Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Ronin le Sam 27 Juin 2015 - 16:10

Je suis en train de le lire. Très bien. Mais j'ai peur que comme des dizaines de lanceurs d'alertes avant lui, cela ne serve à rien. Le ministère a raison, ne se trompe jamais, les commissaires politiques veillent.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par WabiSabi le Sam 27 Juin 2015 - 18:28

@ysabel a écrit:Marianne, sur la table... ménage avant de le lire. pfff !
Moi le ménage c'est fait cheers et je viens d'acheter le Marianne. Let's go! ^^

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Celadon le Sam 27 Juin 2015 - 18:30

Euh Julliard qui recommande Ivan Illich... heu confused

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Roumégueur Ier le Dim 28 Juin 2015 - 10:30

@MUTIS a écrit:
@Reine Margot a écrit:Il y a aussi beaucoup de gens blasés, qui ont vu passer un certain nopmbre de ministres et de réformes et qui se disent que c'est inutile vu tout ce qui est déjà passé...

Le problème, ce sont les gens blasés de 30 ans !
Car la fille à qui je parlais avait à peine plus...
Je ne crois pas qu'il s'agit de cela. Je crois que beaucoup préfèrent le confort de la docilité et de l'obéissance à l'engagement. Et puis pour dire non, il faut bosser ses arguments, il faut analyser, il faut y passer des soirées, des week end. On est beaucoup plus tranquille quand on répète la parole officielle.
En tout cas, je trouve que les indignés de tous bords sont beaucoup plus stimulants et enthousiasmants, qu'ils font même beaucoup plus jeunes (voir Stéphane Hessel) que tous ceux qui ont pris l'habitude de se résigner et de courber l'échine dès le plus jeune âge.
Et comme je l'ai dit déjà, si on ne se bat pas pour l'avenir des enfants et l'avenir de ses enfants, on est vraiment dans une servitude honteuse et lâche.

Oui, il y aurait de quoi fonder un collectif national nommé Professeurs Indignés (par les réformes des lycées, des rythmes scolaires, du collège, de l'évaluation, du brevet, de la notation des enseignants, par la crise du recrutement, par leurs conditions de travail, par leurs rémunérations, par l'abandon de l'Etat...), manière de coordonner le tout. On pourrait imaginer une adhésion assez forte de la profession à ce collectif.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 10:32

Du moment que ça ne pénalise pas les élèves, ne mécontente pas les parents, les CDE, les IPR, ne nécessite pas de lire plus d'une page de texte, ne prend pas sur les vacances...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par VanGogh59 le Dim 28 Juin 2015 - 10:33

Tu peux rajouter aussi la demande qui nous est faite de refaire le programme des 4 niveaux du collège en même temps... Beau foutage de gueule aussi ça ! furieux

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Roumégueur Ier le Dim 28 Juin 2015 - 10:34

@Albius a écrit:Excellent numéro, bien plus riche que Le point ou même Causeur.

S'il ne fallait communiquer qu'un article, ce serait à mon avis celui d'Eric Conan, Sauvons l'école, p 42-49, long, dense, précis, implacable dans l'état des lieux qu'il dresse.

Celui-là, je crois bien que je vais le photocopier et en attendant la rentrée le scanner et le diffuser à mes contacts.

Excellent article, malheureusement, qui pointe du doigt de manière très juste tout ce qui va mal et explique clairement pourquoi.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Roumégueur Ier le Dim 28 Juin 2015 - 10:48

@Luigi_B a écrit:
@V.Marchais a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je lis la page 14 sur le redoublement, et j'hallucine. Mais grave. Shocked Shocked Shocked
Oui. C'est stupéfiant. À en croire ces messieurs, le redoublement serait la cause des difficultés, et non la preuve de difficultés antérieures non résolues. scratch

A ce sujet, la récente étude de la DEPP fait très fort également : http://www.laviemoderne.net/detox/98-depp-impact

Relire aussi l'audit de 2006 (qui est à s'y méprendre une mouture antérieure de la réforme du collège) : on ne l'a pas assez décortiqué, c'est une mine d'informations et de diagnostics justes qui amènent à des solutions qui empireraient le mal!
On y dit pêle-mêle qu'il faut plafonner les redoublements à 2% (en quoi cette limite subjective correspond à quoi que ce soit d'efficace? On a donc dû voir qu'à 2.5% ça ne servait à rien?), on se félicite de la baisse des taux de redoublements, de la baisse des sorties précoces et de l'augmentation des passages en seconde générale de 1989 à 1995 (sans évoquer le prix à payer pour ces joyeusetés), on y critique les dédoublements de classe car même s'ils ont amélioré les conditions d'exercice des enseignants et rassuré les parents 'qui s'imaginent qu'ainsi les enseignants auront plus de temps à consacrer à leurs enfants', ces dédoublements sont jugés inefficaces car on reste dans 'une relation pédagogique frontale'!
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/064000774.pdf

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par ycombe le Dim 28 Juin 2015 - 11:18

@Roumégueur Ier a écrit:on y critique les dédoublements de classe car même s'ils ont amélioré les conditions d'exercice des enseignants et rassuré les parents 'qui s'imaginent qu'ainsi les enseignants auront plus de temps à consacrer à leurs enfants', ces dédoublements sont jugés inefficaces car on reste dans 'une relation pédagogique frontale'!
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/064000774.pdf
Il y a des preuves qu'une relation pédagogique non frontale est plus efficace? Non.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Luigi_B le Dim 28 Juin 2015 - 11:31

L'expression "pédagogie frontale" est très drôle.

Essayons plutôt la pédagogie latérale, voire dorsale.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 11:41

L'avenir est à la pédagogie co-axiale professeur

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Carnyx le Dim 28 Juin 2015 - 11:52

ATTENTION !
Dans « pédagogie frontale » il y a « front » !
Vous vous dévoilez en montrant votre préférence politique ! Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par jaybe le Dim 28 Juin 2015 - 12:36

Je regrette qu'à chaque fois qu'une tribune "globale" soit publiée sur l'école, la partie sur les sciences et les mathématiques soit quasi-systématiquement évacuée. La lecture de son article peut donner l'impression qu'il classe ce qu'il nomme les "pédagogistes" sur le même plan que les tenants de la démarche expérimentale (ce qui impliquerait qu'il ne comprend rien à l'approche scientifique). C'est peut-être une fausse impression, mais je cherche en vain dans son texte ce qui pourrait la démentir...

_________________
Wir müssen wissen, wir werden wissen

jaybe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par kero le Dim 28 Juin 2015 - 13:34

@jaybe a écrit:Je regrette qu'à chaque fois qu'une tribune "globale" soit publiée sur l'école, la partie sur les sciences et les mathématiques soit quasi-systématiquement évacuée. La lecture de son article peut donner l'impression qu'il classe ce qu'il nomme les "pédagogistes" sur le même plan que les tenants de la démarche expérimentale (ce qui impliquerait qu'il ne comprend rien à l'approche scientifique). C'est peut-être une fausse impression, mais je cherche en vain dans son texte ce qui pourrait la démentir...

Cela vient de ce que les sciences humaines sont perçues comme moins techniques et plus abordables (j'ai bien dit "perçues") et tout le monde se sent autorisé à en parler. Du coup, en lettre ou en histoire on est confrontés au problème contraire. Tout le monde commente le programme d'histoire, généralement de manière totalement incompétente.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Laepixia le Dim 28 Juin 2015 - 16:33

@jaybe a écrit:Je regrette qu'à chaque fois qu'une tribune "globale" soit publiée sur l'école, la partie sur les sciences et les mathématiques soit quasi-systématiquement évacuée. La lecture de son article peut donner l'impression qu'il classe ce qu'il nomme les "pédagogistes" sur le même plan que les tenants de la démarche expérimentale (ce qui impliquerait qu'il ne comprend rien à l'approche scientifique). C'est peut-être une fausse impression, mais je cherche en vain dans son texte ce qui pourrait la démentir...

Oui, j'aimerai comme pleins de gens ici poster des articles (un peu plus touffus que le mot de l'APBG) parlant de ma discipline dans le cadre de la réforme mais je n'en trouve pas.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Zenxya le Dim 28 Juin 2015 - 17:35

On trouve des choses intéressantes dans ces vieux rapports. (extrait de )
Déjà, on a l'explication des 20%.
Et puis, à l'époque, le gouvernement ne semblait pas chaud pour mettre en œuvre ces 20%.

Rapport a écrit:
Proposition n° 5
: libérer 20 % des moyens horaires pour les affecter à la réalisation des objectifs de progrès des collèges. Plusieurs questions se posent.

Réponse
En premier lieu, il paraît nécessaire de préciser les critères de détermination de la marge de 20 %, la mise en place d’un référentiel horaire ne suffisant pas à expliciter cette proportion. Il est rappelé qu’à l’heure actuelle, cette marge n’existe pas.
Par ailleurs, il convient de définir si l’affectation des 20 % est envisagée de manière identique pour tous les établissements, à charge pour chacun d’entre eux de l’utiliser selon ses besoins.
Dans l’hypothèse d’une répartition égalitaire, les services financiers de l’administration centrale devront procéder à deux types de délégation.
Dans l’hypothèse d’une répartition inégalitaire contractuelle, où l’affectation des 20 % obéit aux critères de progrès accomplis par les établissements, la répartition préconisée devra plutôt être envisagée au niveau académique et départemental, dans une démarche contractuelle avec les établissements.
Enfin, l’accroissement de l’autonomie des collèges dans la gestion des moyens horaires rendra plus complexe encore la gestion  prévisionnelle de la ressource enseignante. Un travail technique complémentaire important est nécessaire pour évaluer, notamment, l’impact de la réforme proposée sur le calibrage des recrutements.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Ergo le Dim 28 Juin 2015 - 19:08

Je l'ai acheté à la gare en rentrant : j'en parlerai demain en salle des profs !

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Sekhmet le Dim 28 Juin 2015 - 21:30


Sekhmet
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par stanleymilgram le Dim 28 Juin 2015 - 22:25

Je me demande bien qui est cette très mystérieuse collègue.... pas vrai

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 22:26

Un big bisou à la DGESCO I love you tas de nouilles Twisted Evil


Dernière édition par Ronin le Lun 29 Juin 2015 - 10:01, édité 1 fois

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par V.Marchais le Lun 29 Juin 2015 - 7:25

C'est à moi que vous pensez ? Ce coup-là, j'y suis pour rien.
Remarquez, moi aussi, je me suis demandé qui ça pouvait être, parce qu'à part ceux de mon équipe, je ne connais pas beaucoup d'auteurs de lettres militants. Du coup, moi aussi, à première lecture, et dans l'état de fatigue où je suis à cette heure, j'aurais pu croire que c'était moi - un moment de distraction est si vite arrivé -, mais non.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Iphigénie le Lun 29 Juin 2015 - 7:45

Cela fait un moment que le ministère "s'attache" aux manuels scolaires pour imposer sa doxa: le leit-motiv des inspections  est de dénigrer les manuels, et puis eduscol fait le reste... En plus il y a matière à économiser , peut-être pour financer les promesses d'équipements informatiques ...Les manuels de "cycle" ne seront pas plus lourds que les manuels actuels: on va alléger sérieusement, comme on le voit au lycée où un seul manuel (textes méthodes et exercices) remplace facilement les 6 volumes de Lagarde et Michard... Quoi qu'il en soit la démarche est assez "soviétique".

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par MUTIS le Lun 29 Juin 2015 - 7:55

@Iphigénie a écrit:Cela fait un moment que le ministère "s'attache" aux manuels scolaires pour imposer sa doxa: le leit-motiv des inspections  est de dénigrer les manuels, et puis eduscol fait le reste... En plus il y a matière à économiser , peut-être pour financer les promesses d'équipements informatiques ...Les manuels de "cycle" ne seront pas plus lourds que les manuels actuels: on va alléger sérieusement, comme on le voit au lycée où un seul manuel (textes méthodes et exercices) remplace facilement les 6 volumes de Lagarde et Michard... Quoi qu'il en soit la démarche est assez "soviétique".

Je dirais même plus : le leitmotiv des formations est de dénigrer les manuels. j'en ai fait l'expérience cette année avec une de ces formatrices ESPE qui dénigre les manuels, prône le constructivisme le plus étroit, vante la parole déléguée à l'élève et le prof chef d'orchestre... le prof ne doit pas poser de questions ou proposer d'explication, il doit écouter et faire la synthèse des pistes de lecture proposées évidemment par les élèves ! Quelle stupidité !
Et quand on lui demande comment elle ferait évidemment, elle ne veut pas donner de modèle car c'est à chacun de le construire.
Autant dire qu'elle n'a pas été à la fête pendant cette formation...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par Marie Laetitia le Lun 29 Juin 2015 - 8:36

@Iphigénie a écrit:Cela fait un moment que le ministère "s'attache" aux manuels scolaires pour imposer sa doxa: le leit-motiv des inspections  est de dénigrer les manuels, et puis eduscol fait le reste... En plus il y a matière à économiser , peut-être pour financer les promesses d'équipements informatiques... Les manuels de "cycle" ne seront pas plus lourds que les manuels actuels: on va alléger sérieusement, comme on le voit au lycée où un seul manuel (textes méthodes et exercices) remplace facilement les 6 volumes de Lagarde et Michard... Quoi qu'il en soit la démarche est assez "soviétique".

Tu commets une erreur basique, Iphigénie. Tu penses encore que les promesses sont faites pour être réalisées... Tttsss....

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

"Marianne" : L'école perd ses valeurs !"

Message par Luigi_B le Jeu 8 Oct 2015 - 13:10

Ailleurs dans la presse on peut chercher.

Dans "Marianne" de cette semaine :



PS Je n'ai pas d'actions chez "Marianne" et mon blog n'est pas rémunéré. professeur

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numéro spécial de "Marianne" : "Sauvons l'école !"

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 13:31

Merci Luigi ! Finalement... Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum