s'adresse un écrivain dans un livre adressée à sa fille..."

Là on récolte simplement le fruit des actions de nos décideurs.

Quand la nouvelle version du DNB est sortie en 2012, j'étais un des seuls sur ce forum à ne pas me réjouir. Parce que le programme de 3e est trop long (même une fois réduit), trop riche en notions diverses, trop dans le "fanservice". Il rend impossible (ou très difficile) le réinvestissement régulier, faute de temps (pour des raisons externes également). Du coup, je craignais que l'épreuve ne soit trop difficile pour mes élèves, parce que maîtriser 1 an de programme, et savoir répondre à des questions sur des points assez anodins (quoiqu'au programme), c'est pas franchement compréhensible pour eux. Déjà aux contrôles, il râlent parce que tout ce qui était attendu n'est pas dans le contrôle. A l'HDA, ils râlent parce qu'ils doivent préparer 5 oeuvres mais ne seront interrogés que sur une. Mais le principal défaut de cette formule, c'est qu'il n'y a pas de hiérarchisation (alors que dans la tête de mes élèves "C'est obligé ce sera sur Hitler, Staline ou les Guerres". Leur tronche au DNB Blanc quand le paragraphe portait sur "un progrès scientifique du 20e siècle"). Raconter et expliquer un conflit d'usage à l'échelle locale devenait aussi important que Raconter l'extermination des juifs et des tziganes. Pédagogiquement, cette épreuve est ridicule, elle encourage le bachotage.
Finalement mes élèves m'ont étonné et s'y sont mis. Après soyons honnête, c'est bien parce que le ministère n'assume pas sa formule d'examen, très casse-gueule, qu'il achète la paix sociale en faisant des sujets de plus en plus facile chaque année:"Oui notre formule est merdique, et potentiellement très difficile, mais vous inquiétez pas, on va compenser en mettant des questions "lol" ".

Ils ont aussi été incapables définir simplement et universellement ce qu'étaient les attendus de méthode d'étude de document (désormais "unique") et de tâche cartographique. A partir de là, là encore, ils compensent en proposant de la facilité.

A l'arrivée, les élèves "random" se plaignent de la facilité du sujet (voir #BrevetHistoire sur twitter, vous verrez), la société s'étonne, voir raille, et nous déprimons face au naufrage infligé à notre discipline.

Mais les élèves en grande difficulté (comme les miens) ne réussissent toujours pas, sont donc encore plus dévalorisés parce que le sujet est considéré comme scandaleusement facile par tout le monde. Ils ne réussissent pas parce que le programme n'est pas fait pour ceux à qui on ne transmet rien (en ce qui concerne la matière) chez eux et qui doivent donc tout attendre de l'école. Ils ne réussissent pas parce que les attendus sont vagues, plutôt qu'explicites. Mais ils auront le Brevet grâce au contrôle continu.


@Docteur OX a écrit:c'est de l'hist-géo ça ?
Justement, non. C'est simplement l'épreuve du DNB, c'est justement sur ce point qu'il faut strictement séparer les choses durant l'année de 3e.

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par KrilinXV3 le Ven 26 Juin 2015 - 14:51

@Elyas a écrit:La question de développement construit en géographie sur le poids et le rayonnement de Paris était une question de connaissance du DNB de l'an dernier, non ? Cela m'a frappé.

Pas mal d'élèves n'y ont pas répondu, au passage. En plus, elle ne vaut que 5 points. Cela en dit long sur beaucoup de choses et ce constat crée chez moi une grande lassitude.
Je suis d'accord avec toi, mais il n'y a rien d'étonnant. J'ai l'impression de lire la même chose ici tous les ans. Dans les sujets 0 de 2012 (que tu défendais à l'époque, non ?) ce n'était même que 4 points ! C'est "remonté" à 5 depuis, mais ça peut redescendre.

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Docteur OX le Ven 26 Juin 2015 - 14:53

@Guillaume le Grand a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:+1 avec Janis. C'est du foutage de tronche, ni plus ni moins. On voudrait dire aux élèves de ne rien glander qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Bref, moi aussi, l'an prochain, si j'ai des 3e, je ne vais pas m'embêter avec le brevet. On bossera pour la suite, le brevet n'est qu'une péripétie, bientôt on pourra envoyer son hamster composer à sa place en gardant toutes ses chances de réussite.

Les réactions des élèves sur Twitter sont unanimes, on les a pris pour des c**.

Effectivement, c'est comique: https://twitter.com/hashtag/BrevetHistoire?src=tren

"Compléter cette phrase: Paris est la capitale de la Fr..ce." cheers

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par ethelred le Ven 26 Juin 2015 - 14:57

@Guillaume le Grand a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:+1 avec Janis. C'est du foutage de tronche, ni plus ni moins. On voudrait dire aux élèves de ne rien glander qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Bref, moi aussi, l'an prochain, si j'ai des 3e, je ne vais pas m'embêter avec le brevet. On bossera pour la suite, le brevet n'est qu'une péripétie, bientôt on pourra envoyer son hamster composer à sa place en gardant toutes ses chances de réussite.

Les réactions des élèves sur Twitter sont unanimes, on les a pris pour des c**.

Effectivement, c'est comique: https://twitter.com/hashtag/BrevetHistoire?src=tren


ça ne me fait pas rire du tout ce hashtag, les élèves ont vraiment l'impression qu'on les prend pour des idiots, comment peut-on leur demander du respect ensuite ? (par contre ce qui me rassure c'est qu'ils ont bien l'esprit critique)

ethelred
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Arverne le Ven 26 Juin 2015 - 15:04

@Elyas a écrit:La question de développement construit en géographie sur le poids et le rayonnement de Paris était une question de connaissance du DNB de l'an dernier, non ? Cela m'a frappé.

Pas mal d'élèves n'y ont pas répondu, au passage. En plus, elle ne vaut que 5 points. Cela en dit long sur beaucoup de choses et ce constat crée chez moi une grande lassitude.
Le développement construit est toujours noté sur 4 ou 5 points. Je ne vois pas là de quoi s'étonner.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 15:07

arth75 a écrit:
@Elyas a écrit:La question de développement construit en géographie sur le poids et le rayonnement de Paris était une question de connaissance du DNB de l'an dernier, non ? Cela m'a frappé.

Pas mal d'élèves n'y ont pas répondu, au passage. En plus, elle ne vaut que 5 points. Cela en dit long sur beaucoup de choses et ce constat crée chez moi une grande lassitude.
Je suis d'accord avec toi, mais il n'y a rien d'étonnant. J'ai l'impression de lire la même chose ici tous les ans. Dans les sujets 0 de 2012 (que tu défendais à l'époque, non ?) ce n'était même que 4 points ! C'est "remonté" à 5 depuis, mais ça peut redescendre.

Je pointais dans le sujet 0 la même chose que maintenant : la question de développement construit était trop faible au niveau des points. A l'époque, la DGESCO et l'IGEN assuraient que ce pouvait être entre 4 et 7 points. Maintenant, c'est décidé, c'est 5 points. J'ai averti à l'époque les IA-IPR que ce serait trop peu, que de très nombreux élèves ne feraient pas cette question et que le DNB normant les pratiques en classe, l'ambition de faire écrire les élèves en prendrait un coup. Le rapport de l'IGEN de janvier 2015 sur le DNB 2014 ne fait que confirmer cela (1/3 des élèves ne répondent pas à cette question, la moyenne à cet exercice est de 1,5/5 au niveau national si je me souviens bien). Cela en dit long sur l'enseignement réel de l'HG au collège. Cela me désole. Mais ma réaction ne doit surprendre personne.

Pour le reste, je pense comme toi, dans ce que tu as dis précédemment. Tout ce que tu expliques, j'aurais pu l'écrire.

Cependant, je vais volontairement rester elliptique sur la question du développement construit. Je n'ai pas envie de me disputer avec la moitié du forum.

De même, je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que ce sujet est bien rédigé et n'a pas de question foireuse. Maintenant, je me souviens très bien des années précédentes où les gens ont hurlé contre le sujet de développement construit de 2013 (racontez la Guerre de Corée ou la Crise de Cuba) et que moi, je trouvais très bien et comme il fallait. Et je me souviens très bien du sujet de 2014 qui a posé de gros soucis (mentionné dans le rapport de l'IGEN sur le DNB 2014). Aujourd'hui, le sujet est trop simple. Bref, l'HG va mal alors qu'elle a tout pour réussir.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 15:08

@Arverne a écrit:
@Elyas a écrit:La question de développement construit en géographie sur le poids et le rayonnement de Paris était une question de connaissance du DNB de l'an dernier, non ? Cela m'a frappé.

Pas mal d'élèves n'y ont pas répondu, au passage. En plus, elle ne vaut que 5 points. Cela en dit long sur beaucoup de choses et ce constat crée chez moi une grande lassitude.
Le développement construit est toujours noté sur 4 ou 5 points. Je ne vois pas là de quoi s'étonner.

Si. A cause des ambitions des programmes de 2008. Le fait que cette question n'est notée que sur 5 points est scandaleux. Après, les gens pensent ce qu'ils veulent mais il ne faut pas pleurer en voyant que les élèves peuvent réussir en HG sans avoir rédiger.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Arverne le Ven 26 Juin 2015 - 15:08

Je crois que désormais, il faut bien différencier le brevet et ce qu'on fait le reste de l'année. Le brevet n'est plus un examen qui sanctionne un niveau de fin de collège, c'est juste du Grand Guignol. A nous de garder nos exigences toute l'année avec nos 3e afin de les préparer au mieux au lycée.
Au fait, ça coûte combien à l'Etat (enfin aux contribuables) le Brevet ?

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Arverne le Ven 26 Juin 2015 - 15:10

@Elyas a écrit:
@Arverne a écrit:
@Elyas a écrit:La question de développement construit en géographie sur le poids et le rayonnement de Paris était une question de connaissance du DNB de l'an dernier, non ? Cela m'a frappé.

Pas mal d'élèves n'y ont pas répondu, au passage. En plus, elle ne vaut que 5 points. Cela en dit long sur beaucoup de choses et ce constat crée chez moi une grande lassitude.
Le développement construit est toujours noté sur 4 ou 5 points. Je ne vois pas là de quoi s'étonner.

Si. A cause des ambitions des programmes de 2008. Le fait que cette question n'est notée que sur 5 points est scandaleux. Après, les gens pensent ce qu'ils veulent mais il ne faut pas pleurer en voyant que les élèves peuvent réussir en HG sans avoir rédiger.
Ah mais je suis bien d'accord avec toi. Sauf que depuis que le nouveau brevet est sorti, ce développement construit n'a jamais dépassé les 5 points. C'est là que je ne comprends pas ton étonnement.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Nicéphore le Ven 26 Juin 2015 - 15:10

Et les élèves motivés, ceux qui s'investissent malgré les difficultés, ceux qui ont besoin des profs et de l'école pour s'en "sortir", on leur envoie quoi comme message exactement ?

_________________
"Il ne faut pas être un imbécile trop tôt"
Henri Michaux

Nicéphore
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Docteur OX le Ven 26 Juin 2015 - 15:11

En série pro... calimero


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Nicéphore le Ven 26 Juin 2015 - 15:12

@Arverne a écrit:Je crois que désormais, il faut bien différencier le brevet et ce qu'on fait le reste de l'année. Le brevet n'est plus un examen qui sanctionne un niveau de fin de collège, c'est juste du Grand Guignol. A nous de garder nos exigences toute l'année avec nos 3e afin de les préparer au mieux au lycée.
Au fait, ça coûte combien à l'Etat (enfin aux contribuables) le Brevet ?

6,5 millions € en 2010...

_________________
"Il ne faut pas être un imbécile trop tôt"
Henri Michaux

Nicéphore
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par ethelred le Ven 26 Juin 2015 - 15:13

@Docteur OX a écrit:En série pro...  calimero


je viens de le découvrir, on dirait un gag ... c'est consternant

ethelred
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Laotzi le Ven 26 Juin 2015 - 15:14

Sauf que le brevet a forcément un effet normatif sur les pratiques de classe comme l'écrit Elyas. C'est comme les IPR qui nous disent de ne pas nous étonner de noter avec laxisme le bac car dans l'année, on les prépare aux études supérieures. C'est une façon de se défausser. L'examen final a forcément un effet très fort sur les pratiques de classe (peut-être davantage au bac encore certes, puisque l'examen est plus important).
Il faudrait au minimum deux développements construits.
Il faut voir la tête des nouveaux élèves de seconde lorsqu'on leur parle du développement construit qu'ils ont du travailler au collège (ou récit, peu importe le nom, certains utilisent visiblement toujours "paragraphe argumenté"). Il faut voir leur incompréhension lorsque la question de rédaction organisée porte sur la moitié des points du contrôle en seconde, très rapidement. Ce n'est pas ce qu'ils pratiquent au brevet, ce n'est pas ce qu'ils ont pratiqué au collège.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 15:17

@Arverne a écrit:
@Elyas a écrit:
@Arverne a écrit:
Le développement construit est toujours noté sur 4 ou 5 points. Je ne vois pas là de quoi s'étonner.

Si. A cause des ambitions des programmes de 2008. Le fait que cette question n'est notée que sur 5 points est scandaleux. Après, les gens pensent ce qu'ils veulent mais il ne faut pas pleurer en voyant que les élèves peuvent réussir en HG sans avoir rédiger.
Ah mais je suis bien d'accord avec toi. Sauf que depuis que le nouveau brevet est sorti, ce développement construit n'a jamais dépassé les 5 points. C'est là que je ne comprends pas ton étonnement.


Ah je comprends ! Mon étonnement n'est pas qu'il est à 5 points, ça je le sais très bien. Mon étonnement (en fait, ma colère), c'est qu'on ne veut pas qu'il soit à plus tout en sachant en haut lieu que les examens terminaux modèlent terriblement les pratiques en classe. En mettant la question de réflexion et d'écriture à si peu de points, on entérine le fait que ce n'est pas très important avec des remarques comme : "On peut les faire écrire et réfléchir en 6e, 5e et 4e mais en 3e, on n'a plus le temps, il y a le DNB !" Il y a donc un discours paradoxal de l'institution sur l'importance de faire écrire et réfléchir les élèves.

Après, la lourdeur du programme de 3e et son chronométrage insensé sont graves aussi et intensifient les inégalités scolaires entre ceux qui vont pouvoir prendre le temps de faire rédiger et réfléchir les élèves et ceux qui doivent gérer des publics très hétérogènes.

EDIT : voilà pourquoi la polémique sur les programmes d'HG 2016 va nous amener dans la même impasse. Ils étaient enfin réalistes pour faire travailler les élèves et à cause de maladresses et de spécialistes de la polémique, on va avoir un truc ingérable.


Dernière édition par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 15:53, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet DNB Histoire-Géo 2015

Message par Arverne le Ven 26 Juin 2015 - 15:25

Ne mettre que 4 ou 5 points pour le développement construit permet de mettre le reste des points sur des questions très faciles afin de remonter le niveau de réussite de l'examen. Moins d'exigences, plus de réussite. L'équation est simple.
Tout cela va dans le sens de l'école qu'on nous prépare : pas de contraintes ni d'exigences trop élevées, tout le monde doit réussir en s'amusant bien sûr. Alors tu penses bien que rédiger un paragraphe, c'est trop old school. On n'est plus au XXe siècle !

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum